Brive n'a pas rassuré et laisse des questions en suspens avec le recrutement
Publié le jeudi 30 juin 2022 à 06:00

Ce 30 juin marque le dernier jour de la période de mutations. Après, à part des joueurs supplémentaires, des jokers, les transferts ne sont plus autorisés. Brive vient de boucler le sien et il va interroger pas mal de supporters bien au delà de cet été. Faisons le point.

Il y a quelques semaines, on faisait le point sur le recrutement en cours du CAB. Depuis, plusieurs joueurs sont venus grossir les rangs du CAB. Suffisant ? Insuffisant ? Il faudra de toute façon laisser le temps au temps pour juger. Et chacun se fera une opinion plus ou moins tranchée sur l'intersaison briviste.

 

Première ligne

Arrivées : Malino Vanaï (Agen), Yann Lagane (Bordeaux), Marcel Van Der Merwe (London Irish), Lucas Da Silva (Stade Français)

Départs : Simon-Pierre Chauvac (Montpellier), Thomas Acquier (Bayonne), Peniami Narisia (Racing 92), Soso Bekoshvili (Carcassonne), Cody Thomas (Rouen)

Le gros du chantier de l'intersaison était là avec les 5 départs. Du côté gauche, cela semble armé avec Malino Vanaï qui remplace Simon-Pierre Chauvac et qui semble parti pour être la doublure de Hayden Thompson-Stringer. Au talonnage, l'arrivée de Lucas Da Silva et la prolongation de Motu Matu'u compensent les départs de Thomas Acquier et Peniami Narisia. Cela manque d'expérience derrière Matu'u comme c'était le cas derrière Acquier (avant l'arrivée de Matu'u). A droite, le problème semble toujours entier lorsque Luka Japaridze et Pietro Ceccarelli sont en sélection : qui avec Marcel Van Der Merwe ? Plusieurs options : les polyvalents Daniel Brennan, Wesley Tapueluelu et Yann Lagane ou l'espoir Francisco Coria Marchetti. Ce poste, comme d'autres, voient les jeunes joueurs arriver rapidement dans la hiérarchie. On sera fixé sur leurs qualités face au niveau du Top 14.

 

Deuxième ligne

Arrivées : Julien Delannoy (Pau)

Départs : Victor Lebas (Oyonnax), Steevy Cerqueira

Victor Lebas est parti et il est remplacé par Julien Delannoy qui vu son gabarit devrait amener un peu plus de puissance que le joueur formé au club. Pour le 2e poste libéré, au vu du temps de jeu donné à Steevy Cerqueira, cela peut être rapidement donné à un espoir comme Renger Van Eerten qui sort malgré tout d'une saison blanche. Pour quelle raison ? Rien n'a filtré. Après, il ne faudra pas avoir trop de blessés, surtout jusqu'au mois de novembre avec les absences de Lucas Paulos et Tevita Ratuva.

 

Troisième ligne

Arrivées : Rodrigo Bruni (Vannes), Abraham Papali'i (Connacht)

Départs : Kitione Kamikamica (Racing 92), So'otala Fa'aso'o (London Irish), Otar Giorgadze

Le groupe des 3e lignes aile n'a pas été touché mais c'est le poste de numéro 8 qui va complètement changé. Exit Kitione Kamikamica, So'otala Fa'aso'o et Otar Giorgadze. Rodrigo Bruni et Abraham Papali'i arrivent mais ce poste semble déficitaire car Bruni est avec l'Argentine et va manquer pas mal de matchs lors de la première partie de saison et cette absence va laisser au seul Papali'i le poste de huit. Les Espoirs pour combler ce manque, sans oublier l'absence de Saïd Hirèche ? Il y a des Espoirs comme Noé Bedou, Arthur Bruges, Sasha Gué ou bien Maximus Lestro mais on est plus sur de la cavalerie légère que du blindé. Brive risque se retrouver dans la même situation du déficit de puissance qu'à l'automne dernier.

 

Charnière

Arrivées :

Départs : Tedo Abzhandadze (Montauban)

Pas de départs donc pas d'arrivées au poste de demi de mêlée. A l'ouverture, Tedo Abzhandadze est parti et la doublure d'Enzo Hervé sera soit Stuart Olding soit Tanguy Lacoste. Si Olding est installé à ce poste comme en fin de saison, cela reste la meilleure option et la possibilité d'avoir une réelle concurrence à ce poste. Quasiment tous les clubs ont deux options solides à l'ouverture pour couvrir tout problème. Lacoste a encore besoin d'expérience et de pôlir certains aspects de son jeu. Une piste de renfort était annoncée mais comme souvent, le "fameux 10" reste un mirage devant les yeux des supporters au moment de la fermeture des transferts.

 

Centres

Arrivées : Sammy Arnold (Connacht)

Départs : Sevanaïa Galala (Montauban)

Sevanaïa Galala a été remplacé par Sammy Arnold. Avec l'émergence à ce poste de Setariki Tuicuvu sans oublier les présences des Espoirs Maxence Darthou, Tom Danovaro et Kévin Fabien, il y a de la couverture derrière Nico Lee, Olding, Guillaume Galletier, Wesley Douglas et donc Arnold. Maintenant, il faudra trouver les automatismes et la bonne paire qui fonctionne les yeux fermés et apporte quelque chose en plus à l'équipe.

 

Trident arrière

Arrivées :

Départs : Pierre Tournebize

Mis à part le départ de Pierre Tournebize, le groupe d'ailiers/arrières ne bouge pas et on repart avec les mêmes. S'il va partager son temps entre le VII et le XV, on espère voir à l'oeuvre Aaron Grandidier-Nkanang pour le juger sur ses qualités qu'il peut avoir à XV. D'autres joueurs avant lui ont réussi ce passage (comme l'ancien briviste Benito Masilevu), il n'y a pas de raisons qu'il n'y arrive pas. En fin de contrat à l'issue de la saison, Valentin Tirefort doit espérer aussi que la chance commence à tourner pour lui.

 

En conclusion

Le bilan brut est de 13 départs pour 8 arrivées. Forcément, il manque des joueurs. Pour savoir si cet effectif sera plus efficace que celui de la saison dernière, plus que les recrues, il lui faut plusieurs choses. La première est le retour en forme des joueurs cadres. Brive n'a pas un effectif XXL et a besoin que ses joueurs clé ne soient pas dans une phase "montagnes russes". Brive a besoin de voir des meilleurs Enzo Hervé et Axel Muller (ceux de la saison 20/21), des Vasil Lobzhanidze et Paul Abadie plus libres (comme en Géorgie et à Agen, pas bridés à Brive), un meilleur Matthieu Voisin, des Lucas Paulos et Joris Jurand plus constants. La seconde est le désabonnement de certains à l'infirmerie. On peut citer Hayden Thompson-Stringer, Florian Dufour, Stuart Olding, Nico Lee, Maxence Darthou, Thomas Laranjeira. Surtout que les absences sont souvent longues et souvent à la même période. La troisième est l'émergence de jeunes joueurs. On entend souvent parler de la formation mais elle ne se voit pas en temps de jeu. Il faut tester les Espoirs (et pas seulement en Challenge et dans les matchs "bradés" à l'extérieur) et tout le monde pourra se faire une idée du niveau (joueurs, staff, dirigeants, public). Notre avis est qu'il manque quelques joueurs supplémentaires mais sans argent (les fameux investisseurs mettent du temps à localiser Brive sur le GPS) et en attaquant le recrutement tardivement, les opportunités sont rares. Au rugby, les joueurs "première classe" se négocient à l'automne, au plus tard pendant le tournoi. On verra comment cela se passe en début de saison et notamment à l'automne qui n'est jamais une bonne période pour le CAB. Brive vise le maintien et rien d'autre. L'avoir sera déjà quelque chose de bien.

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14