Brive n'a pas révolutionné son équipe pour débuter le Top 14
Publié le vendredi 20 septembre 2019 à 06:00

Alors que les championnats font relâche durant cette semaine, il est difficile de dresser un bilan important de cette jeune saison mais les équipes commencent à se mettre en place. Brive s'appuie sur son socle de la saison passée même si les résultats ne sont pas encore totalement là.

Après 4 matchs, Brive a un bilan d'une victoire pour trois défaites et occupe la dernière place au classement. Ayant disputé 3 rencontres à l'extérieur, l'entame du prochain bloc sera déterminante. Petit tour d'horizon de l'effectif briviste.

En première ligne, un trio se détache. Si Simon-Pierre Chauvac et François Da Ros étaient déjà là la saison dernière, ils ont été rejoints par Mesake Doge. Thomas Acquier est le remplaçant naturel de Da Ros tandis que Hayden Thompson-Stringer gagne du temps de jeu à gauche (174 minutes en 4 rencontres) et Karlen Asieshvili a fait son retour au club. A droite, c'est plus ouvert même si Doge et Cody Thomas se détachent un petit peu.

Les blessures ont aidé à dessiner une hiérarchie en deuxième ligne. Peet Marais et Mitch Lees sont titulaires avec Richard Fourcade comme remplaçant. L'australien a été titulaire à chaque match tandis que l'ancien aurillacois a connu toutes les feuilles de match. Victor Lebas et Jan Uys sont de retour de blessure et vont emmener de l'incertitude durant ce 2e bloc.

Peet Marais a un nouveau camarade en 2e ligne : Mitch Lees

 

Entre les blessures et la coupe du monde, la liste des joueurs disponibles en 3e ligne est réduite. On fait confiance au trio qui a terminé la saison : Matthieu Voisin - Said Hirèche - So'otala Fa'aso'o (qui est l'avant avec le plus de temps de jeu, 261 minutes). Kitione Kamikamica a montré du potentiel en Pro D2 et doit encore s'adapter au Top 14. Esteban Abadie a connu sa première titularisation du côté de Lyon.

A la mêlée, la place laissée vacante par Samuel Marques a été reprise par Julien Blanc, le numéro 9 le plus expérimenté du club. Avec 3 titularisations, il a les clés du camion. Quentin Delord a, pour l'instant, pris le poste de numéro 2 à David Delarue. Mais la saison est encore longue et tout peut (va ?) évoluer dans le futur.

Sans un réel ouvreur de métier et expérimenté, le poste de titulaire est ouvert aux trois joueurs potentiels qui se sont partagés le temps de jeu. Si Enzo Hervé compte deux titularisations (et 2 remplacements), c'est Stuart Olding qui a fait la meilleure impression, face à Clermont (avec une belle complicité avec Julien Blanc). Thomas Laranjeira a débuté à ce poste avant de revenir à l'arrière.

Brive est loin de disposer de toutes ses forces au centre de sa ligne d'attaque mais cela commence à revenir petit à petit. Si Stuart Olding a débuté deux fois en position de premier centre, son positionnement possible à l'ouverture ouvre une porte pour un de ses coéquipiers. Revenu des Fidji, Seva Galala a quasiment disputé deux matchs entiers (étant entré en jeu dès la 9e minute face à Clermont) et a été décisif face à l'ASM. Finalement, à ses côtés, c'est Guillaume Galletier qui pointe le bout de son nez avec 2 titularisations. Pour le 2e bloc, Nico Lee devrait être de retour comme Alex Dunbar et peut être Arnaud Mignardi. Un bouchon digne des vacances !

Seva Galala n'a pas manqué son retour à Brive

 

Comme au centre, le poste d'ailier n'a pas été épargné par les absences. Il y a les blessures et les suspensions. Heureusement, Guillaume Namy (le joueur avec le plus de temps de jeu, 267 minutes) et Axel Muller ont tenu la baraque. Setareki Bituniyata et Eneriko Buliruarua ont eu quelques minutes mais cela s'est mal passé (blessure pour le premier, expulsion pour le second). A Lyon, Franck Romanet a fait son retour, tout comme Rory Scholes (qui par sa polyvalence peut être décalé à l'aile).

A l'arrière, c'est Joris Jurand qui a commencé la saison mais son carton rouge en fin de match à Pau a obligé le staff à revenir sur du classique : Thomas Laranjeira (22 points inscrits en 3 matchs). Après deux titularisations, il laisse sa place à Rory Scholes pour le déplacement à Lyon. Pour la suite, ménage à trois ou installation durable de Laranjeira à un poste qui lui convient à ses qualités ?

 

Conclusion

Brive s'appuie sur son équipe de la Pro D2 avec 3 recrues qui s'imposent en ce début de saison (Doge, Lees et Blanc). Malgré des automatismes bien présents, l'équipe doit encore monter son niveau de plusieurs crans pour être au niveau du Top 14. La performance contre Clermont a montré que c'était possible. Le retour de plusieurs blessés va faire du bien à l'équipe et peut être débloquer une attaque qui a souffert en ce début de saison.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 8
Montpellier Toulouse
Brive 30 9 Bordeaux
Agen Stade Français Paris
Pau Castres
Toulon Bayonne
La Rochelle Racing 92
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14