Top 14 : Avant match Stade Toulousain - CA Brive
Publié le dimanche 28 mai 2023 à 06:00

Le championnat se termine ce soir et la saison va basucler sur sa phase finale qui va nous amener jusqu'à la finale et le titre de champion de France. Nombre de clubs vont s'arrêter ce soir. Toulouse et Brive n'ont pas le même destin et vont même se quitter pendant au moins une saison.

A la sortie du calendrier, ce Toulouse - Brive placé à la dernière journée impliquait pour Brive de se sauver avant. Bon, finalement, la question a été réglée avant avec une relégation en Pro D2. Toulouse a déjà le regard fixé vers le dernier carré avec l'objectif de ramener le Brennus au Capitole.

 

Bilan de la saison

Toulouse : 1er avec 76 points (16 victoires, 1 nul, 8 défaites)

Brive : 14e avec 36 points (7 victoires, 0 nul, 18 défaites)

 

A l'issue de la saison dernière, les deux équipes n'étaient pas satisfaites et voulaient retenir les leçons. Presque un an après, Toulouse a retenu la leçon tandis que Brive a été puni pour ne pas avoir bien travaillé pendant l'été. Si les deux équipes n'envisagent pas les mêmes hauteurs du classement, le début de saison est aux antipodes. Toulouse commence sa saison en alignant les victoires, avec un premier bloc de 7 victoires, 1 nul et 2 défaites. Dans ce premier bloc, on retrouve une série de 5 victoires de suite. Plus au nord, ce premier bloc va être fatal à Brive qui ne pourra jamais lancer sa saison. A domicile, c'est très compliqué avec seulement 1 victoire en 6 réceptions. Dans ce premier bloc, Brive ne va compter que deux victoires sur ce premier bloc. Le match contre Toulouse va se terminer avec une lourde défaite et le départ de Jeremy Davidson. Au retour de la trêve de novembre, Toulouse continue sur sa lancée, aussi bien en Champions Cup qu'en Top 14. La phase aller se termine avec seulement avec 3 défaites et 1 nul. Le CAB respire mieux en décembre avec enfin une victoire face à Clermont juste avant Noël. Une victoire qui en appelle d'autres avec un succès obtenu du côté de Lyon et un troisième de rang face à Toulon. Et voilà Brive qui se replace comme barragiste, plus très loin de Pau et Castres, non relégables. La période du tournoi est charnière et Toulouse le sait très bien. Mais en faisant de la rotation depuis l'entame du championnat, cela a permis de concerner tout le monde. Toulouse lâche la moitié de son équipe en équipe de France et craque en championnat ? Pas vraiment ! La dynamique se poursuit et les toulousains vont même s'imposer du côté du Racing 92. Après l'embellie, Brive craque à nouveau. Brive s'incline lourdement à Bayonne et enchaine malheureusement à domicile face à Perpignan, relançant du même coup son principal concurrent au maintien. A partir de ce moment là, les défaites s'enchainent et Brive reprend sa dernière place au classement, en voyant les autres s'éloigner de lui dangereusement. Si Toulouse entre dans le dernier carré de la Champions Cup, le rêve d'une nouvelle étoile s'arrête chez le Leinster. Il ne reste alors que le championnat et les toulousains vont chercher le billet pour la demi-finale après une victoire face à Bordeaux, permettant de faire tourner lors des deux dernières journées de championnat. Un roulement qui n'avantage pas les brivistes qui veulent y croire avec une victoire face à Pau et surtout une victoire obtenue dans les arrêts de jeu à Montpellier. Sauf que voilà, Perpignan bat Toulouse en ouverture de la 25e journée et met Brive en grand danger au moment de recevoir Castres. Le CAB ne se libère pas et s'incline pour la 9e fois de la saison à domicile, la défaite de trop qui envoie Brive en Pro D2. Du côté de Brive, à la sortie du calendrier, on pouvait craindre cet ultime rendez-vous de la saison à Toulouse pour le maintien. Finalement, il n'en sera rien car tout a été malheureusement réglé avant. Un dernier match pour l'honneur pour les deux équipes avec l'envie de bien terminer cette phase régulière.

 

Les hommes forts

Si Toulouse est en gestion jusqu'à sa future demi-finale, il ne faut pas perdre le rythme. Sa deuxième ligne propose une alliance entre taille et puissance avec Richie Arnold et Emmanuel Meafou, Meafou ayant inscrit 10 essais toutes compétitions confondues. Profitant de la faillite des Wasps, Toulouse ne s'est pas trompé en allant chercher Jack Willis qui a renforcé la 3e ligne toulousaine. Au repos à Perpignan, Antoine Dupont et Romain Ntamack seront présents pour un dernier match à domicile sous les couleurs toulousaines avant plusieurs mois. Pita Ahki est le régulateur des 3/4 et malgré son absence sur la première partie de la saison, son expérience ne sera pas à oublier lors de la phase finale. Thomas Ramos est l'homme à tout faire bien du Stade Toulousain, aussi bien à l'arrière qu'à l'ouverture. Il prend une place très importante à la fois à Toulouse et en équipe de France.

Pour de nombreux joueurs, ce match est ou risque être le dernier match sous le maillot du CAB. Pour Motu Matu'u et Paul Abadie, cela sera le cas. Pour Esteban Abadie, Rodrigo Bruni, Nicolas Sanchez ou bien Saïd Hirèche, cela pourrait être également le cas. Renger Van Eerten n'a pas eu le temps de jeu nécessaire pour se montrer mais il est jeune et espère être plus sur le terrain la saison prochaine. Pour ce dernier match, la 3e ligne Abadie - Moriarty - Bruni est à nouveau titularisée et elle a montrée qu'elle était complémentaire et efficace. Après plusieurs matchs hors du groupe, Vasil Lobzhanidze retrouve le poste de titulaire et doit se montrer sous son meilleur visage, celui de la sélection. Un autre joueur qui revient est Sammy Arnold qui va amener sa puissance au centre de la ligne d'attaque. Après avoir tout connu à Toulouse, Arthur Bonneval y revient avec un autre maillot, lui qui connait une adaptation compliquée au CAB.

 

Bilan et confrontations

Toulouse (à domicile) : VVVVNVVVVVVV

Toulon (28-8), Racing 92 (37-10), Clermont (46-10), La Rochelle (26-17), Stade Français (16-16), Perpignan (34-13), Castres (22-18), Montpellier (23-9), Bayonne (21-16), Pau (34-10), Lyon (36-31), Bordeaux (31-17)

 

Brive (à l'extérieur) : VDDDDDVDDDDV

Perpignan (6-17), Castres (12-6), Toulon (47-0), Stade Français (27-0), Pau (22-6), Bordeaux (33-13), Lyon (27-30), Bayonne (37-9), Racing 92 (34-24), La Rochelle (32-16), Clermont (38-10), Montpellier (26-27)

 

Quand vous parvenez à gagner la majorité de vos matchs, vous vous placez de facto dans une position au classement. Quand ce n'est pas le cas, il faut réussir un parcours hors du commun à l'extérieur pour compenser. Mais ça, c'est rarement possible.

Toulouse a quasiment fait le plein à domicile cette saison, ne concédant qu'un match nul en douze rencontres. Difficile de demander plus aux toulousains d'un point de vue comptable qui vont vouloir terminer la saison sans défaite à Ernest Wallon. Dans son parcours à l'extérieur, Brive a obtenu trois succès dont le dernier à Montpellier qui lui permettait de croire au maintien. Compte tenu du bilan à domicile, ce n'était pas suffisant pour compenser.

Si au milieu des années 90, les deux clubs étaient au sommet du rugby français, depuis, l'écart s'est agrandi à un point inimaginable. Généralement, pour Brive, un déplacement à Toulouse signifie une défaite assez lourde. La saison dernière, contre une équipe toulousaine amoindrie, Brive avait manqué le coche de réussir un gros coup avec une défaite 18-11. La dernière victoire briviste à Ernest-Wallon remonte au 18 novembre 2006 et une victoire 29-26.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Toulouse - Brive (coup d'envoi à 21h05, arbitre : Mr Sébastien Minery)

 

Pour Toulouse : 1 Neti - 2 Marchand - 3 Mallez - 4 Arnold - 5 Meafou - 6 Willis - 7 Cros - 8 Roumat - 9 Dupont (Cap) - 10 Ntamack - 11 A.Retière - 12 Ahki - 13 Chocobares - 14 Mallia - 15 Ramos

Remplaçants : 16 Mauvaka - 17 Ainu'u - 18 Elstadt - 19 Placines - 20 Tolofua - 21 Lebel - 22 Guitoune - 23 Faumuina

Absents : Youyoutte (pied), Barassi (ischios), Jaminet (cheville), Capuozzo (omoplate), Jelonch (genou), Flament (commotion) et Delibes (ischios)

 

Pour Brive : 1 Brennan - 2 Matu'u - 3 Van Der Merwe - 4 Van Eerten - 5 Delannoy - 6 E.Abadie - 7 Moriarty - 8 Bruni - 9 Lobzhanidze - 10 Sanchez (Cap) - 11 Bituniyata - 12 Arnold - 13 Tuicuvu - 14 Bonneval - 15 Ferté

Remplaçants : 16 Da Silva - 17 Tapueluelu - 18 Bedou - 19 Gué - 20 Hirèche - 21 P.Abadie - 22 Laranjeira - 23 Coria Marchetti

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : Stade Toulousain

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 78
2 Béziers 76
 
7 Nevers 64
8 Brive 62
9 Colomiers 60
 
13 Soyaux-Angoulême 50
14 Biarritz 49
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 27
Provence Rugby 46 22 Mont de Marsan
Soyaux-Angoulême 22 12 Brive
Montauban 26 36 Vannes
Nevers 34 15 Colomiers
Aurillac 27 7 Béziers
Valence Romans 38 21 Agen
Dax 29 16 Rouen
Biarritz 19 46 Grenoble
Résultats Top 14