Brive revient de l'enfer face à Montpellier (23-22), le résumé du match
Publié le lundi 11 janvier 2021 à 06:00

Un match dure 80 minutes et par moments, c'est bien pratique. Dans ce match du bas de tableau, tout le monde est passé par toutes les émotions. Montpellier a d'abord cru s'offrir une victoire en maitrise mais c'était avant que Brive renverse tous les pronostics pour sortir vainqueur.

Pour ce match, Brive rappelle ses cadres pour recevoir Montpellier. Le MHR aligne sa meilleure équipe possible, compte tenu de ce 3e match en 8 jours.

 

Première période : Brive est inexistant

Dans ce match pour le maintien, Montpellier attaque fort : ballon récupéré sur le renvoi, première possession devant les 22 brivistes et pénalité. Anthony Bouthier ouvre la marque (0-3, 2'). Brive n'y arrive pas et ça va vite s'empirer. Thomas Laranjeira tente une relance mais se blesse à nouveau à la cuisse. Sur le ballon de récupération, Montpellier obtient une nouvelle pénalité. Bouthier double la mise (0-6, 6') tandis que Joris Jurand fait son apparition sur la pelouse. Le CAB n'y arrive pas en ce début de match, tant dans le jeu qu'en conquête. Montpellier vient s'installer dans le camp adverse et va profiter d'une erreur briviste pour faire mal. Sur un jeu au pied haut de Cobus Reinach, Jurand manque la réception. C'est récupéré derrière par Arthur Vincent qui résiste au plaquage de Setareki Bituniyata pour marquer le premier essai du match (0-13, 13'). Montpellier ne fait rien de spectaculaire mais ça marche pour le moment. Pour ne rien arranger, Stuart Olding se blesse également, il est remplacé par Guillaume Galletier (14'). Brive a une occasion de rendre la monnaie de sa pièce au MHR. Said Hirèche part au contre sur Bouthier. Le 3e ligne sprinte mais ne parvient pas à pousser correctement au pied le ballon pour marquer l'essai. Finalement, Bouthier revient et aplatit dans son en-but. Quand rien ne va, rien ne va pour le CAB (18').

Normalement, ça doit faire essai. Mais le ballon et son rebond en ont décidé autrement

 

Brive n'est définitivement pas à l'aise dans le domaine aérien et rend de nombreux ballons. Sur la mêlée devant les 22 brivistes, Montpellier obtient une nouvelle pénalité mais Bouthier manque la cible (23'). Brive n'y arrive pas et subit le jeu en force des montpelliérains qui avancent à chaque impact. La défense parvient à faire un stop mais Bouthier claque le drop (0-16, 25'). Brive obtient enfin une bonne munition à exploiter. Pénaltouche à une dizaine de mètres de l'en-but du MHR, si le ballon est bien capté, le maul ne progresse et le ballon ne sort pas. La défense gagne son duel et repart avec une mêlée. Le CAB enchaine les fautes et Hirèche est rappelé à l'ordre par Mr Praderie. Le jeu au pied de Montpellier pose de gros problèmes aux brivistes. La charnière montpelliéraine a bien compris que l'arrière-garde du CAB est fébrile dans le domaine aérien. Le MHR s'installe dans les 22 brivistes, les temps de jeu se multiplient et cela se rapproche de la ligne. Hayden Thompson-Stringer se met à la faute dans un regroupement. Carton jaune pour le pilier briviste. Sans risque, Bouthier ajoute 3 points de plus (0-19, 35'). En supériorité numérique, Montpellier accélère dans ses dernières minutes pour définitivement faire le break. Il n'y a plus que 5 mètres mais Bituniyata vient gratter le ballon au sol et obtient la pénalité. Brive ne fera rien de ce dernier ballon et c'est la pause. Montpellier ne fait rien de bien spécial mais est très efficace. Brive est à côté de la plaque, est indiscipliné et rend trop facilement le ballon à l'adversaire qui n'en demande pas tant.

 

Deuxième période : la tornade briviste

Les murs ont quelque peu tremblé à la pause dans le vestiaire briviste. Rien de bien anormal tant la prestation collective était mauvaise. Brive attaque mieux cette seconde période (il est de toute façon difficile de faire pire que la première période). Vasil Lobzhanidze accélère et se fait plaquer haut par Mohamed Haouas. Pour cette corde à linge, le pilier prend un jaune un peu orangé dirons nous. Enzo Hervé ouvre le compteur du CAB (3-19, 43'). Mais dès que Montpellier revient dans le camp briviste, il en repart avec une pénalité. Bouthier réplique à Hervé (3-22, 47'). Mais Brive est mieux et le ballon circule mieux. L'espace est créé en bout de ligne pour permettre à Hirèche d'accélérer. Le capitaine briviste est stoppé sur la ligne mais ne peut étendre le bras (48'). Deuxième fois dans ce match que l'en-but se refuse à Said Hirèche. Désormais, c'est Montpellier qui est indiscipliné et qui est rappelé à l'ordre par l'arbitre. Brive veut profiter de sa supériorité numérique pour revenir un peu au score. Derrière une mêlée à 5 mètres, Kitione Kamikamica démarre mais est repoussé sur la ligne. Les avants veulent y aller en force et c'est Victor Lebas qui franchit la ligne (10-22, 50').

Victor Lebas, tout juste entré, relance les siens

 

Et le match est totalement relancé ! Bituniyata relance depuis son camp et trouve les espaces, Mitch Lees est au relais et si on tente d'écarter au plus vite, Reinach commet un en-avant volontaire, carton jaune pour le demi de mêlée montpelliérain. Hervé passe la pénalité et Brive passe sous la barre des 10 points (13-22, 54'). Le CAB est métamorphosé et Montpellier commet faute sur faute. Les brivistes sont de nouveau dans les 22 adverses et Yacouba Camara vient percuter Julien Blanc derrière un regroupement. Hervé rajoute 3 points de plus (16-22, 57'). En moins de 20 minutes, Brive a quasiment refait son retard. Tandis que Kamikamica reste au sol, Blanc joue vite la pénalité mais le ballon va être perdu et Montpellier va bénéficier quelques instants après d'une touche à l'entrée des 22 brivistes. Tandis qu'on soigne le 3e ligne briviste et même si le plaquage de Caleb Timu est plus que limite, l'arbitre en reste à la pénalité initiale. A la suite de la touche, Montpellier tombe sur une solide défense briviste, Bouthier tente un 2e drop dans ce match mais celui-ci passe à côté (62'). Sous pression, le MHR déjoue totalement et voit le match lui échapper. Les avants brivistes tentent d'y aller en force avec des mauls mais cela ne passe pas. Comme Montpellier est à la faute, la tactique est répétée. Enorme épreuve de force entre les deux équipes, entre les deux packs plus précisément. A deux reprises, le CAB est stoppé sur la ligne mais perd le ballon au contact. Lors d'une troisième tentative, c'est Vincent Rattez qui vient mettre les mains sur le ballon et obtient une pénalité. Montpellier peut souffler un bon coup, l'orage est passé (70'). Il est passé pour mieux revenir. Brive sent que Montpellier est au bord de la rupture, le math a complètement changé de physionomie depuis la pause. Joris Jurand et Nico Lee permettent à l'équipe d'avancée dans le camp adverse et nouvelle pénalité, cette fois pour un plaquage haut de Reinach sur Bituniyata, le carton rouge était proche là aussi. Mais que faire avec cette pénalité car il reste encore un peu de temps ? La pénaltouche est choisie. Les avants sont stoppés alors on tente au large. Alors qu'il s'ouvre un passage royal vers l'en-but, Eneriko Buliruarua échappe le ballon à quelques mètres de la terre promise. Heureusement, c'était sur un avantage en cours et pour cette énième faute, Nico Janse van Rensburg écope d'un carton jaune (78'). C'est la balle de match pour Brive. Tout le monde en dehors du terrain est en apnée. Lancer Thomas Acquier, prise de balle Said Hirèche, le maul se structure et tout le monde vient pousser. Il emporte les défenseurs montpelliérains et c'est l'essai ! Avant, on disait collectif, désormais, on donne un nom : il est accordé à Thomas Acquier. C'est la transformation de la gagne pour Enzo Hervé qui ne tremble pas (23-22, 79').

La délivrance pour Brive !

 

Dernier renvoi pour Montpellier. Le ballon est capté par Mitch Lees, il est sécurisé au sol et à la sirène, il est envoyé en touche. Brive l'emporte après avoir infligé un 23 à 3 en seconde période. Totalement transformé, le CAB arrache ce succès en force. Montpellier s'est totalement liquéfié après la pause.

 

Fiche technique

 

Brive : 2 essais de Lebas (50') et Acquier (79') ; 2 transformations et 3 pénalités (43', 54', 57') de Hervé ; 1 carton jaune pour Thompson-Stringer (35')

1 Thompson-Stringer (61' Chauvac) - 2 Narisia (MT Acquier) - 3 Japaridze (61' Ceccarelli) - 4 Malafosse (47' Lebas) - 5 Lees - 6 R.Marais (77' Voisin) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Kamikamica (61'-72' Voisin) - 9 Lobzhanidze (47' Blanc) - 10 Hervé (80' Lobzhanidze) - 11 Bituniyata - 12 Olding (14' Galletier) - 13 Lee - 14 Buliruarua - 15 Laranjeira (6' Jurand)

 

Montpellier : 1 essai de Vincent (13') ; 1 transformation, 4 pénalités (2', 6', 35', 47') et 1 drop (25') de Bouthier ; 3 cartons jaunes pour Haouas (43'), Reinach (54') et Van Rensburg (78')

1 Fichten (51' Nariashvili) - 2 Guirado (50' Guidicelli) - 3 Haouas (77' Lamositele) - 4 Verhaeghe (MT Van Rensburg) - 5 Willemse (77' Bécognée) - 6 Ouedraogo (Cap) - 7 Camara (63' Chalureau) - 8 Timu (50'-55' Lamositele) - 9 Reinach - 10 Bouthier - 11 N'Gandebe - 12 Vincent - 13 Lozowski - 14 Rattez - 15 Immelman

 

En bref

Le jour et la nuit ou plutôt la nuit et le jour. Brive est passé à côté de sa première période, commettant beaucoup d'erreurs dont Montpellier va en profiter. Sans être exceptionnel, le MHR est propre, clinique. Avec un 0-19 à la pause, difficile d'y croire en 2e période. Et pourtant, l'improbable va se produire. Le CAB met la main sur le ballon et ose plus. Montpellier est pénalisé (3 cartons) et les brivistes grignotent leur retard. Un essai de Victor Lebas relance la partie tandis que sur une dernière poussée, Thomas Acquier complète le retour incroyable du CAB. Au final, Brive fait une belle opération et réagit à la victoire bonifiée de Castres. On souffle un coup, on repose notre coeur et on repart pour le prochain match.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 47
2 La Rochelle 44
 
9 Castres 29
10 Brive 26
11 Pau 25
 
13 Montpellier 20
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 14
Toulon Bayonne
Castres 39 23 Agen
Brive 23 22 Montpellier
Pau 31 42 Clermont Ferrand
Bordeaux 31 9 Lyon
Toulouse 48 24 Stade Français Paris
Racing 92 La Rochelle
Résultats Top 14