Brive retrouve ses valeurs égarées en route, l'analyse du match
Publié le mardi 2 janvier 2018 à 06:00

Recevoir le leader quand vous êtes un peu au fond du trou ? Il y a de meilleures oppositions pour se relancer. Mais le CAB a choisi l'adversité et a bien fait. Les brivistes ont mis tous les ingrédients pour renverser Montpellier et se donner un peu d'air au moment de basculer en 2018.

Les points positifs

La révolte. Ce n'était pas le match de la dernière chance mais cette rencontre contre Montpellier allait marquer un tournant dans la saison briviste. Une mauvaise prestation et la connexion avec le public est rompue. Une bonne prestation et l'espoir renait. Dès la première période, il y avait plus d'envie et de détermination que contre Agen et les matchs précédents. Mais en deuxième période, les joueurs brivistes ont certes cédé en défense mais ont livré une grosse bataille. Puis ce fut le festival offensif avec 3 essais en moins de 15 minutes. A peine les supporters avaient le temps de s'asseoir qu'il fallait déjà se relever. Les joueurs se sont lachés sur le terrain, se font fait plaisir et ça s'est vu. Quand cela se passe, le public d'Amédée Domenech ne peut faire autre chose que de se prendre au jeu. Brive devait gagner et l'a fait avec la manière. La révolte a eu lieu. Confirmation attendue samedi contre Toulon.

L'attaque. Complètement absente à Agen, l'attaque a montré un très beau visage contre Montpellier. En une semaine, Brive a marqué 4 essais construits, plus que doublé sa distance parcourue (151 à Agen, 383 contre Montpellier). Surtout, Brive a su casser plus de plaquages que son adversaire (16 à 9), ce qui n'arrive pas si souvent que ça. Individuellement, le même joueur ressort en tête de la feuille de stats : Nadir Megdoud. L'ailier a parcouru 76 mètres en 13 courses, franchi à 2 reprises et cassé 3 plaquages. Mais l'homme en forme du CAB a surtout inscrit ses deux premiers essais, en l'espace de 3 minutes (et sur chacune des ailes). Thomas Laranjeira a été performant ballon en main (9 courses, 63 mètres, 1 franchissement, 1 défenseur battu). Moins servi que son coéquipier, Benjamin Lapeyre a réussi à tirer son épingle du jeu (7 courses, 44 mètres, 3 franchissements, 2 défenseurs battus). Devant, on peut souligner les apports de Dominiko Waqaniburotu (8 courses, 47 mètres, 2 défenseurs battus) et Mike Tadjer (6 courses, 25 mètres, 1 défenseur battu). Brive doit continuer dans cette voie au moment de recevoir Toulon. Le rugby actuel tend vers un rugby de mouvement. Peut être que le CAB doit évoluer contre nature mais pour gagner, tu dois jouer et marquer des essais.

La défense. Tout comme l'attaque, la défense a rarement été dans cette rubrique mais quand le mur se dresse, il faut le dire et on le dit. Face au leader du Top 14 et une des attaques les plus dangereuses, Brive n'a encaissé que 10 points et 1 essai. D'habitude, Brive encaisse quasiment 4 essais en moyenne par match depuis le début de saison. En encaissant si peu de points, la défense a donné une chance beaucoup plus importante à l'attaque pourr remporter la partie. Brive manque énormément de plaquages mais samedi, cela n'a pas été le cas avec un très très bon 94% de réussite (134/143). Cela a été un combat de tous les instants, notamment lors des grosses séances de pilonnage du MHR. Mais la muraille a tenu bon derrière les 41 plaquages réussis (2 manqués) du trio Devisme - Da Ros - Puafisi, le 17/17 de la 2e ligne Snyman - Marais ou bien le 21/21 du capitaine Hirèche. Cette équipe sait défendre, il faut que ce match contre Montpellier serve de référence au CAB dans l'optique de le reproduire dans les semaines à venir.

Un dernier effort défensif pour boucler ce match !

 

Les points négatifs

La conquête. On dit souvent que pour gagner un match, il faut avoir une conquête performante. Samedi, Brive a réussi à l'emporter en ayant une conquête approximative. Dans le secteur de la mêlée, Montpellier a dominé le secteur mais sans l'écraser. Chaque équipe ayant sa période. Là où les avants montpelliérains ont réellement pris le dessus, c'est dans le secteur de la touche. Durant la première période, l'alignement du MHR lisait systématiquement le lancer briviste. Au total, Brive a perdu six munitions dont quatre consévutivement. Un manque de ballons qui finalement n'a pas porté à préjudice au CAB qui s'en est sorti avec merveille. Mais attention à ne pas rééditer la même performance samedi contre Toulon. Le résultat final pourrait ne pas être aussi positif.

La pelouse. Avec la météo présente ces derniers jours, on pouvait s'attendre au pire et malheureusement, on ne s'est pas trompé. Dès l'échauffement, la pelouse s'est avérée très grasse, boueuse à certains endroits. Plus le match progressait et les zones d'affrontements se multipliaient, plus la pelouse ressemblait à une victime d'un raid de sangliers. En une semaine, l'état ne va pas s'améliorer, surtout que les conditions météorologiques sont capricieuses. Alors, on est d'accord, on est en hiver et toutes les pelouses de France souffrent. Mais celle du stade Amédée Domenech est une des pires selon le classement publié par la LNR. Elle est en fin de vie et ce n'est pas en la garnissant de sable et en lui appliquant de la luminothérapie au centre du terrain qu'on règlera ses problémes de drainage. Les dirigeants brivistes ont de grands projets d'infrastructures pour le club, espérons que la pelouse en fait partie.

Dès l'échauffement, on savait que ça allait être compliqué !

 

En conclusion

Enfin des sourires et de la joie à la sortie d'une rencontre à Amédée Domenech ! Certes, il y a déjà eu trois victoires (celle là est la quatrième de rang) mais Montpellier est la plus belle à ce jour, la plus accomplie, la plus "référence". Après le couac agenais, les brivistes étaient attendus au tournant et on peut dire qu'ils ont répondu présents. De l'attaque, de la défense, des jeunes qui n'ont peur de rien, un public au soutien et qui prend plaisir à voir évoluer son équipe : tout ça fait une victoire bonifiée face au leader. Reste désormais à retravailler la conquête pour recevoir Toulon dès samedi. 2017 s'est bien terminé, il faut bien commencer 2018.

 

Photos : Breniges FM

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Actus Top 14
Top 14: Lyon Brive (59-3), les réactions lundi 16 septembre 2019 à 09:00
Top 14 Lyon - Brive : résumé du match dimanche 15 septembre 2019 à 06:00
Top 14 : Avant match LOU Rugby - CA Brive samedi 14 septembre 2019 à 06:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du CABCL vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Composition du LOU vendredi 13 septembre 2019 à 18:00
Top 14 Lyon - Brive : Groupe du CAB jeudi 12 septembre 2019 à 18:00
La programmation TV de la J7 du Top 14 jeudi 12 septembre 2019 à 14:55
Top 14 : Brive 28-21 Clermont - Les réactions mardi 10 septembre 2019 à 09:50
Toutes les actus Top 14
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
La Rochelle 28 13 Toulouse
Lyon 59 3 Brive
Bayonne 27 17 Castres
Clermont Ferrand 28 37 Pau
Bordeaux 52 3 Stade Français Paris
Agen 29 10 Montpellier
Toulon 32 29 Racing 92
Résultats Top 14