La folle remontée de Brive pour s'offrir Castres (24-25), le résume du match
Publié le mercredi 23 décembre 2020 à 06:00

Un match n'est jamais fini et toutes les séries ont une fin. Castres et Brive se relaient dans les rôles du docteur Jekyll et de Mister Hyde. Un coup en haut, un coup en bas. Après Agen, le CAB signe une nouvelle victoire historique en déplacement et s'offre un beau cadeau avant l'heure.

Pour ce match, Castres voit le retour de Jelonch mais l'absence de sa charnière habituelle. Brive fait confiance au groupe victorieux à Agen, avec le retour de quelques internationaux.

 

Première période : Brive en mode "aux fraises"

La rencontre débute bien pour les brivistes qui se montrent dans les 22 castrais. Les temps de jeu s'enchainent mais la précipitation arrive et Brive commet un en-avant. Castres profite des fautes en mêlée de Brive pour s'installer dans le camp adverse. Et le CO veut frapper fort de suite en optant pour des pénaltouches au lieu de prendre les 3 points. Quand ce n'est pas la mêlée qui est sanctionnée, les joueurs perdent des ballons bêtement. Brive se retrouve sous pression. Alors que Castres vient de perdre Thomas Combezou (2') et Tyler Ardron (10'), il insiste tout près de la ligne d'en-but briviste. Les avants enchainent les charges et dans un dernier effort, Ryno Pieterse va aplatir. Après vidéo, l'essai est accordé (7-0, 11'). Les brivistes n'y sont pas en ce début de match, à l'image de ce renvoi direct en touche de Stuart Olding. Castres vient de nouveau sonner à la porte du CAB. La défense plie mais ne rompt pas. Elle se met, cependant, à la faute mais les castrais jouent l'avantage. L'attaque balaie toute la largeur du terrain, sans trouver une faille. Jusqu'à l'inspiration de Julien Dumora. L'arrière redouble la passe et accélère, il passe alors à Filipo Nakosi qui efface le plaquage de Vasil Lobzhanidze pour marquer en coin (14-0, 21').

Trop facile pour Castres durant ce premier acte

 

Début de match catastrophique de Brive. Enfin, le CAB entre dans son match et obtient une pénalité dans le jeu au sol, Thomas Laranjeira débloque le compteur de son équipe (14-3, 24'). Lobzhanidze et les avants enchainent dans l'axe et gagnent une nouvelle pénalité. Laranjeira fait repasser l'écart sous la barre des 10 points (14-6, 28'). Si Brive commence à recoller, on sent une équipe de Castres plus en maitrise, plus sûre dans son jeu et ses intentions. Brive est brouillon et a du mal à enchainer. Si l'attaque souffre, la défense tente de tenir le reste de l'équipe à bout de bras. Et c'est une nouvelle erreur briviste qui va bénéficier à Castres. Après une bonne défense qui avait envoyé en touche le CO, l'alignement briviste perd le ballon dans la structuration du maul. Plus prompt, Anthony Jelonch se saisit de la balle et va marquer en force son essai, le 3e de son équipe (21-6, 37'). Sur l'action, en voulant défendre, Wesley Douglas se prend le coude du 3e ligne castrais dans l'arcade, il ne reviendra pas sur le terrain, remplacé par Enzo Hervé. Alors qu'il reste quelques secondes à jouer, Brive a une dernière opportunité pour marquer des points. La possession est dans les 22 castrais mais elle ne donnera rien. Castres mène très logiquement de 15 points avec déjà 3 essais inscrits. Brive passe totalement à travers de son sujet.

 

Deuxième période : Brive en mode "remontada"

Dos au mur, Brive doit se reprendre. A la pause, la première ligne est changée et Kitione Kamikamica remplace So'otala Fa'aso'o. Le CAB obtient une première pénalité sur les 40 castrais. Après 28 coups de pied de suite réussis, Laranjeira connait son premier échec (44'). Si Hervé trouve un espace, la défense colmate la brèche et récupère la munition. Sur l'attaque suivante, elle se met cependant à la faute avec, à nouveau, une mauvaise gestion de l'avantage côté Brive et l'usage systématique d'un jeu au pied rasant totalement hors sujet. Cette fois, Laranjeira ajoute 3 points de plus (21-9, 48'). L'apport du banc fait du bien au CAB et la mêlée retrouve du sourire. A la suite de la pénaltouche, Brive fait craquer la défense adverse sur sa ligne d'en-but qui se met à la faute. Après un dernier avertissement de la part de Mr Charabas pour le CO, Laranjeira recolle (21-12, 54'). L'indiscipline est castraise et le doute envahit les travées de Pierre Fabre. Laranjeira ne s'arrête plus (21-15, 57'). Alors que les mouches sont en train de changer d'âne, Brive se tire une balle dans le pied. Peniami Narisia commet une grosse faute pour écrouler un maul castrais, carton jaune pour le talonneur briviste (60'). Malgré l'infériorité numérique, Brive confirme son temps fort et continue de s'installer dans le camp castrais. Malheureusement, sans vrai lanceur (Hayden Thompson-Stringer dépannant), Brive perd la munition et Castres repart à l'assaut. En puissance et en vitesse, ça avance et Said Hirèche se met à la faute dans un ruck. Dumora marque (enfin) les premiers points du CO après la pause (24-15, 66'). Malgré cette pénalité, c'est Brive qui domine la période et la prochaine action va faire très mal à Castres. Après une fixation des avants, les 3/4 accélèrent. Bénéficiant du leurre Eneriko Buliruarua (qui élimine 2 défenseurs), un boulevard s'ouvre pour Olding qui s'en va fixer deux autres défenseurs avant de servir d'une main Axel Muller. L'argentin crochète et enrhume Nakosi pour aplatir l'essai briviste (24-22, 70').

 

En retard de 15 points, il n'y a plus que 2 points de retard. Le scénario de la saison dernière est en train de se répéter. Et Brive va remporter un ballon important sur un maul adverse. Si Mitch Lees l'avait fait à Agen, cette fois, c'est Matthieu Voisin qui passe dans l'axe pour "pourrir" ce maul. Brive récupère le ballon et une pénalité, les castrais perdant leurs nerfs. La touche est perdue, on part donc sur une mêlée mais les avants se rattrapent et emportent leurs homologues. C'est peut être la pénalité de la gagne pour le CAB et Thomas Laranjeira active le mode "glace dans les veines" pour réussir cette pénalité lointaine (24-25, 75').

 

Il y a un an, Brive menait aussi avant de se faire crucifier à la sirène. Castres attaque mais se heurte à la défense briviste, désormais infranchissable. Brive parvient à revenir dans le camp castrais, faisant tourner le chrono et pour finir, une dernière pénalité est sifflée en faveur des brivistes. Thomas Laranjeira tape en touche en deux temps et c'en est fini de la remontada briviste ! Enorme coup signé par les brivistes à quelques jours de Noël, chez un concurrent direct. Pour Castres, la déception est énorme et les doutes très nombreux.

 

Fiche technique

 

Castres : 3 essais de Pieterse (11'), Nakosi (21') et Jelonch (37') ; 3 transformations et 1 pénalité (66') de Dumora

1 Tichit (51' Nostadt) - 2 Barlot (62'-76' Rallier) - 3 Hounkpatin (51' Kotze) - 4 Jacquet - 5 Pieterse (45' Vanverberghe) - 6 Jelonch - 7 Ardron (10' Delaporte) - 8 Vaipulu (47' Babillot) - 9 Arata (69' Fernandez) - 10 Fortunel - 11 Nakosi - 12 Cocagi - 13 Combezou (2' David) - 14 Palis - 15 Dumora (Cap)

 

Brive : 1 essai de Muller (70') ; 1 transformation et 6 pénalités (24', 28', 48', 54', 57', 75') de Laranjeira ; 1 carton jaune pour Narisia (60')

1 Chauvac (MT Thompson-Stringer) - 2 Acquier (MT Narisia) - 3 Bekoshvili (MT Japaridze) - 4 Lebas (58' Malafosse) - 5 Lees - 6 R.Marais (58' Voisin) - 7 Hireche (Cap) - 8 Fa'aso'o (MT Kamikamica) - 9 Lobzhanidze (58' Blanc) - 10 Olding - 11 Muller - 12 Lee - 13 Buliruarua - 14 Douglas (37' Hervé) (64'-69' Acquier) - 15 Laranjeira

 

En bref

23 décembre 1995 - 22 décembre 2020 : voilà les deux dates qui marquent l'insuccès brivite à Castres. 25 ans plus tard, le CAB repart du Tarn avec la victoire. C'était passé tout près la saison dernière, cette fois, c'est la bonne. Après un premier acte totalement raté à tous les niveaux, le CAB est revenu avec de meilleures intentions, étant plus propre, plus précis, plus discipliné. Point par point, les brivistes ont recollé grâce à la botte de Thomas Laranjeira. En infériorité numérique, la faille est trouvée et Axel Muller conclut l'inspiration de Stuart Olding. Et qui de mieux que Laranjeira pour mettre la pénalité de la gagne ? Après 6 défaites de rang (dont 3 à domicile), Brive vient de l'emporter 2 fois à l'extérieur chez des concurrents directs. Profitons de Noël avant d'affronter Lyon au Stadium. Une autre paire de manche dimanche.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Stade Français Paris 53
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 36
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 23
Castres 37 29 Lyon
Racing 92 Clermont Ferrand
Bayonne Bordeaux
Montpellier La Rochelle
Brive Stade Français Paris
Agen Pau
Toulon Toulouse
Résultats Top 14