Les dieux du rugby étaient avec Brive (33-26), le résumé du match
Publié le dimanche 26 janvier 2020 à 06:00

Le sport a ça de magique qu'il est impossible de prévoir ce qu'il peut se passer. Ce Brive - Pau entre dans cette catégorie. Le match est entré dans une division parallèle durant les dernières minutes. Le CAB avait toute la panoplie du miraculeux dans sa poche.

Pour ce match, Brive peut compter sur plusieurs retours et aligne sa meilleure équipe du moment. Pau doit composer à de nombreux absents mais veut stopper sa mauvaise série.

 

Première période : une belle entame et puis ... rien

Il y a un peu de tension en ce début de rencontre entre ces deux équipes qui sont dans la deuxième partie du classement. Mais dans ces premières minutes, on revoit le CAB du début de saison, un CAB conquérant, prenant le jeu à son compte. Les avants brivistes avancent dans l'axe et se rapprochent de la ligne. Sans se précipiter, Brive avance ses pions. So'otala Fa'aso'o passe en force la ligne pour le premier essai de la rencontre (7-0, 6').

Brive retrouve la recette des entames de match réussies

 

Brive cherche à occuper la moitié de terrain paloise au pied mais oublie sa couverture défensive. Thomas Acquier est obligé de dégager au pied en catastrophe. Pau profite de cette excellente position pour obtenir une pénalité. Antoine Hastoy trouve le poteau mais Brive commet un en-avant à la tombée, repris devant. Deuxième tentative pour Hastoy mais cette fois, ça passe (7-3, 13'). Le CAB est à l'attaque mais Alex Dunbar gère mal son 2 contre 1 en commettant un en-avant. Sauf qu'il est également victime d'un plaquage dangereux de Watisoni Votu. L'ailier palois écope d'un carton jaune. Sur la pénalité, Thomas Laranjeira réussit sa première pénalité (10-3, 15'). Alors que tout semble bien se passer pour les brivistes, c'est en fait le début des ennuis. Au lieu de subir pendant son infériorité numérique, Pau confisque le ballonet se montre dangereux. Les avants récupèrent une pénalité, réussie par Hastoy (10-6, 18'). Et cela continue, on reprend les mêmes et on recommence. Nouvelle pénalité dans le camp briviste pour les palois et Hastoy rapproche un peu plus les siens (10-9, 22'). Avec le retour de Votu, l'infériorité numérique n'a pas gêné Pau qui continue son emprise sur le match, un match où les brivistes disparaissent au fil des minutes. Les palois continuent en alternant bien entre avants et 3/4. Tout proche de la ligne, Pau sent l'espace au large, Julien Fumat adresse une passe sautée à Jale Vatubua qui résiste au retour d'Axel Muller pour inscrire le premier essai de son équipe (10-16, 28'). Un homme éclabousse ce début de rencontre : Antoine Hastoy. Le jeune ouvreur palois va accélérer dans la défense briviste et mystifier tout le monde. Après un passage au sol, le ballon est écarté rapidement vers l'aile pour envoyer Atila Septar à l'essai en coin (10-23, 30'). Allô Houston, le CAB a un problème. Je répère : le CAB a un problème. En 15 minutes, Brive vient d'encaisser un 20-0 sans qu'on puisse en dire autre chose. Les brivistes sont complètement à côté de leurs pompes et cela ne s'arrange pas avec le carton jaune pour Dunbar pour un plaquage haut (32'). Rien ne va plus et la maison cabiste commence sérieusement à brûler. Pau ne profite pas de l'aubaine et Brive peut compter sur ses individualités pour le remettre dans le bon sens. Muller accélère le long de la ligne de touche et obtient une pénalité. Laranjeira la tente et la réussit pour stopper l'hémorragie (13-23, 40'). A la pause, Brive est mené et il n'y a rien à redire tant le CAB est en difficulté en attaque comme en défense. Un écart de 10 points à la pause est même bien payé.

 

Deuxième période : une fin en mode remontada

Au retour des vestiaires, Brive essaie de remettre de l'intensité et de rééditer sa réussite de début de match. Mais cette fois-ci, la défense paloise résiste bien et repousse la tentative, bien aidée par les imprécisions techniques des brivistes. Brive campe dans le camp adverse, sans toutefois y repartir avec des points au tableau d'affichage. Si Thibault Daubagna trouve une touche directe, le lancer d'Acquier n'est pas bon et Brive laisse passer une nouvelle munition en touche. L'inquiétude commence à grandir dans le stade surtout que Pau renverse la vapeur. Antoine Erbani obtient une pénalité dans le jeu au sol, Hastoy la convertit (13-26, 57'). Le staff briviste tarde à réagir pour effectuer des changements qui pourraient amener un plus à une équipe sans idées, sans inspiration. Sur son premier ballon, Joris Jurand déchire le rideau défensif palois. La défense est hors-jeu et se fait sanctionner. On opte pour la pénaltouche mais le ballon est facilement volé par Erbani qui n'en demandait pas tant (60'). Si la ligne de 3/4 ne parvient pas à déstabiliser les visiteurs, ce sera donc aux avants de prendre les choses en main. Fa'aso'o continue de faire parler sa puissance mais une nouvelle faute de main vient stopper l'action. Il y avait des signes qui annonçaient une domination mais il manquait les coups de sifflet de Mr Gauzère. La mêlée briviste prend le dessus sur son adversaire. Laranjeira poursuit son sans faute (16-26, 67'). Pour Brive, il faut encore marquer deux fois pour revenir sur Pau. Le CAB lance ses dernières forces. A la suite d'une pénaltouche, les brivistes tentent de faire la décision mais Pau se met à la faute. Vatubua écope d'un jaune. Face aux perches, Laranjeira ne laisse pas passer l'occasion (19-26, 72'). Nouvelle démonstration de la mêlée briviste sur la ligne médiane. Laranjeira trouve la touche et là attention, combinaison huilée, travaillée à l'entrainement ! Peniami Narisia lobe son alignement, le ballon fait plusieurs rebonds, fait deux petits ponts aux palois avant d'être récupéré par Laranjeira qui poursuit au pied pour l'essai de l'égalisation venu de nulle part (26-26, 76'). Pau est en train de gâcher son match, surtout que le public briviste est sorti de sa torpeur et recommence à pousser derrière son équipe comme en début de rencontre. Pour éviter toute mauvaise surprise, Pau remet la main sur le ballon et fait tourner la montre dans le camp briviste. Cela cherche la brèche, la pénalité. Mais à la sirène, la Section perd la munition. Brive tente d'écarter le jeu mais Stuart Olding est plaqué sans ballon par Dominiko Waqaniburotu. Enzo Hervé trouve la touche par miracle, le ballon devant faire un rebond avant de sortir dans le dos de Samuel Marques. Si, pour une fois, Brive capte le ballon en touche, c'est la suite qui va se gâter. Narisia charge mais se fait coffrer par la défense paloise. Rayne Barka lui arrache le ballon et sert Lekima Tagitagivalu. Le 3e ligne fidjien n'assure pas sa passe et qui arrive tel Zorro ? Thomas Laranjeira ! L'arrière briviste surgit, tape au pied et aplatit au milieu des poteaux. Derrière, il peut bien faire l'avion, il vient d'offrir une victoire plus que miraculeuse à son équipe. Avec la transformation réussie, il prive également Pau du bonus défensif (33-26, 80'). Malmené pendant une grande partie de la rencontre, le CAB remporte son premier duel pour le maintien de la phase retour.

 

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de Fa'aso'o (6') et Laranjeira (76', 80') ; 4 pénalités (15', 40', 67', 72') et 3 transformations de Laranjeira ; 1 carton jaune pour Dunbar (32')

1 Asieshvili (53' Chauvac) - 2 Acquier (64' Narisia) - 3 Doge (53' Johnston) - 4 P.Marais - 5 Lees - 6 Kamikamica (60' R.Marais) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc (63' Lobzhanidze) - 10 Olding - 11 Namy - 12 Dunbar (57' Jurand) - 13 Lee (59' Hervé) - 14 Muller - 15 Laranjeira

 

Pau : 2 essais de Vatubua (28') et Septar (30') ; 4 pénalités (13', 18', 22', 57') et 2 transformations de Hastoy ; 2 cartons jaunes pour Votu (15') et Vatubua (72')

1 Calles (51' Moïse) - 2 Rey (67' Barka) - 3 Adriaanse (64'-78' Corato) - 4 Ramsay (53' Waqaniburotu) - 5 Metz (60' Pesenti) - 6 Tagitagivalu - 7 Puech - 8 Erbani (65' Metz) - 9 Daubagna (60' Marques) - 10 Hastoy (72' Taylor) - 11 Votu - 12 Vatubua - 13 Fumat (Cap) - 14 Septar - 15 Smith

 

En bref

Quelqu'un au CAB ou au stade a dû avoir tout le dispositif de la chance sur lui (trèfle à 4 feuilles, patte de lapin, fer à cheval, eau bénite de Lourdes ...), ce n'est pas possible autrement ! Brive est passé à côté pendant une bonne partie de son match, ne parvenant pas à construire une attaque propre, souffrant le martyr en touche. Pau a joué, bien joué comme une équipe à l'extérieur, portée par un très grand Antoine Hastoy. Et puis, tout d'un coup, l'inexplicable s'est passé. Deux ballons perdus à la base par Brive retombent comme par magie dans les bras ou plutôt les pieds de Thomas Laranjeira qui se transforme en sauveur de la nation noire et blanche. Le CAB n'a pas forcément offert un beau visage mais a pu compter sur le facteur chance en fin de match pour décrocher la victoire et offrir un beau mal de tête aux palois.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Pau dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14