Top 14 Racing 92 - Brive : le CAB se rassure mais rentre bredouille (33-25)
Publié le dimanche 19 février 2017 à 05:00

Pendant que le tournoi fait relâche, le Top 14 reprend ses droits en ce mois de février. Le Racing et Brive ne vise pas les mêmes objectifs en fin de saison mais les deux équipes cherchent à se rassurer avant le sprint final durant ce duel souvent serré dans le passé. Voyons si c'est toujours le cas.



img-accroche-resultat-match-top14-racing-brive

Pour cette rencontre, confronté à de nombreux absents, le Racing 92 change très peu par rapport à Bayonne samedi dernier. Pour sa part, Brive change 9 joueurs dans son XV de départ par rapport à son dernier déplacement.

Première période : Brive cède mais réagit bien

Dès le début de la rencontre, les deux équipes affichent un visage joueur et offensif. Mais il y a aussi plusieurs imprécisions qui empechent la concrétisation de ces premiers temps forts. Malgré une possession dans les 22 du Racing, Brive perd la balle et se fait contrer. La défense se met à la faute à l'entrée de sa moitié de terrain. A 45 mètres, James Hart a la longueur et la précision pour ouvrir le score (3-0, 8'). Brive veut réagir aussitôt mais perd un nouveau ballon au sol, bien exploitée par la défense du Racing 92. Les avants locaux font parler leur puissance et obtiennent une nouvelle pénalité. Ils font le choix d'aller en touche tout près de l'en-but briviste. Choix payant. Afatia est stoppé sur la ligne mais le Racing enchaine avec "ses gros". Brive repousse les premières tentatives mais cède face à la charge du 2e ligne Grobler (10-0, 14'). Après cet essai, Brive ne veut pas laisser l'écart au score se creuser et veut revenir au plus vite. La défense francilienne se met à la faute à l'entrée de ses 22. En l'absence de Gaëtan Germain, c'est Teddy Iribaren qui endosse le rôle de buteur. Malheureusement, le ballon fuit les poteaux (17'). Cela n'arrête pas Brive qui lance une nouvelle offensive. Nicolas Bezy trouve Sevanaïa Galala, soutenu par Hauman. Le CAB est repris à une dizaine de mètres de l'en-but. Mais sur la transformation, les brivistes n'assurent pas la transformation et commettent un en-avant. Dulin a du feu dans les jambes et relance sur ce ballon perdu. Au milieu de terrain, il joue au pied mais est percuté par Benjamin Lapeyre. Après vidéo, l'arbitre décide d'accorder une pénalité à la tombée du ballon. Hart et le Racing font preuve d'un réalisme froid (13-0, 21'). Brive est dans le dur et semble accuser un peu le coup. Les fautes se multiplient et le Racing veut en profiter. Les joueurs optent pour la pénaltouche à 5 mètres mais la défense repousse parfaitement cette tentative et parvient même à se dégager. Après ce temps fort parisien non concrétisé, Brive va réagir de la meilleure des façons. Le CAB commence à remonter le terrain. Sur la ligne médiane, Galala sert Benito Masilevu (légèrement en-avant) qui s'infiltre dans la défense jusque dans les 22 adverses. Brive progresse bien et se rapproche de l'en-but. Iribaren alerte alors Masilevu qui résiste au plaquage pour servir Galala qui inscrit en coin le premier essai briviste (13-5, 30'). S'ils avaient connu un début de match compliqué, les brivistes veulent poursuivre leur temps fort actuel. Petrus Hauman perce plein axe et est repris dans les 22. Le Racing se met à la faute sur cette attaque briviste. Après deux échecs d'Iribaren, c'est Bezy qui devient le buteur du CAB. Il réussit sa première tentative (13-8, 37'). Petite frayeur à Brive avec le choc tête contre tête entre Petrus Hauman et Saïd Hirèche. Les deux joueurs quittent le terrain pour cette dernière mêlée de cette période. Le Racing fait l'effort et remporte une dernière pénalité. James Hart ne trouve pas la cible et le score reste serré à la pause : Racing 13 - 8 Brive.

 

Deuxième période : l'indiscipline du CAB

Brive attaque la 2e mi-temps comme il avait terminé la 1ere. Les brivistes relancent depuis leurs 22 mètres et trouvent les espaces sur les extérieurs. Les 3/4 remontent le terrain jusque dans les 22 adverses. Masilevu pense marquer mais il est stoppé sur la ligne. Le jeu rebondit vite sur Johan Snyman qui sert Karlen Asieshvili qui marque ce très bel essai au pied des poteaux (13-15, 43').

Le pilier du CA Brive Karlen Asieshvili inscrit le 2e essai de son équipe sur le terrain du Racing 92 lors de la 18e journée de Top 14

Karlen Asieshvili est à la conclusion d'une très belle attaque partie depuis les 22 du CAB

 

Brive prend la tête pour la première fois de la partie mais le Racing va se réveiller. Rapidement de retour dans les 22 brivistes, les racingmen provoque une faute briviste. L'option pénaltouche est choisie. Derrière, le maul se forme et avance pour permettre à Nakarawa de marquer le 2e essai du Racing (20-15, 47'). Brive n'a pas gardé la tête très longtemps mais ne s'avoue pas vaincu pour autant. Szarzewski est sanctionné pour un plaquage haut. Bezy réussit la pénalité (20-18, 51'). Derrière cela ne passe pas alors le Racing accentue la pression devant. Après une nouvelle faute sur un maul prometteur, Brive écope d'un nouveau carton jaune cette saison, cette fois pour François Da Ros (55'). La défense du CAB s'accroche et repousse cette tentative. Malheureusement, en attaque, c'est plus compliqué pour Brive qui ne conserve pas ses munitions en touche car en l'absence de François Da Ros, c'est Jean Baptiste Péjoine qui lance et forcément c'est plus difficile. Brice Dulin est en forme aujourd'hui et trouve les espaces dans la défense briviste. Il est repris par la défense qui se met à nouveau à la faute. Hart concrétise ce temps fort (23-18, 62'). Brive ne parvient pas à sortir de son camp et commence à craquer. Dulin amène à nouveau le danger dans les 22 corréziens. Les avants prennent le relais et avancent sur chaque impact. Le CAB ne protège pas l'axe de son regroupement. Une erreur dont profite Nakarawa qui s'infiltre dans les 5 derniers mètres pour inscrire un doublé (30-18, 64').

Les avants du Racing 92 ont fait très mal au CA Brive avec notamment un doublé pour Nakarawa

Doublé pour Nakarawa et les avants du Racing ont fait la différence face à Brive

 

Le Racing a fait le break et semble mieux terminer que le CAB. Sauf que Brive ne veut pas lacher et obtient une bonne pénalité. Malheureusement, Bezy manque sa pénaltouche et envoie le ballon en ballon mort. Belle occasion manquée. Le Racing ne veut pas s'arrêter là mais la défense repousse une première tentative avant que l'attaque ne se mettre à la faute au milieu du terrain. Hart réussit une dernière pénalité (33-18, 77'). Pour l'honneur, Brive lance une dernière attaque. Le Racing se met à la faute et le CAB fait le choix de la pénaltouche. Le ballon est bien capté, le maul se forme et progresse jusque dans l'en-but où Ribes est crédité de l'essai (33-25, 80'). Brive n'a rien lâché mais doit finalement s'incliner sur la pelouse du champion de France.

 

Fiche technique

 

Racing 923 essais par Grobler (14') et Nakarawa (47' et 64') ; 3 transformations et 4 pénalités (8', 21', 62', 77') de Hart

 

1 Afatia (32' Vartanov) - 2 Szarzewski (Cap) (54' Lacombe) - 3 Ducalcon (54' Tameifuna) - 4 Grobler (63' Carizza) - 5 Nakarawa - 6 Nyanga (57' Claassen) - 7 Fa'aso'o - 8 Masoe - 9 Hart - 10 Pourteau - 11 Imhoff - 12 Dussartre (59' Vulivuli) - 13 Chavancy - 14 Thomas - 15 Dulin

 

Brive 3 essais par Galala (30'), Asieshvili (43') et Ribes (80') ; 1 transformation (42') et 2 pénalités (36', 51') de Bezy, 1 transformation (80') de Laranjeira ; 1 cartons jaune pour Da Ros (55')

 

1 Devisme (24' Asieshvili) - 2 Da Ros (67' Ribes) - 3 Toetu (64' Jourdain) - 4 Snyman - 5 Uys (68' Méla) - 6 Hirèche (Cap) - 7 Luafutu - 8 Hauman (56' Sanconnie) - 9 Iribaren (53' Péjoine) - 10 Bezy (78' Laranjeira) - 11 Masilevu - 12 Galala (64' Burotu) - 13 Mignardi - 14 Ngwenya - 15 Lapeyre

 

 

En bref

Par rapport à sa dernière sortie, il y a du mieux mais malheureusement cela ne se confirme pas en points. Brive voulait se rassurer du côté du Racing 92 et c'est réussi. Le CAB a produit du jeu, a embêté pendant longtemps le Racing mais les vilains défauts sont tenace du côté de la Corrèze : l'indiscipline (avec un nouveau carton jaune) et le manque de réalisme. Tout le contraire des champions de France qui poursuivent leur remontée au classement en s'appuyant sur un pack dominateur qui inscrit les 3 essais de l'équipe. Le contenu est meilleur qu'à Bayonne mais contre Toulon, il faudra allier contenu et points pour confirmer l'embellie entrevue à Colombes.

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Lyon 56
10 Brive 50
11 Montpellier 50
 
13 Bayonne 40
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 23
Castres 37 29 Lyon
Racing 92 45 19 Clermont Ferrand
Bayonne 22 47 Bordeaux
Montpellier 32 22 La Rochelle
Agen 7 47 Pau
Brive 28 31 Stade Français Paris
Toulon 44 10 Toulouse
Résultats Top 14