Inqualifiable Brive qui file vers la Pro D2 (40-17), le résumé du match
Publié le dimanche 15 avril 2018 à 06:00

Le match de la peur entre les deux derniers du classement. Qui allait enfoncer l'autre ? Qui allait se relancer pour croire encore au maintien ? Au final, l'équipe la plus en adéquation avec le rugby d'aujourd'hui, la plus joueuse a remporté ce duel. L'autre équipe a un pied en Pro D2.

Pour cette rencontre capitale, Oyonnax fait confiance à ses cadres. Brive en fait de même avec très peu de changements par rapport à Lyon.

 

Première période : Brive sombre étape 1

D'entrée de jeu, Oyonnax met la pression sur les brivistes avec un excellent jeu au pied de Botica qui oblige Félix Le Bourhis à aplatir dans son en-but. Derrière, l'USO pilonne mais se heurte à une grosse défense qui permet à Brive de se dégager. Les brivistes veulent aussi se montrer dangereux et utilisent la puissance des avants pour progresser dans les 22 mais Vivien Devisme se fait arracher le ballon par Botica et c'est le contre d'Oyonnax. A la course, Ikpefan devance Arnaud Mignardi et parvient à aplatir. La vidéo annule l'essai pour un pied en touche (5'). Brive l'a échappé belle. Benito Masilevu parvient à s'échapper le long de la ligne de touche, il trouve des relais à l'intérieur, la ligne se rapproche. Samuel Marques est repoussé mais Fabien Sanconnie parvient à franchir la ligne et marquer le premier essai du match (0-5, 9').

Un bien maigre rayon de soleil dans cette grisaille ambiante

 

Oyonnax revient rapidement dans le camp briviste et obtient une pénalité pour une faute au sol. Botica marque les premiers points de son équipe (3-5, 13'). L'USO continue d'envoyer du jeu et commence à asphyxier la défense briviste. La mêlée briviste est poussée à la faute, Botica connait son premier échec (20'). Brive rend trop facilement les ballons au pied, ce qui offre des relances aux oyomen qui n'en demandent pas autant. Après une charge de la première ligne, Hall s'infiltre dans un trou, passe à Taieb qui sert Botica. L'ouvreur aplatit en coin le premier essai de son équipe (8-5, 23'). Les changements se multiplient pour Brive avec les sorties pour commotion de Devisme et Johan Snyman ainsi que la blessure de James Johnston. Brive ne parvient qu'à de rares occasions à avoir la balle mais manque de concrétisation dans les 22 adverses. Au contraire d'Oyonnax qui multiplie les attaques. Toutes ne vont pas au bout (heureusement) mais Brive se met à la faute. Botica sanctionne (11-5, 31'). Brive s'accroche pour éviter que le score n'enfle avant la pause. Codjo a une grosse occasion mais il est bien plaqué par Gaëtan Germain. Malheureusement, derrière, Julien Ledevedec commet une faute aussi grossière que bête. Carton jaune pour le briviste et Botica ne se fait pas prier pour ajouter 3 nouveaux points à la pause (14-5, 40').

 

Deuxième période : Brive sombre étape 2

Brive ne veut pas se laisser abattre et attaque malgré l'infériorité numérique. Said Hirèche perce, le jeu arrive dans les 22 mètres mais une faute de main rend le ballon à Oyonnax (42'). Ikpefan déborde sur son aile mais il est repris par Masilevu dans ses 22. Le jeu se poursuit et se rapproche de la ligne. Le capitaine Ursache se saisit de la balle et marque en force. L'essai est validé à la vidéo (21-5, 45'). Le score grandit et Brive doit réagir tout de suite. Les avants (comme souvent par le passé) prennent les choses en main et avancent en puissance. Derrière une mêlée, la combinaison est parfaite entre Marques, Le Bourhis et Seremaia Burotu. Lancé en puissance, le fidjien marque sous les poteaux et relance son équipe (21-12, 52').

Mais pourquoi il n'a pas joué plus souvent ?

 

Une relance qui ne va guère durer. A la suite d'une pénaltouche, Oyonnax enclenche un maul qui enfonce Brive. Ursache s'offre un doublé (26-12, 54'). Brive veut revenir et avance grâce à Poutasi Luafutu mais derrière, on perd ses nerfs et on se fait pénaliser. Oyonnax sent le coup et enfonce encore plus le CAB. Botica fait admirer toute sa classe et mystifie la défense. A hauteur, Sobela arrive et prend le boulevard jusqu'à l'essai (33-12, 60'). La fin de match risque d'être très longue pour les brivistes à ce rythme là. De retour dans les 22 mètres, Brive tente de trouver un espace au large mais Matthieu Ugalde envoie sa passe sur l'arbitre de touche au lieu de Le Bourhis. L'alignement corrézien vole le ballon en touche, Marques part petit côté et combine avec Le Bourhis. Une-deux entre les deux hommes et le demi de mêlée marque l'essai de l'honneur (car l'espoir a disparu depuis longtemps) (33-17, 66'). A peine le temps de se réjouir de cet essai qu'Oyonnax frappe à nouveau. Nouveau ballon porté que les brivistes ne parviennent pas à stopper. MacDonald en profite pour marquer son essai (40-17, 68'). Les dernières minutes sont un calvaire pour les supporters brivistes (soit au stade soit devant leur TV) qui désespèrent devant cette équipe là. Oyonnax veut enfoncer le clou et inscrire un nouvel essai, synonyme de bonus offensif. A la sirène, l'USO bénéficie d'une touche à 5 mètres. Ballon porté et essai ? Et bien non, ballon volé par Snyman et fin du match sur cette victoire méritée d'Oyonnax et donc cette défaite méritée du CAB.

 

Fiche technique

 

Oyonnax : 5 essais par Botica (23'), Ursache (45', 54'), Sobela (60') et McDonald (68') ; 3 transformations (46', 60', 68') et 3 pénalités (13', 31', 40') de Botica

1 Raynaud (56' Debaty) - 2 MacDonald (79' Geledan) - 3 Mirtskhulava (61' Ceccarelli) - 4 Battye - 5 Ursache (Cap) - 6 Elliot (67' Sykes) - 7 Taieb - 8 Browning (53' Sobela) - 9 Hall - 10 Botica - 11 Ikpefan - 12 Veau - 13 Inman - 14 Codjo (79' Tian) - 15 Etienne (71' Muller)

 

Brive : 3 essais de Sanconnie (9'), Burotu (52') et Marques (66') ; 1 transformation (52') de Germain ; 1 carton jaune pour Ledevedec (39')

1 Devisme (22'-31', 61' Asieshvili) - 2 Da Ros (53' Tadjer) - 3 Johnston (24' Puafisi) - 4 Snyman (28'-49' Ledevedec) - 5 Marais (61' Uys) - 6 Hirèche (Cap) - 7 Waqaniburotu (51' Luafutu) - 8 Sanconnie - 9 Marques (67' Cazenave) - 10 Ugalde - 11 Masilevu - 12 Burotu - 13 Mignardi (61' Laranjeira) - 14 Le Bourhis (76' Ledevedec) - 15 Germain

 

En bref

Les supporters voulaient y croire, ou en tout cas ont essayé mais la réalité est rapidement arrivée devant leurs yeux : non ce CAB n'y arrivera pas, incapable de produire du jeu, incapable d'être discipliné face au meilleur réalisateur du Top 14, incapable de réussir un coup à l'extérieur chez un concurrent direct. Oyonnax mérite amplement sa victoire (qui aurait pu être bonifiée) et échange sa place au classement avec Brive. Les prochains jours vont être très compliqués pour les brivistes. Seul un miracle peut sauver le CAB de la Pro D2.
 

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 76
2 Toulouse 70
 
13 Oyonnax 34
14 Brive 32
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Toulon 32 17 Montpellier
Clermont Ferrand 33 3 Bordeaux
Oyonnax 40 17 Brive
Pau 22 33 Agen
Lyon 44 3 Stade Français Paris
La Rochelle 18 26 Castres
Toulouse 42 27 Racing 92
Résultats Top 14