Brive prive Lyon du bonus offensif (24-7), le résumé du match
Publié le dimanche 16 mai 2021 à 06:00

Lyon et Brive ne possèdent pas les objectifs en cette fin de saison. La pression est plus sur Lyon dans sa quête d'une place en phase finale mais le CAB n'a pas encore validé son maintien. Si le résultat est logique, la partie va laisser des regrets à tout le monde.

Pour ce match, Lyon n'a d'autre choix que de gagner et envoie sa meilleure équipe du moment. Avec ce 3e match en une semaine, Brive fait tourner et relance plusieurs joueurs.

 

Première période : Brive croule sous les pénalités

Dans ces conditions de jeu humides, la partie commence par une partie de gagne terrain, aucune des deux équipes ne voulant s'exposer au jeu adverse. Alors, on essaie de s'installer dans la bonne partie du terrain par du jeu au pied. A ce petit jeu, c'est Lyon qui en sort vainqueur avec une touche directe de Thomas Laranjeira. Le LOU peut lancer une première offensive depuis le camp briviste. Ce que nous ne savons pas encore, c'est que cela ne sera pas une offensive mais un siège. Brive commet une faute dans l'alignement et Lyon ne veut pas prendre des points mais marquer des essais. Si les brivistes contrent parfaitement le maul lyonnais, la mêlée briviste se fait enfoncer à 5 mètres de son en-but. S'ensuit plusieurs pénaltouches qui se terminent avec une faute briviste. Mr Raynal prévient les capitaines de la multiplication des fautes dans ce début de match. Si devant, on ne passe pas alors on va tenter d'écarter (un peu) le jeu. Josua Tuisova est beaucoup utilisé pour faire craquer la défense briviste. Sous ses poteaux, David Delarue se met à la faute et écope d'un carton jaune (12'). Après la touche, Lyon opte pour la mêlée et les piliers brivistes sont à la faute. Loann Goujon part et s'écroule dans l'en-but sauf ... qu'il y avait en-avant au sol (16'). Brive peut avoir l'occasion de se dégager mais la mêlée se fait à nouveau sanctionner et donc le jeu reste totalement dans les 22 brivistes. Les lyonnais tentent de forcer le verrou briviste au large mais les transmissions ne sont pas assurées. Brive a une nouvelle occasion de se donner de l'air mais c'est une nouvelle pénalité contre les avants brivistes. Daniel Brennan laisse ses coéquipiers à 13 (20').

2e carton jaune en 20 minutes de jeu pour Brive

 

A force d'essayer, Lyon va enfin y arriver. Derrière une pénaltouche et une bonne prise de balle, le maul se forme et termine dans l'en-but. Mickaël Ivaldi débloque le tableau d'affichage (7-0, 21'). Si Brive revient à 14, Brive ne se sort pas de la pression lyonnaise et est contraint de défendre encore et toujours. L'indiscipline n'a jamais été aussi grande et les pénalités pleuvent sur les brivistes. Lyon pense inscrire un second essai mais on s'est bien couché en dessous du côté briviste (27'). Après une nouvelle épreuve de résistance, Brive parvient à se dégager et à trouver une touche sur la ligne médiane. Mais les lyonnais relancent et utilisent notamment Tuisova pour casser plusieurs plaquages. En bout de ligne, Noa Nakaitaci percute et sert Izack Rodda qui marque en coin. Le jeu va alors être alerté pendant de longues minutes. Premièrement, l'arbitre utilise pour voir si Nakaitaci percute illégalement Thomas Laranjeira et si sur l'essai de Rodda, il ne fait pas action de jeu. Au final, rien a signalé et l'essai est validé (14-0, 31'). Pendant ce temps-là, l'inquiétude grandit autour de Thomas Laranjeira qui reste au sol. Toutes les précautions sont prises pour le manipuler et l'évacuer vers les vestiaires. On évoque assez rapidement une commotion et un traumatisme cervical après avoir heurté l'épaule de Nakaitaci avec la tête. Après ce long arrêt de jeu, il faut s'y remettre. Et enfin, Brive parvient à entrer dans le camp adverse. Brive utilise la puissance de Brandon Nansen pour avancer et se rapprocher des 22 adverses. Malheureusement, un en-avant est commis au large. Même si Brive est retour à 15, Lyon veut de nouveau concrétiser leur domination. Juste avant la sirène, Lyon remporte une nouvelle mêlée et c'est le 3e carton jaune briviste, pour Cody Thomas qui vit un retour au jeu très compliqué, lui qui n'a plus joué depuis septembre (40+1'). Léo Berdeu prend la pénalité et ajoute trois points de plus au moment de regagner les vestiaires (17-0, 40+2'). Dans son objectif du bonus offensif, Lyon a fait une partie de travail. Brive s'envoie en défense mais avec une telle indiscipline, impossible de pouvoir exister dans ce match.

 

Deuxième période : Brive réagit

Tandis que la pluie fait son retour et de manière très marquée, le début de seconde période vire au cauchemar pour Brive. Sur un lancer briviste, le contre lyonnais commet un en-avant. Brive tente d'exploiter cet avantage en cours. L'arbitre signale la fin de l'avantage ... et Enzo Hervé se fait contrer par Berdeu qui récupère le ballon et s'en va marquer le 3e essai des siens, celui pour le moment du bonus offensif (24-0, 43'). Pour ne rien arranger, Esteban Abadie écope d'un carton jaune pour contestation quelques minutes plus tard (46'). Comment voulez vous exister avec autant d'infériorités numériques ? Demba Bamba pense marquer face à son club formateur mais l'essai est refusé pour une faute d'un de ses coéquipiers. Malgré tout, on sent un Brive un peu plus volontaire et qui veut tenir un peu plus le ballon. L'ancien lyonnais, Badri Alkhazashvili, effectue une belle charge et Brive joue dans le camp lyonnais, ce qui n'est pas arrivé souvent depuis le début du match. Le CAB a plus la main sur la balle et parvient à bien occuper le terrain avec du jeu au pied dans le dos de la défense. Brive est de retour à 15 et on pense revoir la même action qu'en première période, avec Wesley Douglas qui subit un gros choc avec Josua Tuisova. Mais ça va pour le centre briviste qui reprend sa place. La pluie n'aide pas à fluidifier le jeu et Brive va en profiter pour se créer un temps fort, sentant que les lyonnais sont absents durant cette seconde période. Le maul briviste pousse à la faute le LOU qui se venge en volant la munition à une dizaine de mètres de l'en-but (62'). Les vagues brivistes reviennent dans les 22 lyonnais grâce à une belle course d'Axel Muller qui est repris à 10 mètres. Le jeu se poursuit jusqu'à l'en-avant de Guillaume Galletier qui s'apprêtait à prendre l'intervalle pour se rapprocher de l'en-but (65'). C'est le scénario de la première période qui se répète. Lyon est, cette fois, à la faute et Brive insiste sur les pénaltouches. A force d'essayer, ça va marcher. Abadie capte le lancer et le maul se forme et s'écroule dans l'en-but. Simon-Pierre Chauvac marque l'essai et concrétise cette bonne seconde période (24-7, 70').

Brive réagit et sauve l'honneur avec cet essai de Chauvac

 

Cet essai donne des ailes au CAB qui contre-attaque depuis ses 22 mètres sur le coup d'envoi. Hervé perce et sert Galletier, venu en soutien. Le centre joue au pied et oblige Toby Arnold à aplatir dans son en-but. Brive remporte la mêlée et obtient une pénalité mais on joue l'avantage. Douglas pense marquer mais il y avait en-avant. Les brivistes insistent en mêlée et Lyon multiplie les fautes. Pierre Mignoni renvoie Vivien Devisme sur le terrain pour stabiliser l'édifice. Brive tente au large de trouver une faille mais la défense est présente et renvoie Brive dans son camp par du jeu au pied. Brive n'a plus rien à perdre et relance. Hervé parvient à alerter Joris Jurand sur son aile. L'ailier parvient à se faufiler dans un trou de souris et pousse au pied jusque dans l'en-but pour marquer cet essai un peu fou. Mais il n'y aura pas essai, le ballon ayant touché la ligne avant que Jurand joue au pied (78'). Brive craque à nouveau en mêlée et cela va offrir une dernière opportunité au LOU de récupérer le bonus offensif tandis que la sirène retentit. Les charges se multiplient mais la défense tient bon. Baptiste Couilloud puis Dylan Cretin trouvent des failles. Lyon entre dans les 22 mètres brivistes mais voilà l'en-avant qui arrive et qui en termine avec ce match. Disputée sous une pluie battante, cette seconde période a vu le réveil des brivistes mais aussi le sommeil des lyonnais. Brive était mieux en seconde période et s'est vu récompenser par un essai.

 

Fiche technique

 

Lyon : 3 essais d'Ivaldi (21'), Rodda (31') et Berdeu (43') ; 3 transformations et 1 pénalité (40+2') de Berdeu

1 Devisme (55'-77' Kaabèche) - 2 Ivaldi (55' Taufete'e) - 3 Bamba (55' Gomez-Kodela) - 4 Geraci (55' Mayanavanua) - 5 Rodda - 6 Cretin (Cap) - 7 Goujon (72' Geraci) - 8 Sobela (33' Guillard) - 9 Pélissié (62' Couilloud) - 10 Berdeu (62' Doussain) - 11 Nakaitaci (38' Mignot) - 12 Regard - 13 Barassi - 14 Tuisova - 15 Arnold

 

Brive : 1 essai de Chauvac (70') ; 1 transformation de Hervé ; 4 cartons jaunes de Delarue (12'), Brennan (20'), Thomas (40+1') et Abadie (46')

1 Brennan (32'-72' Chauvac) - 2 Dufour (MT Alkhazashvili) - 3 Thomas (49' Doge) - 4 Nansen (50' Lebas) - 5 Lees (54' Malafosse) - 6 Tskhadadze (27'-31' Chauvac) (58' R.Marais) - 7 Abadie (77' Tskhadadze) - 8 Voisin - 9 Delarue (68' Blanc) - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Galletier - 13 Douglas - 14 Jurand - 15 Laranjeira (32' Abhzandadze)

 

En bref

Avec un effectif remanié, Brive ne partait pas avec tous ses atouts pour ce déplacement à Lyon. Le LOU a besoin d'un parcours sans faute pour reprendre sa place dans le Top 6. Et très rapidement, les lyonnais ont entamé leur siège des 22 brivistes. Le CAB empile les pénalités et forcément les cartons jaunes (3 en première période, 4 au total). A force de pousser, Lyon va réussir à marquer et se donner une avance de 17 points à la pause, une avance qui va monter à 24 en début de seconde période. Et c'est alors que Brive redresse la tête, tient plus le ballon et se montre intéressant. Les efforts sont récompensés avec l'essai de Simon-Pierre Chauvac. Le CAB a continué de pousser pour en inscrire un second. A la fin, c'est autour de Lyon de tenter de reprendre son bonus offensif, une tentative vaine. Au final, le résultat n'arrange personne : Lyon oublie un point et Brive voit Bayonne l'emporter à Toulouse. Les deux dernières journées vont être tendues.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 50
2 Toulouse 41
 
12 Toulon 22
13 Brive 22
14 Biarritz 20
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Castres 15 9 Stade Français Paris
Brive 19 22 Bordeaux
Biarritz 23 25 Perpignan
Lyon 35 10 Pau
Racing 92 33 28 Clermont Ferrand
Toulon La Rochelle
Toulouse Montpellier
Résultats Top 14