Said Hirèche « On n'a pas triché, on a tout mis mais pas assez »
Publié le lundi 16 novembre 2020 à 06:00

Depuis plusieurs semaines, Brive a perdu la recette magique, celle du succès. Les déceptions s'enchainent les unes derrière les autres et tout semble allait de travers. Le doute grandit dans les têtes brivistes. La saison est bien mal embarquée.

Du côté de Toulon, Brive a concédé une 4e défaite de rang et a offert un 4e bonus offensif à ses adversaires. Après Toulouse, Montpellier, Clermont et donc Toulon, c'est le Racing, vice champion d'Europe qui arrive au Stadium. S'il y a eu du mieux à Mayol, il faut le concrétiser à la maison et gagner un match. Jean-Baptiste Péjoine espère avoir mis en place le bon plan de jeu pour faire déjouer le Racing 92.

 

On ne sait pas si ça sera une grosse prestation collective à l'issue du match mais au moins, c'est une grosse entame avec l'essai immédiat de Hayden Thompson-Stringer. Brive domine le Racing dans les premières minutes de la rencontre et s'offre une bonne avance à la pause, en menant 16 à 3. Kevin Le Guen, talonneur visiteur, n'y va pas par quatre chemins et espère qu'il y aura une réaction collective.

 

Confirmé à l'issue du match par François Trinh-Duc, ça a bien chauffé dans le vestiaire du Racing 92. Et les mots de Laurent Travers ont porté leurs fruits avec un essai immédiat de Donovan Taofifenua. Le Racing met la main sur la rencontre et commence à pousser à la faute des brivistes, sans solutions. L'inévitable se voit arriver et malheureusement, il se produit avec un essai à la sirène qui offre le succès au Racing. Brive est abattu et cette défaite fait mal à la tête comme le dit Valentin Tirefort. Said Hirèche souligne l'engagement de tout le groupe mais qu'au final, il manquait ce petit quelque chose qui aurait fait la différence.

 

Thomas Laranjeira et Jeremy Davidson ne peuvent occulter le fait que l'équipe traverse une période difficile. Il faut continuer à travailler pour gommer les défauts et concrétiser ses temps forts. Les matchs couperets arrivent, Brive n'aura pas le droit à l'erreur.

 

Le Racing 92 décroche une 3e victoire en 4 matchs. C'est surtout une 3e victoire obtenue dans les derniers instants de la rencontre. Pour le moment, cela passe mais cela ne va passer tout le temps prévient Dimitri Szarzewski.

Si on prend trop de points de retard dès l'entame de match, ça risque d'être compliqué. Il faut en prendre conscience et essayer de gommer ce défaut là.

 

Alors qu'il aurait dû être avec l'équipe de France, Teddy Baubigny a rejoint en express la Corrèze pour aider son club à remporter cette victoire.

C'est un peu la spécialité de l'équipe en ce moment. On gagne nos matchs dans les derniers retranchements avec le caractère. On ne se facilite pas les choses mais ces matchs là, en fin de saison, on ne retiendra que la victoire. La fin est dure, il y a pas mal de fautes, il y a beaucoup de pression, les deux équipes veulent gagner. On a montré du caractère et cela nous permet de remporter la victoire.

 

Déjà auteur de l'essai décisif une semaine auparavant face à Pau, Fabien Sanconnie a récidivé face à son club formateur. Un sentiment bizarre pour le 3e ligne.

 

Un bon mal de crâne à trainer pendant une semaine avant de se remettre au boulot pour une semaine de 3 matchs qui s'annonce décisive. Brive reste verrouiller à la 13e place. Pour se sortir de là, il n'y a pas 36 solutions : la victoire et rien d'autre.

 

Image : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 La Rochelle 30
2 Toulouse 24
 
12 Castres 11
13 Brive 10
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 9
Castres 29 30 Bordeaux
Pau 16 22 Toulouse
Agen 9 38 Toulon
Bayonne 29 20 Montpellier
Brive 19 23 Racing 92
Stade Français Paris 35 13 La Rochelle
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14