Top 14 : Avant match CA Brive - Racing 92
Publié le samedi 14 novembre 2020 à 06:00

C'est le type de match où tout peut se passer. Brive est en manque de résultats et se doit de prendre des points à domicile. Le Racing 92 a surpassé sa finale perdue et se montre à l'aise à l'extérieur. Les nerfs de tout le monde devront être solides pour ne craquer.

A nouveau, match sous pression et dans un stade qui continue de sonner creux. Alors qu'ils auraient bien besoin du soutien de leurs supporters, les brivistes devront trouver ce supplément d'âme pour renverser leur bête noire qu'est le Racing 92.

 

Bilan de la saison dernière

Brive : 13e avec 9 points (2 victoires, 0 nul, 4 défaites)

Racing 92 : 5e avec 18 points (4 victoires, 0 nul, 2 défaites)

 

Et pourtant, tout avait si bien commencé. Le CAB entame parfaitement sa saison en s'imposant avec la manière face à Bayonne, concurrent au maintien. Pour confirmer cet excellent résultat, les brivistes souffrent en première période à Bordeaux mais reviennent au score au cours de la seconde période. Même si la défaite est là, un bonus défensif vient récompenser la grosse débauche d'énergie. Une énergie qu'il faudra de nouveau déployer face à Pau pour aller chercher la victoire malgré 2 cartons rouges reçus durant la rencontre. Après 3 journées, tout va bien à Brive et puis tout commence à partir de travers. La rencontre à Castres est reportée en raison de nombreux cas chez les castrais. Pour son retour au jeu, Brive se fait bousculer par Toulouse qui vient s'imposer avec le bonus offensif. Et la mauvaise série se poursuit et se ressemble : victoire bonifiée de Montpellier, victoire bonifiée de Clermont à Brive, victoire bonifiée de Toulon. Brive vient de connaitre une série de 4 défaites de rang, toutes avec le bonus offensif. L'effectif est mis à rude épreuve entre joueurs suspendus, joueurs blessés et joueurs en sélection. Mais des lueurs d'espoir existent : des joueurs importants font leur retour, l'engagement et l'état d'esprit étaient bons à Mayol il y a une semaine. Mais avant de souffler pendant une semaine, il faut frapper un grand coup : battre le Racing 92 à domicile, prendre ces 4 points et stopper cette spirale négative. Brive n'est pas encore totalement dos au mur, au bord du gouffre mais il se doit de réagir. Pour lui-même et aussi pour ses supporters.

Il était facile de se perdre en ce début de saison pour le Racing 92 entre le début de la nouvelle saison de Top 14 et l'arrivée très rapide des phases finales de la Champions Cup. Et ça part fort pour la troupe à Laurent Travers avec une victoire forte, du côté de Lyon, où tout s'est joué en début de seconde période et un break fait par le Racing (2 essais de Dupichot et Russell). Une semaine plus tard, les racingmen ne font qu'une bouchée de bien pâles montpelliérains, pas entrés dans la saison. La préparation est parfaite pour la Champions Cup. Une victoire à Clermont et une victoire en toute fin de match face aux Saracens et c'est une troisième finale dans la compétition qui s'offre au Racing. Entre les deux évènements européens, Toulouse vient surprendre le finaliste, dans son antre de la Paris La Défense Arena et après 4 succès pour commencer la saison, c'est la première défaite. Malheureusement, une semaine plus tard, il y en aura une seconde, bien plus cruelle que face à Toulouse : défaite face à Exeter en finale de Champions Cup. Le rêve européen est passé mais le championnat reprend aussitôt pour Laurent Travers et ses hommes. Le groupe réagit parfaitement en remportant le derby face au Stade Français du côté de Jean Bouin dans les ultimes secondes. Le Racing tombe ensuite sur une équipe revancharde de Castres qui a besoin de points. Si le CO a la victoire, les visiteurs ramènent un bonus défensif. Avec un effectif amoindri, le Racing a toutes les peines du monde à se défaire de Pau, équipe en forme en ce début de saison. Fabien Sanconnie offre la victoire aux siens à cinq minutes de la fin. Depuis le début, le Racing 92 n'a pas eu le temps de souffler mais au cours des 9 premiers matchs de la saison, l'équipe montre qu'il faudra compter avec elle sur les deux tableaux.

 

Les hommes forts

Après 4 matchs de suspension, Mitch Lees est de retour et la 2e ligne retrouve une partie de sa paire titulaire. L'expérience et le travail de l'ombre de l'ancien d'Exeter vont faire du bien au pack briviste. La 3e ligne déploie tous ses atouts entre le combat (Said Hirèche), la couverture de terrain (Retief Marais) et la puissance (So'otala Fa'aso'o). Enzo Hervé est de retour à l'ouverture après avoir soufflé lors du déplacement à Toulon. Nico Lee et Eneriko Buliruarua se retrouvent deux mois après au centre de la ligne de 3/4. Auteur de 2 essais lors des 3 derniers matchs à domicile, Axel Muller voudra continuer sa série. Stuart Olding va enfin commencer sa saison après deux blessures musculaires dont la première a eu lieu en amical contre ... le Racing ! Ce sera l'occasion de juger le nouveau venu en 2e ligne Stan South.

Décimé au poste de talonneur, le Racing 92 appelle à la rescousse Teddy Baubigny pour épauler Kévin Le Guen et laisser Eddy Ben Arous à son vrai poste de pilier. Luke Jones et Dominic Bird amène de la taille et de la puissance en 2e ligne. La 3e ligne connait très bien ce stade et cette pelouse avec Fabien Sanconnie et Antonie Claassen. Le Racing 92 se donne le luxe d'aligner une charnière d'expérience et internationale avec Maxime Machenaud et François Trinh-Duc. Olivier Klemenczak ne cesse de progresser et s'impose petit à petit au Racing. Pour encadrer une ligne de 3/4 jeune et talentueuse (Dupichot, Klemenczak et Taofifenua), on la complère avec des "papas" comme Simon Zebo et Kurtley Beale.

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VVDD

Bayonne (42-23), Pau (19-13), Toulouse (16-36), Clermont (21-43)

 

Racing 92 (à l'extérieur) : VVD

Lyon (23-27), Stade Français (25-27), Castres (28-26)

 

Beaucoup de liens existent entre le CA Brive et le Racing 92 mais sur le terrain, il n'y a pas de cadeau et une seule chose compte : aller chercher la victoire.

Brive a perdu sa magie à domicile. Si la saison avait bien commencé avec deux victoires face à Bayonne et Pau, la suite s'est bien gâtée avec deux grosses défaites face à Toulouse et Clermont. Le Racing a frappé fort en s'imposant à Lyon et à la sirène dans le derby face au Stade Français. Il n'a pas fallu grand chose pour aller s'imposer à Castres aussi.

Le Racing a pris ses marques en Corrèze. Les deux derniers matchs au Stadium ont vu s'imposer les racingmen dont la démonstration de la saison dernière (44-20). Pour trouver trace d'une victoire briviste, il faut remonter au 1er octobre 2016 et un succès 25-16. Le Racing 92 est la bête noire du CAB à domicile.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Racing 92 (coup d'envoi à 18h, arbitre : Mr Adrien Descottes)

 

Pour le CA Brive : 1 Thompson-Stringer - 2 Narisia - 3 Bekoshvili - 4 Lebas - 5 Lees - 6 R.Marais - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Lee - 13 Buliruarua - 14 Tirefort - 15 Laranjeira

Remplaçants : 16 Alkhazashvili - 17 Chauvac - 18 South - 19 Voisin - 20 Delarue - 21 Olding - 22 Jurand - 23 Japaridze

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour le Racing : 1 Ben Arous - 2 Le Guen - 3 Oz - 4 Jones - 5 Bird - 6 Sanconnie - 7 Chouzenoux - 8 Claassen - 9 Machenaud (Cap) - 10 Trinh-Duc - 11 Dupichot - 12 Beale - 13 Klemenczak - 14 Taofifenua - 15 Zebo

Remplaçants : 16 Baubigny - 17 Kolingar - 18 Ryan - 19 Diallo - 20 Le Garrec - 21 Gibert - 22 Laborde - 23 Kharaishvili

Absents : Chat, Le Roux, Vakatawa et Thomas (libérés de la sélection mais non retenus pour le match), Imhoff (sélection Argentine), Gogichasvili (sélection Géorgie), Iribaren (adducteurs), Russell (aine), Maiau (protocole commotion), Gomes Sa, Palu, Tanga, Joseph, Chavancy

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 La Rochelle 30
2 Toulouse 24
 
12 Castres 11
13 Brive 10
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 9
Castres 29 30 Bordeaux
Pau 16 22 Toulouse
Agen 9 38 Toulon
Bayonne 29 20 Montpellier
Brive 19 23 Racing 92
Stade Français Paris 35 13 La Rochelle
Clermont Ferrand Lyon
Résultats Top 14