Une victoire sous le sceau de la solidarité et du combat (12-8), le résumé du match
Publié le lundi 28 décembre 2020 à 06:00

La confiance est de retour à Brive qui doit se coltiner un sacré plat de résistance avec la venue de Lyon, invaincu depuis 3 mois. Solidarité, polyvalence, efficacité et un petit zeste de réussite : voilà les ingrédients qu'il a fallu aux brivistes pour s'offrir un Lyon au repas.

Pour ce match, Brive veut conserver la dynamique de Castres, n'effectuant que 5 changements. Lyon vient se tester et aligne sa meilleure équipe possible pour ce déplacement.

 

Première période : Brive bricole mais mène

Pas facile de se réchauffer en ce début de match, Noël a amené les températures de la saison. Brive lance les premières banderilles, vole la première touche mais entre le match de mardi et un repos obligatoire de 3 jours (et donc un seul entrainement avant la rencontre), les corps souffrent. Luka Japaridze doit passer un protocole commotion (5'). Lyon, malgré sa grosse équipe, peine à imposer son jeu et se met à la faute dans le jeu au sol. Vent dans le dos, Thomas Laranjeira tente la pénalité de 55 mètres mais la tentative est manquée (10'). Les deux équipes tentent de remporter la bataille de l'occupation. Sur un contre, Lyon manque une grosse occasion. Le LOU relance depuis ses 22 mètres, Charlie Ngatai et Josua Tuisova accélèrent le long des bancs de touche. Le jeu rebondit à l'opposé et alors que l'essai semble tout fait, Noa Nakaitaci n'assure pas sa passe et c'est un en-avant (13'). Et un de chute de chaque côté : Thomas Laranjeira touché à la cuisse et Jonathan Wisniewski à la cheville (13'). Lyon pousse et est récompensé. La puissance lyonnaise fait la différence, l'attaque progresse dans les 22, Nakaitaci échappe à Stuart Olding, résiste au plaquage de Said Hirèche pour marquer en coin. Après vidéo, l'essai est accordé et c'est l'ouverture du score pour Lyon (0-5, 15'). Sur l'action, Mathieu Bastareaud sort blessé au genou. Rapidement, Brive obtient une pénalité et Enzo Hervé débloque le compteur (3-5, 18'). Et les ennuis se poursuivent : Nico Lee doit céder sa place à Julien Blanc sur commotion. La conquête semble tourner à l'avantage des brivistes. Lyon est pris à la faute sur une mêlée sur la ligne médiane. Hervé tente sa chance et ça passe pour l'ouvreur désormais centre (6-5, 23'). Brive doit désormais faire face à la réaction lyonnaise. On utilise la puissance des avants pour avancer avant d'accélérer. Brive tente de ralentir les ballons dans les regroupements. Après avoir accordé une pénalité au LOU, Mr Poite prévient Brive sur son attitude dans le jeu au sol. Léo Berdeu remet Lyon devant (6-8, 26'). Mais l'avantage sera de courte durée, les lyonnais se mettant à la faute dans un ruck. Hervé réussit sa 3e pénalité (9-8, 28'). Et nouveau changement, le 3e, pour un protocole commotion : Vasil Lobzhanidze sort et c'est Kitione Kamikamica qui devient ... 3/4 centre, avec une charnière Blanc - Hervé. Lyon tente de mettre de la vitesse dans cette partie en jouant rapidement une pénalité. Mais les brivistes sont là dans le jeu au sol pour récupérer une pénalité. A son tour, Blanc joue rapidement, Hervé est au soutien et remet à son demi de mêlée. Joris Jurand arrive lancé et parvient à rentrer dans les 22 lyonnais, il trouve Mitch Lees en pivot qui envoie Axel Muller à l'essai. Mais la vidéo signale un (léger) en-avant de passe entre Jurand et Lees (33').

Pour Galala et Blanc, il y a essai de Muller. Pas pour la vidéo !

 

Et Brive passe d'un essai et d'un potentiel 16-8 à une période d'infériorité. Enzo Hervé juge mal la défense lyonnaise et se fait intercepter. Ngatai joue au pied mais se fait plaquer sans ballon, carton jaune pour Hervé (35'). Lyon opte pour la pénaltouche. L'attaque tente d'y aller en force mais la défense repousse l'assaut, Berdeu tente d'alerter Nakaitaci mais la transervale va direct en touche. Lyon commet pas mal de petites erreurs qui l'empêche de prendre le score. Brive s'applique en défense et tente de profter de la moindre opportunité en attaque. La sirène retentit et Brive mène d'un point 9 à 8. Une période marquée par 3 blessures et 3 protocoles commotion. La période de Noël a fait mal aux organismes des deux équipes.

 

Deuxième période : Lyon gâche trop

Alors que les conditions ne s'améliorent pas avec de la neige fondue et que Vasil Lobzhanidze est revenu sur la pelouse, Lyon gâche une nouvelle occasion d'essai. Les 3/4 trouvent les espaces mais Arnold n'assure pas sa passe vers Nakaitaci qui pouvait terminer en coin (43'). Lyon augmente la pression pour reprendre la tête mais Brive résiste tant bien que mal. Le CAB est sous pression et a du mal à trouver les touches qui pourraient lui donner un peu d'air. Les changements s'opèrent pour amener un peu de sang neuf dans le pack à Brive. Si on sentait une pression lyonnaise, malheureusement pour les visiteurs, elle ne se transforme pas en points. Par contre, Brive est réaliste. Absent du camp du LOU quasiment depuis la reprise, le CAB s'approche des 22 et obtient une pénalité au sol. Hervé augmente l'avance des siens (12-8, 56'). S'il y a de l'intensité défensive, cela manque de rythme offensif dans cette partie. Les entrées font du bien à Brive et la mêlée gagne une pénalité. Mais Blanc ne trouve pas la pénaltouche, ce qui aurait pu offrir une belle opportunité dans les 22 de Lyon (65'). En force, Lyon veut faire plier le CAB mais sur un ruck, le ballon est cafouillé au sol et Said Hirèche gratte la balle et obtient la pénalité. Le CAB résiste bien, bénéficiant de nombreux ballons perdus par la touche lyonnaise. Jurand tente des relances et arrive à mettre ses coéquipiers dans l'avancée mais par la suite, la défense prend le dessus. On entre dans les dix dernières minutes et avec seulement 4 points d'avance, impossible de ne pas penser au match contre le Racing 92. Dans le camp lyonnais, la mêlée briviste fait l'effort et gagne une nouvelle pénalité. Malheureusement, Hervé manque la cible (74'). Brive gère une possession dans son camp et Blanc va jouer au pied depuis sa ligne des 40 mètres mais Killian Geraci contre le jeu au pied. A la lutte avec Blanc, Geraci récupère la balle et est mis au sol juste devant la ligne d'en-but. Brive se positionne en défense et alors que la balle s'échappe du regroupement, Axel Muller se jette sur la munition et sauve la patrie sur cette action (75').

A rien de revivre le dénouement malheureux face au Racing 92

 

Brive reste sous pression mais parvient à se montrer solidaire à chaque instant. Et tandis que Lyon a laissé passer sa chance sur cette action, comme sur d'autres auparavant, le CAB va bonifier un nouveau contre en touche. Les brivistes restent dans le camp adverse pour faire écouler le chronomètre. So'otala Fa'aso'o fait parler sa puissance et rentre dans les 22 mètres. Brive joue dans l'avancée mais au large, Hervé n'assure pas sa passe vers Eneriko Buliruarua, Jurand empêchant derrière Lyon de contre-attaquer en provoquant l'en-avant. Sur cette dernière mêlée, comme un symbôle, c'est Brive qui remporte le duel. Sans chercher à tenter la pénalité, Brive joue simplement en touche à la sirène pour terminer la rencontre et s'imposer. Brive est passé tout près de revivre le même scénario que face au Racing mais cette fois, cela a penché en sa faveur.

 

Fiche technique

 

Brive : 4 pénalités (18', 23', 28', 56') de Hervé ; 1 carton jaune (35') pour Hervé

1 Thompson-Stringer (51' Chauvac) - 2 Narisia (51' Acquier) - 3 Japaridze (5'-15', 51' Ceccarelli) - 4 Lebas (54' Fa'aso'o) - 5 Lees - 6 R.Marais (66' Voisin) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Giorgadze (54' Kamikamica) - 9 Lobzhanidze (29'-MT Kamikamica) - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Olding - 13 Lee (18' Blanc) - 14 Buliruarua - 15 Laranjeira (13' Jurand)

 

Lyon : 1 essai de Nakaitaci (15') ; 1 pénalité (26') de Berdeu

1 Chiocci (54' Chaume) - 2 Ivaldi (54' Taufete’e) - 3 Gomez-Kodela (54' Ric) - 4 Géraci (56' Lambey) - 5 Rodda - 6 Goujon (71' Géraci) - 7 Cretin - 8 Bastareaud (15' Fainga’a) - 9 Couilloud (Cap) (60' Doussain) - 10 Wisniewski (13' Berdeu) - 11 Nakaitaci - 12 Ngatai - 13 Barassi - 14 Tuisova - 15 Arnold

 

En bref

On n'arrête plus Brive actuellement ! Après une série de 6 défaites, le CAB termine 2020 par 3 victoires durant ce mois de décembre. Les brivistes ont lutté contre les éléments et ont mis en place une grosse défense quasiment infranchissable. Les deux équipes ont été touchées par des blessures précoces (Laranjeira et Lee à Brive, Bastareaud et Wisniewski à Lyon), ce qui a déréglé le plan de jeu. Le scénario du Racing est revenu dans l'esprit mais cette fois, Brive n'a pas craqué et a réussi à empocher une victoire qui fait du bien aux têtes. De quoi bien basculer sur le déplacement au Stade Français dimanche prochain qui mettra fin à la phase aller du championnat.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 66
2 La Rochelle 63
 
9 Stade Français Paris 45
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 32
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Stade Français Paris 27 34 Clermont Ferrand
Bayonne 23 13 Racing 92
Bordeaux 11 26 La Rochelle
Brive 57 3 Agen
Castres 38 33 Pau
Toulouse 16 29 Montpellier
Lyon 54 16 Toulon
Résultats Top 14