Première manquée pour Brive face à La Rochelle (10-19)
Publié le dimanche 27 août 2017 à 06:00

A vos marques, prêt, partez ! Mais attention au faux départ qui pourrait ruiner non pas votre sprint mais votre marathon. Brive et La Rochelle se lancent dans ce Top 14 et la victoire est recherchée dès cette première journée. Le succès n'est pas tombé dans la bonne escarcelle, gâchant un peu la soirée.

Pour cette rencontre, Brive fait dans le classique avec seulement 3 recrues titulaires. A noter l'absence de Gaëtan Germain. La Rochelle fait confiance à un groupe à majorité JIFF pour lancer la saison.

 

Première période : chaud et brouillon

Si l'été a eu du mal à se frayer un chemin en juillet-aout, il est bien là pour la reprise du Top 14. Le thermomètre d'Amédée Domenech affiche 35°C et il ne sera pas facile d'évoluer pour les deux équipes sous cette forte chaleur. Le début de match ressemble à un début de match de début saison : peu de rythme, des fautes de main. Si les attaques ont du mal avec leurs lancements de jeu, les défenses sont en place et verrouillent le terrain. Pour réveiller tout ça, Botia déclenche le premier éclair. Il joue rapidement une pénalité à la main, court tout droit dans la brèche laissée par la défense du CAB et joue au pied sur sa droite. Pendant que Seremaia Burotu et Arnaud Mignardi se percutent, Retière dépose Samuel Marques, récupère le ballon et va marquer le premier essai du match malgré le retour de Takudzwa Ngwenya (0-7, 13').

Botia et Retière, deux poisons pour le CAB

 

Pendant que les 3/4 brivistes balbutient leur rugby, les 3/4 rochelais offrent de beaux mouvements qui manquent encore de précisions mais les intentions sont là. Par cette chaleur, les joueurs ont droit à une pause fraicheur mais cela n'a pas l'air de refroidir les ardeurs des deux équipes. Sur un ruck, Romain Sazy vient déblayer à l'épaule, ce à quoi François Da Ros vient répondre d'une manchette. Les esprits s'échauffent et les deux joueurs partent se reposer pendant 10 minutes (23'). Brive tente de se rapprocher des 22 rochelais pour commencer un temps fort mais un en-avant vient stopper cette initiative. Le jeune rochelais Goillot tente de s'échapper le long de la ligne de touche mais la défense veille et récupère la touche. Sur celle-ci, Vito se met à la faute en prenant Johan Snyman en l'air. Marques inscrit ses premiers points sous le maillot du CAB (3-7, 30'). La Rochelle peut toujours compter sur Botia pour mettre l'équipe dans l'avancée, malheureusement derrière, des imprécisions viennent stopper le temps fort. En cette fin de première période, le Stade Rochelais se montre indiscipliné mais Brive ne parvient pas à en profiter car offensivement, ce n'est pas ça et la défense charentaise lit parfaitement chaque intention. Juste avant la mi-temps, La Rochelle n'est pas loin d'inscrire un 2e essai. Lacroix et Retière transpercent la défense briviste, Doumayrou joue au pied mais Arnaud Mignardi sauve son équipe et aplatit en premier. Il était moins une. Toute petite première mi-temps avec beaucoup d'imprécisions mais surtout une équipe rochelaise plus réaliste et un peu plus précise qui mène à la pause face à une équipe briviste brouillone et très imprécise.

 

Deuxième période : des rochelais réalistes

Après avoir tenté d'écarter le jeu, Brive revient à ses bases pour tenter de se rassurer et recentre le jeu sur ses avants. Mais là encore, la défense de La Rochelle est bien en place (mais Botia est partout, vous êtes sûr qu'ils ne sont pas deux sur la pelouse !). Brive bute encore et toujours sur la défense, le jeu dans la ligne de 3/4 est trop prévisible, manquant de profondeur et de vitesse. En désespoir de cause, Marques tente le drop qui passe à côté des perches (48'). Nouvelle échauffourrée entre les deux équipes. Si Snyman et Priso s'expliquent, c'est que tout part d'un coup de pied (digne d'une 2e division de district) de Benjamin Lapeyre sur Goillot. Après vidéo, carton jaune logique pour l'arrière briviste (50'). Et Brive va payer cher son indiscipline. Touche pour La Rochelle, le ballon est vite écarté au large, Retière et Lacroix se retrouvent lancés face à Alfie Mafi qui ne peut rien faire face au surnombre. L'arrière rochelais s'offre un doublé (3-12, 51'). Un essai qui n'aurait pas du être accepté car au départ, la touche n'était pas droite. Quand ça veut pas, ça veut pas. Sans être merveilleux, La Rochelle mène tranquillement sa barque, sans être mis en danger par Brive. Mais le CAB va enfin montrer quelque chose de positif sur lequel le public va pouvoir se réjouir. Les avants prennent les choses en main et après une pénaltouche, le maul et quelques charges successives rapprochent les gros de la ligne d'en-but. Ca avance, ça avance jusqu'à la libération apportée par Karlen Asieshvili (10-12, 55')

Le CAB rentre enfin dans son match et pense pouvoir renverser la partie mais il va surtout se tirer une balle dans le pied. A peine rentré en jeu, Matthieu Ugalde se fait contrer par Balès qui inscrit le 3e essai rochelais (10-19, 58'). Sur l'action, Alfie Mafi se blesse et doit céder sa place au revenant Florian Cazenave. Le match tombe dans un faux rythme où les arrêts pour soigner les blessures se multiplient. Si ça semble perturber les brivistes, ce n'est pas vraiment le cas pour les rochelais. Nouveau gros travail de Botia qui envoie Lacroix pour le 4e essai mais c'était sans compter sans le retour de Poutasi Luafutu qui provoque l'en-avant de l'ailier rochelais au moment d'aplatir (64'). Brive est passé tout près de la catastrophe et ne parvient à jouer dans l'avancée. Pour sa première avec le CAB, Samuel Marques joue à l'envers et passe à côté. Si après, c'était le seul, ça pourrait aller mais collectivement, les brivistes n'y sont pas et se heurtent irrémédiablement à une défense en place et aggressive. Brive jette ses dernières forces dans la bataille et provoque la faute de Qovu qui écope d'un carton jaune (77'). C'est le point de bonus défensif mais à nouveau, une imprécision dans le jeu de passe derrière annule l'action. La Rochelle vient l'emporter dans une forteresse qui n'a pas été imprenable bien longtemps. Brive devra vite réagir et dès la semaine prochaine à Lyon.

 

Fiche technique

 

Brive : 1 essai par Asieshvili (55') ; 1 transformation et 1 pénalité (30') de Marques ; 2 cartons jaunes pour Da Ros (23') et Lapeyre (50')

 

1 Devisme (40' Asieshvili) - 2 Da Ros (56' Acquier) - 3 Puafisi (40' à 71' Bekoshvili) - 4 Snyman (62' Waqaniburotu) - 5 Lagrange - 6 Hirèche (Cap) - 7 Hauman (50' Luafutu) - 8 Koyamaibole (26' à 36' Acquier) - 9 Marques - 10 Bezy (55' Ugalde) - 11 Mafi (59' Cazenave) - 12 Burotu - 13 Mignardi (55' Laranjeira) - 14 Ngwenya - 15 Lapeyre

 

 

La Rochelle : 3 essais par Retière (13', 51') et Balès (58') ; 1 transformation (13') de Goillot, 1 transformation (59') de James ; 2 cartons jaunes pour Sazy (2') et Qovu (77')

 

1 Priso (50' Corbel) - 2 Forbes (50' Maurouard) - 3 Kaulashvili (68' Mousset) - 4 Sazy (Cap) - 5 Demotte (40' Tanguy) - 6 Botia - 7 Kieft (55' Qovu) - 8 Vito - 9 Goillot (50' Balès) - 10 Sinzelle - 11 Roudil (50' James) - 12 Aguillon - 13 Doumayrou (55' Jordaan) - 14 Lacroix - 15 Retière

 

 

En bref

On espérait une victoire pour bien commencer la saison mais Brive, malgré les promesses dans les médias et les matchs amicaux, reste toujours le même vieux Brive : solide devant, fragile derrière et globalement indiscipliné. La Rochelle s'est appuyé sur une défense hermétique et un centre du terrain avançant constamment. Le Stade Rochelais n'a pas été bien loin de repartir avec une victoire bonifiée mais va se contenter bien volontiers de cette victoire à l'extérieur. Pour Brive, il ne faut pas tout brûler mais cette première défaite à domicile fait tâche. Beaucoup de fautes, beaucoup d'en-avants, peu de rythme et d'avancées : c'était un mauvais Brive. Il faudra vite réagir car le calendrier sera sans pitié et ne permettra pas d'autres retards à l'allumage.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et La Rochelle dans notre album photos

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14