Brive, au métier, s'impose face à La Rochelle (24-12), le résumé du match
Publié le mercredi 12 mai 2021 à 06:00

Dans un rythme infernal, les joueurs sont déjà de retour. Brive est sous pression avant de recevoir La Rochelle dans ce match en retard. Le maintien n'est pas encore acquis mais l'occasion est belle lors de duel. Le résultat est là pour les brivistes. Pour la maitrise, on repassera.

Pour ce match, Brive change la moitié de son équipe de départ pour amner un peu de sang frais. La Rochelle continue sa revue d'effectif et aligne plusieurs Espoirs qui effectuent leurs débuts en Top 14.

 

Première période : le maul briviste fait la différence

La Rochelle attaque la partie sans complexes mais Brive résiste en défense et fait parler la puissance de son maul pour mettre à mal la défense rochelaise. On est prudent des deux côtés et le CAB trouve une première faille avec la transversale de Tedo Abzhandadze pour Setareki Bituniyata qui avance et provoque la faute au sol de La Rochelle. Thomas Laranjeira ouvre le score (3-0, 8'). La Rochelle montre une belle envie dans ce début de match et a le mérite de jouer dans le camp briviste. Brive est sanctionné en mêlée et Jules Plisson en profite pour égaliser (3-3, 14'). Si les jeunes rochelais ne s'en laissent pas compter, notamment dans une défense qui gêne les brivistes à développer leur jeu, ils ont cependant du mal à contenir les mauls corréziens qui obtiennent des pénalités. Malheureusement, Brive est fébrile et perd des ballons dans ses transmissions. La Rochelle en profite pour revenir dans le camp adverse et se procure même une occasion d'essai par Lopeti Timani qui se fait arracher le ballon par Julien Blanc juste devant l'en-but (17'). Au sol, Saïd Hirèche est sanctionné et Plisson met les siens devant au score (3-6, 20'). Brive ne parvient pas à développer son jeu et subit le très bon jeu d'occupation de La Rochelle et de Jules Plisson. Par contre, le secteur de la touche et des mauls tourne à l'avantage de Brive. Matthieu Voisin est la cible de choix de Thomas Acquier et la tactique semble bien fonctionner pour le CAB. Malheureusement, en bonne position et se sentant fort, Tedo Abzhandadze veut offrir une pénaltouche à ses avants pour dérouler un nouveau maul mais envoie le ballon en ballon mort (23'). De retour dans son camp, Brive est solide en défense et notamment Bituniyata qui envoie un gros plaquage. Derrière, Blanc récupère et accélère mais le demi de mêlée briviste glisse et tente d'alerter au pied Axel Muller qui se met à la faute au sol (26'). Mais le numéro 9 va se rattraper en provoquant le hors jeu de la défense rochelaise. Depuis la ligne médiane, Abzhandadze trouve cette fois-ci la touche à 5 mètres. Les avants s'organisent autour d'un maul et se rapprochent de l'en-but. La Rochelle se met à la faute, essai de pénalité et carton jaune pour Wiaan Liebenberg (10-6, 31').

Brive a un nouveau joueur : De Pénalité !

 

En cette fin de période, Brive semble prendre la mesure de la rencontre et veut profiter de son avantage numérique. Les 3/4 brivistes commencent à trouver des espaces et à mettre eux aussi dans l'avancée le reste de l'équipe. La défense adverse est à la faute au sol et Abzhandadze renvoie le jeu dans les 22 mètres adverses. On ne change pas de tactique et un nouveau maul provoque un nouveau carton jaune, cette fois pour Thomas Ployet (37'). Passé tout près de l'essai sur l'avantage en cours précédent, Kitione Kamikamica joue rapidement la pénalité à la main et va marquer le 2e essai du CAB (17-6, 37').

En force, Kamikamica fait le break pour le CAB

 

Sur le renvoi, Brive est à la faute dans un ruck. Jules Plisson réussit la pénalité et permet à son équipe de rester dans le match (17-9, 39'). C'est la pause et Brive, après une longue mise en route, semble prendre la mesure de rochelais enthousiastes mais qui souffrent pour défendre les mauls brivistes. Mais finalement, il n'y a "que" 8 points d'avance dans un match où le physique va jouer beaucoup en 2e période.

 

Deuxième période : La Rochelle n'abdique pas

La Rochelle a limité la casse le temps que sa double infériorité se termine. La défense reste toujours très volontaire, se jetant très rapidement dans les pieds des brivistes. De retour à 15, les rochelais s'appuient sur une mêlée solide qui récolte plusieurs pénalités (ou bras cassés). La Rochelle cherche toujours à jouer et va provoquer un plaquage haut de la défense, Plisson ramène son équipe (17-12, 50'). Les rochelais n'ont pas baissé les bras à la suite des deux essais de fin de première période et tiennent toujours autant le ballon. Brive tente d'apporter du sang neuf avec notamment le retour au jeu d'Enzo Hervé (52'). Le CAB continue d'être brouillon dans son jeu d'attaque avec souvent du jeu au pied mal senti, mal exécuté. Sous pression, Laranjeira est à la faute. Mais Plisson connait son premier échec (54'). Et un second dans la foulée, à la suite d'une glissade, alors qu'il aurait pu permettre à son équipe de mettre encore plus de doute dans la tête des brivistes (56'). Des brivistes qui vont réagir alors qu'on ne s'y attendait pas vraiment. Thomas Laranjeira alerte Axel Muller d'un jeu au pied derrière la défense. Le contre ruck briviste est gagnant et le ballon est vite écarté pour trouver les espaces. A quelques mètres de l'en-but, les avants prennent le relais pour conclure en force. Sur une dernière tentative, Kamikamica termine dans l'en-but et s'offre un doublé (24-12, 60').

Et un doublé pour le troisième ligne centre du CAB

 

Brive a le bonus offensif mais va chercher à le sécuriser car avec ces rochelais, tout peut encore se passer d'ici à la fin. Laranjeira est tout proche de l'essai mais Harry Glynn sauve son équipe et évite l'essai briviste (63'). Chaque équipe s'appuie sur sa force, les mauls côté briviste et le jeu au sol et l'occupation côté rochelais. Brive ne parvient pas à s'installer durablement dans le camp adverse pour s'assurer une fin de match tranquille. Il reste toujours sous la menace d'un essai rochelais qui le priverait du bonus offensif. Le jeu est un peu plus hâché en cette fin de match avec plusieurs fautes, fautes de main qui ne permettent pas d'accélérer le rythme. En bout de ses forces, malgré son envie de terminer le match, le capitaine Saïd Hirèche cède sa place pour les dernières minutes (76'). La Rochelle aimerait bien ramener un bonus défensif de ce déplacement qui concrétiserait une bonne prestation collective. Brive cherche à conserver le ballon lors de ces derniers instants. Sur la dernière mêlée de la rencontre, Brive est supérieure et Vasil Lobzhanidze dégage en touche et le CAB obtient le bonus offensif. Une victoire qui rapproche encore plus les brivistes du maintien. Les rochelais n'auront pas à rougir de cette performance. Brive est loin d'avoir offert une performance rassurante mais comptablement, l'essentiel est fait.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de pénalité (31') et Kamikamica (37', 60') ; 1 pénalité (8') et 2 transformations de Laranjeira

1 Chauvac (50' Thompson-Stringer) - 2 Acquier (50' Narisia) - 3 Bekoshvili (18'-30', 50' Ceccarelli) - 4 Paulos (66' Malafosse) - 5 Lees - 6 Voisin (61' R.Marais) - 7 Hirèche (Cap) (76' Paulos) - 8 Kamikamica (70' Voisin) - 9 Blanc (56' Lobzhanidze) - 10 Abzhandadze (52' Hervé) - 11 Muller - 12 Lee - 13 Galletier - 14 Bituniyata (66' Jurand) - 15 Laranjeira

 

La Rochelle : 4 pénalités (14', 20', 39', 50') de Plisson ; 2 cartons jaunes pour Libenberg (31') et Ployet (37')

1 Wardi (50' Aouf) - 2 Lagrange (42' Bosch) - 3 Van der Merwe (68' Joly) - 4 Ployet - 5 Timani (27' Baudin) - 6 Haddad (62' P.Boudehent) - 7 Liebenberg (Cap) - 8 Thomas (76' Haddad) - 9 Le Bail (66' Berjon) - 10 Plisson (62' Glynn) - 11 Guyon - 12 Lafon - 13 Olivier (72' Leyds) - 14 Sweetnam - 15 Sanchez

 

En bref

Après sa défaite face au Stade Français, Brive est de nouveau sous la pression de Pau et Agen. Brive n'a donc pas le droit à l'erreur face à une équipe rochelaise très rajeunie. Rajeunie mais pas du tout impressionnée par le contexte qui fera plus que lutter les yeux dans les yeux avec le CAB. Les brivistes ont pu compter sur un pack très performant (Matthieu Voisin a fait du bien en touche), des mauls qui ont débloqué la situation et un Kitione Kamikamica qui s'offre un doublé. Certes, il manquait de l'essence dans le moteur mais surtout, il manquait de l'imagination et de la simplicité dans le jeu briviste. La charnière a semblé hésiter entre plusieurs plans de jeu et cette incertitude a bénéficié à La Rochelle. Malgré tout, le résultat est très favorable à Brive qui empoche le bonus offensif et se rapproche grandement du maintien. Mais aux points, les jeunes rochelais sortent vainqueurs de la rencontre, comme l'ont signalé Jules Plisson et Saïd Hirèche à l'issue de la rencontre.

 

Images : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 9
2 Racing 92 8
 
7 Pau 5
8 Brive 5
9 Biarritz 4
 
13 La Rochelle 1
14 Stade Français Paris 0
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 2
Montpellier 39 17 Brive
Pau 21 17 Lyon
Perpignan 33 20 Biarritz
Clermont Ferrand 30 34 Castres
Bordeaux 37 10 Stade Français Paris
Racing 92 23 10 La Rochelle
Toulouse 41 10 Toulon
Résultats Top 14