Brive termine la saison sur les rotules, l'analyse du match
Publié le mardi 1 juin 2021 à 06:00

Samedi, Brive a bouclé sa campagne à domicile contre Castres (pas une première dans l'histoire). Si le maintien était l'objectif de la rencontre, l'obtenir avec la victoire, c'est un peu comme la cerise sur le gâteau. Malheureusement, le traiteur castrais a oublié la cerise et s'est un peu râté sur la cuisson du gâteau.

 

Les points positifs

L'obtention du maintien. La saison a commencé il y a presque un an avec le début d'une préparation à rallonge pour remettre tous les joueurs d'aplomb après le confinement. La saison a été la saison des montagnes russes mais ça y est, le maintien est validé. Il y avait guère de doute quant à l'obtention de celui-ci. Soit Brive prenait au moins un point face à Castres ou Pau s'inclinait à La Rochelle. Les deux options se sont vérifiées. Alors, bien sûr, on aurait tous voulu avoir ce maintien avec une victoire contre le CO mais il faut se contenter de ce bonus qui confirme la présence du CAB en Top 14 la saison prochaine. Brive visait la 10e place, finalement ça devrait être la 11e place. Désormais que l'objectif est atteint, il faut préparer et activer la prochaine saison avec la venue de renforts qui, on l'espère, vont permettre au club de franchir un pallier. Ou tout du moins, obtenir un nouveau maintien mais peut être un peu plus rapide que cette saison. Mais la saison prochaine sera une saison bien différente, en tout cas plus normale, avec le retour du public dans les stades.

Les fins de période. A défaut de réussir ses débuts de période (voir ci-dessous), Brive réussit ses fins de période. En première période, Castres se montre dangereux et se procure des grosses occasions d'essais. Mais au final, le CO ne mène que 9-6 malgré une certaine domination. Par contre, le dernier quart d'heure est à l'avantage de Brive, à la différence que les brivistes vont se montrer réalistes. Les avants se chargent de marquer le premier essai du match avant qu'Enzo Hervé boucle la période sur un 10-0. Mené 16-30, Brive a la tête sous l'eau mais va réagir, à l'orgueil, après l'heure de jeu. Cette fois, les 3/4 se chargent de la remontée. Wesley Douglas, servi par Axel Muller, puis Nico Lee, servi par Julien Blanc, laissent croire au match nul. Malgré ces bonnes fin de période, Brive partait de trop loin, dans le cas de la seconde période, pour faire fructifier ces temps forts.

Brive n'abdique pas jusqu'au coup de sifflet final

 

Les points négatifs

Toujous les mêmes maux. Pourquoi ce match contre Castres serait différent des autres de la saison ? Comme l'a bien dit Saïd Hirèche à l'issue de la rencontre, Brive a manqué de précision et de maitrise pour pouvoir l'emporter face à Castres. C'est un peu le refrain de cette saison. Entre les entames de période en mode diesel, les problèmes en touche (Vaipulu marque à la suite d'un mauvais lancer), le jeu au pied (des pénaltouches non trouvées et une occupation moyenne) et le manque de concrétisation offensive (3 mauls dans les 22 castrais en seconde période qui se terminent par 3 pertes de balle), Brive a le choix des aspects de son jeu qui n'ont pas marché face à Castres et qui ont souffert tout au long de la saison. Dans un Top 14 qui se renforce chaque saison, si Brive veut, un jour, progresser et sortir de la zone du maintien, il lui faudra corriger ses aspects qui commencent à être pénalisant pour l'équipe en quête de résultats face à de bonnes équipes.

Les blessures. Comme toutes les autres équipes, Brive est sur la brèche depuis quasiment un an. Mais depuis le retour du Covid, Brive ne semble plus être la même équipe. Physiquement, les joueurs semblent être sur les rotules. Entre un calendrier bien hâché depuis février et un mois d'avril sans match marqué par une coupure stricte d'une semaine, les jambes ne répondent plus à Brive. C'est assez net sur les trois dernières rencontres à domicile où le CAB a du mal à emballer le jeu, mis à part quand il est dos au mur. Le physique qui lâche a aussi une conséquence : les blessures. So'otala Fa'aso'o et Seva Galala sont blessés musculairement, Thomas Laranjeira a pris un gros choc à la tête, Esteban Abadie est blessé aux cervicales et face à Castres, Victor Lebas y a laissé une épaule et Enzo Hervé est touché au genou. L'essence se fait rare dans le moteur, les corps souffrent. Le mental arrive à compenser mais heureusement, il ne reste plus qu'un match avant de raccrocher les crampons pour cette saison.

La blessure pour Hervé, une de plus dans ce match face à Castres

 

En conclusion

Cette rencontre promettait d'être serrée, c'était le cas mais Castres en voulait un eu plus entre la revanche à prendre du match aller et la possibilité d'être dans les 6 d'ici à une semaine. Brive a tout donné, notamment en fin de rencontre, pour au moins décrocher le match nul et ne pas subir une nouvelle défaite à domicile. Malheureusement, il y a de nombreuses imprécisions dans le jeu briviste depuis le début de la saison et qui se sont manifestées match après match et notamment samedi face à Castres. Ce type de match, entre deux équipes qui se ressemblent, se joue sur des détails. Et ces détails étaient castrais. Aux brivistes d'en tirer une leçon et de bien l'apprendre durant la saison pour l'appliquer dès début septembre, date de la reprise du prochain championnat.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 81
2 La Rochelle 78
 
10 Montpellier 54
11 Brive 51
12 Bayonne 46
13 Pau 46
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Racing 92 38 21 Stade Français Paris
Bordeaux Clermont Ferrand
Résultats Top 14