La victoire des regrets pour Brive face à Bayonne (25-22), le résumé du match
Publié le dimanche 2 octobre 2022 à 06:00

Un duel entre concurrents directs, même s'il est placé tôt dans la saison, est intéressant à suivre car il s'agit avant tout de prendre l'avantage psychologique. Brive avait plus la pression que Bayonne et a réussi à débloquer le compteur à domicile. Mais l'issue de la rencontre est frustrant.

Pour ce match, Brive peut compter sur la présence de plusieurs cadres ménagés à Castres. Bayonne fait un peu de rotation mais propose un banc expérimenté qui pourrait faire la différence.

 

Première période : Brive part tambour battant

Dans un temps bien automnal, la rencontre démarre et ne peut pas mieux démarrer pour le CAB. A la suite d'une touche, les avants démarrent un maul qui avance très bien. Sur l'avantage, le jeu au large est décidé. Stuart Olding adresse une passe au pied à Axel Muller. L'ailier capte et passe la balle à Thomas Laranjeira qui marque déjà le premier essai de la rencontre (7-0, 2').

Rémy Baget tente une relance mais se fait prendre par la défense briviste, plus présente au sol et donc pénalité pour le CAB. Face aux perches, Laranjeira ne manque pas l'occasion (10-0, 7'). Bayonne passe totalement à côté de son début de match avec le renvoi direct en touche et la mêlée qui suit pénalisée. Heureusement, de la ligne médiane, Laranjeira manque sa tentative (10'). En attaque, Bayonne commet plusieurs en-avants et se fait pénaliser sur chaque mêlée. Mais Brive n'en profite pas avec plusieurs occasions derrière plusieurs pénaltouches. Nouvel en-avant de Bayonne et le CAB en profite pour se rapprocher après une énième pénalité. Les brivistes tentent d'y aller en force mais les bayonnais se mettent à la faute. Laranjeira ajoute 3 nouveaux points (13-0, 20'). Tout va bien pour Brive qui domine outrageusement le secteur de la mêlée. A la suite d'une nouvelle faute, l'arbitre avait prévenu et passe à l'action : jaune pour Matis Perchaud (22'). Petit à petit, Bayonne met la main sur le ballon et empêche Brive de profiter de sa supériorité numérique pour s'envoler définitivement au score. Brive va avoir plusieurs coups de chaud en défense. Sur un ballon dans le dos, il faut le retour de Sammy Arnold pour empêcher l'essai à Victor Hannoun. Sur un ballon pourtant gagné en touche, Brive ne parvient pas à le contrôler et c'est Bayonne qui se montre menaçant. Les basques insistent à 5 mètres jusqu'à obtenir à minima une pénalité. Et c'est ce qui arrive, Gaëtan Germain marque les premiers points de son équipe (13-3, 28'). Si le contre en touche et la mêlée sont en forme, ce n'est pas vraiment le cas de la touche offensive. Entre des lancers pas droits et plusieurs couloirs non respectés, les munitions sont rapidement rendus à l'adversaire qui n'en demandait autant. La mêlée reste dominatrice et offre la possibilité d'une pénaltouche à 5 mètres mais la défense bayonnais contre parfaitement la tentative de maul en envoyant tout le monde en touche (34'). Au vu de la domination devant, 10 points d'écart n'est pas cher payé et les bayonnais restent au contact. A quelques minutes de la pause, Bayonne obtient une pénalité sur la ligne médiane. Germin s'élance mais manque sa tentative (39'). A la sirène, Bayonne se met en danger tout seul. Thomas Dolhagaray se fait contrer par Vasil Lobzhanidze qui récupère le ballon et sprinte jusque dans l'en-but pour marquer son essai (18-3, 40').

+15 à la pause mais si on devait être gourmand, on pourrait se dire que l'écart aurait pu être plus grand si le CAB avait concrétisés ses occasions.

 

Deuxième période : Bayonne se réveille

Bayonne rend la monnaie de sa pièce au CAB. A la suite d'une touche sur les 22 mètres, Bayonne fait parler la puissance de son pack. La ligne se rapproche et les bayonnais tentent leur chance. Sireli Maqala ne trouve pas la faille mais Afa Amosa, en force, passe la ligne (18-8, 42'). Comme souvent, Brive est amorphe en seconde période et ça se voit par la diffèrence de rythme. L'Aviron est remobilisé tandis que le CAB est brouillon à l'image de cette pénaltouche non trouvée par Stuart Olding (45'). Bayonne revient dans les 22 brivistes et Amosa est tout proche d'une doublé mais Mr Rozier le sanctionne pour avoir rampé pour aller aplatir (48'). Avertissement sans frais pour le CAB tandis que les bancs se vident pour amener du sang neuf. La conquête est toujours aux mains du CAB avec d'abord une mêlée remportée puis un maul déroulant et donnant lieu à une pénalité. Nouveau maul et nouvelle pénalité. La défense bayonnaise est sur le point de plier mais elle ne rompt pas et parvient à repousser cette tentative (55'). Bayonne repousse mais se retrouve à nouveau sous pression en se faisant contrer un lancer en touche. Le CAB avance et l'épreuve de force est engagée. C'est finalement sur les extérieurs que cela va se jouer. Sammy Arnold va tout droit et utilise sa puissance pour échapper à plusieurs plaquages et marquer son essai (25-8, 58').

A l'heure de jeu et au moment où la pluie refait une apparition, tout semble aller pour le mieux pour Brive, qui avec 3 essais marqués à 1, peut aller chercher le bonus offensif. Sauf que Bayonne se réveille, à croire que son banc expérimenté et pour la plupart titulaires habituels change le visage de cette équipe. Bayonne est tout proche de ligne mais Arnold vient gratter un ballon bien chaud dans ses propres 22 mètres (62'). Avant d'aller chercher le bonus, le CAB s'applique à maintenir Bayonne dans son camp. Mais Bayonne va avoir sa chance de revenir. Dans les 22 mètres brivistes, Bayonne enchaine les temps de jeu mais cela défend très bien et cela fait reculer l'adversaire. Malheureusement, une pénalité est sifflée et Camille Lopez opte pour la pénaltouche. L'Aviron démarre un maul duquel s'extraie Torsten Van Jaarsveld pour marquer en force (25-15, 74'). A deux reprises, la nouvelle charnière bayonnaise Ruru - Lopez s'en va tester le domaine aérien de Laranjeira et malheureusement, cela se termine par un en-avant. Brive souffre en cette fin de match et se fait pénaliser. Si la victoire est en poche, l'objectif est le bonus défensif (ou pas) à Bayonne. Ca tape dur et fort mais la défense tient bon et bloque les attaquants à 5 mètres. L'arbitre signale une dernière faute. Les puissants bayonnais se positionnent pour jouer à la main. La premiière charge est stoppée à un mètre. Uzair Cassiem tente sa chance et parvient à trouver un trou de souris pour déposer le ballon dans l'en-but (25-22, 80+1'). Après vidéo, Mr Rozier valide l'essai, un essai qui offre le bonus défensif à l'Aviron. Après avoir dominé 40-60 minutes, Brive laisse le bonus défensif à un concurrent direct. Alors qu'il a eu les occasions pour aller empocher le bonus offensif, Brive peut avoir des regrets malgré la première victoire à domicile de la saison.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de Laranjeira (2'), Lobzhanidze (40') et Arnold (58') ; 2 transformations (2', 58') et 2 pénalités (7', 20') de Laranjeira

1 Tapueluelu (51'-78' Vanaï) - 2 Karkadze (MT-78' Dufour) - 3 Van Der Merwe (51' Ceccarelli) - 4 Delannoy (59' Rixen) - 5 Paulos (75' Delannoy) - 6 E.Abadie - 7 Voisin (76' Papali'i) - 8 Papali'i (59' Gué) - 9 Lobzhanidze (62' P.Abadie) - 10 Olding - 11 Muller - 12 Arnold - 13 Tuicuvu (62' Galletier) - 14 Grandidier-Nkanang - 15 Laranjeira (Cap)

 

Bayonne : 3 essais d'Amosa (42'), Van Jaarsveld (74') et Cassiem (80+1') ; 2 transformations (74', 80+1') et 1 pénalité (28') de Germain ; 1 carton jaune de Perchaud (22')

1 Perchaud (32' Béthune) - 2 Acquier (52' Van Jaarsveld) - 3 Tatafu (32' Cotet) - 4 Leindekar - 5 Mikautadze (48' Ceyte) - 6 Kafatolu - 7 Cridge - 8 Amosa (24'-32' Béthune) (59' Cassiem) - 9 Machenaud (Cap) (67' Ruru) - 10 Dolhagaray (48' Lopez) - 11 Baget - 12 Martocq (60' David) - 13 Maqala - 14 Hannoun - 15 Germain

 

En bref

Après deux défaites pour entamer sa campagne à domicile, Brive était dans l'obligation de l'emporter face à Bayonne. Ca, c'est fait. Empêcher à Bayonne de prendre le bonus défensif : oops ! Les avants brivistes ont réalisé un énorme match, dominant en conquête et dans le jeu. Tandis que les avants faisaient le gros oeuvre, les 3/4 se sont chargés de la finition avec 3 essais. A l'heure de jeu, tout allait bien mais voilà, le CAB a plus subi sur la seconde période et a finalement manqué une grosse occasion de frapper à nouveau fort dans la lutte pour le maintien, après sa victoire à Perpignan. On verra au match retour et surtout à l'issue de la saison si ce bonus fera la différence. Entre le bonus défensif "donné" à Bayonne et le bonus offensif oublié en route, Brive continue de lâcher des points.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Bayonne dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Stade Français Paris 32
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon Racing 92
Résultats Top 14