Top 14 : Avant match CA Brive - Aviron Bayonnais
Publié le samedi 1 octobre 2022 à 06:00

Le mois de septembre est désormais dans les archives tandis que le Top 14 débute son deuxième mois de compétition. Tout reste encore bien serré, bien proche mais désormais, il va falloir enchainer. Toujours sans victoire à domicile, Brive entend bien effacer cela avec la venue de Bayonne.

Difficile de parler de lutte pour le maintien alors que la 5e journée se joue seulement mais Brive et Bayonne devraient se retrouver à la lutte dans ce championnat du bas de classement. A minima, c'est toujours bien de prendre l'avantage psychologique sur un de ses concurrents directs.

 

Bilan de la saison

Brive : 12e avec 7 points (1 victoire, 0 nul, 3 défaites)

Bayonne : 9e avec 8 points (2 victoires, 0 nul, 2 défaites)

 

Une saison est toujours très longue et ressemble à un marathon. Mais comme un véritable marathon, pour espérer réaliser une bonne performance, vous devez bien vous élancer. La saison dernière, Brive l'avait très bien fait avec deux victoires bonifiées ainsi qu'une troisième pour débuter le parcours à domicile. La suite avait un peu plus délicate mais le CAB avait pris les points et la confiance dès les premiers matchs. Après s'en être sorti par le trou de la souris, Brive veut se constituer une grosse réserve de points avant d'attaquer les temps faibles de la saison. Malheureusement, les temps faibles arrivent tout de suite avec les blessures qui s'accumulent au fur et à mesure des rencontres. Malgré une bonne entame face à Lyon, c'est bien le LOU qui dirige les échanges et contrôle la rencontre. Brive parvient à récolter le bonus défensif mais pas la victoire. La victoire arrive la semaine suivante ... à Perpignan ! L'USAP n'a pas forcément fait les bons choix en attaque et s'est heurté à la défense briviste pendant 80 minutes. De l'autre côté de la balle, les brivistes ont fait fructifier la moindre occasion et ne ramènent pas seulement la victoire mais aussi le bonus offensif. Au contraire de Lyon, Brive fait la course en tête face à Montpellier. La course en tête mais sans creuser un écart suffisant. Le CAB commet des erreurs que Montpellier saisit pour repasser devant. Nouvelle défaite à domicile et nouveau bonus défensif. Du côté de Castres, le suspense est entier jusqu'à la fin même si le spectacle n'est pas de toute beauté. Auteur d'une grosse performance défensive, le CAB n'y est pas arrivé en attaque et ne va pas ramener de point pour la première fois dans un match cette saison. Les brivistes glissent rapidment vers la zone rouge mais le classement reste très serré. Une victoire contre Bayonne  et le bol d'air sera là. A condition de savoir de nouveau comment gagner à domicile.

Un coup en haut, un coup en bas. Tel est l'historique de Bayonne sur les dernières saisons. Après sa déception lors du barrage perdu à Biarritz, l'Aviron est reparti de l'avant tout de suite en Pro D2 même s'il a été compliqué de suivre le rythme de Mont de Marsan. Les deux équipes se sont retrouvées en finale et les basques se sont imposés, avec à la clé un nouveau titre de champion de France de Pro D2. Désormais, avec l'amélioration des structures du club, on veut s'installer en première division et arrêter de faire l'ascenseur. Le calendrier ne fait pas de cadeau avec un début de saison à Toulon. Sauf que le petit est bien au niveau avec une première période grande qualité. Les murs tremblent à Mayol à la pause et les toulonnais renversent la vapeur pour s'imposer finalement avec 15 points d'avance. Pour le retour du Top 14 à Jean Dauger, Bayonne souffre en première période face au Racing. Mais voilà, à l'heure de jeu, ça s'accélère et les basques infligent un 23-0 au Racing 92. Il faudra résister à la fin mais la victoire est là et tout le monde respire un peu mieux. Bayonne commence bien sa rencontre mais le Stade Français réalise une meilleure seconde période pour l'emporter en privant l'Aviron d'un bonus défensif qui n'aurait pas été immérité. Face à Bordeaux, le match est relativement fermé au tableau d'affichage mais c'est surtout au retour des vestiaires que Bayonne fait la différence avec 2 essais. Mais voilà, sans être aussi virevoltant que la saison dernière, l'UBB s'accroche et se rapproche mais sans pouvoir repasser devant même jusqu'à la fin. Pour le moment, Bayonne fait sa part du contrat à domicile mais va devoir essayer de ramener quelques points de l'extérieur. Pourquoi ne pas le faire chez un concurrent direct pour le maintien, Brive ?

 

Les hommes forts

Profitant des blessures de ses coéquipiers, Wesley Tapueluelu a passé un cap par rapport à la saison dernière et s'installe sur le côté gauche de la première ligne. Avec l'officialisation de la fin de carrière de Mitch LeesJulien Delannoy émerge comme un successeur, en tout cas comme un 2e ligne dans la lignée, un 2e ligne puissant, solide en conquête. Après plusieurs mois compliqués la saison dernière, Matthieu Voisin a sorti une grosse performance à Castres qui lui a fait sûrement fait beaucoup de bien à la tête. Vasil Lobzhanidze et Stuart Olding sont des poisons en défense et vont devoir imprimer le bon rythme en attaque. Il n'est pas revenu à son niveau de la saison dernière et Brive va avoir besoin de la meilleure version de Setariki Tuicuvu. Après un match frustrant, on espère qu'Aaron Grandidier-Nkanang aura des munitions pour s'exprimer.

Ce sera un match particulier pour Thomas Acquier qui va faire son retour au Stadium, quitté il y a quelques mois seulement. La 2e ligne est très solide avec Manuel Leindekar et Konstantine Mikautadze. Si en face, la 3e ligne se connait et a des automatismes, ce n'est pas le cas à Bayonne avec le premier match cette saison pour Afa Amosa et le premier match avec Bayonne pour Mateaki Kafatolu et Geoffrey Cridge. Ces 3 vont devoir rapidement trouver des automatismes. A la charnière, c'est une alliance entre l'expérience et la jeunesse, entre Maxime Machenaud et Thomas Dolhagaray. Jusqu'à la saison dernière, Rémy Baget était un joueur "ordinaire". Mais voilà, en Pro D2, il a totalement explosé avec 27 titularisations en 31 matchs et surtout 15 essais marqués. Pour le moment, 4 titularisations et 1 essai. A VII, il n'est plus à présenter mais Sireli Maqala s'est rapidement adapté au XV, d'abord en Pro D2 puis désormais en Top 14. C'est un joueur dangereux à qui on ne doit pas laisser d'espace. Gaëtan Germain a ses repères dans ce stade, lui l'ancien buteur du CAB durant 5 saisons. Il fera fructifier l'indiscipline briviste et va gêner la défense grâce à son jeu au pied, long et puissant.

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : DD

Lyon (27-31), Montpellier (26-31)

 

Bayonne (à l'extérieur) : DD

Toulon (40-25), Stade Français (26-16)

 

Dans leur secteur respectif, Brive et Bayonne sont à la recherche d'un premier succès. C'est un peu plus préoccupant du côté du CAB que du côté de l'Aviron.

Généralement, quand on commence une saison à domicile de la sorte, ce n'est jamais bon signe. Brive s'est incliné lors de ses deux premiers matchs au Stadium, face à Lyon puis Montpellier. Les brivistes ont sauvé les meubles avec des bonus défensifs. Bayonne a montré de bonnes choses, que cela soit à Toulon et au Stade Français, mais les basques sont revenus sans point de ces déplacements. A terme, il faudra essayer de gratter par-ci, par-là des points pour le maintien.

Brive préfère mieux recevoir qu'aller à Bayonne ! Disons que les victoires sont plus nombreuses au Stadium qu'à Jean Dauger. Bayonne réussit à s'imposer à Brive mais la dernière victoire date du 27 janvier 2011 (victoire 26-18). Depuis cette rencontre, le CAB reste sur six victoires consécutives, Top 14 et Pro D2 confondus, dont la dernière pour l'ouverture de la saison 20/21 et un succès 42 à 23.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Bayonne (coup d'envoi à 17h, arbitre : Mr Jérémy Rozier)

 

Pour Brive : 1 Tapueluelu - 2 Karkadze - 3 Van Der Merwe - 4 Delannoy - 5 Paulos - 6 E.Abadie - 7 Voisin - 8 Papali'i - 9 Lobzhanidze - 10 Olding - 11 Muller - 12 Arnold - 13 Tuicuvu - 14 Grandidier-Nkanang - 15 Laranjeira (Cap)

Remplaçants : 16 Dufour - 17 Vanaï - 18 Rixen - 19 Gué - 20 P.Abadie - 21 Raffy - 22 Galletier - 23 Ceccarelli

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Bayonne : 1 Perchaud - 2 Acquier - 3 Tatafu - 4 Leindekar - 5 Mikautadze - 6 Kafatolu - 7 Cridge - 8 Amosa - 9 Machenaud (Cap) - 10 Dolhagaray - 11 Baget - 12 Martocq - 13 Maqala - 14 Hannoun - 15 Germain

Remplaçants : 16 Van Jaarsveld - 17 Béthune - 18 Ceyte - 19 Cassiem - 20 Ruru - 21 Lopez - 22 David - 23 Cotet

Absents : Héguy (ischios), Buliruarua (côtes), Duhau (genou), Pourailly (ischios), Monribot (adducteurs) et Muscarditz (reprise)

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Stade Français Paris 32
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon Racing 92
Résultats Top 14