Un nul au goût de victoire pour Brive à Bayonne (6-6), le résumé du match
Publié le dimanche 22 décembre 2019 à 06:00

En hiver, les conditions de jeu sont loin d'être idéales et il faut souvent se contenter de peu pour alimenter le tableau d'affichage. Après un gros combat, Bayonne et Brive se partagent les points. Faute de mieux.

Pour ce match, Bayonne doit composer avec de nombreux absents dans son pack. Brive a également plusieurs absents et notamment en première ligne.

 

Première période : Brive est seul à marquer

S'il faisait beau lors de l'échauffement, le ciel est tombé sur la tête des deux équipes au moment du coup d'envoi. De la grêle mais surtout une pluie et un vent tout au long de la rencontre. C'est donc dans ces conditions dantesques que le match va se disputer. On oublie donc le projet de jeu offensif et on sort le casque à pointes et on se prépare à une guerre de tranchées et d'occupation. Tandis que le jeu se situe au milieu de terrain, Brive se procure la première possession dangereuse. Après une touche volée par Peet Marais, Vasil Lobzhanidze met la pression sur l'arrière garde bayonnaise avec du jeu au pied. Brive va même récupérer la munition sur un en-avant. Dans les 22, la pression s'intensifie avec une charge de So'otala Fa'aso'o, stoppé à 5 mètres. Après quelques temps de jeu, Thomas Acquier vise la base du poteau mais commet un en-avant au sol (9').

Brive est tout près de l'essai !

 

Après avoir subi en ce début de match, Bayonne entre dans son match et doit faire avec le vent contre. Les bayonnais pilonnent à leur tour la ligne briviste mais Brive se met à la faute. Romain Barthelémy tente la pénalité mais le vent en décide autrement et rejette la tentative hors des poteaux (17'). Brive tente d'occuper le terrain par du jeu au pied mais derrière, plusieurs munitions sont perdues comme cette pénaltouche non trouvée (25'). Mais dans le jeu au sol, Bayonne est sanctionné et cela offre une première tentative à Thomas Laranjeira. Le buteur briviste manque cependant la cible (30'). Malgré sa présence dans le camp adverse, le CAB ne parvient pas à faire craquer la défense bayonnaise, bien en place. On tente de produire du jeu côté briviste dans les 22 bayonnais. Il y a un avantage qui ne donne rien, l'arbitre revient à la faute initiale. Cette fois, Laranjeira ouvre le score (0-3, 36').

Miracle ! Des points !

 

Brive cherche à revenir aux vestiaires avec ce maigre avantage mais attention, Bayonne aura la munition. Dernière pénaltouche à une trentaine de mètres de l'en-but briviste. Bayonne enclenche un maul et se rapproche des 22. L'action se termine par un en-avant mais Mr Marchat veut revoir une dernière action à la vidéo. Peyo Muscarditz vient percuter So'otala Fa'aoso'o et non le contraire et c'est donc la mi-temps. Score d'un autre temps à Jean Dauger. Sans être extraordinaire, Brive a le mérite de mener dans ces conditions dantesques. Il va falloir être très fort après la pause avec le vent, cette fois-ci, de face.

 

Deuxième période : Bayonne domine mais gâche

Brive attaque bien la période avec une première attaque intéressante qui se conclut malheureusement par un en-avant de Stuart Olding, bien secoué par Census Johnston. Malgré tout, les conditions ne s'arrangent pas et cela ne falicite pas le jeu. Ainsi, on passe d'un en-avant à une mêlée et ainsi de suite. Petit à petit, Bayonne s'installe dans le camp briviste et dispose d'un jeu au pied très précis et long qui fait sans cesse reculer la défense briviste. Le CAB doit d'ailleurs mettre les barbelés pour repousser une offensive bayonnaise qui se termine par ... un en-avant ! (50'). Après un effort du pack briviste qui récolte une pénalité, Laranjeira ne trouve pas la touche et offre une très belle munition à Bayonne. A peine entré en jeu, Guillaume Rouet met le feu dans la défense briviste. Le demi de mêlée trouve la brèche avant d'être repris dans les 22 du CAB. La défense se met à la faute. Bayonne ne prend pas de risque et Barthelémy égalise (3-3, 56'). Ces premiers points ont redonné de l'envie et de la force aux bayonnais qui emploient leur point fort : le maul. Brive ne trouve pas la solution et se fait enfoncer. A la faute, le CAB est sauvé par un geste d'anti-jeu d'Arnaud Duputs qui a chargé le coude en avant sur le cou de Cody Thomas. Carton jaune pour le 3e ligne bayonnais (57'). Malheureusement, et pour la 3e fois du match, Brive manque une pénaltouche. Autant de munitions rendues à l'adversaire qui n'en demande pas tant. Surtout que le jeu au sol des bayonnais est efficace et permet d'obtenir une pénalité sur les 40 brivistes. Barthelémy s'élance mais manque la cible (59'). On vide le banc des deux côtés mais Bayonne est bien installé dans le camp du CAB. Julien Blanc se fait surprendre sur une sortie de balle d'un ruck, heureusement, Stuart Olding sauve la patrie en aplatissant dans l'en-but (63').

Ouf ! Brive n'est pas passé loin de l'essai gag

 

Bayonne presse de plus en plus et met au supplice Brive dans l'exercice du maul. Brive se met à la faute et Victor Lebas écope d'un carton jaune (68'). Profitant de cette supériorité numérique, les avants veulent y aller en force et Edwin Maka franchit la ligne en force. Après vidéo, l'essai est refusé car le 2e ligne a rampé (69'). Brive souffre de plus en plus et est passé tout près de la correctionnelle. Le problème briviste réside dans le fait qu'il lui est impossible de sortir de son camp. Quand le CAB y parvient, la touche connait quelques ratés et perd des munitions importantes. Et voilà qu'arrive peut être le tournant du match. Sur une touche bayonnaise, Brive se fait piéger par le règlement et offre une pénalité "cadeau" à l'Aviron.

Brandon Fajardo ne tremble pas et permet à son équipe d'être en tête à quelques minutes de la fin (6-3, 76'). Brive va lancer ses dernières forces dans la bataille. Thomas Laranjeira joue rapidement une touche avec Joris Jurand qui fait parler ses jambes et sa puissance pour déchirer le rideau défensif bayonnais. Le jeu est dans les 22 mais va se terminer en touche. Peet Marais vole une nouvelle touche et Brive a l'occasion d'égaliser ou mieux. Bayonne se met à la faute dans la zone plaqueur-plaqué. Après avoir fait tourner le chrono au maximum, Laranjeira égalise (6-6, 79').

Bien regarder le chrono pour laisser le moins de temps possible à l'adversaire

 

Nous revoilà revenu quelques semaines en arrière du côté de Castres ! Est ce que Brive va parvenir à prendre le renvoi ? La réponse est ... non ! Coup d'envoi filou de la part de Bayonne qui surprend le CAB et derrière, on envoie du jeu au large. Jurand commet un en-avant volontaire. Nous sommes sur la ligne médiane en coin, Bayonne opte pour la pénaltouche. La touche est bien contestée par les brivistes, les bayonnais perdent le ballon et c'est tapé en touche par le CAB qui arrache ce match nul dans les dernières secondes. Cette fois, Brive n'a pas craqué et ne revient pas avec une défaite d'un déplacement.

 

Fiche technique

 

Bayonne : 1 pénalité (56') de Barthélémy, 1 pénalité (76') de Fajardo ; 1 carton jaune (57') pour Duputs

1 Afatia (28' Boniface) - 2 Van Jaarsveld (45' Lamothe) - 3 Johnston (45' Mousset) - 4 Van Lill (63' Maka) - 5 Ducat - 6 Monribot (Cap) - 7 Héguy - 8 Tau (57' Duputs) - 9 Ruru (52' Rouet) - 10 Barthélémy - 11 Camara - 12 Muscarditz - 13 Alofa Alofa - 14 Duhau - 15 Tisseron (57' Fajardo)

 

Brive : 2 pénalités (36', 79') de Laranjeira ; 1 carton jaune (68') pour Lebas

1 Asieshvili (31'-59' Thomas) - 2 Acquier (65' Karkadze) - 3 Japaridze (31'-51' Johnston) - 4 Marais - 5 Uys (59' Lebas) - 6 Voisin (59' Kamikamica) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o (55' Giorgadze) - 9 Lobzhanidze (62' Blanc) - 10 Olding (36'-MT Jurand) - 11 Romanet - 12 Dunbar (79' Lobzhanidze) - 13 Lee - 14 Galala (68' Jurand) - 15 Laranjeira

 

En bref

Dès le coup d'envoi, il était facile à comprendre que la défense allait prendre le dessus sur l'attaque. La bataille a été intense et finalement le manque de réalisme avec le vent dans le dos a plombé chacune des deux équipes. Brive a dominé la première période mais ne mène que 3-0. Après la pause, il a fallu résister contre vents et marées pour arracher ce match nul alors que Bayonne avait pris les devants à la 76e minute. Au final, c'est un très bon résultat, obtenu à l'extérieur et chez un concurrent direct. A confirmer par une victoire face au Racing 92 pour terminer en beauté 2019.

 

Images : Canal+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 13
2 Lyon 10
3 Brive 10
4 Castres 10
 
13 Toulon 2
14 Stade Français Paris 0
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 3
Brive 30 13 Pau
Castres 23 23 Bordeaux
Lyon 47 3 Perpignan
Biarritz 28 19 Racing 92
Montpellier 15 17 Toulouse
Clermont Ferrand 23 22 La Rochelle
Toulon 38 5 Stade Français Paris
Résultats Top 14