Brive est en Pro D2, battu à Paris (30-22), le résumé du match
Publié le dimanche 29 avril 2018 à 06:00

Tout pouvait se terminer lors de cette avant dernière journée de Top 14. On espérait que non mais la réalité a frappé à la porte. Pendant qu'une équipe respire un peu mieux, l'autre pleure et n'a pas fini de compter ses erreurs.

Pour ce match, le Stade Français aligne son équipe type avec tous ses hommes forts. Brive procède à quelques changements pour tenter d'inverser la situation délicate du club.

 

Première période : Paris attaque fort

Le match ne peut pas plus commencer pour Brive. Danty et Waisea font parler leur puissance et mettent le Stade Français dans l'avancée. Jules Plisson lit la défense et s'engouffre dans un espace pour inscrire le premier essai de la rencontre (7-0, 2'). Brive parvient à mettre la main sur la balle et tente de réagir mais la défense est bien en place. Bien en place mais parfois à la faute dans le jeu au sol. Thomas Laranjeira en profite pour ouvrir le compteur côté briviste (7-3, 8'). Les deux équipes ne ferment pas le jeu mais font quelques fautes de main. Le Stade Français est cependant plus incisif dans ses attaques et se retrouve régulièrement dans le camp et les 22 brivistes. Paris avance et trouve des espaces sur les extérieurs. Sergio Parisse joue le 2 contre 1 pour lui même et inscrit le 2e essai de son équipe (12-3, 13'). Le CAB revient dans le camp parisien et obtient une pénalité. Laranjeira marque 3 points de plus (12-6, 17'). Le Stade Français est tout proche d'un nouvel essai mais Camara a le pied en touche, l'essai de Daguin est donc refusé à la vidéo (18'). Les vagues roses déferlent sur la défense briviste qui résiste comme elle peut. Ensor pense marquer l'essai mais il a mis le pied en touche et l'arbitre revient à une faute précédente. Plisson ajoute 3 points de plus (15-6, 25'). On se rend coup pour coup. Sisa Koyamaibole avance en puissance et rentre dans les 22. On se met à la faute dans un ruck. Laranjeira continue son sans faute (15-9, 28').

Thomas Laranjeira maintient le CAB en vie

 

Le CAB se montre indiscipliné et Paris est tout proche de la ligne. Camara est touché et les esprits s'échauffent. Plisson redonne neuf points d'écart (18-9, 30'). En puissance, les brivistes progressent et obtiennent une pénalité. Laranjeira ramène son équipe à six points (18-12, 33'). Le Stade Français envoie du jeu mais tombe sur une défense qui provoque des en-avants. Des en-avants et des fautes comme ce plaquage haut de Said Hirèche à la sirène. Plisson donne un peu plus de marge à la pause pour son club (21-12, 40'). A la pause, Brive est virtuellement en Pro D2.

 

Deuxième période : Brive ne renverse pas la situation

Paris est indiscipliné et laisse le CAB dans le match. Laranjeira en est à 5/5 sur le match (21-15, 43'). Mais Brive n'en profite en se montrant également fautif (plaquage haut de Mike Tadjer). Plisson remet neuf points d'écart (24-15, 46'). Brive sent qu'il doit faire plus que des pénalités s'il veut l'emporter. Le CAB multiplie les attaques mais bute sur la défense parisienne. Finalement, Benito Masilevu se fait prendre en l'air sur un jeu au pied de Matthieu Ugalde. Le CAB décide d'aller en touche à 5 mètres et le staff ... décide de changer 4 avants à ce moment. Mais comme contre Clermont, Brive se met à la faute et laisse passer sa chance (54'). Paris subit les assauts brivistes. Brive envoie d'abord les avants qui rentrent dans les 22 mètres mais cela manque de continuité et de vitesse. Cela se termine par une passe en touche d'Arnaud Mignardi (58'). Brive ne parvient pas à concrétiser ce temps fort et va se faire punir derrière en se mettant à la faute pour un en-avant repris devant. Plisson donne plus de 10 points d'avance (27-15, 64'). A un quart d'heure de la fin, le CAB n'a plus le choix s'il veut rester en Top 14. Les attaques brivistes se multiplient tout comme les fautes parisiennes. Ensor est sanctionné d'un carton jaune pour un en-avant volontaire (69'). Les avants se rapprochent de la ligne et c'est Samuel Marques qui prend un trou de souris pour marquer l'essai de l'espoir (27-22, 70').

L'espoir renait à Brive avec cet essai !

 

Brive sait que c'est sa chance et veut marquer tout de suite mais le capitaine parisien Sergio Parisse réussit un grattage très important et obtient une pénalité. Le Stade Français revient dans le camp briviste. Après quelques temps de jeu, Morné Steyn claque un drop face aux poteaux à 25 mètres qui crucifie le CAB (30-22, 73').

Le futur ex-briviste confirme la présence du CAB en Pro D2

 

Brive revient dans les 22 parisiens mais se font sanctionnés sur une mêlée. La fin de match est un long calvaire jusqu'à la sirène qui scelle l'avenir corrézien : ce sera la Pro D2 la saison prochaine.

 

Fiche technique

 

Stade Français : 2 essais par Plisson (2') et Parisse (13') ; 1 transformation (2') et 5 pénalités (25', 30', 40', 46', 64') de Plisson ; 1 drop de Steyn (73') ; 1 carton jaune pour Ensor (69')

1 Van der Merwe (64' Zhvania) - 2 Bonfils (64' Sempéré) - 3 Alo-Emile (55' Herrera) - 4 Gabrillagues (72' Pyle) - 5 Flanquart - 6 Burban (55' Alberts) - 7 Macalou - 8 Parisse (Cap) - 9 Daguin (59' Coville) - 10 Plisson (71' Steyn) - 11 Camara (30'-38', 43' Yobo) - 12 Danty - 13 Nayacalevu - 14 Arias - 15 Ensor

 

Brive : 1 essai de Marques (70') ; 1 transformation et 5 pénalités (8', 17', 28', 33', 43') de Laranjeira

1 Asieshvili (53'-75' Devisme) - 2 Tadjer (53' Da Ros) - 3 Johnston (53' Bekoshvili) - 4 Ledevedec (58'-67' Waqaniburotu) - 5 Marais - 6 Hirèche (Cap) (69' Waqaniburotu) - 7 Sanconnie - 8 Koyamaibole (53' Luafutu) - 9 Marques (74' Cazenave) - 10 Ugalde - 11 Masilevu - 12 Burotu - 13 Mignardi (61' Lapeyre) - 14 Galala - 15 Laranjeira (72' Germain)

 

En bref

Voilà, on y est ! Après des semaines à croire, à espérer un miracle, Brive est officiellement en Pro D2 avant même la dernière journée. Le CAB n'a pas réussi à inverser la tendance à Jean Bouin, étant rapidement mené et devant rattraper son retard. Au coeur de la 2e période, les brivistes auraient pu revenir mais une erreur de casting tua cette révolte. Finalement, l'inévitable arriva et la dernière rencontre samedi prochain sera difficile à vivre pour tout le monde. Le futur sera compliqué et les premières annonces ne sont pas du style à rassurer les tribunes d'Amédée Domenech.

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Mont de Marsan 17 13 Bayonne
Soyaux-Angoulême 23 19 Carcassonne
Massy 24 27 Béziers
Oyonnax 46 6 Aurillac
Bourg en Bresse 18 16 Nevers
Colomiers 23 19 Montauban
Brive 45 14 Provence Rugby
Biarritz 31 32 Vannes
Résultats Top 14