Joris Jurand « On va recevoir l'UBB avec la peur au ventre »
Publié le lundi 3 janvier 2022 à 17:00

Si la crise n'est pas là alors elle s'approche dangereusement. Avec ce premier match de 2022, Brive voulait redresser la barre et se rassurer. Peine perdue. La roue ne parvient pas à tourner dans le bon sens et Brive s'approche du précipice. Attention à la chute.

Après deux matchs reportés, le CAB rejoue enfin après un mois sans rien. Plusieurs équipes sont à l'arrêt depuis 3 semaines, certaines ont été touchées par le Covid (dont Pau) et désormais, il faut se remettre dans le rythme du Top 14. Brive est en manque de victoire depuis plusieurs mois et cela serait bien pour débuter 2022. Surtout que la dernière victoire à l'extérieur de Brive remonte à un an du côté de ... Pau. Saïd Hirèche sait que le contexte est différent mais pourquoi pas !

 

Si Brive démarre de la meilleure des façons avec un essai de Vasil Lobzhanidze, les démons reviennent hanter le CAB et notamment son mal principal : l'indiscipline. Trois pénalités d'Antoine Hastoy et Pau passe devant sans se procurer de grosses occasions. Jean-Baptiste Péjoine regrette la tournure que prend la rencontre.

 

Pau poursuit sa maitrise et marque un essai par l'intermédiaire de Jordan Joseph. Cela fait 16-0 en cours pour la Section. A la sirène, Enzo Hervé met fin à l'hémorragie et Brive rentre au vestiaire avec un retard de 6 points (16-10). Lucas Rey pointe le manque de précision de son équipe et espère une seconde période de meilleure qualité pour éviter tout retour des brivistes.

 

Brive navigue entre 6 et 9 points d'écart jusqu'à l'entame du dernier quart d'heure. Tandis que le CAB ne parvient toujours pas à se montrer dangereux (le mal récurrent des secondes périodes), Pau assomme littéralement le match avec deux essais consécutifs. Le bonus offensif est dans le viseur mais un très bel essai du CAB inscrit par Axel Muller repousse ce bonus. Un dernier essai palois ne fera qu'alourdir la marque et offrir une très belle victoire aux palois.

Après la déroute à Lyon, c'est une nouvelle claque reçue du côté de Pau, concurrent direct au maintien. Brive reste englué à la 12e place avec seulement deux points d'avance sur Perpignan et Biarritz. Pour Joris Jurand, la rencontre face à Bordeaux est capital mais avec beaucoup de pression.

On fait des fautes au sol, c'est notre point faible du moment. On va se remettre au travail dès mardi pour préparer cette réception de Bordeaux qui va être très importante. On va recevoir l'UBB avec la peur au ventre et peut-être que ça va nous faire du bien. Notre objectif est de nous maintenir quoi qu'il en coûte. Quatre ou cinq équipes vont se battre pour éviter les deux dernières places.

 

Esteban Abadie enchaine les rencontres dernièrement mais fait le même constat match après match : Brive n'arrive pas à produire et les adversaires en profitent.

C'est un moment compliqué, une période noire mais il faut vite se remettre dans le bon chemin pour prendre des points la semaine prochaine. On est retombé dans nos travers au niveau de l'indiscipline. On n'arrive pas à mettre notre jeu en place et les palois peuvent revenir jouer chez nous. Et le match bascule comme ça et ça fait plusieurs rencontres que ça se répète. C'est le gros point noir actuel.

 

Pour Jean-Baptiste Péjoine, il n'y a pas encore urgence compte tenu du calendrier qui attend le CAB en seconde partie du championnat. Mais l'entraineur briviste reste frustré par rapport au contenu et notamment la discipline.

C'est la frustration qui domine notamment au niveau des consignes données sur la discipline. A 13 minutes de la fin, on est dans le match mais on fait des fautes stupides au milieu du terrain. On se tire une balle dans le pied. C'est le lot d'une équipe qui n'était pas prête pour faire les efforts nécessaires pour contrer Pau.

 

Pau a fait le travail face à Brive, remportant la victoire et échouant tout près d'un succès bonifié. Si la première période est à revoir, les palois ne sont pas éloignés du plan de jeu prévu pour ce match et cela a payé en seconde période. Une victoire qui fait du bien dans la course au maintien face à un concurrent direct.

 

L'horloge du temps s'est enclenchée et Brive doit très rapidement réagir. Peut être qu'il reste plus de matchs à domicile qu'à l'extérieur mais encore faut-il les remporter ce qui n'est pas chose gagnée quand on voit le jeu du CAB depuis quelques mois. Ce n'est pas l'Alpe d'Huez mais bien l'Everest qui se profile à l'horizon pour les brivistes avec la réception de Bordeaux, leader du Top 14 qui n'a connu la défaite qu'à 2 reprises en 13 matchs. C'est maintenant ou jamais pour Brive.

 

Réactions recueillies par Midi Olympique

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14