Brive n'avait pas les armes à La Rochelle (32-16), le résumé du match
Publié le dimanche 26 février 2023 à 06:00

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. En deux déplacements, Brive a changé de visage et pas dans un sens positif. Rien n'a vraiment fonctionné pour le CAB du côté de La Rochelle. Les brivistes n'avaient pas les armes pour réaliser un coup à Deflandre.

Pour ce match, La Rochelle s'appuie sur le groupe victorieux de Castres, avec la présence de plusieurs internationaux. Brive procède à quelques changements pour débuter en espérant pouvoir ramener quelque chose.

 

Première période : Brive s'accroche tant bien que mal

Le match ne démarre pas sur les chapeaux de roue et Nicolas Sanchez n'est pas réglé dans les premières minutes. Premièrement, il expédie un coup de pied directement en ballon mort. Sur la mêlée, ses avants font l'effort et récoltent une pénalité. A plus de 50 mètres, c'est manqué pour le buteur argentin du CAB (4'). La Rochelle met la main sur la balle mais tombe sur une défense briviste bien en place. Bien en place mais qui souffre quand la puissance rochelaise se met en route. Will Skelton avance à deux reprises, le ballon est écarté jusqu'à Levani Botia qui est plaqué à quelques mètres de l'en-but. Yoan Tanga relève le ballon et termine l'action en puissance dans l'en-but (5-0, 9'). Mais tout n'est pas parfait à La Rochelle avec un peu d'indiscipline, ce qui offre une belle position d'attaque au CAB. Devant les 22, les brivistes enchainent les passes mais la dernière est en-avant alors que Guillaume Galletier avait remis la marche avant (12'). La Rochelle repart à l'attaque et fait parler sa puissance qui commence à faire des dégâts au CAB. Georges-Henri Colombe avance sur chacune de ses prises de balle et les défenseurs peinent à trouver la solution. Joël Scalvi est tout proche de l'essai mais finalement, l'arbitre revient à une faute au préalable. Antoine Hastoy ajoute 3 points (8-0, 18'). Dans le jeu, Brive souffre et subit les vagues rochelaises. Heureusement, le contre en touche donne un peu d'air. Si en défense, Brive ne baisse pas les bras et posent des problèmes à La Rochelle, c'est compliqué face à la puissance de La Rochelle qui récupère des ballons au sol et qui pousse à la faute les brivistes en défense. Hastoy ne manque pas la pénalité (11-0, 23'). Brive cherche à occuper le terrain au pied mais à ce petit jeu, il n'y a pas photo, c'est La Rochelle qui domine et qui fait constamment reculer le CAB dans son camp. Brice Dulin se régale dans ce domaine. Nouvelle action chaude dans les 22 brivistes. Dulin joue au pied dans le dos de la défense. Dillyn Leyds tente de sauver acrobatiquement avant la touche mais commet un en-avant (29'). La partie est tombée dans un faux rythme et il y a de nombreux arrêts de jeu qui n'aident pas à accélérer le rythme. Mais finalement, après avoir subi beaucoup, Brive va un peu mieux et pousse à la faute La Rochelle. Les avants font leur boulot et offrent à Sanchez une pénalité tentable. A près de 45 mètres, Sanchez débloque le compteur (11-3, 35').

A nouveau dans le camp rochelais, Brive obtient une nouvelle pénalité à la suite d'un grattage de Saïd Hirèche. Sanchez enchaine et Brive reste dans la course (11-6, 38'). La Rochelle balbutie son rugby et manque de précision dans ses passes, bien aidée par une défense de Brive agressive. A la pause, La Rochelle mène mais ne parvient pas à déployer son jeu offensif. Brive souffre mais parvient à recoller en fin de période. Il faudra malgré tout faire mieux et plus après la pause pour espérer quelque chose.

 

Deuxième période : la bascule de l'heure de jeu

Ca démarre bien pour Brive qui chipe le renvoi et enchaine à l'entrée des 22 rochelais mais la défense parvient à arracher le ballon et à repousser le CAB dans son camp. Dulin trouve un superbe 50-22 mais Esteban Abadie contre le lancer en touche et l'équipe se donne un peu d'air. Mais cela revient vite. Les avants cherchent à y aller mais se mettent à la faute. Sauf que le CAB avait commis une faute au préalable. Sur la pénaltouche à 5 mètres, Tanga veut y aller en force mais pas moins de trois briviste s'unissent pour bloquer le rochelais : Vasil Lobzhanidze, Nicolas Sanchez et Saïd Hirèche. Le ballon est enterré et Brive récupère une mêlée à 5 mètres (45'). Le CAB reprend la recette de ce qui a fonctionné en fin de première période : l'activité au sol. Marcel Van Der Merwe est bien placé et obtient une pénalité pour grattage. Après son échec initial, Sanchez enchaine une troisième pénalité (11-9, 50'). En délicatesse avec son adducteur, l'argentin cède sa place après cette pénalité. D'ailleurs, Brive change sa charnière à ce moment là. Les brivistes, bon gré mal gré, sont dans le match et peuvent espérer quelque chose. Mais il reste encore beaucoup de temps à jouer. La Rochelle est tout près de l'essai avec Pierre Bourgarit qui certes a marqué mais Tanga fait un en-avant en mettant la pression sur Paul Abadie. Ce rapproché briviste semble avoir réveillé et piqué les rochelais. Brive ne trouve pas les touches, offrant des ballons de relance aux rochelais qui désormais sont plus précis dans leurs passes. La Rochelle enchaine et pousse Arthur Bonneval à aplatir dans son en-but. La pression est forte et les avants pilonnent la ligne d'en-but. Colombe est stoppé sur la ligne mais l'arbitre revient à l'avantage. Les rochelais optent pour jouer à la main. Skelton feinte, avance et c'est Scalvi qui marque au milieu des poteaux (18-9, 60'). Cela va mieux pour La Rochelle, qui après une frayeur, fait l'effort pour aller chercher la victoire, si possible avec le bonus. Brive a du mal offensivement et cela revient bien trop facilement. La mêlée briviste est pénalisée et La Rochelle opte pour la pénaltouche. Sur le lancer, la combinaison libère Skelton dans l'espace pour le 3e essai du match (25-9, 67'). Brive revient à l'intérieur du camp rochelais et obtient une pénalité. Enzo Hervé va chercher la pénaltouche à 5 mètres. Nathan Fraissenon vise Esteban Abadie. Fraissenon est repris tout proche de la ligne. Soutenu par Sasha Gué, Francisco Coria Marchetti s'arrache et va marquer son premier essai en pro (25-16, 70').

Brive se remet à croire à un bonus défensif. Les brivistes ont une possession dans les 40 rochelais mais sont pénalisés au sol. Derrière, La Rochelle revient à la charge pour inscrire cet essai supplémentaire. Raymond Rhule est tout proche d'y aller mais la défense ferme la porte. Finalement, La Rochelle va obtenir son bonus. Brive perd le ballon sur une touche, Bourgarit charge, bien relayé par Kyle Hatherell qui passe par le sol. Levani Botia prend le ballon, casse le plaquage de Daniel Brennan et marque l'essai du bonus (32-16, 78'). Les dernières secondes s'écoulent sans frayeur pour La Rochelle qui valide sa victoire bonifiée même si le match n'a pas toujours été simple. Brive n'a pas existé offensivement et a été courageux en défense, ce qui lui a permis à deux reprises de se rapprocher au score mais sans vraiment faire trembler les locaux.

 

Fiche technique

 

La Rochelle : 4 essais de Tanga (9'), Scalvi (60'), Skelton (67') et Botia (78') ; 3 transformations (60', 67', 78') et 2 pénalités (18', 23') de Hastoy

1 Scalvi (60' Aouf) - 2 Lespiaucq (45' Bourgarit) - 3 Colombe Reazel (60' Kuntelia) - 4 Sazy (Cap) (45' Lavault) - 5 Skelton - 6 Dillane (71' Della Schiava) - 7 Botia - 8 Tanga (70' Hatherell) - 9 Berjon (63' Le Bail) - 10 Hastoy - 11 Rhule - 12 Danty (67' Pi.Boudehent) - 13 Favre - 14 Leyds - 15 Dulin (74' Berjon) (77' Tanga)

 

Brive : 1 essai de Coria Marchetti (70') ; 3 pénalités (35', 38', 50') de Sanchez, 1 transformation de Hervé

1 Tapueluelu (60' Brennan) - 2 Da Silva (60' Fraissenon) - 3 Van Der Merwe (60' Coria Marchetti) - 4 Ratuva (36'-MT Paulos) (67' Delannoy) - 5 Delannoy (58' Marais) - 6 E.Abadie (19'-31' Marais) (71' Hirèche) - 7 Hirèche (Cap) (65' Gué) - 8 Kunavula - 9 Lobhzanidze (50' P.Abadie) - 10 Sanchez (50' Hervé) - 11 Fabien - 12 Galletier - 13 Lee - 14 Bonneval - 15 Tuicuvu

 

En bref

Brive était reparti frustré de son match au Racing 92, cela ne sera pas le cas après La Rochelle. Dominé dans le jeu au pied et sans les armes pour contrer la puissance rochelaise, Brive a subi, a plié et a repoussé l'échéance pour rompre. Offensivement, il n'y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, contrairement à la semaine précédente. Si ce n'est la belle action et l'essai de Coria Marchetti à 10 minutes de la fin. Pour le reste ? Brive avait opté sur une stratégie d'occupation qui ne correspond pas du tout à ses points forts, le jeu au pied étant un point faible. En défense, Brive a fait le boulot mais c'est bien trop peu pour pouvoir rivaliser sur le terrain de La Rochelle. En bas du classement, tout le monde a perdu. La semaine prochaine, la journée va en dire beaucoup plus pour le maintien.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14