Top 14 : Avant match Stade Rochelais - CA Brive
Publié le samedi 25 février 2023 à 06:00

Petit à petit, les journées s'égrènent et la tension va augmenter de plus en plus à mesure que l'objectif des uns et des autres peut s'éloigner définitivement. La Rochelle et Brive ne visent pas le même objectif mais ont besoin de points pour se rassurer et rester dans la course au classement.

Les séries sont moins vertigineuses mais La Rochelle et Brive sont sur des séries cette saison. A la différence que les rochelais sont dans le haut du classement et que les brivistes sont tout en bas. La logique penche d'un côté mais parfois, la vérité du terrain peut jouer des tours.

 

Bilan de la saison

La Rochelle : 4e avec 47 points (10 victoires, 0 nul, 8 défaites)

Brive : 14e avec 26 points (5 victoires, 0 nul, 13 défaites)

 

Le statut a changé à La Rochelle avec ce titre en Champions Cup. Le statut avec cette petite étoile au dessus du logo qui signifie à tout le monde "club champion d'Europe". Désormais, il manque le Brennus pour que la fête soit complète mais pour le moment, cela se refuse toujours aux rochelais. C'est donc avec beaucoup d'ambitions et un recrutement de qualité que s'avance le Stade Rochelais. Et le début de saison part très bien avec des victoires face à Montpellier, à Lyon et face à Perpignan. S'il y a un coup d'arrêt à Clermont, le Racing 92 tombe à Deflandre. Ca patine cependant à l'extérieur avec des défaites à Bayonne et Toulouse. Au milieu, Toulon boit la tasse à La Rochelle. Sauf qu'arrive la surprise, un peu comme un coup de massue. Pau vient s'imposer à Marcel Deflandre et pas que de quelques points. Non, on parle d'une défaite de 17 points, 38 à 21. Une défaite qui interroge et les supporters commencent à se poser quelques questions. Les réponses, leur équipe les apporte sur le terrain en allant s'imposer difficilement à Brive et plus facilement face à Castres (avec bonus offensif). Mais désormais, on part sur une drôle de série pour La Rochelle. Depuis la victoire face à Toulon, le Stade Rochelais enchaine deux défaites par deux victoires et ainsi de suite. Donc après deux victoires, il y a deux défaites avec à chaque fois l'une d'elle à domicile. Après Pau, c'est Bordeaux qui vient s'imposer. La Rochelle réagit en s'imposant à Perpignan puis face à Toulouse. Mais ensuite, défaite au Racing 92 sur une pénalité de Russell à la sirène et défaite (encore) à domicile face à Lyon. Action réaction : victoire à Castres avec 22 points au pied d'Hastoy. Une victoire qui met fin à 29 matchs sans défaite de Castres à Pierre Fabre. Désormais, La Rochelle se replace à la 4e place au classement mais ne peut s'endormir car il y a du monde derrière. Mais si on suit la série actuelle, La Rochelle devrait enchainer une 2e victoire de suite, face à Brive.

Brive, durant cette saison, est entré dans une loi des séries. Malheureusement, vu le classement du club, il y a plus de mauvaises séries que de bonnes. Le début de saison est mi-figue mi-raisin avec certes deux victoires dont celle à Perpignan mais surtout 3 défaites dont 2 à la maison. Derrière la victoire face à Bayonne, c'est la dégringolade. Les défaites s'enchainent, parfois lourdes, le jeu ne ressemble plus à grand chose et la crise est bien là. Au coeur de la série, Jeremy Davidson est poussé vers la sortie mais ce changement ne provoque aucun électrochoc. Brive ne sait plus gagner à domicile. Alors qu'on vient de passer le premier bloc européen, le CAB en est à 9 défaites de suite toutes compétitions confondues. La direction briviste fait bouger les lignes à quelques jours du match contre Clermont avec la venue de Patrice Collazo qui sera réellement en poste après le derby. Et le miracle de Noël se produit au Stadium avec une victoire obtenue au bout du bout du temps additionnel. Brive brise la série et quelque chose semble se passer. Si on pouvait oublier le déplacement à Lyon pour se concentrer sur la réception de Toulon, les joueurs réalisent un gros match et vont s'imposer du côté du Rhône. Et ils ne s'arrêtent pas là en enchainant un 3e succès de rang face à Toulon. Brive a abandonné sa dernière place pour certes remonter qu'à la 13e place mais surtout recoller aux équipes non relégables. Alors que tout va bien, tout se casse à nouveau. A Bayonne, Brive passe totalement au travers en seconde période et explose à Jean Dauger. Face à Perpignan, le CAB passe au travers si ce n'est durant une vingtaine de minutes en seconde période et s'incline dans ce choc pour le maintien qui est totalement relancé. La série de défaites se poursuit avec une défaite du côté du Racing 92. Brive fait un bon match mais rentre bredouille et frustré alors qu'il y avait la place de faire quelque chose. Les brivistes sont de nouveau derniers au classement et légèrement décrochés. A huit journées de la fin, rien n'est terminé mais le droit à l'erreur est de plus en plus mince.

 

Les hommes forts

S'il est droitier de formation, Joël Scalvi dépanne à gauche et dépanne plutôt bien, notamment face aux absences de Reda Wardi et Thierry Païva. Il a tout connu dans ce club et face à Brive, Romain Sazy va connaitre sa 250e titularisation avec le Stade. La 3e tour du port de La Rochelle. A côté de lui, une autre tour, Will Skelton. Le géant australien n'apporte pas juste sa puissance en conquête mais aussi dans le jeu. Un autre joueur puissant, c'est Yoan Tanga qui confirme saison après saison à ce poste de numéro 8 mais sans briser la hiérarchie en équipe de France. Antoine Hastoy commence à trouver son rythme dans son nouveau club et vient de sortir un gros match à Castres. Dillyn Leyds aime bien affronter le CAB à Deflandre : 2 matchs et 3 essais dont un doublé la saison dernière.

Le poste de talonneur est particulièrement touché depuis plusieurs semaines et c'est désormais Lucas Da Silva qui est titulaire après avoir fait son retour de blessure la semaine dernière au Racing 92. Julien Delannoy revient également de blessure et va amener du poids dans le pack. Auteur d'un très bon match à l'Arena, Mesulame Kunavula enchaine et va livrer un gros duel face à Yoan Tanga. Elu homme du match face à l'Espagne, Vasil Lobzhanidze revient en confiance à Brive et on espère qu'on verra le même Vasil à Brive qu'on voit avec la sélection. Il y a 4 mois, il quittait le terrain avec une fracture au péroné. Désormais, Guillaume Galletier est de retour et pour son retour, il va y avoir un sacré duel face à Jonathan Danty.

 

Bilan et confrontations

La Rochelle (à domicile) : VVVVDVDVD

Montpellier (26-22), Perpignan (43-8), Racing 92 (24-19), Toulon (32-5), Pau (21-38), Castres (53-7), Bordeaux (8-12), Toulouse (30-7), Lyon (16-20)

 

Brive (à l'extérieur) : VDDDDDVDD

Perpignan (6-17), Castres (12-6), Toulon (47-0), Stade Français (27-0), Pau (22-6), Bordeaux (33-13), Lyon (27-30), Bayonne (37-9), Racing 92 (34-24)

 

Ce n'est pas vraiment le meilleur bilan à domicile et à l'extérieur du championnat. Disons que dans la norme de Brive, c'est plutôt un bon bilan à l'extérieur mais du côté de La Rochelle, c'est la mention "peut mieux faire".

Si les matchs à guichets fermés se poursuivent à Marcel Deflandre, La Rochelle n'est pas invincible dans son stade, surtout cette saison avec déjà 3 défaites au compteur (Pau, Bordeaux et Lyon). Disons qu'après chaque défaite, les rochelais savent réagir. Pour Brive, c'est compliqué à l'extérieur malgré les 2 victoires déjà obtenues. On peine à saisir les occasions qui peuvent se présenter comme la semaine passée du côté du Racing 92.

Il y a des lieux qui résistent encore et toujours à l'envahisseur. Depuis le retour de La Rochelle en Top 14, il y a eu 9 matchs pour ... 9 victoires rochelaises. Il faut revenir au siècle précédent pour trouver trace d'une victoire du CAB. C'était le 14 février 1999 et une victoire 33-13. La saison dernière, la note avait été salée : 41-15, 6 essais à 2.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match La Rochelle - Brive (coup d'envoi à 17h, arbitre : Mr Pierre-Baptiste Nuchy)

 

Pour La Rochelle : 1 Scalvi - 2 Lespiaucq - 3 Colombe Reazel - 4 Sazy (Cap) - 5 Skelton - 6 Dillane - 7 Botia - 8 Tanga - 9 Berjon - 10 Hastoy - 11 Rhule - 12 Danty - 13 Favre - 14 Leyds - 15 Dulin

Remplaçants : 16 Bourgarit - 17 Aouf - 18 Lavault - 19 Hatherell - 20 Della Schiava - 21 Le Bail - 22 Pi.Boudehent - 23 Kuntelia

Absents : Seuteni (commotion), Pa.Boudehent, Bourdeau (cervicales), Païva (épaule), Kerr-Barlow (vacances), Haddad (genou), Thompson-Stringer, Thomas, Atonio (XV de France/suspendu), Wardi et Alldritt (XV de France)

 

Pour Brive : 1 Tapueluelu - 2 Da Silva - 3 Van Der Merwe - 4 Ratuva - 5 Delannoy - 6 E.Abadie - 7 Hirèche (Cap) - 8 Kunavula - 9 Lobhzanidze - 10 Sanchez - 11 Bituniyata - 12 Galletier - 13 Lee - 14 Bonneval - 15 Tuicuvu

Remplaçants : 16 Fraissenon - 17 Brennan - 18 Paulos - 19 Gué - 20 P.Abadie - 21 Hervé - 22 Fabien - 23 Coria Marchetti

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : Stade Rochelais

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Béziers 63
2 Provence Rugby 61
 
6 Aurillac 47
7 Brive 46
8 Colomiers 46
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 35
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Grenoble 40 29 Brive
Béziers 25 20 Mont de Marsan
Dax 25 5 Soyaux-Angoulême
Nevers 24 19 Agen
Valence Romans 21 13 Montauban
Biarritz 22 8 Rouen
Aurillac 30 17 Colomiers
Provence Rugby 16 13 Vannes
Résultats Top 14