Brive pique sa crise après la claque toulousaine (7-45), le résumé du match
Publié le dimanche 16 octobre 2022 à 06:00

Recevoir un Toulouse en confiance et leader quand vous êtes loin d'être à 100% et sans beaucoup de confiance, la tâche s'annonçait compliquée pour Brive. Cela a été le cas et après Toulon, c'est une nouvelle claque qui tombe sur les joues des brivistes. La crise est là et elle va faire une première victime.

Pour ce match, Brive aligne ses cadres mais des cadres loin d'être à 100% physiquement. Toulouse ne fait guère tourner et annonce la couleur et son objectif.

 

Première période : Toulouse réaliste et efficace

Tout est réuni pour un bon match de rugby entre un stade presque plein (12847 spectateurs), une météo agréable et deux belles équipes sur le papier. Toulouse va rapidement se montrer dangereux. Derrière une mêlée, Alexandre Roumat sert Antoine Dupont qui décale Matthis Lebel. L'ailier fait parler sa vitesse et pense aplatir en coin mais c'était sans compter sur le plaquage de Stuart Olding qui sauve un essai (5'). Par sa conquête, Brive rentre dans son match avec un premier ballon volé en touche. Le CAB entre dans le camp toulousain et Richie Arnold vient plaquer haut Olding. A 40 mètres en coin, Thomas Laranjeira s'élance et manque cette pénalité (12'). Premier coup du sort dans cette partie avec la cheville de Melvyn Jaminet qui reste bloquée sous un plaquage d'Axel Muller (15'). Pour le moment, les défenses ne veulent pas céder et les attaques se heurtent à un mur. Toulouse tient un peu plus le ballon et fait parler sa puissance mais Brive résiste bien et plaque bien les attaquants toulousains. Les avants font l'effort en mêlée et obtiennent une très belle pénalité et le CAB possède une belle position d'attaque à une trentaine de mètres de l'en-but. Un maul est enclenché mais il est envoyé au sol. La défense gagne quelques mètres jusqu'à faire basculer l'action. Sur une mauvaise passe, Setariki Tuicuvu ne parvient pas à contrôler la balle et la perd au contact. C'est récupéré par Anthony Jelonch qui tape à suivre. A la course, Dupont devance Olding et Laranjeira pour le premier essai du match (0-7, 21').

 

S'il a le numéro 14 dans le dos, Tuicuvu évolue bien au centre avec Sammy Arnold évoluant à l'aile. Et le fidjien réalise un gros plaquage offensif sur Roumat qui commet un en-avant. Par sa défense, Brive tient tête à Toulouse. Le Stade se met à la faute au sol et le CAB fait le choix d'aller en touche. Si le ballon est bien pris, c'est par la suite que cela se complique. Brive ne parvient pas à développer un maul et il est souvent pourri par l'adversaire (30'). Les brivistes tentent de surprendre la défense toulousaine mais elle est vigileante. Surtout, Brive manque de vitesse et de puissance pour faire craquer un gros du championnat. Et c'est la défense qui va surprendre. Olding se fait intercepter par Richie Arnold qui va sprinter sur 40 mètres pour marquer son essai (0-14, 37').

 

Pour ne rien arranger aux choses, Abraham Papali'i est touché et doit céder sa place à Andrés Zafra (39'). La pause est sifflée et Toulouse mène à Brive sur le score de 14-0. Toulouse est propre et fait mal en attaque. Brive peine à créer des brèches, des avancées. Il manque de la puissance et de vitesse.

 

Deuxième période : Brive explose

Si Brive a des difficultés à faire des différences et s'accrocher finalement assez prêt des toulousains. La conquête maintient en vie le CAB avec d'abord une touche volée puis une mêlée emportée (46'). Toulouse se montre plus dangereux offensivement. Sur une relance d'Arthur Bonneval et Juan Cruz Malla, les toulousains passent tout proche d'un nouvel essai par l'intermédaire de Sofiane Guitoune (52'). Toulouse est super-efficace aujourd'hui et chaque présence doit ramener des points. Pour éviter de revenir bredouille, Thomas Ramos tente et réussit son drop (0-17, 56'). Brive est volontaire mais est beaucoup trop imprécis pour pouvoir inquiéter la défense toulouse. Mais de l'autre côté, quand on veut accélérer, on accélère comme si Toulouse jouait à sa main. Derrière un ruck, Julien Marchand accélère et sert Dupoint qui passe à Thibaud Flament qui marque au pied des poteaux (0-24, 61'). Le combat fait rage, les corps sont marqués et l'expérience toulousaie fait apprendre comme sur cette diagonale au pied récupérée et taper dans la zone libre par Antoine Dupont qui s'ajuste un magnifique 50-22. Les nombreux changements ont fait perdre de l'intensité et on sent certains joueurs du CAB pas à 100%. A ce moment là du match, on se dit qu'on pourrait tenter, retenter, reretenter sa chance mais rien n'y fera et le 0 s'affiche toujours avec Brive au tableau d'affichage. A moins de dix minutes de la fin, Toulouse saisit une occasion et cela fait mouche. Il y a de la précision et de la vitesse dans les sorties de balle toulousaines. Théo Ntamack fait la différence et sert Arthur Retière pour inscrire son essai (0-31, 73'). Petit arrêt de jeu car on regarde une possible faute d'Abraham Papali'i sur Thibaud Flament. Si le plaquage est rugueux, il est dans la règle. Sur le renvoi, c'est capté par personne et le ballon repart en direction du camp briviste. Surgit alors Lebel qui fait parler sa vitesse pour aller marquer un nouvel (0-38, 75').

 

A quelques minutes de la fin, Brive retrouve des couleurs et se montre menaçant dans les 22 adversaires. Les avants pilonnent la ligne d'en-but toulousaine. Enzo Sanga se sert alors de la puissance de Sammy Arnold pour marquer l'essai de l'honneur (7-38, 79').

Cela pourrait être la dernière action du match mais non, il en reste encore une. Brive n'assure pas un ballon de relance et le ballon est rendu aux toulousains qui vont perdre également le ballon. L'introduction est pour Toulouse et Mauvaka est tout proche de l'essai. Marco Trauth s'essaie aussi mais sans réussite. Finalement, Retière tente sa chance et s'offre un doublé à la sirène (7-45, 80+1'). Le calvaire se termine pour Brive qui ne répond plus. Toulouse fait le boulot et empôche 5 points au passage.

 

Fiche technique

 

Brive : 1 essai d'Arnold (79') ; 1 transformation de Laranjeira

1 Brennan (32'-67' Vanaï) - 2 Matu'u (24'-36', MT-67' Da Silva) - 3 Van Der Merwe (32'-64' Ceccarelli) - 4 Delannoy (64' Papali'i) - 5 Paulos - 6 E.Abadie (71' Bedou) - 7 Gué - 8 Papali'i (39' Zafra) - 9 Lobzhanidze (65' Sanga) - 10 Olding (56' Raffy) - 11 Muller - 12 Galletier - 13 Tuicuvu (68' Laranjeira) - 14 Arnold - 15 Laranjeira (Cap) (47' Jurand)

 

Toulouse : 6 essais de Dupont (21'), Arnold (37'), Flament (61'), Retière (73', 80+1') et Lebel (75') ; 6 transformations et 1 drop (56') de Ramos

1 Ainu'u (60' Trauth) - 2 Mauvaka (47' Marchand) - 3 Aldegheri (MT Duprat) - 4 Brennan (58' Youyoutte) - 5 Arnold (47' Flament) - 6 Jelonch (70' Elstadt) - 7 Elstadt (60' T.Ntamack) - 8 Roumat (74' Mauvaka) - 9 Dupont (Cap) (67' Bonneval) - 10 Ramos - 11 Lebel - 12 Guitoune - 13 Barassi - 14 Bonneval (61' A.Retière) - 15 Jaminet (15' Mallia)

 

En bref

47-0 à Toulon et donc 45-7 face à Brive. Cela fait 92-7 en deux matchs contre le CAB. En panne d'idées en attaque et manquant cruellement de vitesse et de puissance, les brivistes ont été volontaires mais face à un Stade Toulousain qui n'a pas donné l'impression de forcer son talent, il n'y avait rien à faire. Seule éclaircie dans cette triste après-midi : la conquête mais une conquête stérile. Certains choix tactiques interrogent comme celui de positionner Arnold à l'aile et Tuicuvu au centre ou bien titulariser Delannoy et Papali'i, pas à 100%. Face à Toulouse, ces imprécisions coûtent cher. En panne de confiance et de résultat, Brive coupe une première tête : celle de Jeremy Davidson. Suffisant pour rebooster l'équipe ? On verra ce que cela donne au Stade Français samedi prochain.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Toulouse dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14