A la sirène, Brive s'impose face à Toulon (13-12)
Publié le dimanche 7 janvier 2018 à 06:00

Du combat, de la boue, de la sueur et du suspense. Brive et Toulon se sont livrés une bataille intense et le vainqueur a eu du mal à se dessiner. Mais le héros est apparu sur une dernière charge pour fendre la défense en deux. Un petit miracle dans la nuit briviste.

Pour cette rencontre, Brive est dans la continuité avec seulement 4 changements. Toulon envoie la grosse équipe et la victoire est clairement l'objectif.

 

Première période : du combat et des chocs

L'état de la pelouse dès l'échauffement ne présage rien de bon. Le spectacle a semble-t-il pris des congés pour partir faire du ski. Par contre, le combat est bien présent et les premiers impacts se font ressentir. Brive tente d'enfoncer la défense toulonnaise avec ses avants mais ils sont repoussés. Le ballon est alors écarté mais Radradra applique un gros plaquage offensif sur Arnaud Mignardi. Touché à l'épaule droite, le centre du CAB va bien tenter de garder sa place mais la douleur est trop forte et il doit céder sa place quelques minutes plus tard (9'). Toulon se lance à l'attaque mais Brive répond au défi et obtient une pénalité dans le jeu au sol. Mais deuxième victime dans le camp briviste avec la sortie sur protocole commotion de Petrus Hauman (il reviendra en jeu quelques minutes plus tard, 12'). Les brivistes sont bien mieux en conquête et prennent le dessus en mêlée et en touche. Sur l'une d'elle, Poutasi Luafutu charge et assome littéralement Facundo Isa. Complètement sonné, il parvient à sortir sur ses jambes mais c'est fini pour lui (14'). On vous l'avait dit : les chocs feront de gros dégâts dans de telles conditions de jeu. Les équipes ont du mal à développer du jeu, les défenses prennent clairement le dessus et on assiste à une rencontre très fermée. Mais tous les joueurs font le travail en défense et rien ne passe.

La défense n'autorise pas de passages dans l'en-but

 

Le RCT tente de profiter d'une munition dans le camp briviste pour s'installer et faire parler leur puissance. Cela avance dans l'axe puis vers le large mais la défense coulisse bien et provoque la perte de balle. Brive se dégage mais rend le ballon à Toulon qui va provoquer la faute au sol des locaux. François Trinh-Duc ouvre le score (0-3, 25'). Brive réagit tout de suite mais au lieu de prendre les points, le choix est audacieux avec une pénaltouche. Mais la touche est perdue et Brive gâche cette belle occasion. Mais le CAB reste dans les 22 adverses. Les charges se multiplient, cela avance doucement mais gentiment. C'est alors qu'on tente de jouer sur les extérieurs mais Benjamin Lapeyre se fait prendre haut par Fekitoa. L'avantage ne donne rien et l'arbitre revient à la faute. Gaëtan Germain égalise (3-3, 31'). Guirado charge au milieu du terrain et provoque la faute briviste. Pratiquement sur la ligne médiane, Trinh-Duc est trop court sur cette tentative (33'). Toulon monopolise le ballon en cette fin de période. Vermeulen fait avancer son équipe avec une grosse charge que les brivistes ont bien du mal à stopper. Cela enchaine même sens. Brive se met à la faute à la sirène. Trinh-Duc ne rate pas l'opportunité de mettre le RCT devant à la pause (3-6, 40'). Première période cadenassé, peu de jeu, peu d'occasions mais beaucoup de combat. Un vrai match d'hiver !

 

Deuxième période : et la lumière fût !

Brive ne commence pas bien cette période et Toulon en profite pour s'installer dans le camp du CAB. En puissance et en profitant de l'indiscipline briviste, les toulonnais se rapprochent de la ligne. Dans l'axe, les avants avancent et leur puissance fait la différence. Voyant la défense fixée, Mathewson tente de s'échapper derrière le regroupement et de passer dans un trou de souris pour inscrire l'essai. Il pense réussir mais il perd légèrement le contrôle du ballon au moment d'aplatir (47').

Le tournant du match, sans aucun doute

 

Mr Brousset revient cependant à une faute briviste préalable. Trinh-Duc concrétise ce temps fort (3-9, 48'). Brive commence à perdre ses nerfs comme sur ce plaquage à l'épaule de Seva Galala qui ne s'imposait pas. Malgré tout, Brive parvient à sauver la pénaltouche mais derrière, la défense de Toulon montre sa puissance et fait reculer le CAB. Mais la défense briviste n'est pas en reste. Les toulonnais veulent enchainer mais Fekitoa est intercepté par Lapeyre qui tape à suivre dans l'espace libre. Trinh-Duc a bien anticipé mais se retrouve sous pression. Son équipe parvient à se dégager. C'est l'heure d'apporter du sang frais à son équipe et avec une telle pelouse, cela peut être décisif d'avoir des nouvelles jambes. En difficulté la semaine dernière contre Montpellier, la touche du CAB se retrouve. Après une belle prise de balle, le maul s'enclenche et provoque la faute du RCT. Germain permet à son équipe de recoller (6-9, 59'). Par le jeu, les équipes ont du mal à s'installer dans le camp adverse alors on tente de le faire grâce au jeu au pied. C'est parti pour du ping-pong rugby sans qu'on puisse désigner un vainqueur dans ce jeu de gagne terrain. Le chrono tourne en défaveur des brivistes. Sur une chandelle, les 3/4 toulonnais semblent partir devant mais au final c'est Nadir Megdoud qui est sanctionné pour un plaquage aérien (ce qui est normal). Belleau creuse un écart qui semble décisif pour Toulon (6-12, 72'). Dos au mur et après une si grosse bataille, Brive ne peut sortir du terrain sans un point au compteur. Les brivistes jettent leurs dernières forces dans la bataille. Sisa Koyamaibole fait parler sa puissance et Brive progresse. Plus que 5 mètres à faire mais la défense du RCT se met à la faute sous ses poteaux. Mêlée à suivre, Brive veut gagner le match. La mêlée a du mal à se faire et le chrono tourne et se rapproche de la minute 80. Finalement, cela se joue et c'est parti pour un dernier pilonnage. Brive veut franchir une ligne que Toulon défend aprement. Les charges se multiplient jusqu'à ça :

Damien Jourdain pense y aller mais il est stoppé sur la ligne, c'était sans compter sur Benjamin Lapeyre, au soutien, qui libère toute une équipe, un club, un stade. Germain transforme et le CAB l'emporte "au buzzer" face à Toulon. Petit hold-up à la briviste !

 

Fiche technique

 

Brive : 1 essai par Lapeyre (79') ; 1 pénalité (31', 59') et 1 transformation de Germain

1 Asieshvili (57' Devisme) - 2 Tadjer (65' Acquier) - 3 Puafisi (65' Jourdain) - 4 Ledevedec (57' Snyman) - 5 Marais - 6  Hireche (Cap) - 7 Waqaniburotu (67' Luafutu) - 8 Hauman (12'-18' Luafutu) (57' Koyamaibole) - 9 Marques (73' Cazenave) - 10 Ugalde - 11 Megdoud - 12 Galala - 13 Mignardi (9' Germain) - 14 Lapeyre - 15 Laranjeira

 

Toulon : 3 pénalités (25', 40', 48') de Trinh-Duc, 1 pénalité (72') de Belleau

1 Fresia (61' Chiocci) - 2 Guirado - 3 Van der Merwe - 4 Kruger - 5 Taofifenua - 6 Isa (14' Monribot) - 7 Lakafia - 8 Vermeulen - 9 Mathewson - 10 Trinh-Duc (67' Belleau) - 11 Radradra - 12 Bastareaud (Cap) - 13 Fekitoa - 14 Tuisova - 15 Bonneval

 

En bref

Recevoir deux fois de rang et l'emporter à chaque fois est loin d'être évident. Encore plus quand vos adversaires se nomment Montpellier et Toulon. Dans un match complètement différent de celui de la semaine dernière, il a fallu batailler pour se donner une chance de l'emporter. Dans une véritable guerre de tranchées, les chocs ont été nombreux et ont laissé des traces. Alors que Toulon s'avançait vers une deuxième victoire à l'extérieur, Brive a renversé la situation, bien aidé par son banc qui a été décisif. La victoire fait du bien au classement même si cela ne permet pas de distancer Agen et dans une moindre mesure Oyonnax.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Toulon dans l'album photos

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Photos : Breniges FM

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Béziers 12 9 Nevers
Vannes Biarritz
Soyaux-Angoulême Provence Rugby
Massy Colomiers
Brive 52 14 Bourg en Bresse
Bayonne Aurillac
Mont de Marsan Carcassonne
Oyonnax Montauban
Résultats Top 14