Brive craque en fin de match face à Bordeaux (19-22), le résumé du match
Publié le dimanche 9 janvier 2022 à 06:00

Deux mois après, Brive retrouvait le Stadium. Brive espère voir la lumière au bout du tunnel. Pour remporter une partie, il faut un peu de chance. Mais le doute n'aimante pas la chance, il la repousse. Le CAB continue de broyer du noir et la situation est désormais critique.

Pour ce match, Brive ne change que trois éléments par rapport au déplacement à Pau. Bordeaux décide de laisser plusieurs titulaires au repos avant le retour de la Champions Cup.

 

Première période : Brive dompte les éléments

Le jeu au pied va dicter la rencontre. Enzo Hervé tape le coup d'envoi direct en touche, offrant une mêlée à Bordeaux. Derrière, François Trinh-Duc trouve une très belle touche, un 50-22. L'UBB démarre un maul dans les 22 brivistes et obtient une pénalité. Maxime Lucu manque sa tentative (4'). Brive parvient à mettre la main sur le ballon et provoque la faute de Cameron Woki dans le jeu au sol. Avec le vent dans le dos, Thomas Laranjeira, pour son 200e match avec le CAB, ouvre le score (3-0, 9'). Brive continue son bon début de match avec les avants qui enchainent et provoquent la faute bordelaise. Laranjeira double la mise (6-0, 14'). Au tour de Trinh-Duc de trouver la touche sur le renvoi. Petit à petit, la météo change et la pluie va faire son apparition. Bordeaux n'arrive pas à poser son jeu et va se faire piéger. Lucu rend le ballon au pied au CAB. Axel Muller récupère le ballon et lance l'attaque. Il trouve en relais Vasil Lobzhanidze, Tevita Ratuva et Thomas Laranjeira qui est mis au sol sur la ligne médiane. Le jeu rebondit de l'autre côté avec les avants fixant la défense et Nico Lee qui trouve une première brèche. On repart à droite avec les avants qui avancent et qui gagnent leur duel. Lobzhanidze ouvre alors vers Hervé et les passes s'enchainent sur le pas entre Laranjeira, Lee et Tuicuvu. Le centre décale alors Setareki Bituniyata qui sprinte vers l'essai (11-0, 19').

La charnière bordelaise joue un peu à l'envers et le jeu au pied est pris dans les bourrasques de pluie, Trinh-Duc et Lucu trouvant des touches directes. Les conditions sont compliquées et à ce petit jeu, c'est Bordeaux qui s'en tire le mieux. Les avants mettent une grosse pression dans le jeu au sol et cela va payer. Sur les 22 brivistes, l'UBB obtient une pénalité et Lucu ne la rate pas celle-là (11-3, 34'). Bordeaux est au contact de Brive à quelques minutes de la pause mais Bordeaux commet beaucoup de petites erreurs. Sur un jeu au pied briviste, Trinh-Duc tente de contrôler le ballon mais il fuse sur la pelouse et passe sous les crampons du bordelais. Si le stade demande que la touche soit briviste, elle le sera indirectement. Esteban Abadie contre le lancer, Vano Karkadze le récupère mais est plaqué haut par Cameron Woki. A la sirène, Laranjeira réussit la pénalité (avec l'aide du poteau) et Brive reprend ses 11 points d'avance (14-3, 40'). Première période sérieuse des brivistes, récompensés par ce superbe essai collectif conclu par Bituniyata. On aurait tendance désormais que le plus dur commence après la pause.

 

Deuxième période : la mêlée bordelaise s'occupe de tout

La pluie et le vent ont cessé alors que la deuxième période commence. Si Brive gâche une belle occasion dans les 22 mètres bordelais, il va donner le bâton pour se faire battre. Après avoir trouvé une petite touche, le CAB parvient à contrer l'alignement adverse mais le soutien se met à la faute au sol. Lucu ramène les siens (14-6, 46'). Pas le temps de souffler qu'une nouvelle pénalité est sifflée. Lucu ne tremble plus (14-9, 48'). En deux temps, trois mouvements, Bordeaux a refait la moitié de son retard et se retrouve à un essai d'écart, profitant de l'indiscipline briviste. Du côté de Christophe Urios, on en profite pour changer toute la première ligne et faire parler la puissance de cette seconde première ligne. Pour le moment, cela ne se voit pas car dans les airs, Brive règne avec un nouveau ballon volé. Les brivistes avançent dans l'axe et cherchent à fixer la défense. Hervé tente d'alerter Bituniyata au pied mais l'ailier est un poil trop juste pour récupérer cette transversale (52'). Bordeaux se dégage mais Brive relance (tant qu'il ne pleut plus, autant en profiter !). Cette fois, Hervé tente et réussit un coup de pied rasant. Lee est plus prompt que François Trinh-Duc. Lobzhanidze éjecte pour Hervé qui saute vers Abadie. Le 3e ligne sert de relais à Setariki Tuicuvu, passé dans son dos. Le centre utilise l'appel de Muller pour accélérer dans un trou et marquer son essai (19-9, 55').

Brive reprend dix points d'avance mais l'avance sera de courte durée. Petit à petit, Bordeaux prend le dessus en mêlée. Devant les 22 mètres brivistes, le ballon est cafouillé en sortie de mêlée mais Lucu part à la charge. Après quelques temps de jeu, la défense n'est pas attentive et Woki a vu tout cela. Le 3e ligne prend le ballon, surprend Lee et sprinte jusqu'à l'en-but (19-16, 59'). Si Ducuing est fébrile face au jeu au pied briviste, la mêlée briviste craque totalement. Les remplaçants bordelais broient leurs adversaires. D'abord, Bordeaux en profite pour s'installer dans le camp briviste. Ensuite, on obtient des pénalités tentables. A peine entré en jeu, Paul Abadie se fait prendre par le vent et trouve une touche directe. Si les bordelais commettent un en-avant, la mêlée qui suit va leur apporter une nouvelle pénalité. Lucu égalise à moins d'un quart d'heure de la fin (19-19, 67'). Abadie se rattrape et réussit un bon jeu au pied haut sous lequel Muller est parfait. L'attaque se poursuit dans le camp adverse jusqu'à la faute bordelaise. Bord de touche, devant les 22 mètres, Laranjeira la tente mais le ballon est emporté par ce maudit vent (69'). La fin de match est irrespirable. Cette fois, sous un jeu au pied bordelais, à la lutte, Muller commet un en-avant. Et Bordeaux continue son travail de sape en mêlée en obtenant une nouvelle pénalité. Pour la première fois de la rencontre, Lucu met l'UBB devant au score (19-22, 75'). En 20 minutes, Bordeaux inflige un 13-0 aux brivistes qui vont devoir tout tenté pour au moins arracher le match nul mais il faudra le faire contre le vent, sous la pluie et avec ce gros coup au moral encaissé. Le CAB tente un maul qui se forme bien dans un premier temps, qui avance mais qui va passer au sol sous la pression bordelaise. Les mouches ont changé d'âne totalement dans cette seconde période. Bordeaux ne s'affole pas et joue au pied, renvoyant les brivistes loin de l'en-but bordelais. La relance du bout du monde est tentée mais cela se termine par un en-avant. La sirène retentit et Bordeaux tape en touche. Brive a craqué en seconde période et notamment en mêlée. Le banc a fait la différence. Sans être flamboyant, Bordeaux repart avec la victoire de la Corrèze.

 

Fiche technique

 

Brive : 2 essais de Bituniyata (19') et Tuicuvu (55') ; 3 pénalités (9', 14', 40') de Laranjeira

1 Chauvac (56'-68' Tapueluelu) - 2 Matu'u (31'-MT, 56' Karkadze) - 3 Ceccarelli (56'-77' Bekoshvili) - 4 Ratuva (49' Lees) - 5 Paulos (70' Zafra) - 6 E.Abadie (77' Paulos) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Giorgadze (49' Marais) - 9 Lobzhanidze (58' P.Abadie) - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Lee - 13 Tuicuvu - 14 Bituniyata - 15 Laranjeira

 

Bordeaux : 1 essai de Woki (59') ; 1 transformation et 5 pénalités (34', 46', 48', 67', 75') de Lucu

1 Païva (46' Kaulashvili) - 2 Lamothe (46' Dweba) - 3 Cobilas (46' Tameifuna) - 4 Douglas - 5 Marais (60' Jolmes) - 6 Woki - 7 Roumat (60' Roussel) - 8 Vergnes - 9 Lucu (Cap) - 10 Trinh-Duc - 11 Mori (70' Bielle-Barey) - 12 Moefana - 13 Dubié - 14 Cros - 15 Ducuing

 

En bref

A la manière d'Agen la saison dernière ou le Racing 92, peu importe la manière, il fallait gagner ce match face à Bordeaux, leader du Top 14. Brive réalise une très bonne entame et marque un superbe essai où presque tout le monde est concerné. Comme très souvent, la première période est de qualité côté briviste. Mais voilà, c'est comme si le scénario est maintes fois connu. Lucu ramène les siens avant à nouveau un très bel essai briviste. On se dit "peut être que cette fois, ça va le faire". Bordeaux est prenable en ce samedi soir mais Bordeaux peut compter sur une mêlée dominatrice, boostée par l'entrée de sa première ligne du banc. Et voilà, comment en 20 minutes, Brive dilapide 10 points d'avance et s'incline de 3 points ! Avec la victoire de Perpignan à Biarritz, Brive est avant-dernier. Si Biarritz-Perpignan était le match de la peur, le Brive - Biarritz du 29 janvier sera le match de quoi ? Ce samedi-là, ça sera "ça passe ou ça casse".

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Bordeaux dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14