Brive, sans idées, s'incline à Bordeaux (33-13), le résumé du match
Publié le dimanche 4 décembre 2022 à 06:00

Ce match entre Bordeaux et Brive, c'était un peu le rendez-vous entre deux malades aux urgences de l'hôpital Pellegrin. Mais tandis que pour l'un, le diagnostic est établi et finalement bénin, pour l'autre, le pronostic vital est engagé et la famille va devoir rapidement prendre une décision quant à la survie du patient CAB.

Pour ce match, Bordeaux compte sur sa charnière internationale pour retrouver la victoire. Brive enregistre le retour de son capitaine dans cette très mauvaise passe que traverse le club.

 

Première période : Brive résiste en défense

Les premiers instants de la rencontre sont encourageants pour le CAB avec un premier grattage de Saïd Hirèche récompensé par une pénalité. A 45 mètres, Nicolas Sanchez ouvre le score (0-3, 3'). Bordeaux attaque mais la défense est bien en place et le capitaine briviste s'en va gratter déjà un 2e ballon. Mais voilà, dans le même temps, une mauvaise nouvelle arrive : en plaquant Rémi Lamerat, Stuart Olding est touché aux cervicales. Toutes les précautions sont prises avec le briviste avec la pose d'une minerve. Après de longues minutes d'arrêt de jeu, Olding est évacué sur civière, remplacé par Sammy Arnold (5'). Une image qui nous rappelle celle d'Esteban Abadie à Lyon il y a un an et demi. Après ce long arrêt de jeu, il faut remettre la machine en marche des deux côtés. Décidément très actif au sol, Hirèche l'est cette fois un peu trop et se fait pénaliser. Matthieu Jalibert égalise (3-3, 9'). Bordeaux a la balle mais se montre imprécis dans ses attaques, cela bénéficie à Brive qui a installé un rideau défensif de qualité. Brive subit les assauts bordelais mais parvient à plier sans rompre pour le moment. Le contre en touche est efficace avec un Esteban Abadie qui va chiper plusieurs ballons dans cette première période. Mais comme trop souvent cette saison, le CAB ne sait pas quoi en faire de ces munitions gratuites et s'en débarrasse rapidement au pied. En arrivant à la 20e minute de jeu, le match devient totalement décousu avec une succession de contres des deux côtés du terrain. Nico Lee et Axel Muller sont tous proches d'y aller mais la couverture défensive était là (19'). Dans son plan de jeu minimaliste et attentiste, Brive est bien et pose problème à une équipe bordelaise qui a le ballon mais ne se montre pas efficace à l'image de cette pénalité obtenue au sol par Julien Delannoy. Malheureusement, le 2e ligne briviste va se retrouver du mauvais côté en effectuant un plaquage haut et en retard sur Jalibert. Carton jaune pour Delannoy (23'). Bordeaux accélère dans les 22 brivistes et Madosh Tambwe est tout proche de marquer mais il est repris par Vasil Lobzhanidze. A 5 mètres de l'en-but, Bordeaux joue une pénalité à la main. Les avants enchainent sans franchir mais ils fixent la défense. Le ballon est ejecté vers les 3/4. Matthieu Jalibert passe à Jean-Baptiste Dubié qui marque le premier essai de la rencontre (10-3, 26'). Le CAB parvient à mettre la main sur le ballon et a provoqué le hors-jeu de la défense au niveau de la ligne médiane. C'est l'occasion de se rapprocher des 22 mètres avec une pénaltouche. Une touche qui permet de récupérer une pénalité. Le choix est vite fait et évident : les points. Sanchez réduit l'écart au tableau d'affichage (10-6, 31').

Jalibert est le détonateur de l'attaque de l'UBB avec une inspiration géniale le long de la ligne de touche avec plusieurs brivistes éliminés dans un tout petit espace. Si Abadie en profite pour voler un 3e ballon, le 3e ligne en met également un peu trop dans le jeu au sol et se fait pénaliser. Jalibert continue son sans faute (13-6, 37'). Bordeaux tente de faire sauter le verrou avant la pause mais la défense repousse une dernière offensive pour rester à portée de tir en seconde période. Bordeaux fait le jeu mais Brive est solide en défense, en espérant un "miracle" après la pause.

 

Deuxième période : Brive n'a pas de plan B

Le schéma du match ne change pas en ce début de seconde période même si Brive essaie de combiner au large entre Lee et Muller mais la transmission termine en touche. C'est Bordeaux qui a l'initiative et va de nouveau se retrouver en supériorité numérique. Sammy Arnold se rend coupable d'une faute d'anti-jeu dans un ruck et écope d'un carton jaune (45'). Jalibert agrandit l'écart au score (16-6, 45'). Rapidement, le banc de Brive est mis à contribution pour apporter du sang neuf mais pas vraiment d'idées neuves (pour ça, il faudrait changer le staff mais il n'y a pas de remplaçants disponibles sur la feuille de match !). Maxime Lamothe est tout proche d'un essai derrière une combinaison en touche mais l'arbitre signale un en-avant dans la touche (51'). Au final, l'échéance est repoussée mais elle est inéluctable. Vano Karkadze lobe son sauteur à 5 mètres de l'en-but, Vadim Cobilas récupère et charge pour se rapprocher de la ligne. Là encore, les avants fixent la défense. Maxime Lucu ouvre sur Matthieu Jalibert qui accélère entre Nico Lee et Setariki Tuicuvu pour inscrire le 2e essai de son équipe, l'essai du break (23-6, 55'). Maintenant que l'écart est fait, est ce qu'on va voir un autre plan de jeu à Brive car désormais, il va falloir attaquer pour recoller au score ? Pas du tout, le CAB reste sur son plan de jeu de défendre coûte que coûte. Incompréhensible. Bordeaux n'en demande pas tant et se retrouve avec des munitions offensives en veux tu en voilà. Mahamadou Diaby est tout proche de l'essai mais le 3e ligne fait preuve d'impatience en commettant un en-avant au sol. Ce n'est que partie remise. Touche à 5 mètres, prise de balle, maul formé et Diaby franchit cette fois la ligne (28-6, 68'). Hayden Thompson-Stringer a beau poussé une gueulante dans l'en-but, ses coéquipiers sont amorphes, à l'image de l'action qui suit. Brive récupère un ballon au milieu de terrain et le ballon tombe au milieu de brivistes qui se regardent, se demandant presque quelle est cette chose ovale qui bouge entre nos pieds ? Par contre en face, Tambwe s'est très bien ce qu'est un ballon de rugby et s'en saisit. L'ailier, révélation de ce début de saison, part à la manière de Léo Messi, parvient même à l'arracher dans le ruck briviste pour aller marquer le 4e essai de l'UBB ce samedi, son 6e déjà cette saison (33-6, 71'). Noël arrive dans quelques semaines et un miracle se produit sur le terrain : Brive se décide (enfin) à jouer ! Il était temps mais totalement trop tard pour espérer quelque chose. Sous l'impulsion des jeunes Léo Carbonneau et Mathis Ferte, Brive se fait menaçant. Le premier crée une brèche, bien relayé par Lobzhanidze, stoppé à 5 mètres de l'en-but et provoquant la faute bordelaise. Une faute qui vaut un carton jaune à Kane Douglas (74'). Les avants enchainent et sur le renversement, Carbonneau adresse une longue passe vers Ferte qui réalise un cadrage débordement sur Romain Buros pour marquer l'essai briviste (33-13, 75').

Le bonus offensif bordelais se retrouve en danger mais l'UBB est tout proche de le sécuriser mais Buros commet un en-avant au moment d'aplatir (79'). Finalement, pas de mauvaise surprise avec Bordeaux qui l'emporte donc avec le bonus offensif et se donne de l'air. Pour Brive, les semaines se suivent et se ressemblent mais il faut croire qu'une septième défaite de rang ne dérange pas tellement au club à la vue du grand sourire affiché par le président à quelques minutes de la fin de la rencontre.

 

Fiche technique

 

Bordeaux : 4 essais de Dubié (26'), Jalibert (55'), Diaby (68') et Tambwe (71') ; 2 transformations (26', 55') et 3 pénalités (9', 37', 45') de Jalibert ; 1 carton jaune (74') de Douglas

1 Poirot (Cap) (43' Kaulashvili) - 2 Lamothe (66' Maynadier) - 3 Cobillas (55' Tameifuna) - 4 Cazeaux - 5 Marais - 6 Bochaton (25' Willis) - 7 Diaby - 8 Miquel (50' Douglas) - 9 Lucu (58' Lesgourgues) - 10 Jalibert (58' Holmes) - 11 Tambwe - 12 Lamerat (55' Vili) - 13 Dubié - 14 Cordero - 15 Buros

 

Brive : 1 essai de Ferte (75') ; 2 pénalités (3', 31') de Sanchez, 1 transformation de Carbonneau ; 2 cartons jaunes de Delannoy (23') et Arnold (45')

1 Brennan (50' Thompson-Stringer) - 2 Matu'u (50' Karkadze) - 3 Van Der Merwe (50' Ceccarelli) - 4 Rixen - 5 Delannoy (62' Van Eerten) - 6 Marais - 7 Hirèche (Cap) (57' E.Abadie) - 8 E.Abadie (50' Papali'i) - 9 Lobzhanidze (50' Carbonneau) - 10 Sanchez (62' Jurand) - 11 Muller - 12 Olding (5' Arnold) - 13 Lee - 14 Tuicuvu (72' Lobzhanidze) - 15 Ferte

 

En bref

Nous en sommes donc à 7 défaites consécutives. Dans l'histoire récente du CAB, jamais le club n'était allé aussi loin. Brive était venu avec un plan de jeu ultra défensif en espérant un petit miracle offensif, sur un exploit individuel. A la pause, au tableau d'affichage, ça tient la route avec seulement 7 points d'écart. Mais voilà, en face, il y a Matthieu Jalibert et avec autant de munitions, il ne fallait pas être un génie pour savoir que la digue allait rompre à un moment donné. En 15 minutes autour de l'heure de jeu, l'UBB marque 3 essais et clotûre la rencontre. Il aura fallu attendre les dernières minutes pour Brive enfin attaquer et marquer un essai. Mais le constat reste toujours le même, tout comme le discours d'après match. A croire que soit ça ne dérange personne soit certains (les joueurs) n'attendent qu'une seule chose : un nouveau staff avec un nouveau discours. Bref, pour conclure, deux mots : désespérant et affligeant.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 49
2 Stade Français Paris 46
 
12 Pau 27
13 Brive 25
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Bordeaux 23 15 Bayonne
Pau 12 21 Lyon
Stade Français Paris 26 7 Castres
Clermont 31 20 Perpignan
Brive 26 17 Toulon
La Rochelle 30 7 Toulouse
Montpellier 17 12 Racing 92
Résultats Top 14