Bayonne en voulait plus que Brive (26-23), le résumé du match
Publié le lundi 15 février 2021 à 06:00

Une Saint Valentin sur un terrain de rugby est plutôt virile ! Bayonne et Brive ne se sont pas lâchés de la partie, une série répondant à une autre. Cela s'est joué dans les dernières minutes et l'équipe qui en voulait un peu plus a décroché la victoire. L'autre repart avec des regrets.

Pour ce match, Bayonne s'appuie sur ses hommes d'expérience pour décrocher une première victoire depuis 3 mois. Brive se verrait bien faire un coup à l'extérieur en misant sur un groupe qui fonctionne bien depuis quelques semaines.

 

Première période : Brive termine très fort

La partie ne commence pas bien pour Bayonne avec une faute, une réclamation et une pénaltouche pour Brive dans les 22 mètres. Le CAB tient le ballon mais ne parvient pas à trouver la faille et les bayonnais viennent s'imposer au sol pour se donner de l'air (3'). Le duel est intense dans le jeu au sol avec les équipes qui se répondent du tac au tac. Dans son camp, Brive se met à la faute en phase offensive sur un mauvais soutien. Manuel Ordas ouvre le score (3-0, 11'). Bayonne montre de l'envie en ce début de match et continue d'appuyer. Ordas s'infiltre dans la défense et dépose un jeu au pied rasant dans la course de Peyo Muscarditz qui aplatit le premier essai de la rencontre (10-0, 15'). Premier quart d'heure excellent de la part des bayonnais face à des brivistes un peu amorphes. Julien Blanc tente bien de partir petit côté mais cela ne donne rien. A la suite d'une touche pas droite, les avants du CAB se rattrapent et gagnent la pénalité sur la mêlée. Positionné dans les 22 bayonnais, Brive lance Axel Muller qui se rapproche de la ligne mais après les 3/4, les avants prennent le relais et les charges se succèdent. En force, Lucas Paulos franchit la ligne sous les poteaux et inscrit son premier essai avec le CAB (10-7, 25').

Paulos lance Brive dans la partie

 

Brive est enfin entré dans la rencontre et tient plus le ballon. Avec la possession, il peut faire parler sa puissance mais attention à la domination bayonnaise dans le jeu au sol qui annule et qui a déjà annulé plusieurs attaques brivistes depuis le début de rencontre. S'il y a des ballons récupérés, il y a aussi quelques fautes. Sur l'une d'entre elles, Enzo Hervé en profite pour égaliser (10-10, 35'). Alors qu'on s'approche de la pause, c'est à ce moment là que le CAB décide de placer un gros coup d'accélérateur. A la suite d'une bonne prise de balle en touche, l'attaque se lance au large, Hervé lance Muller dans l'intervalle qui enrhume toute la défense. L'ailier argentin a alors deux solutions face au dernier défenseur. Il choisit Setariki Tuicuvu qui s'en va marquer le 2e essai briviste (10-17, 38').

Soutien intérieur, soutien extérieur : Muller doit faire le bon choix pour l'essai

 

A la sirène, Bayonne enchaine les temps de jeu pour tenter d'obtenir quelques points avant le retour aux vestiaires mais la défense briviste ne plie pas et va même obtenir une ultime pénalité qui récompense notamment un gros travail de Peniami Narisia. Des 50 mètres, Hervé a la direction et la distance pour permettre à son équipe de mener de 10 points à la pause (10-20, 40+2'). Brive s'est manqué sur l'entame mais a parfaitement réagi par la suite en infligeant un 20-0 à Bayonne. Mais tout reste à faire après la pause.

 

Deuxième période : Brive ne réagit plus

On reprend les mêmes et on recommence. Brive ne continue pas sur sa lancée et laisse l'initiative aux bayonnais qui n'en demandent pas tant. On tente d'occuper le terrain au pied et à ce petit jeu, c'est Bayonne qui s'en sort vainqueur. Aymeric Luc décide de rompre la monotonie et accélère. Pris haut par Muller, le jeu se poursuit et c'est Ordas qui accélère sur 40 mètres avant d'être repris par Blanc. Les bayonnais sont à quelques mètres de l'en-but et c'est, au final, Viliamu Afatia qui marque en force (17-20, 45'). Brive peine à se remettre dans le match et commet plusieurs fautes, le coup d'envoi direct en touche, des en-avants en bonne position d'attaque ... Désormais, on sent bien que la rencontre peut pencher d'un côté comme de l'autre. Les bancs vont faire la différence. Dans son camp, Brive se met à la faute. Tout juste entré en jeu, Gaëtan Germain en profite pour égaliser (20-20, 58'). Rien ne va plus pour Brive qui offre des cadeaux à l'Aviron. Thomas Acquier se replace du côté où Guillaume Rouet tente un départ. Pénalité "cadeau" offerte à Germain qui remet son équipe devant au score (23-20, 60'). Les séries succèdent aux séries dans ce match et voilà qu'à l'heure de jeu, Bayonne possède trois points d'avance. Bayonne met pour le moment plus d'envie et d'énergie face à des brivistes un cran en dessous. La défense briviste doit être très attentive car les accélérations bayonnaises sont trachantes comme avec Luc qui pense aplatir mais Tuicuvu est là et envoie le désormais ailier en touche (63'). Sur cette action défensive, Stuart Olding se blesse sérieusement à l'avant-bras et doit céder sa place, à peine dix minutes après son entrée en jeu. L'arrière briviste tente bien de remettre son équipe dans l'avancée mais se fait pénaliser au sol en gardant le ballon à la suite d'une chandelle trop courte bien captée mais sans soutien. A 55 mètres, Germain manque la cible (66'). Dans son camp, Bayonne commet un en-avant sur une grosse charge de Mat Luamanu, bien stoppé par Retief Marais. Le pack briviste fait l'effort et obtient une pénalité. Enzo Hervé marque les premiers points brivistes de la période et permet à Brive de revenir à hauteur de Bayonne (23-23, 70').

C'est reparti pour une fin de match interdite pour les cardiaques

 

Et on est de nouveau parti pour une fin de match à suspense avec le CAB ! Derrière une touche, Brive tente d'avancer avec un maul mais se fait prendre. Mêlée pour Bayonne qui pousse à la faute son homologue. Germain ne tremble pas et Bayonne mène (26-23, 76'). Alors qu'il reste une poignée de minutes, l'Aviron tient sa victoire, sa première depuis près de 3 mois. On multiplie les rucks mais sur l'un d'entre eux, Mariano Galarza bascule Saïd Hirèche. Carton jaune pour le bayonnais et dernière opportunité pour Brive. La pénaltouche est trouvée sur les 22 bayonnais. La prise de balle est assurée mais Bayonne avait bien senti le coup et envoie le maul briviste en touche juste avant la sirène. Brive est tombé dans le piège de l'alignement bayonnais. Derrière, Bayonne conserve le ballon sur le lancer et Michaël Ruru dégage en touche pour valider ce succès obtenu de haute lutte par l'Aviron qui aura réussi une grosse seconde période sans craquer. Brive n'a pas su conserver la dynamique de la fin de la première période et a commis trop d'erreurs pour pouvoir l'emporter à Jean Dauger.

 

Fiche technique

 

Bayonne : 2 essais de Muscarditz (15') et Afatia (45') ; 2 transformations et 1 pénalité (11') d'Ordas, 3 pénalités de Germain (58', 60', 76') ; 1 carton jaune pour Galarza (79')

1 Perchaud (37'-48' Afatia) - 2 Ulugia (MT Van Jaarsveld) - 3 Nixon (57'-73' Tatafu) - 4 Galarza - 5 Ducat (MT Mikautadze) - 6 Monribot (Cap) - 7 Taofifenua (79' Gorin) - 8 Gorin (53' Luamanu) - 9 Rouet (63' Ruru) - 10 Ordas - 11 Duhau (66' Ravouvou) - 12 Lestrade - 13 Muscarditz (55' Costossèque) - 14 Ravouvou (55' Germain) - 15 Luc

 

Brive : 2 essais de Paulos (25') et Tuicuvu (38') ; 2 transformations et 3 pénalités (35', 40+2', 70') de Hervé

1 Thompson-Stringer (34'-64' Brennan) - 2 Narisia (53' Acquier) - 3 Doge (53' Bekoshvili) - 4 Paulos - 5 Lees (55' Malafosse) - 6 Voisin (55' Marais) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Kamikamica (55' Fa'aso'o) - 9 Blanc (66' Delarue) - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Lee (55'-64' Olding) - 13 Buliruarua - 14 Bituniyata - 15 Tuicuvu

 

En bref

A nouveau, après 3 victoires de rang, Brive s'incline. Ce n'est pas le score lourd ramené du Stade Français mais ce bonus défensif laisse un goût amer dans la bouche car il y avait la place de faire mieux. Il y avait la place mais à condition d'y mettre l'énergie suffisante. L'énergie que les bayonnais ont mis en début de rencontre et en seconde période. Au final, Brive a joué à son niveau durant une vingtaine de minutes (avec deux essais inscrits) mais n'a pas su remettre le couvert après la pause pour définitivement asseoir sa domination. La malédiction se poursuit du côté de Jean Dauger mais maintenant ce bonus doit être bonifié lors du prochain match, face à Bordeaux. Samedi, il faudra remettre le curseur de l'énergie au niveau habituel pour vaincre l'UBB.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble Montpellier
Résultats Top 14