Top 14 : Avant match Aviron Bayonnais - CA Brive
Publié le dimanche 14 février 2021 à 06:00

La Saint Valentin ne sera pas célébrée entre bayonnais et brivistes. Il y aura de l'enjeu dans cette rencontre entre deux équipes qui cherchent à obtenir leur maintien dans ce Top 14. Les brivistes sont les mieux placés mais les bayonnais veulent réagir et recoller au peloton.

C'est la clôture de la 16e journée et après plusieurs chocs entre équipes de la première partie de tableau, voici un autre choc pour le maintien. Bayonne est à la recherche de confiance et de temps de jeu tandis que Brive se verrait bien faire un nouveau coup à l'extérieur.

 

Bilan de la saison

Bayonne : 13e avec 22 points (5 victoires, 0 nul, 9 défaites)

Brive : 9e avec 34 points (8 victoires, 0 nul, 8 défaites)

 

Mais c'est quoi cette galère ? C'est quoi cette saison ? On pourrait même dire qu'il y a deux saisons en une avec le point de bascule à la mi-décembre. Bayonne a connu un énorme trou de résultats lors de la saison précédente et veut éviter de revivre cela. Cela commence mal avec une grosse défaite ramenée de Brive. Mais l'Aviron se relance bien avec des victoires contre Clermont et surtout au Stade Français. Derrière, c'est parti pour des montagnes russes (2 défaites, 3 victoires en 4 matchs, 2 défaites). La dernière défaite face à Toulouse à Jean Dauger va être le dernier match en championnat avant un petit moment. Lors de la 2e journée de Challenge Cup, Bayonne reçoit Leicester. Si les anglais repartent avec la victoire, ils laissent un cadeau empoisonné : le variant anglais. L'effectif bayonnais est à l'isolement pendant plusieurs jours et les matchs reportés se succèdent. Après plus d'un mois d'arrêt, Bayonne est enfin de retour. Dans un match pour le maintien, l'Aviron s'incline à domicile face à Pau. Puis enchaine avec une lourde défaite à La Rochelle. Pour Bayonne, il faut enchainer les rencontres pour d'abord retrouver du rythme et ensuite casser cette spirale infernale. Malheureusement, le match face à Agen est reporté en raison de cas positifs au SUA. Nouvel arrêt. Dans son premier match en retard, Bayonne s'incline à Castres mais peut s'appuyer sur une bonne 2e période. Il faut se raccrocher aux quelques signes positifs car après 5 défaites de rang et malgré 2 matchs en retard à jouer, les bayonnais sont 13e, à 5 points du 12e, Montpellier. Maintenant, il n'y a plus de temps à perdre, il faut prendre des points et gagner. Tout de suite.

Et s'il y avait un changement d'objectif en cours de saison pour le CA Brive ? En ce mois de février, on peut se poser la question. Mais il faut surtout garder les pieds sur terre et ne pas s'enflammer car le déroulement de la saison aurait pu être bien différent. Si cela avait bien commencé grâce à deux victoires à domicile contre Bayonne et Pau ainsi qu'un bonus défensif ramené de Bordeaux, la suite allait très vite se gâtée. Les défaites s'enchainent, l'infirmerie se remplit et les questions sur la qualité du groupe se multiplient. Après avoir été leader après la 1ere journée, Brive est redescendu à la 13e place après 10 journées. Une série de 6 défaites a ruiné le bon début de saison du CAB. Et alors que tout va mal, le soleil perce à nouveau les nuages. Brive gagne à Agen puis enchaine à Castres et encore face à Lyon. L'année 2020 se termine par 3 victoires et la dynamique positive est enclenchée. Après un petit contre-temps au Stade Français pour débuter 2021, la série reprend avec Montpellier à la maison, Pau en déplacement et enfin Toulon à la maison. Brive vient de prendre 24 points sur 35 possibles. Le maintien n'est pas encore validé mais les brivistes se sont donnés un bon matelas et peuvent pourquoi pas rêver à mieux. A condition de bien gérer février-mars. Commençons par ce déplacement à Bayonne.

 

Les hommes forts

Pour se sortir de cette mauvaise phase, Bayonne va s'appuyer sur ses hommes d'expérience comme John Ulugia, Mariano Galarza, André Gorin et Jean Monribot. Le duel des paires de 2e lignes va être très intéressant à suivre. Avec plusieurs blessés à l'ouverture, c'est Manuel Ordas qui aura la charge de mener le jeu bayonnais. Absent à Castres, Peyo Muscarditz est de retour au centre. Joe Ravouvou (7 essais) et Aymeric Luc (5 essais) vont tenter de faire parler leur instinct de finisseurs. Remplaçant, Gaëtan Germain sera utile en fin de match grâce à son jeu au pied.

Auteur de deux matchs à 80 minutes, Hayden Thompson-Stringer tient la barre à gauche à l'absence d'un vrai gaucher pour le suppléer. Première titularisation pour la paire Lucas Paulos - Mitch Lees en 2e ligne. Julien Blanc va chercher à dynamiser le jeu. Nico Lee fait son retour dans l'équipe. Le trio fidjien Kitione Kamikamica - Eneriko Buliruarua - Setareki Bituniyata va chercher à poser de gros problèmes à la défense bayonnaise comme ils l'ont fait à Pau et face à Toulon. La puissance de Dan Malafosse et So'otala Fa'aso'o en sortie de banc pourrait s'avérer utile en 2e période.

 

Bilan et confrontations

Bayonne (à domicile) : VDVVDD

Clermont (21-19), La Rochelle (19-36), Montpellier (29-20), Toulon (35-29), Toulouse (20-24), Pau (22-23)

 

Brive (à l'extérieur) : DDDDVVDV

Bordeaux (25-20), Montpellier (30-6), Toulon (35-19), La Rochelle (36-22), Agen (6-15), Castres (24-25), Stade Français (51-21), Pau (27-32)

 

Bayonne reçoit une équipe de Brive en totale confiance depuis 2 mois. Mais une série est faite pour être cassée. Enfin, c'est ce qu'on souhaite chez les basques.

Bayonne est sur une mauvaise pente à Jean Dauger. Après avoir connu 3 victoires en 4 matchs, l'Aviron s'est incliné lors des 2 dernières réceptions dont la dernière face à Pau. Brive est sur la pente inverse. Après avoir perdu 4 fois, le CAB l'a emporté 3 fois sur 4 depuis mais les victoires sont venues chez des concurrents directs au maintien.

Brive et Jean Dauger n'est pas une histoire d'amour. Mis à part un match nul la saison dernière (dans des conditions météo dantesques), le CAB enchaine les défaites au Pays Basque. Il faut d'ailleurs remonter à l'automne 2002 pour retrouver une trace d'une victoire briviste et c'était en Pro D2. En première division, il faut remonter 30 ans en arrière, en mars 1972.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Bayonne - Brive (coup d'envoi à 19h05, arbitre : Mr Alexandre Ruiz)

 

Pour Bayonne : 1 Perchaud - 2 Ulugia - 3 Nixon - 4 Galarza - 5 Ducat - 6 Monribot (Cap) - 7 Taofifenua - 8 Gorin - 9 Rouet - 10 Ordas - 11 Duhau - 12 Lestrade - 13 Muscarditz - 14 Ravouvou - 15 Luc

Remplaçants : 16 Van Jaarsveld - 17 Afatia - 18 Mikautadze - 19 Luamanu - 20 Ruru - 21 Germain - 22 Costossèque - 23 Tatafu

Absents : Manukula (épaule), Barthélémy (épaule), Lafage (côte), Boniface (pied), Usarraga (ischios), Mousset (cervicales), Latunipulu (ischios) et Hingano (cheville)

 

Pour le CA Brive : 1 Thompson-Stringer - 2 Narisia - 3 Doge - 4 Paulos - 5 Lees - 6 Voisin - 7 Hirèche (Cap) - 8 Kamikamica - 9 Blanc - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Lee - 13 Buliruarua - 14 Bituniyata - 15 Tuicuvu

Remplaçants : 16 Acquier - 17 Brennan - 18 Malafosse - 19 Fa'aso'o - 20 Marais - 21 Delarue - 22 Olding - 23 Bekoshvili

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble 18 20 Montpellier
Résultats Top 14