Top 14 : Avant match CA Brive - Stade Toulousain
Publié le samedi 17 octobre 2020 à 06:00

Le mois d'octobre réserve les gros chocs habituels de la saison pour le CA Brive. Avant Clermont, c'est Toulouse, le leader, qui arrive au Stadium pour confirmer son fauteuil de leader. Mais Brive se verrait bien, à nouveau, être le bourreau d'une grosse écurie. Il faudra faire le match parfait.

C'est une des affiches qui attire le plus de monde au Stadium historiquement. Mais cette année, ce Brive - Toulouse ne va pas avoir la même saveur dans les tribunes. Espérons que sur le terrain, on soit dans la lignée d'il y a un an.

 

Bilan de la saison dernière

Brive : 6e avec 9 points (2 victoires, 0 nul, 1 défaite)

Toulouse : 1er avec 13 points (3 victoires, 0 nul, 1 défaite)

 

Jusqu'à présent, tout se passait parfaitement pour le CAB. Une préparation normale, sans mauvaises surprises (mis à part l'hécatombe au poste de talonneur) et un programme estival déroulé jusqu'à l'ouverture de la saison. Face à Bayonne, concurrent direct, interdiction de passer à côté. Message reçu parfaitement par les brivistes, auteurs d'une très grosse première période, quasi parfaite. L'entame de seconde ne le sera pas vraiment mais Brive parvient à reprendre le dessus pour s'imposer largement face à l'Aviron et être le premier leader du Top 14. Sans pression, le CAB se rend à Bordeaux. Les brivistes ont d'abord résisté et se sont accrochés avant de prendre le dessus vers l'heure de jeu. La victoire était proche mais le bonus défensif vient récompenser le bon match du CAB. Le scénario était à nouveau fou dans ce Brive - Pau. Grosse entame avec un superbe essai d'Axel Muller puis un premier tournant du match juste avant la pause : rouge pour Lees et essai de Pau. La Section est en position de force, encore plus avec un nouveau rouge (Bituniyata) mais un peu moins finalement (rouge pour Le Bail). Le CAB ne lâche rien et repousse les palois hors de la zone des points pour décrocher sa 2e victoire. Et puis, match reporté. Alors qu'ils se préparaient à aller à Castres, les brivistes iront mais bien plus tard dans la saison. Brive a donc eu plus de temps pour préparer Toulouse. Il faudra bien ça pour renverser l'ogre toulousain.

Le passé est de retour à Toulouse. Après le titre de champion de France et la présence de la coupe du monde en début de saison, le Stade Toulousain était sur courant alternatif et a eu du mal à retrouver son jeu flamboyant. Il semble bien que les toulousains soient partis sur de grosses bases. A Clermont, et malgré deux cartons rouges, Toulouse ne lâche rien et croit s'imposer dans les dernières secondes du match. La vidéo en décidera autrement. Clermont remporte ce match de haute lutte. Le duel face à La Rochelle permet de débloquer le compteur à victoires et si, à un moment, le bonus offensif est envisageable, la victoire se célèbrera sans. Après avoir buté à Exeter pour rejoindre la finale de la Champions Cup, Toulouse "se venge" sur Toulon en première période avec un score lourd de 25 à 0 (3 essais à 0). Mais le RCT va relever la tête après la pause et remporter la seconde période 19-14, tout en privant Toulouse du bonus offensif. Pour le moment, tout se passe bien pour les hommes d'Ugo Mola. Sur la pelouse du Racing 92, cela se rend coup pour coup, entre deux équipes de haut niveau. Mais au final, Toulouse l'emporte à l'extérieur et décroche sa 3e victoire de suite en Top 14. Toulouse arrive à Brive en tant que leader et meilleure attaque (138 points et 15 essais marqués en 4 matchs) du championnat. La machine est repartie à plein régime.

 

Les hommes forts

Du côté de Castres, il y aurait eu un turnover dans l'effectif, un peu comme à Bordeaux. Finalement, on retrouve l'ossature de Pau. Quand il ne remplace pas Peet Marais, il remplace Mitch Lees. Brandon Nansen enchaine les bonnes performances en ce début de saison. Le duo Florian Dufour - Said Hirèche devra être au top pour tromper l'alignement toulousain. Très performant depuis le début de la saison et notamment face à Pau, le quatuor Lobzhanidze - Hervé - Galala (ou Lee pour les 2 premiers matchs) - Buliruarua s'impose au centre de l'attaque briviste. Brive aura besoin d'un quatuor au top pour renverser Toulouse. Joris Jurand retrouve une place de titulaire et va avoir un client en face : Chelsin Kolbe.

Toulouse reste Toulouse et même s'il y a une rotation, cela reste une rotation de luxe. Le pack toulousain est dense autour des Faumuina, Arnold et Kaino. La nouvelle charnière pour ce match (Balès - Holmes) aura à coeur de montrer son talent sur ce match, le premier d'une série avec le départ de la charnière habituelle en équipe de France. Ahki et Guitoune sont de retour de blessure. Est ce qu'il y a besoin de présenter Kolbe, meilleur marqueur d'essais cette saison avec 4 essais ? Le banc est XXL avec pas moins de 6 joueurs appelés en équipe de France (Baille, Mauvaka, Cros, Tolofua, Dupont et Ntamack).

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VV

Bayonne (42-23), Pau (19-13)

 

Toulouse (à l'extérieur) : DV

Clermont (33-30), Racing 92 (24-30)

 

Dans cette affiche de prestige, il peut tout se passer et même le scénario le plus fou peut se passer (comme une transformation face aux poteaux contrée pour sauver le match nul !)

Ce n'est plus un secret pour personne mais Brive est plus que solide à domicile. Après une victoire nette face à Bayonne, il a fallu être très solidaire pour vaincre Pau. Il faudra sûrement faire encore plus face à Toulouse. Toulouse aurait pu l'emporter à Clermont malgré deux cartons rouges. Par contre, la victoire était au rendez-vous au Racing 92. Avec à nouveau 30 points marqués à l'extérieur.

Toulouse sait gagner au Stadium mais Brive ne se laisse pas faire. Sur les 10 derniers matchs, le CAB l'a emporté à 5 reprises pour 3 matchs nuls et 2 défaites. Il y a tout juste un an, Brive l'emportait sur le score de 23 à 9 et un doublé de Julien Blanc. Toulouse avait remporté le match d'avant en septembre 2017 sur le score de 22 à 19.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Toulouse (coup d'envoi à 15h35, arbitre : Mr Sébastien Minéry)

 

Pour le CA Brive : 1 Thompson-Stringer - 2 Dufour - 3 Doge - 4 P.Marais - 5 Nansen - 6 R.Marais - 7 Hirèche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Lobzhanidze - 10 Hervé - 11 Jurand - 12 Galala - 13 Buliruarua - 14 Muller - 15 Laranjeira

Remplaçants : 16 Alkhazashvili - 17 Chauvac - 18 P.Marais - 19 Kamikamica - 20 Voisin - 21 Blanc - 22 Douglas - 23 Japaridze

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Toulouse : 1 Neti - 2 Marchand (Cap) - 3 Faumuina - 4 Ri.Arnold - 5 Meafou - 6 Placines - 7 Madaule - 8 Kaino - 9 Balès  - 10 Holmes - 11 Lebel - 12 Ahki - 13 Guitoune  - 14 Kolbe - 15 Ramos

Remplaçants : 16 Mauvaka - 17 Baille - 18 Tekori - 19 Tolofua - 20 Cros - 21 Dupont - 22 Ntamack - 23 Aldegheri

Absents : Ro.Arnold (bras), Huget, Castets (ischios), Elstadt (mollet), Huget

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 18
2 Clermont Ferrand 18
 
8 Bayonne 12
9 Brive 9
10 Stade Français Paris 9
 
13 Castres 4
14 Agen 1
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 6
Toulon 19 6 Castres
Toulouse 7 16 Lyon
Stade Français Paris 25 27 Racing 92
Agen 15 26 Bayonne
Clermont Ferrand 50 29 Pau
Montpellier Brive
La Rochelle Bordeaux
Résultats Top 14