Thomas Laranjeira : « Une putain d'histoire humaine qui s'est construite »
Publié le jeudi 6 juin 2019 à 05:00

Réactions après le match d'accession au top 14 Brive Grenoble
ENFIN de la joie, après les larmes de la descente, les larmes de la finale, on peut enfin sourire, sauter de bonheur, enlasser le voisin et hurler notre plaisir. On remonte en Top 14. On ne ramènera pas de bout de bois mais l'objectif de la saison est bouclé. Retour sur toutes les réactions d'après-match et les essais. Du pur bonheur.

La tristesse de la semaine passée et les larmes de Matthieu Voisin ou de Saïd Hirèche ont laissé la place à une explosion de joie encore plus grande qu'en 2013.

Réactions brivistes

La plus belle est sans doute celle de Thomas Laranjeira car elle vient du coeur et on sent à travers sa réaction qu'il aime ce maillot, ce club et cette ville.

Perdre une finale et se relever en même pas 7 jours, pour faire un match comme ça (il marque une pause). On n'a pas un bouclier aujourd'hui mais je pense qu'il y a une putain d'histoire humaine qui s'est faite et ça c'est plus beau qu'un bouclier je pense. Descendre c'était terrible, perdre une finale aussi mais remporter une telle rencontre juste après, humainement c'est très beau.

Pourtant le CAB a bien eu un bouclier ... Enfin un petit bouclier fabriqué par Benjamin Pètre sur une idée d'Arnaud Mignardi comme le montre Said Hireche au micro de Canal +.

Malheureusement, ce n'est pas le vrai bouclier de champion de France qui nous a échappé à la dernière seconde. Le coach des avants, Didier Casadeï, encore un peu meurtri par la défaite en finale nous fait part de son amertume malgré la joie de retrouver le top 14.

Un ouf de soulagement, pour Samuel Marques qui aura eu une sortie mitigée après l'annonce dans la semaine de son départ en terre béarnaise. Il rend au peuple briviste le Top 14 la où il l'avait intégré. Une sorte de rédemption et le fait du devoir accompli avant de partir dans son club de coeur.

Pour l'entraineur en chef, Jérémy Davidson, il a fallu passer par de multiples étapes durant la semaine. Des émotions fortes difficiles à gérer mais qui font partie du travail d'un staff pour ses joueurs.

Cette semaine c'était un peu comme les montagnes russes. Il y a eu tout d'abord la déception d'une finale perdue alors que nous avions les moyens de gagner. Revenir et partir sur une semaine de travail supplémentaire, ce n'était pas simple. Nous avions donné un jour de repos supplémentaire à tout le groupe. Il a fallu remotiver et remobiliser les joueurs. Franchement tout au long de la semaine et aujourd'hui, le public a été fabuleux. Je pense qu'il n'y a désormais plus aucun doute sur le fait que nous méritons notre place en Top 14. Les joueurs ont fait un immense travail : terminer premier, faire la finale, la perdre et puis gagner ce match d'accession. Avec la manière. J'espère que la saison prochaine nous allons poser des problèmes aux autres équipes.

Déjà tourné vers le futur qui s'annonce compliqué, Jérémy sait comme tous les joueurs et même les dirigeants que la saison prochaine sera loin de ressembler à celle vécue en Pro D2. Le mot de la fin sera pour le président du CABCL qui au micro de France Bleu Limousin avouera que « c'est maintenant que les emmerdes commencent ».

Réaction de Gaëtan Germain

C'était vraiment une semaine très particulière : revenir ici, revoir ce stade plein comme ça. Jouer contre mon club de cœur, être en face c'est un peu compliqué... (il marque une pause pour s'essuyer les yeux). Je suis vraiment très ému. Arnaud Mignardi a été mon grand copain pendant cinq ans et le voir sortir blessé dans un tel match. C'est vraiment un tout ce soir. Mais c'était un match excitant à jouer. On le prend par le bon bout en réalisant une grosse entame de match. Ça ne se joue à rien. Il y a cet essai refusé qui peut nous permettre de mener 13 à 0. Bien sûr, il est refusé à juste titre mais un tel écart aurait permis de mettre le doute dans les têtes des Brivistes. Le match aurait été différent.

Revivez les essais de ce match d'accession


Essai de Franck Romanet


Essai de Samuel Marques


Essai d'Otar Giorgadze qui scelle la montée (on ne s'en lasse pas du commentateur)

 

Que du bonheur à partager sans modération.

Allez Brive !!

Propos recueillis par Rugbyrama

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14