Tom Raffy « Les petits détails ont fait que ça ne tourne pas en notre faveur »
Publié le dimanche 26 mai 2024 à 15:00

La phase finale amène des saveurs différentes lors des rencontres. La pression est différente tout comme la manière dont on aborde ces affrontements. Et forcément, à l'issue du match, les gagnants sont heureux mais ne veulent pas s'arrêter là. En face, on est presque en mode bilan.

Tandis que Provence et Vannes attendent leurs adversaires, les barrages débutent avec d'un côté Grenoble - Dax et de l'autre côté Béziers - Brive. Le deuxième barrage promet d'être plus serré et il n'est pas facile de sortir un favori clair. Tout le monde a hâte de voir et de disputer ce match. Le stade est plein, l'ambiance chaude. Un vrai match de phase finale.

 

Le début de match est serré et aucune équipe ne prend l'avantage. S'il n'y a pas de grandes envolées des deux côtés, les buteurs se règlent et remplissent le tableau d'affichage. Pour le moment, ça reste tactique et personne ne crée l'écart.

 

Si Béziers marque le premier essai de la rencontre, Brive répond aussitôt. A l'essai de Pauta, nous avons droit à l'essai de Bonneval. Tandis qu'on s'achemine vers un score de parité à la pause (16-16), Tom Raffy claque un drop et c'est Brive qui vire en tête. Béziers regrette un manque de patience au moment de marquer. A Brive, les jeunes prennent la parole et appuient sur quelques aspects à améliorer en 2e période.

 

Béziers commence fort la période avec un essai pour reprendre les devants. Mais derrière, les avants brivistes prennent la mesure de la rencontre, notamment en mêlée, et accumulent les pénalités. Tom Raffy aligne les pénalités mais quand des points sont marqués, il faut être plus précis sur les renvois et éviter de redonner des points gratuits à l'adversaire.

 

Avec cette domination devant, Brive prend un peu de marge avec 5 points d'avance. Béziers doit tout miser sur le jeu et éviter de se retrouver enfermer sur une succession de mêlées. Brive s'appuie sur une grosse défense mais elle va craquer au pire des moments. A trois minutes du terme, après une séquence de près de 4 minutes, Béziers inscrit son 3e essai et reprend les devants dans un stade chaud bouillant. Brive doit changer de stratégie et tout tenter. Mais cela ne suffira pas. Béziers file en demi-finale à Vannes. La saison de Brive s'arrête là.

Tom Raffy regrette les petits détails qui n'ont pas tourné en faveur de son équipe durant le match. La saison n'a pas été facile mais elle se termine mieux que prévu. Il faut garder le positif pour la saison prochaine.

 

Léo Carbonneau ne cache pas sa déception. Mais le demi de mêlée se projette déjà sur la prochaine saison et veut faire mieux avec si possible un match à domicile en phase finale.

Cela a été un vrai match de phase finale, très engagé, un grand match de Pro D2. On peut avoir de la fierté sur nos matchs de la fin de saison, même si ce soir, on est d'abord très déçu. On va revenir fort l'année prochaine. En espérant que la saison prochaine, on recevra soit un barrage soit une demi-finale.

 

Pierre-Henry Broncan peste un peu contre les erreurs coûteuses finalement à l'issue de la rencontre. En tout cas, en trois mois, l'équipe a changé de visage au stade Raoul Barrière. Là encore, le manager briviste souhaite un match à domicile en phase finale la saison prochaine.

On a commis de petites erreurs, de l'indiscipline par moments. Mais on a fait le match qu'on avait prévu. Je ressens de la fierté de la part des garçons. Quand nous étions venus ici en février, on avait été ridicules. Ca n'a pas été le cas pour ce barrage. On aurait mérité de l'emporter. Je pense qu'on peut bâtir sur cette rencontre. La leçon à retenir ? La saison prochaine, il faudra recevoir en phase finale.

 

Daniel Brennan, malgré la déception du résultat, tient à remercier le très nombreux public briviste qui s'est déplacé à Raoul Barrière pour ce match de barrage.

 

 

Ross Moriarty a été auteur d'une très grosse fin de saison. Insuffisant pour amener l'équipe plus loin que le barrage. L'international gallois veut revenir plus fort la saison prochaine.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 

Une publication partagée par Ross Moriarty (@rossmoriarty06)

 

Xavier Ric tient également à remercier les supporters, à la fois pour le soutien tout au long de la saison et aussi lors de cet ultime déplacement.

 

Simon-Pierre Chauvac et Victor Lebas avaient réservé leur vendredi soir pour regarder le match de leur club formateur.

 

 

Thomas Zenon était dans les tribunes pour ce barrage. Un match particulier pour lui entre son ancien et son futur club.

Un stade plein, une énorme ambiance et un scénario de dingue en fin de match. Béziers était de retour en phase finale et ne voulait pas manquer ce rendez-vous. Forcément, les biterrois sont sur leur petit nuage à l'issue de la rencontre et profite de l'après match avec leurs supporters. Mais la saison n'est pas encore finie et Vannes est au programme. Le match contre Brive a été dur mais Béziers n'entend pas lâcher l'affaire et veut jouer son coup à fond.

 

L'affiche n'a pas déçu. On s'attendait à un gros match, à un match serré. C'est ce que les deux équipes ont offert. Beaucoup d'égalité, moins d'un essai d'écart au maximum. Forcément, cela va se jouer sur rien. Un en-avant ici, un plaquage manqué là. Avec sa domination en mêlée, Brive pense tenir le bon bout. Mais c'était sans compter sur une attaque interminable de plusieurs minutes qui va remonter tout le terrain. Béziers arrache la victoire et continue son chemin. Brive sera encore en Pro D2 la saison prochaine et devra être bien plus régulier et surtout arracher une phase finale à domicile.

 

Image : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 34
Narbonne 19 20 Montauban
Grenoble 18 20 Montpellier
Résultats Top 14