Vu en Tribunes : après un début explosif, le CAB s’est fait butiner par les abeilles montoises
Publié le mardi 2 avril 2019 à 13:00


Nouveau gros rendez-vous pour Brive dans cette fin de Pro D2. Revenus victorieux de Nevers, les brivistes doivent rester concentrés lors de la réception de montois qui ont besoin de points pour atteindre l'objectif des phases finales.

C’est sous les 1ères chaleurs du printemps que va se jouer LE MATCH de cette 26 journée de Pro D2 : Brive contre Mont-de-Marsan. Vu les résultats des autres équipes, le CAB peut prendre la 1er place cet après-midi.

On se prépare avant de partir au match, et comme par superstition, on fait attention de remettre les mêmes vêtements que d’habitude quand on va au Stadium. Superstition, stress ? On ne sait pas trop, mais ce match est important, il faut mettre toutes les chances de notre côté. Cela peut paraître bête mais c’est aussi ça de supporter une équipe.

On arrive au Stadium, le soleil tape, tape fort même. On va avoir chaud et le match va être chaud. Le rituel habituel s’impose. Une petite bière d’avant match, tout en regardant nos joueurs s’entraîner et partager quelques mots avec les habitués.

Les supporters montois sont là. Les drapeaux noirs et jaunes flottent déjà en haut de la tribune. Le public est prêt, il crie le nom des joueurs à la présentation de l’équipe. On s’attendait à un grand match. Après Nevers, à Mont-de-Marsan de tomber dans nos filets !!!

14h15, les joueurs entrent sur le terrain. Ca y est, la tension est montée. Le coup d’envoi est donné et le CAB se met aussitôt à l’attaque. Mêlée briviste dans les 22 adverses. On est confiant. La mêlée briviste, c’est l’arme fatale du CAB !

Mêlée parfaite, Samuel Marques relance. On frétille sur nos sièges. Déjà, nos joueurs sont à quelques mètres de l’essai. Les yeux sont fixés sur le ballon qui atterrit dans les mains d’Otar Giordadze. Il perce alors en puissance la ligne montoise et marque le 1er essai briviste ! Explosion de joie, de nombreux drapeaux noirs et blancs s’agitent. Il y avait longtemps qu’on n’en avait pas vu autant. On attend la transformation de Thomas Laranjeira. Elle passe sans problème. Les joueurs rejoignent leur camp sous les applaudissements du Stadium (7-0, 4’). On se sent mieux tout d’un coup, le CAB montre direct qu’il est chez lui et oui « Ici, ici, c’est la Corrèze !! » entament déjà les supporters.

Offensive montoise, vite arrêtée par Rory Scholes qui est percuté par un montois alors qu’il n’avait plus le ballon. On se manifeste, on crie. Mais l’arbitre a vu, pénalité au point de chute, tout est bien, Scholes est debout. Samuel Marques veut jouer vite mais il en est empêché par Christophe Loustalot, le capitaine montois, qui écope d’un carton jaune. «  Bien, l’arbitre ! » peut-on entendre. On ne peut qu’être d’accord. Thomas Laranjeira passe la pénalité (10-0, 9’).

Mais les montois sont venus pour gagner et font une belle percée qui provoque un hors-jeu briviste. « Non, y’a rien là ! », le même petit monsieur de tout à l’heure qui n’est, cette fois-ci, pas content de l’arbitre. «  Concentre-toi sur le match et arrête de râler ! » lui dit une dame à côté. Du coup, perturbé par ce moment, on n’a pas vu Steven Shingler passer la pénalité. Mais ça râle dans les tribunes : «  Il a tapé après la fin du chrono ! », « C’est pas normal ! », « Que fait l’arbitre ! » Décidément cet arbitre, il fait parler de lui, (10-3, 14’).

Pénalité montoise, ok. Le CAB va répondre immédiatement grâce à une passe à 3. Les brivistes récupèrent le ballon aux montois, avancée d’Axel Muller, qui passe à Samuel Marques qui sert Otar Giorgadze, qui vient aplatir sous les poteaux. Un superbe jeu briviste. On a suivi ce jeu à trois, hypnotisé, pour se réveiller par des cris, des bravos, quand le ballon a touché la pelouse. Transformation de Laranjeira, ça s’agite de plus en plus autour de nous. Doublé de Giorgadze ! Pour un retour, c’est un retour en force ! (14-3 ,15’).

On n’a même pas le temps de redescendre sur terre que Demba Bamba se met à la faute et Shingler passe sa 2ème pénalité. Ça casse un peu l’ambiance, mais on mène par 2 essais « Allez Brive !! ».

C’est là que va commencer une séquence interminable quand, suite à un plaquage haut montois, les brivistes choisissent la pénaltouche. Nous, on est d’accord. Il faut encore aller à l’essai pour donner un coup au moral des montois, et pour le bonus offensif ! Touche, ballon porté corrézien, mais les montois ont encore du jus et défendent bien. Faute montoise, mêlée briviste à 5 mètres. C’est du tout cuit, avec la mêlée qu’on a, pas de soucis. Pourtant, les landais tiennent le choc, l’essai ce n’est pas pour tout de suite. Mais Otar Giorgadze, oui encore lui, réussit à aplatir derrière la ligne. L’essai est là, c’est la joie… qui retombe vite. Pour l’arbitre, une main montoise trainait par-là, on revient à une nouvelle mêlée dans les 5 mètres. Cette fois-ci, ce n’est pas la même. La mêlée briviste transperce les montois, gros effort briviste qui paye puisque Damien Lagrange aplatit le 3ème essai ! Là, ce ne sont pas des cris, mais des hurlements. Les gens sont debout, les drapeaux volent… on l’a notre 3ème essai ! Pas de soucis du côté de la transformation (24-6, 28’).

Nouvelle offensive montoise, qui se heurte au mur défensif briviste. Les landais tentent malgré tout de progresser. On commence à être crispé. Il ne faut pas que nos joueurs craquent si près de la mi-temps ! Heureusement, les montois n’arrivent pas à leur fin. On se détend un peu. Il reste 2 minutes.

Brive se remet à l’attaque par Bamba mais une mauvaise entente entre Joris Jurand et Samuel Marques provoque un en-avant. Mêlée montoise juste devant leur en-but. On y croit, on va la défoncer mais non. Les landais sortent rapidement le ballon. C’est la pause.

Mi-temps tranquille pour nous. On mène 24 à 6, les montois semblent être désorganisés. On a le bonus offensif, il reste 40 minutes pour finir d’achever ces abeilles.

Le match reprend. Mais à notre grande surprise, la 1ère Ligne briviste est changée. Pourquoi si tôt ? On ne comprend pas la tactique du staff et ça discute.

Pénalité pour les montois qui passe à côté (24-6, 42’). Mais on sent que les landais ont repris du poil de la bête. Qu’ont-ils mangé ? Du maïs, du foie gras, des pignons de pin, mais en tout cas, on s’inquiète un peu.

C’est un combat que mènent les deux équipes, c’est plus la même qu’à la 1ère période ! Mêlée. On va bien voir si ils ont bien fait de changer la 1ère Ligne ! Et c’est la mêlée montoise qui gratte la pénalité ! « Super la mêlée ! Ils ont bien fait de faire le changement si tôt ! » Ca rouspète derrière, mais c’est surtout de l’incompréhension, surtout que Lagrange, Hirèche, Marques et Olding sortent en quelques minutes. Mais que se passe-t-il ? La chaleur dit-on. Non, on ne change pas en 15 minutes 6 joueurs, et pas des moindres. Les montois, eux, sont toujours là. Le banc rentré presque ensemble va-t-il apporter autant qu’à Nevers. On a l’impression qu’on a deux équipes cet après-midi. Une pour la 1ère période et une pour la 2ème ! Sérieux, personne ne comprend ce qui se passe. «  Maintenant, y’a plus qu’à attendre et voir ! ».

Ça a l’air d’aller. Matthieu Voisin vole la touche aux montois et pénaltouche trouvée par Thomas Laranjeira à 10 mètres de l’en-but montois. Sortie de Giorgadze à la 59ème le banc briviste s’est vidé, là, on comprend.

Mais c’est plus la même, plus de jeu, ballons perdus, fautes. La mêlée est encore gagnée par les montois, ça sent mauvais. « On va prendre un essai, j’en suis sure et adieu le Bonus ! » dit la voisine derrière nous.

A la 65ème aucun point marqué. De la part des montois ça nous dérange pas trop, mais on est de plus en plus inquiet pour nous. Cette équipe de Brive sur le terrain n’a plus le panache du début et est plus indisciplinée, pourtant tout le banc est entré.

Il en faut pas plus à Mont-de-Marsan pour profiter d’une pénalité pour aller marquer son 1er essai par Naituvi, transformation réussie (24-13, 71’).

«  Je vous l’avais dit ! » Et oui, ce sont les montois qui sont à la fête, ils sont menés au score certes, mais ils nous enlèvent le bonus offensif !

Mais les brivistes sont piqués dans leur fierté, et les supporters leur font comprendre qu’il faut réagir. Relance énorme de Joris Jurand qui explose littéralement la défense montoise et c’est encore un jeu de passes. Jurand, Voisin, Scholes et Laranjeira pour conclure ce magnifique essai !

La tension redescend un peu, la transformation est ratée (29-13, 73’). On reprend le bonus mais c’est tendu en tribunes. Les supporters ne sont pas sereins. Malgré ce superbe essai, les montois sont les maîtres de cette 2ème période.

Et ils le prouvent par une interception d’une passe de Galala et vont directement amener le ballon dans l’en-but et aplatir. Comme une lettre à la Poste. Transformation réussie (29-20, 76’). Le bonus est à nouveau parti, mais ce qui fait peur c’est que les montois remontent au score à grande vitesse, nous laissant sur le bord de la route. La preuve en est avec l’incroyable slalom de De Nardi au milieu des brivistes qui va tranquillement marquer le 3ème essai montois, transformé (29-27, 80’).

Et le match s’arrête là. Heureusement, car vu la tournure que cela prenait, les montois faisaient tomber la forteresse briviste.

Comment expliquer cette telle différence de jeu entre les 2 périodes ?

Pourquoi avoir fait rentrer le banc si tôt qui en plus n’a rien apporté de plus, erreur de tactique absolue ?

On a pris 21 points durant cette 2ème période !

En faisant sortir si tôt des joueurs titulaires en menant de 18 points au score, le staff n’avait-il pas déjà en tête le match contre Aurillac ?

 

 

Sébastien Marin, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Demi-Finales
Nevers 15 15 Béziers
Biarritz 18 21 Colomiers
Bourg en Bresse 25 20 Montauban
Vannes 25 5 Aurillac
Massy 24 28 Mont de Marsan
Brive 54 17 Carcassonne
Soyaux-Angoulême 22 18 Bayonne
Provence Rugby 29 23 Oyonnax
Résultats Top 14
AllezBriveRugby vous propose ces vidéos de rugby