Brive est toujours vivant après un scénario fou à Montpellier (26-27), le résumé du match
Publié le dimanche 7 mai 2023 à 06:00

Le sport peut être si beau et si cruel à la fois. Le scénario n'est jamais connu à l'avance et il peut tout se passer. Si le match entre Montpellier et Brive n'a pas atteint des niveaux d'intensité extrême, au niveau des émotions, c'est autre chose. Brive est allé se chercher une victoire, synonyme de lutte serrée pour la place de barragiste.

Pour ce match, Montpellier retrouve des joueurs blessés depuis de longues semaines. Brive aligne la même équipe de départ que face à Pau.

 

Première période : Brive à rouge vif

Si les conditions sont idéales pour jouer au rugby, le match peine à se lancer et il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent dans ces premières minutes. Les équipes essaient de lancer des attaques mais les défenses répondent présentes et ne laissent pas d'espaces aux attaquants. Si la première mêlée du match avait tourné à l'avantage du CAB, la seconde est à l'avantage du MHR mais celle-ci est en position de tir. Paolo Garbisi s'élance mais manque la cible (11'). Montpellier met à mal l'arrière garde briviste avec plusieurs coups de pied rasants qui enferment les brivistes dans leurs 22 mètres. Le MHR se rapproche dangereusement de l'en-but mais se met à la faute au sol (14'). Le soutien briviste peine à arriver pour aider Thomas Laranjeira qui se fait pénaliser. Nouvelle tentative pour Garbisi et nouvel échec (16'). Finalement, un petit coup d'accélérateur va être mis après la pause fraicheur. Sur une attaque au large, Anthony Bouthier est plaqué haut par Axel Muller. Après vidéo, Mr Minery sort le carton rouge pour l'ailier du CAB qui va devoir jouer en infériorité pendant une heure (21'). Et Brive va être puni dans l'instant. Les 3/4 montpelliérains accélèrent avec Bouthier qui prend l'intervalle. L'arrière échappe à Retief Marais pour aplatir le premier essai du match (5-0, 23').

Avec Montpellier qui vient de prendre le score et qui se retrouve en supériorité numérique, Brive va devoir faire le dos rond et limiter la casse, ne serait-ce jusqu'à la pause. Heureusement, la partie ne s'emballe pour autant avec un MHR brouillon et maladroit. Léo Coly croise son coup de pied pour surprendre la défense briviste mais Mathis Ferté est bien en couverture (34'). Montpellier semble accélérer avec notamment Jan Serfontein qui se rapproche de l'en-but mais perd le ballon au contact. Sur l'action, Stuart Olding se blesse à la cuisse (béquille ?) et doit céder sa place à Nico Lee (36'). Quelques minutes plus tard, le jeu est à nouveau arrêté pour une blessure plus sérieuse : celle de Coly sur un plaquage viril mais correct de Setariki Tuicuvu. Toutes les précautions sont prises pour évacuer le demi de mêlée montpelliérain muni d'une minerve (39'). Le jeu reprend jusqu'à la pause avec une dernière attaque briviste qui balaie la largeur. Sans solution, Ferté tape en touche et met fin à cette première période soporifique. Montpellier n'a pas concrétisé ses nombreuses incursions dans les 22 brivistes. Brive ne propose pas grand chose et va devoir évoluer à un de moins depuis l'expulsion de Muller.

 

Deuxième période : Brive ne lâche rien jusqu'à la fin

La deuxième période semble repartir avec de meilleures intentions. Brive lance une première attaque en alternant bien avants et 3/4 mais l'action est stoppée à cause d'un en-avant montpelliérain. Sur la mêlée, les avants brivistes font l'effort et obtiennent la pénalité. Nicolas Sanchez ouvre la marque pour son équipe (5-3, 44'). Ce rapproché briviste va réveiller le MHR. Dans les 22 mètres adverses, Montpellier dispose d'une mêlée, Gela Aprasidze accélère et allonge sa passe vers Julien Tisseron qui prend de vitesse Thomas Laranjeira pour le 2e essai local (12-3, 51'). Si la première période avait été ennuyeuse à mourir, la seconde sera tout le contraire. Dos au mur, Brive a décidé de se lâcher et se libère offensivement en bénéficiant de la puissance des avants. Le CAB s'approche des 5 mètres mais ne conclut pas. Un coup pour rien car l'arbitre revient à une faute préalable. Paul Abadie joue rapidement une pénalité à la main et alerte Ferté le long de la ligne de touche qui marque en coin (12-10, 55').

Sur le renvoi, Lucas Paulos se troue et concède la touche dans ses 22 mètres. Brive se met à la faute pour contrer le maul montpelliérain. Alors qu'on se prépare à une deuxième épreuve de force, Esteban Abadie surgit et vole le ballon dans l'alignement. Brive a du mal à se dégager et est tout près d'encaisser un nouvel essai, cette fois par Aprasidze, mais Sanchez empêche son adversaire d'aplatir (59'). Ce n'est que partie remise avec un pilonnage des avants qui avancent à chaque impact. Bastien Chalureau étend son bras et marque le 3e essai des siens qui s'approchent du bonus offensif (19-10, 60'). Dans le même temps, Perpignan mène à Lyon 31 à 27, ce qui veut dire que Brive est à ce moment là relegué en Pro D2. Totalement dos au mur, Brive n'a plus le choix : il doit gagner dans l'Hérault. Et Brive repart à l'assaut. Si le lancer de Lucas Da Silva n'est pas bon, les brivistes obtiennent malgré tout une pénalité. On se rapproche de la ligne, cette fois, le lancer est assuré, le maul se forme et s'en va terminer dans l'en-but ... sans une faute montpelliéraine. Mr Minery accorde l'essai de pénalité et adresse un jaune à Zach Mercer (19-17, 66').

Le CAB n'a pas le temps de respirer qu'un nouveau coup dur arrive. Aprasidze veut mettre du rythme et joue rapidement une pénalité à la main. Garbisi change le jeu et revient sur le petit côté et Alexandre Bécognée accélère, fixe et passe à Pierre Lucas qui marque en coin (26-17, 68'). La mission sauvetage s'annonce désespérée pour le CAB. Malgré tout, Brive repart à l'attaque. Nouvelle pénalité et Sanchez, face aux perches, réduit l'écart (26-20, 72'). Dans le même temps, Perpignan boit la tasse dans les dernières minutes en encaissant deux essais qui sortent l'USAP du bonus défensif. A distance, Brive sait ce qu'il doit faire. Mathis Ferté réceptionne un jeu au pied et relance. L'arrière déchire le rideau défensif et est mis au sol dans les 22 du MHR. A cinq minutes de la fin, Brive a une mêlée et va la disputer en supériorité numérique. Le pack briviste obtient une pénalité qui se termine en touche. Il n'y a plus que quelques mètres à faire avant une libération presque miraculeuse. Avant une nouvelle mêlée, le MHR revient à 15 et surtout à 8 devant. La mêlée se joue et les avants insistent. Paulos pense y aller mais des montpelliérains se sont sacrifiés pour éviter l'essai (80+1'). Avec l'accumulation de fautes, Montpellier écope d'un nouveau carton jaune, pour Tyler Duguid. De nouveau en supériorité numérique dans le secteur, Brive opte pour la mêlée mais faute d'entrée de jeu de Montpellier. Et Brive remet ça encore une fois. Celle-ci tient, Rodrigo Bruni s'en échappe, baisse la tête et n'a qu'un seul objectif : terminer dans l'en-but. C'est chose faite avec le Puma qui marque l'essai presque libérateur. Un essai qui ne comptera au classement que si son compatriote, jusque là parfait, passe la transformation. Nicolas Sanchez s'élance et offre la victoire à son équipe au bout du bout du temps additionnel (26-27, 80+3').

Montpellier peut être énervé envers lui-même car l'équipe n'a jamais été menée durant tout le match, si ce n'est sur cette ultime transformation. La phase finale s'échappe totalement pour le champion en titre. Brive a eu le mérite de s'accrocher et ne pas concéder de gros éclats au score. Brive est toujours là.

 

Fiche technique

 

Montpellier : 4 essais de Bouthier (22'), Tisseron (50'), Chalureau (60') et Lucas (68') ; 3 transformations (50', 60', 68') de Bouthier ; 2 cartons jaunes de Mercer (67') et Duguid (80+1')

1 Forletta (51'-79' Chauvac) - 2 Langdon (47' Giudicelli) - 3 Lamositele (45'-79' Haouas) - 4 Verharghe (50' Van Rensburg) - 5 Chalureau (62' Duguid) - 6 Nouchi (75' Chalureau) - 7 Bécognée - 8 Mercer - 9 Coly (39' Aprasidze) - 10 Garbisi - 11 Bridge - 12 Serfontein (50' Lucas) - 13 Darmon - 14 Tisseron - 15 Bouthier (Cap)

 

Brive : 3 essais de Ferté (54'), de pénalité (67') et Bruni (80+3') ; 2 transformations et 2 pénalités (44', 71') de Sanchez ; 1 carton rouge de Bituniyata (22')

1 Tapueluelu (50' Brennan) - 2 Matu'u (50' Da Silva) - 3 Van Der Merwe (50'-67' Ceccarelli) - 4 Marais (79' Paulos) - 5 Paulos (59' Kunavula) (70' Bruni) - 6 E.Abadie - 7 Moriarty (57' Hirèche) - 8 Bruni (MT Delannoy) - 9 Ferté - 10 Sanchez (Cap) - 11 Muller - 12 Olding (36' Lee) - 13 Tuicuvu - 14 Bonneval - 15 Laranjeira (52' P.Abadie)

 

En bref

Tout aurait pu s'arrêter en ce samedi 6 mai dans l'Hérault pour Brive. Pendant 10 minutes, Brive a été officiellement en Pro D2. Mais voilà, la fin de match a souri aux brivistes. Passons rapidement sur la première période qui va laisser énormément de regrets aux montpelliérains. Le CAB perd deux joueurs : Axel Muller sur carton rouge et Stuart Olding sur blessure. La seconde période va être animée. Chaque équipe va se répondre du tac au tac. Brive recolle ? Montpellier marque un essai ! Montpellier s'envolle ? Brive revient au contact. Les brivistes prennent les choses en main dans les dix dernières minutes. D'abord avec une pénalité de Sanchez pour ramener le score sous la barre des 7 points. Puis ensuite en donnant les clés du camion aux avants qui vont faire plier encore et encore leurs homologues. Au delà de trois minutes de temps additionnel, la fusée argentine à double étage décolle : essai de Rodrigo Bruni et transformation de Nicolas Sanchez. Tout un club explose avec cette victoire qui replace Brive dans la course au maintien. La donne est simple : il reste 2 matchs à jouer et 4 points de retard sur Perpignan. Prochain rendez-vous : la réception de Castres (tout en sachant le résultat de Perpignan - Toulouse qui joue à 15h).

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14