Brive a fait face au défi rochelais, l'analyse du match
Publié le mardi 30 janvier 2018 à 06:00

Brive a repris des couleurs depuis quelques matchs et ce test à La Rochelle allait en dire long sur le renouveau briviste. Si, malheureusement, il s'est conclu sans point ramené, il a montré que le CAB a retrouvé du jeu et des bases solides. Ne reste plus qu'à gommer plusieurs imperfections pour atteindre l'objectif : le maintien.

 

Les points positifs

Une belle prestation. Il y a un mois, difficile de croire que Brive allait résister à La Rochelle. Mais pendant ce laps de temps, il peut et il s'en est passé des choses. Brive a retrouvé des couleurs et de la confiance. Mis à part le trou d'air à cheval sur la mi-temps et quelques points faibles bien exploités par les rochelais, les brivistes étaient au niveau de cette rencontre. Offensivement, Brive a été plus efficace ballon en main (3.45 mètres par course pour les locaux et 4.57 pour les visiteurs). Le CAB a eu l'occupation (60/40) mais pas la possession (35/65). Ce qui a obligé Brive à beaucoup plaquer. Dans ce domaine, la 2e et la 3e ligne ont sorti un boulot phénoménal : 72 plaquages réussis pour 4 manqués ! A noter les très grosses prestations de Saïd Hirèche (17/17) et Etienne Herjean (17/19). Alors oui, Brive a perdu des ballons importants, a été indiscipliné (17 pénalités à 6) mais Brive s'est accroché jusqu'au bout et n'a pas à rougir de sa prestation chez le 2e du championnat.

Les ailes déployées. Le duo était en forme samedi. Benjamin Lapeyre s'offre un doublé en seconde période pour permettre à Brive de recoller. Benito Masilevu met un essai qui remet le CAB devant au score en première période. Le fidjien est à la conclusion d'un très beau mouvement de Thomas Laranjeira mais parvient à effacer les derniers défenseurs dans l'en-but pour aplatir sous les poteaux. Hors de l'équipe en début de saison, ça va mieux pour Masilevu avec un 6e essai lors de ses 7 derniers matchs disputés, une série qui a commencé à Pau. Sa prolongation était attendue par tous les supporters et elle est enfin arrivée vendredi. Pour fêter cela, Lapeyre s'est offert un doublé chez son ancien club, le premier essai venant à la fois après un beau mouvement collectif et aussi un exploit personnel. Le deuxième est une interception sur les 22 rochelais. Benjamin Lapeyre et Benito Masilevu se dégagent comme les ailiers n°1 et 2 du CAB et affichent des chiffres similaires samedi (8 courses, 95 mètres, 2 franchissements, 2 défenseurs battus ; 6 courses, 91 mètres, 1 franchissement, 5 défenseurs battus). Pourvu que ça continu après les vacances !

Nous aussi on t'aime ! (encore plus depuis ta prolongation)

 

Les points négatifs

L'efficacité. Pendant la majeure partie de la rencontre, Brive a réussi à rester au contact de La Rochelle. Quand les rochelais se sont échappés, les brivistes sont revenus. Malheureusement quand il a fallu passer la seconde et mettre un peu plus de pression, le CAB a gaspillé les munitions. Samedi, Brive n'a pas eu beaucoup de touches à jouer mais il a perdu deux munitions qui se sont avérées décisives. La première touche perdue va découcher sur le 4e essai rochelais. Avant la 2e touche, Brive est revenu à 33-24 et vise le bonus défensif. La touche est à jouer sur les 22 rochelais mais le lancer est perdu. Brive vient de perdre sa dernière opportunité de revenir avec des points de La Rochelle. Face à ce genre d'équipes, vous devez être efficaces sur vos possessions offensives.

Une défense prise à revers. Soit La Rochelle a parfaitement travaillé la vidéo pendant la semaine soit les joueurs se sont adaptés en direct et ont exploité cette faille. Sur les 4 essais encaissés par Brive, 3 sont venus d'un jeu au pied déposé dans le dos de la défense. Globalement, les brivistes ont essayé d'être rapides en défense pour empêcher les rochelais de s'organiser. Mais cette tactique aggressive, dite "blitz" comporte des risques que Brive a payé : plusieurs fois hors jeu sanctionnés, des espaces autour des rucks. Après avoir insisté dans l'axe et fixé la défense, les ailes étaient dépeuplées et La Rochelle a joué à la perfection : petit jeu au pied dans le dos et l'attaquant posté le long de la ligne de touche (Roudil deux fois, Eaton une fois) marque l'essai en coin. Cette défense a posé des problèmes aux rochelais mais ces derniers ont su trouver des solutions pour se sortir des mailles du filets brivistes.

La Rochelle a vu l'espace libre dans le coin

 

En conclusion

Un déplacement à La Rochelle n'est jamais évident mais Brive y est allé sans complexes, avec l'envie de bien faire et de pourquoi pas revenir avec un point. Le CAB s'est montré à la hauteur de l'évènement, a réussi à faire déjouer par séquences les rochelais et avec un peu plus de précision aurait même pu revenir avec un bonus défensif. Finalement, La Rochelle a su se montrer plus réaliste et a su accélérer quand il le fallait. La frustration des joueurs brivistes à l'issue de la rencontre montre que mentalement il s'est passé quelque chose depuis quelques semaines. Après quelques jours de vacances, il faudra avoir la même implication pour recevoir Pau et là, un résultat va compter : la victoire.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Lyon 56
10 Brive 50
11 Montpellier 50
 
13 Bayonne 40
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 23
Castres 37 29 Lyon
Racing 92 45 19 Clermont Ferrand
Bayonne 22 47 Bordeaux
Montpellier 32 22 La Rochelle
Agen 7 47 Pau
Brive 28 31 Stade Français Paris
Toulon 44 10 Toulouse
Résultats Top 14