Said Hireche « Il faut afficher cet état d'esprit conquérant, à domicile et à l'extérieur »
Publié le lundi 30 septembre 2019 à 06:00

Oublier Lyon et passer à autre chose, voilà ce qu'a fait Brive au moment de recevoir Toulon. Le CAB doit faire le plein à domicile durant ce deuxième bloc et c'est bien parti avec cette victoire contre le RCT qui ne s'attendait pas à ce résultat.

Brive et Toulon n'ont pas les mêmes objectifs mais le premier bloc de ce Top 14 a laissé des regrets dans les deux camps. Le deuxième bloc doit amener des certitudes. Une victoire va amener des réponses mais il faudra avoir les bons ingrédients pour repartir avec les 4 points contre une opposition solide.

En conférence de presse d'avant match, le 3e ligne toulonnais Stéphane Onambele ne machait pas ses mots et y allait franchement dans ses propos.

Brive, c’est une place historique du rugby et on sait que le match va se jouer d’abord sur l’engagement et la volonté physique. Après, ça ne s’arrêtera pas là. Il faudra à un certain moment qu’on voit qu’il y a une certaine classe d’écart entre eux et nous. Au bout de 20 minutes, il faut que l’on comprenne que l’on ne joue pas du tout le même championnat. Il faut avoir de l’ambition. il ne faut pas qu’ils retrouvent de la confiance face à nous. Si on doit les enfoncer, on ne s’en privera pas. Il faudra qu’ils se relancent non pas ce week-end mais le week-end suivant. On est prêt à répondre présent dès le début du match en réalisant un gros début de match. Mentalement, il faudra que l’on commence à 200%. Il faudra que l’on montre que nous ne sommes pas là uniquement pour jouer un rugby physique, mais qu’on a l’ambition de proposer autre chose.

 

Deux jours plus tard (la conférence a eu lieu le jeudi), la donne est bien différente avec un début fulgurant de Brive qui mène 17-0 au bout de 15 minutes. A la pause, les toulonnais et Gervais Cordin accusent un peu le coup

Début de match compliqué, on prend un essai sur la première action du match, ça nous met un peu dedans. On savait que ça allait être compliqué. On se refait contrer, du coup, le score prend un peu d'ampleur. Mais on arrive à reprendre un peu la main sur la balle. Il va falloir être plus précis sur les zones de marque.

 

Brive ne craque pas après l'essai très rapide d'Ikpefan. Brive se sera nourri de l'indiscipline toulonnaise pour refaire son écart au score. Au bout des 80 minutes, le CAB décroche sa deuxième victoire de la saison, la 2e à domicile. De quoi satisfaire son capitaine Said Hirèche mais qui veut voir cette envie partout et pas seulement à domicile.

C'est sûr qu'à la maison, il faut faire des grosses entames. Il faut très précis en début de match pour ne pas douter. Quand on joue à la maison, il y a toujours quelqu'un pour rattrapper l'erreur de l'autre. Ca, c'est Brive et ça existe depuis des années dans l'état d'esprit. On va faire en sorte de le garder mais il faut le corriger car à force, ça va nous coûter trop cher. On va essayer de rectifier le tir à l'extérieur car on ne peut pas montrer le visage qu'on a montré sur nos 3 matchs hors de nos bases. Il faut afficher un état d'esprit conquérant, à domicile et à l'extérieur. Il y aura des équipes meilleures que nous mais il faut être à 200% tous les week-ends.

 

Juste avant lui, c'est Thomas Laranjeira qui s'est exprimé au micro d'Arnaud Costes. Auteur de 24 points, l'arrière briviste souligne le très bon début du CAB et souligne la solidarité de l'équipe tout au long de la rencontre.

A l'instar du match contre Clermont, on a fait une belle entame et ça nous lance bien dans la partie. On sait que les matchs à la maison sont très importants. On s'attendait à une grosse entame de seconde période des toulonnais. On n'a pas paniqué et aujourd'hui, ça a été notre force et on a bien géré le match. On a été solidaires. On peut manquer des plaquages car on sait que les copains reviennent à l'intérieur pour récupérer l'erreur. J'espère qu'on gardera cet état d'esprit tout au long de la saison

 

Au RCT, c'est la soupe à la grimace et Anthony Belleau ne se cache pas et veut se remettre au travail le plus vite possible pour ne pas revivre une partie pareille.

Trop de fautes ! En défense, on a pris trop de pénalités, ça fait beaucoup. En attaque, on fait des en-avants, des imprécisions sur le peu de ballons qu'on a. A la fin, on le paie cash. On est mené 20-7 à la pause, on prend 20 points en même pas un quart d'heure, déjà que le score est lourd. Il fallait réagir en seconde période mais ça ne tourne pas en notre faveur. Il faut continuer à travailler. Il faut se taire, repartir à l'entrainement et travailler car il n'y a que ça qui nous fera avancer.

 

En conférence d'après-match, les deux entraineurs n'ont bien évidemment pas le même sentimet après cette rencontre. Jeremy Davidson, le vainqueur, est ravi de ce match abouti face à un gros adversaire

On a fait ce qui était prévu, c’est-à-dire les prendre à la gorge d’entrée. Les points des vingt premières minutes nous ont donné du confort. L’équipe a réalisé une grosse performance défensive et a été précise dans les zones de marque. Inscrire plus de trente points à Toulon, ça montre que l’équipe est ambitieuse et qu’elle répond présent dans les grands rendez-vous. Je le répète, l’équipe veut rester invaincue à la maison. La copie est presque parfaite mais il ne faut pas s’emballer car il y a Toulouse la semaine prochaine qui sera un morceau encore plus gros.

 

Du côté de Toulon, Patrice Collazo revient sur la défaite de son équipe et sur les nombreuses imprécisions qui ont pénalisé son équipe

On a une occasion à la mi-temps pour revenir à 20-14 mais on ne marque pas et on ne prend même pas 3 points. On l'a vu contre Clermont, les mecs sont dans une dynamique positive. C'est compliqué de revenir dans le match et puis, quand on revient dans le match, on se tue tout seul en plus de ce qu'on donne. Les 20 premières minutes donnent le tempo du match et, après, on ne peut pas en reprendre le contrôle. Quand on connait le mental de Brive, le public qui pousse derrière, on ne peut que répondre de façon sporadique et éphémère, donc on s'expose.

 

Brive veut garder son invincibilité à domicile et malgré un gros programme pour commencer la saison, le CAB ne craque pas et réussit pour le moment deux grosses réceptions. C'est un peu la crise à Toulon et donc tout était possible avec cette équipe. Mais les brivistes sont montés d'un cran par rapport à leur victoire face à Clermont. Une belle et grosse victoire (on aurait signé depuis bien longtemps pour un tel score face à Toulon) qui va amener de la confiance pour la suite. Et ce dès samedi avec la réception de Toulouse, champion de France en titre.

Allez Brive !!!

 

Les essais et le résumé du match





 

Réactions recueillies par Canal +, L'Equipe et Midi Olympique

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Lyon 35
2 Bordeaux 34
 
7 La Rochelle 22
8 Brive 22
9 Pau 21
 
13 Agen 16
14 Stade Français Paris 10
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 10
Racing 92 30 34 Bordeaux
Clermont Ferrand 30 13 Agen
La Rochelle 22 13 Castres
Pau 9 19 Toulon
Montpellier 33 8 Lyon
Brive 26 21 Stade Français Paris
Toulouse 45 10 Bayonne
Résultats Top 14