Miracle pour Brive qui s'impose face à Paris (20-19)
Publié le lundi 6 novembre 2017 à 06:00

Dans les semaines à venir, Brive joue sa remontée au classement en affrontant des adversaires directs à la lutte pour le maintien. Premier adversaire : le Stade Français. Dans une rencontre où le résultat importait plus que la manière, la victoire était impérative. Préparez vous à un scénario interdits pour les cardiaques.

Pour cette rencontre, Brive reconduisait pratiquement l'équipe vaincue à Toulon tandis que le Stade Français pouvait compter sur le retour de plusieurs cadres.

 

Première période : Paris efficace et réaliste

Dès le début de la rencontre, les défenses des deux équipes sont bien en place et on tente d'occuper au pied pour trouver la position préférentielle. Brive va connaitre un premier coup dur avec la sortie pour une commotion de Petrus Hauman, remplacé par Julien Ledevedec (3'). Si Paris met une belle pression défensive sur le CAB, Samuel Marques trouve un espace et s'infiltre. Le soutien tarde à arriver et le demi de mêlée décide d'alerter Benjamin Lapeyre par une passe au pied. L'action se termine en touche, une touche rapidement joué par les parisiens qui vont se montrer d'un réalisme implacable. Parisse trouve Steyn qui s'engouffre dans la défense briviste. McLeod est au soutien, plusieurs plaquages sont manqués et c'est finalement Morné Steyn qui conclut ce contre (0-7, 6'). Cueilli à froid, Brive tente de réagir mais la défense rose monte rapidement et annihilie chaque offensive briviste, un peu trop lisible par moment. Le CAB ne parvient pas à garder ses ballons et se retrouve sous pression par un Paris occupant au pied et gérant le tempo. Cependant, le Stade Français se met à la faute au sol à l'intérieur de sa moitié de terrain sur une des rares incursions brivistes. Face aux perches, à 40 mètres, Gaëtan Germain "ouvre le score" pour Brive qui rentre un peu dans la rencontre (3-7, 21'). Marques pose beaucoup de problèmes en ce début de match à la défense parisienne mais derrière Brive ne parvient à concrétiser les décalages crées par son demi de mêlée. Arias se met à la faute sur un plaquage dangereux et Brive en profite pour bénéficier d'une touche dans les 22 parisiens. Si Gabrillagues n'est pas là, le Stade Français peut compter sur Flanquart pour voler le ballon en touche. Derrière, Paris écarte rapidement le ballon pour prendre à défaut la défense briviste. Waisea fait parler sa puissance et sa vitesse pour effacer Arnaud Mignardi et servir Ensor. L'arrière sert Camara qui aplatit en solitaire le 2e essai de son équipe (3-14, 33').

2e coup de poignard parisien pour Brive avec cet essai de Camara

 

Brive offre un très mauvais visage durant cette première période et ne parvient pas à enchainer les temps de jeu et les passes. A la sirène, Arias se met à la faute au sol. Incompréhension dans le camp briviste sur ce qu'il va se passer : les 3 points ou la touche ? Finalement on choisit la touche. Les avants avancent grâce à un maul, le ballon est écarté vers Matthieu Ugalde. L'ouvreur attaque la ligne et sert à hauteur Thomas Laranjeira qui prend l'espace et marque l'essai corrézien. Un essai salvateur juste avant la pause (10-14, 40'). Après 40 minutes, Brive est en souffrance mais reste dans le match. Paris est solide en défense et réaliste en attaque. Il doit regretter cet essai tardif.

 

Deuxième période : Brive réagit mais tremble

Ca va un peu mieux en ce début de période pour Brive. Les avants partent sur un maul et récoltent une pénalité. Malheureusement, Germain manque son coup de pied et la tentative passe à côté (44'). Waisea est impressionnant en défense et inflige un nouveau plaquage offensif à l'attaque briviste qui va encore trouver son salut par la vista de Marques. L'ancien toulousain sert Lapeyre qui accélère dans la défense. Laranjeira est au soutien, il est repris à quelques mètres de l'en-but. Il tente de servir d'une chistera François Da Ros mais le geste technique est manqué et Brive manque une grosse occasion de marquer (49').

Le CAB semble un peu mieux dans la partie mais ne parvient à profiter des imprécisions parisiennes qui s'accentuent (touche, dégagements directs ...). Les défenses sont là et aggressives. Peut être un peu trop comme le démontre le choc entre Laranjeira et Fabien Sanconnie. Le premier est victime d'une commotion tandis que le second saigne abondamment (60'). Brive perd un nouveau ballon au contact dans les 22 parisiens. Mais cette fois, les avants brivistes font l'effort en mêlée et récupère la munition. Ugalde est servi petit côté et marque au milieu des poteaux (17-14, 63'). Pour la première fois de la rencontre, Brive est devant au score mais que cette rencontre est compliquée. Au sol, le Stade Français est sanctionné. Cette fois, Germain ne manque pas la cible et donne un petit peu plus d'air à son équipe (20-14, 69'). Paris a immédiatement l'occasion de revenir mais Plisson manque sa tentative de pénalité (71'). Le Stade Français ne s'avoue pas vaincu et passe à l'attaque. La défense ne parvient pas à repousser l'attaque parisienne qui se rapproche dangereusement de l'en-but. Heureusement, Benito Masilevu passe par là et intercepte un ballon très précieux en cette fin de rencontre. Derrière, il tape dans le champ libre et se fait percuter sans ballon. Brive récupère une pénalité bienvenue à quelques minutes de la fin (73'). Les avants pilonnent à l'entrée des 22 parisiens, Ugalde tente le drop mais ça passe à côté (75'). Paris revient encore plus fort à la charge. Plisson sert Waisea petit côté. Alberts et Arias sont au soutien avant d'envoyer Cerqueira à l'essai. Peut être celui de la victoire ? Non car Plisson manque la transformation et Brive est toujours devant (20-19, 78'). Fin de match irrespirable avec une défense briviste qui prend l'eau et des parisiens absolument morts de faim. Les parisiens sont dans les 22 et continuent leur avancée. Excellement placé à 20 mètres dans l'axe, Jules Plisson se prépare pour le drop de la victoire mais ... il se fait contrer par Ugalde !

La défense briviste fait reculer Paris jusqu'à la ligne médiane.

Ayant toujours la main sur le ballon, Paris lance une dernière attaque mais Waisea fait un en-avant dans les 22 qui conclut le match. Brive peut pousser un gros ouf de soulagement tandis que Paris peut nourrir de gros regrets.

 

Fiche technique

 

Brive : 2 essais par Laranjeira (40') et Ugalde (63') ; 2 pénalités (21', 69') et 2 transformations de Germain

1 Asieshvili (51' Leleimalefaga) - 2 Da Ros (54'-79' Acquier) - 3 Jourdain (54' Puafisi) - 4 Sanconnie (60' Marais) - 5 Uys (73' Sanconnie) - 6  Hireche (Cap) - 7 Hauman (3' Ledevedec) - 8 Koyamaibole - 9 Marques (76' Cazenave) - 10 Ugalde - 11 Masilevu - 12 Laranjeira (60' Le Bourhis) - 13 Mignardi - 14 Lapeyre (79' Namy) - 15 Germain

 

Stade Français : 3 essais par Steyn (6'), Camara (33') et Cerqueira (78') ; 2 transformations (6', 33') de Steyn

1 Zhvania (60' Fisi'ihoi) - 2 Gau (48'-62' Bonfils) - 3 Cittadini (48' Herrera) - 4 De Giovanni - 5 Flanquart - 6 Pyle (69' Cerqueira) - 7 Alberts - 8 Parisse (Cap) - 9 McLeod (60' Coville) - 10 Steyn (67' Plisson) - 11 Camara - 12 Danty - 13 Waisea - 14 Arias - 15 Ensor

 

 

En bref

La victoire d'Agen la veille avait mis une pression supplémentaire sur les épaules des brivistes au moment de recevoir le Stade Français. Des visiteurs qui entamaient la rencontre de la meilleure des façons et ne laissaient aucuns espaces aux brivistes qui balbutiaient leur rugby. Après la pause, Brive réagit mais l'issue de la rencontre demeure incertain. Paris ne lâche rien et marque un essai en toute fin de rencontre. Malheureusement, le stade Amédée-Domenech ressemble à l'enfer pour Jules Plisson. D'abord une pénalité puis la transformation et enfin un drop, tous manqués, soit un total de huit points. Avant de partir en vacances, Brive décroche une victoire nécessaire mais miraculeuse. Pour la manière on repassera mais le coeur des supporters brivistes a été mis à rude épreuve en ce dimanche après-midi.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et le Stade Français dans notre album photos

 

Retrouvez tous les résultats dans notre partie résultats du Top 14

Retrouvez le classement dans notre partie classement du Top 14

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14