Brive peut avoir des regrets face à Montpellier (26-31), le résumé du match
Publié le dimanche 18 septembre 2022 à 06:00

Nouveau match à domicile et nouveau adversaire de choix pour Brive qui a repris du poil de la bête en l'emportant à Perpignan. Mais attention à Montpellier qui entend bien défendre son titre et veut montrer qu'il est bien le champion. Comme il y a quelques mois, le match va se jouer dans les derniers instants et il y aura à nouveau des regrets côté briviste.

Pour ce match, Brive fait confiance aux vainqueurs de Perpignan avec à nouveau un nouvel Espoir de lancer dans le grand bain. Montpellier fait quelques rotations et propose un banc très solide.

 

Première période : un Brive offensif et indiscipliné

Le match commence fort mais pas du côté de Brive. Sur le coup d'envoi, on se troue au CAB et on concède une touche dangereuse. Montpellier en profite pour pilonner la ligne d'en-but briviste mais sans succès. A la suite d'une faute au sol face aux perches, Louis Carbonel ouvre le score (0-3, 3'). Le MHR ne relâche pas la pression et va de nouveau frapper. Gela Aprasidze tape un ballon haut. Thomas Laranjeira est à la retombée mais perd le ballon sur le plaquage de Gabriel N'Gandebe. Zack Mercer récupère le ballon et avance jusqu'aux 22 mètres. Le ballon continue sa course vers le large où Vincent Rattez est parfaitement décalé pour l'essai en coin (0-8, 7'). Brive a manqué son entame mais va parfaitement réagir par la suite. Après avoir obtenu une pénalité au sol, le CAB opte pour la pénaltouche. La touche est assurée et on cherche à y aller en force en utilisant les charges d'Abraham Papali'i et Sammy Arnold. Les libérations sont propres, il y a de la vitesse, cela n'insiste pas inutilement dans un secteur en amenant de la diversité. A force d'insister, Brive trouve la faille. Arnold casse deux plaquages et tente une passe après contact. A la limite de l'en-avant, le ballon est récupéré par Laranjeira qui plonge dans l'en-but (7-8, 12').

Désormais, le CAB est dans son match et pose des problèmes à la défense de Montpellier qui peine à freiner les attaques brivistes. Brive ne tarde pas à déployer une nouvelle séquence où l'alternance est bonne et les sorties de balle sont rapides. Motu Matu'u se sert de l'appel en leurre de Wesley Tapueluelu pour servir Arnold qui accélère et fixe deux défenseurs. Le centre irlandais du CAB passe à Esteban Abadie qui décale Papali'i pour le 2e essai briviste (14-8, 19').

La joie est de courte durée avec la sortie sur blessure de Nico Lee, remplacé par Guillaume Galletier (21'). Brive se met également rapidement à la faute au sol, ce qui permet à Carbonel de réduire l'écart (14-11, 23'). Après un début canon, les deux équipes ont besoin quelque peu de faire descendre le régime moteur. Si Brive se montre efficace dans le contre en touche avec déjà une paire de ballons volés, l'indiscipline dans le jeu au sol fait mal au tableau d'affichage. Carbonel en profite pour égaliser (14-14, 28'). La réaction va être rapide. Anthony Bouthier commet un en-avant à la réception d'un jeu au pied. Derrière la mêlée, Vasil Lobzhanidze lance le jeu et Joris Jurand avance dans la défense. Brive se rapproche de la ligne mais l'avantage ne profite pas. Laranjeira remet son équipe devant au score (17-14, 32'). Setariki Tuicuvu est pris en l'air, ce qui permet à Stuart Olding de replacer son équipe dans le camp adverse. Les avants démarrent un maul qui est écroulé. A quelques secondes de la pause, Laranjeira donne 6 points d'avance à Brive (20-14, 40'). Sur le renvoi, il faut capter et taper en touche mais malheureusement, Arnold voit un trou et tente le coup. Sauf que Montpellier est mieux présent au sol et le briviste se fait pénaliser. Carbonel réduit l'écart à la pause (20-17, 40+1'). La période a été animée et Brive s'est montré inspiré en attaque, bien plus que lors des deux matchs précédents réunis. Malheureusement, la discipline pêche et maintient Montpellier à courte distance.

 

Deuxième période : Brive puni et maladroit

Sur le premier duel en mêlée de cette période, Mercer cafouille la sortie et Lobzhanidze tente d'en profiter mais son compère de sélection, Aprasidze, l'en empêche en se mettant à la faute. Laranjeira redonne 6 points d'avance (23-17, 44'). Les premiers gros mouvements sur les bancs se préparent pour donner du sang neuf aux équipes. Pour redynamiser son équipe, Montpellier fait entrer du lourd avec pas moins de 5 changements tandis que Laranjeira passe tout près d'un 50-22 mais le rebond n'est pas favorable et le ballon termine en ballon mort. Olding continue de bien orchestrer les attaques du CAB mais la défense du MHR serre les rangs et limite les espaces. Le banc de Montpellier amène de la densité dans les duels et cela profite à l'attaque. Les avants enfoncent leurs homologues sur un maul qui est écroulé devant la ligne. L'avantage est joué et le ballon circule sur toute la largeur pour trouver la faille. Bouthier croise avec N'Gandebe qui est repris devant la ligne. Léo Coly transmet à Mercer qui efface deux brivistes sur son crochet intérieur et résiste au plaquage de Galletier pour marquer (23-24, 63'). Concernant le maul écroulé, Vano Karkadze écope d'un carton jaune. Attention à ne pas craquer totalement lors de cette infériorité numérique. Mais Brive va faire mieux que ça. Profitant d'une faute montpelliéraine, Thomas Laranjeira tente sa chance à plus de 50 mètres. Avec le vent dans le dos, le buteur a la distance et la précision pour remettre les siens devant (26-24, 67').

Mais le vent va tourner pour l'arrière briviste. Sur plusieurs attaques, les centres montpelliérains jouent des coups de pied rasants et trouvent de belles touches. Nouveau coup de pied dans le dos de la défense et sous pression, Laranjeira se fait contrer par Nico Van Rensburg qui marque l'essai derrière le contre (26-31, 71'). Tandis que le public avait redonné de la voix après la pénalité, Montpellier a posé la climatisation au Stadium qui a pris un coup derrière la tête. Les minutes défilent et la défense de Montpellier gère les attaques brivistes qui ont perdu en puissance et en imagination. Et sur une mêlée remportée, le public et l'équipe reprennent espoir. Epreuves de force sur les 22 et derrière une mêlée pénalisée, Brive opte pour la pénaltouche. Si la zone de lancer est bizarre, elle est malgré tout captée et les brivistes font le siège de l'en-but de Montpellier. La défense est à la limite et se fait sanctionner d'un carton jaune pour Carbonel (80'). Nous sommes à près de 5 minutes de temps additionnel. Dernière mêlée. Abraham Papali'i s'en extrait, Paolo Garbisi se sacrifie pour gêner le numéro 8 briviste qui tente alors une passe à une main vers Olding mais le ballon est perdu et récupéré par Montpellier qui scelle sa victoire au Stadium, la première depuis 10 ans.

 

Fiche technique

 

Brive : 2 essais de Laranjeira (12') et Papali'i (19') ; 2 transformations et 4 pénalités (32', 40', 44', 67') de Laranjeira ; 1 carton jaune de Karkadze (63')

1 Tapueluelu (48' Fraissenon) - 2 Matu'u (48' Karkadze) - 3 Ceccarelli (58' Van Der Merwe) - 4 Van Eerten (73' Delannoy) - 5 Delannoy (52' Rixen) - 6 E.Abadie - 7 Gué (69'-73' Matu'u) (74' Papali'i) - 8 Papali'i (52' Voisin) - 9 Lobzhanidze (63' P.Abadie) - 10 Olding - 11 Tuicuvu - 12 Arnold (Hervé) - 13 Lee (21' Galletier) - 14 Jurand - 15 Laranjeira (Cap)

 

Montpellier : 3 essais de Rattez (7'), Mercer (63') et Van Rensburg (71') ; 2 transformations (63', 71') et 4 pénalités (3', 23', 28', 40+1') de Carbonel ; 1 carton jaune de Carbonel (80')

1 Forletta (52' Lamositele) - 2 Paenga-Amosa (67' Giudicelli) - 3 Thomas (36' Haouas) (72' Forletta) - 4 Verhaeghe (Cap) - 5 Duguid (52' Camara) - 6 Van Rensburg (80+1' Duguid) - 7 Bécognée (52' Doumenc) (74'-78' Duguid) - 8 Mercer (74' Bécognée) - 9 Aprasidze (52' Coly) - 10 Carbonel - 11 Rattez (52' Lucas) - 12 Vincent (63' Darmon) - 13 Darmon (52' Garbisi) - 14 N'Gandebe - 15 Bouthier

 

En bref

En février, Brive était à la fois passé tout proche de la victoire et de la défaite avec cet essai concédé à la sirène et cette transformation sur le poteau. Presque bis repetita en septembre mais le scénario est bien différent. Offensivement, Brive a été très intéressant avec un trio Papali'i - Olding - Arnold très performant. En attaque, le CAB a plus produit contre Montpellier que lors des deux matchs précédents. Malheureusement, Brive n'a jamais pu détacher le MHR au tableau de score. Il y a eu une entame compliquée (8-0 en 7 minutes) et une succession de fautes au sol et de pénalités que Carbonel n'a pas manqué. Et puis il y a ces deux essais offerts sur des pertes de balle évitables dont ce contre alors que le CAB avait repris l'avantage. Brive a tout tenté à la fin mais il a manqué ce petit quelque chose qui avait la différence en première période. Avec cette 4e défaite de rang à domicile, la réception de Bayonne dans 2 semaines promet d'être capitale.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Montpellier dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 18
2 La Rochelle 17
 
5 Toulon 12
6 Brive 11
7 Bordeaux 10
 
13 Perpignan 9
14 Pau 8
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 5
Bordeaux 15 10 Stade Français Paris
Clermont 43 20 Lyon
Pau 17 34 Toulon
Perpignan 14 10 Castres
Brive 25 22 Bayonne
La Rochelle 24 19 Racing 92
Montpellier 17 19 Toulouse
Résultats Top 14