Brive s'impose pour la 1ere fois à Armandie et se donne de l'air (6-15), le résume du match
Publié le dimanche 6 décembre 2020 à 06:00

Une partie du maintien se joue sur ce duel entre Agen et Brive. Le résultat prime souvent sur le jeu dans ce type de confrontations. C'est bien le cas mais au bout des 80 minutes, le CAB relève la tête et regarde devant lui avec un succès historique sur la pelouse d'Armandie.

Pour ce match, Agen doit faire face à plusieurs absents et notamment en 3e ligne. Brive compte également ses absents mais aligne sa meilleure équipe possible.

 

Première période : Brive prend la tête

De la pluie (au début), un terrain gras (et donc un ballon glissant) et deux équipes en manque de confiance : le scénario de la rencontre est tout tracé avec du jeu au pied à gogo, du combat et la victoire reviendra à l'équipe la plus efficace. Première chandelle montée par Julien Blanc et à la retombée, Agen commet un en-avant. Derrière la mêlée, Brive décide de jouer en faisant parler la puissance de ses avants. Après plusieurs temps de jeu, le SUA est à la faute. Thomas Laranjeira ouvre le score (0-3, 5'). Les brivistes ont un plan de jeu bien simple : jouer chez l'adversaire et occuper le terrain au pied. Le jeu au pied de Blanc pose problème et sous la pression d'Axel Muller et Retief Marais, Dylan Hayes commet un en-avant. Si la mêlée ne se joue pas, So'otala Fa'aso'o charge en puissance pour jouer le bras cassé et avance. Enzo Hervé tente la chandelle dans les 22 mais Agen la négocie bien et peut se relancer. L'arrière garde agenaise est sous pression derrière un jeu au pied de Stuart Olding. Si la mêlée à 5 est évitée, cela ne sera pas le cas pour la touche. Brive est bien en place dans ce début de match et doit vraiment le concrétiser au score. Si le lancer est bien capté, Dan Malafosse est pris par la patrouille en faisant un écran dans le maul (10'). En deux fautes, Brive passe des 5 mètres agenais à ses propres 15 mètres. Mais la défense briviste provoque l'en-avant agenais. C'est un jeu d'échecs auquel on assiste. Personne n'ose se livrer et chacun attend la faute de l'autre. Malgré tout, on sent que Brive est légèrement supérieur dans le jeu mais attention à ne pas trop abuser du jeu au pied surtout quand des opportunités offensives se présentent. Après un début de match à l'avantage des brivistes en terme d'occupation, c'est au tour d'Agen de se montrer dans le camp. A la suite d'une chandelle, le SUA obtient un avantage, Hugo Verdu tente le drop depuis le milieu de terrain mais il ne passe pas. Sur la pénalité, par contre, ça passe pour Verdu et Agen égalise (3-3, 21'). Brive est dans un temps faible et se montre indiscipliné. Agen en profite pour s'installer dans le camp briviste. Mais les pertes de balle sont nombreuses et elle empêchent le jeu de se déployer. Brive revient dans le camp agenais et envoie son char d'assaut : Fa'aso'o.

La puissance de Fa'aso'o aura fait des dégâts, tant en attaque qu'en défense

 

Le numéro 8 casse le plaquage sur les 45 mètres et accélère jusqu'aux 22 mètres. Les relais s'enchainent avec Muller qui tente de se défaire de la défense agenaise. On multiplie les temps de jeu mais la progression est stoppée. Après avoir reculé, c'est au tour de Blanc de franchir le rideau et de remettre tout le monde dans l'avancée. Valentin Tirefort se fait plaquer haut. Tandis que l'ailier sort pour un protocole commotion, Laranjeira remet Brive devant au score (3-6, 30'). Le CAB tente de faire un peu de jeu mais sans toutefois prendre de gros risques. On préfère occuper au pied et attendre la faute agenaise. Juste avant la mi-temps, Brive se fait sanctionner au milieu de terrain. A plus de 50 mètres, Verdu la tente mais la rate totalement et Brive peut se dégager. Le dernier ballon sera agenais mais ce sera un ballon perdu, tapé en touche par Blanc. La partie est cadenassée à double tour et les équipes limitent les risques offensives. A ce petit jeu de gagne-terrain, c'est Brive qui mène à la pause 6 à 3.

 

Deuxième période : Brive laisse passer l'orage

La pause n'a pas fait changer la tactique des deux clubs, on repart sur les mêmes bases. Agen lance l'attaque mais tombe sur une rugueuse défense briviste. Si Hervé n'est pas à son aise avec son jeu au pied, Olding trouve des espaces libres et parvient à mettre sous pression Agen. Le CAB bénéficie d'une mêlée intéressante devant les 22 agenais. Le pack fait l'effort et obtient une pénalité. Les brivistes tentent de profiter de l'avantage mais l'ouvreur corrézien opte pour une passe au pied rasante alors qu'il y avait sûrement mieux à faire à la main. Qu'importe, face aux poteaux, Laranjeira réussit sa 3e pénalité de la soirée (3-9, 51'). C'est alors que se produit le tournant du match. Pendant plusieurs minutes, Agen se montre très pressant. Brive commet quelques pertes de balle et se retrouve aussitôt sous pression. Les agenais utilisent la puissance de Jeremy Jordaan pour avancer. Bien placé face aux perches, Verdu tente le drop mais cela passe à côté (55'). Laranjeira se troue totalement à la réception d'un coup de pied et Nico Lee sauve un peu la patrie en étant contraint d'aplatir dans l'en-but. Agen pilonne alors la ligne briviste mais la défense tient bon. Les temps de jeu se multiplient, ça plie mais ça ne rompt pas au CAB. Par contre, ça va se mettre à la faute. Alors dans un temps fort, Agen prend finalement les points et Verdu réduit l'écart de moitié (9-6, 62'). Agen avait la possibilité de frapper fort dans cette partie et ne l'a pas fait. Derrière, Brive saisit la moindre opportunité. Les brivistes accélèrent après avoir pris le renvoi, Malino Vanaï se met à la faute en voulant gratter. Thomas Laranjeira réussit son 26e coup de pied d'affilée (6-12, 65').

Le sans faute se poursuit pour Laranjeira

 

Brive a désormais plus de mal à occuper la moitié de terrain agenaise et se met à la faute. Un jeu au pied du SUA met un peu le feu dans le dos de la défense, obligeant Muller et David Delarue à éteindre cet incendie. La défense briviste cible particulièrement Jordaan pour le mettre rapidement au sol et éviter qu'il fasse parler sa puissance. Les minutes s'écoulent et Brive se rapproche de cette victoire historique à Armandie, la première en championnat. Sans pression dans ses 22, Olding demande l'arrêt de volée, histoire de faire écouler toujours un peu plus le chronomètre. De retour dans le camp agenais, Brive enchaine les temps de jeu dans les 22 mètres. Derrière une sortie cafouillée, Delarue passe à Laranjeira qui réussit le drop sous les poteaux (6-15, 73'). Les agenais n'y arrivent pas et commettent trop de fautes, à l'image de cette pénaltouche non trouvée ou de ce jeu au pied direct en touche. C'est du pain béni pour les brivistes. Derrière possession dangereuse du SUA. Si la prise de balle est assurée et que le maul tente de se mettre en route, un homme va tout faire capoter : Mitch Lees. L'expérimenté 2e ligne traverse le maul dans l'axe, pose les mains sur le ballon et rend le maul improductif. C'est ce qu'on appelle un papa ! (79'). La sirène retentit mais il reste cette dernière mêlée à négocier. Le ballon sort sans problème et Delarue tape en touche. Brive se sort du piège agenais pour décrocher enfin cette victoire et mettre fin à 6 défaites de rang. Du réalisme, de la défense, de l'application. Brive se donne de l'air et de la confiance au classement.

 

Fiche technique

 

Agen : 2 pénalités (21', 62') de Verdu

1 Tetrashvili (25' Vanaï) - 2 Zarantonello (51' Martinez) - 3 Desmaison (MT Burin) - 4 Zafra - 5 Phillips (60' Vernet) - 6 Maravat - 7 Jegerlehner (68' Rokoduru) - 8 Hayes (48' Jordaan) - 9 Cottin (56' Ibitoye) - 10 Verdu - 11 Taulagi - 12 Reid (65' Vaka) - 13 Decron (Cap) - 14 Saurs - 15 Buttin

 

Brive : 4 pénalités (5', 30', 51', 65') et 1 drop (73') de Laranjeira

1 Chauvac (39' Thompson-Stringer) - 2 Acquier (59' Narisia) - 3 Bekoshvili (39' Japaridze) - 4 Malafosse (62' Cerqueira) - 5 Lees - 6 R.Marais (62' Voisin) - 7 Hireche (Cap) - 8 Fa'aso'o - 9 Blanc (62' Delarue) - 10 Hervé (75' Galala) - 11 Muller - 12 Olding - 13 Lee - 14 Tirefort (30'-MT, 75' Jurand) - 15 Laranjeira

 

En bref

On savait que c'était un match de la peur avant la rencontre et il y a eu tous les ingrédients pour que ce scénario existe. Des conditions de jeu compliquées et des équipes qui réduisent la voilure et ne veulent pas prendre de risques : c'est parti pour un match interdit aux cardiaques. Dans une bataille de jeu au pied et d'occupation, Brive se sera montré le plus efficace, marquant régulièrement à chaque venue dans le camp adverse. Au contraire d'Agen qui pourra regretter durant longtemps cet énorme temps de jeu à l'heure de jeu qui ne se concrétise que par 3 points. Derrière, Brive ressort la tête de l'eau et assure sa victoire. Sa première victoire à Armandie en championnat de son histoire. Il reste beaucoup de travail à accomplir pour le maintien mais il était important de l'emporter chez un concurrent direct.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 14
2 Montpellier 14
 
11 Pau 8
12 Brive 7
13 Bordeaux 6
14 Perpignan 5
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 4
Perpignan 19 13 Toulon
Bayonne 20 15 Bordeaux
Lyon 33 27 Stade Français Paris
Montpellier 43 17 Pau
Castres 12 6 Brive
Toulouse 37 10 Racing 92
Clermont 22 13 La Rochelle
Résultats Top 14