Jeremy Davidson «Pas assez précis en conquête »
Publié le dimanche 27 janvier 2019 à 06:00


Après la défaite à Béziers, les sourires entrevus en Charente ont laissé la place à la frustration. On pensait voir un nouveau Brive en ce début d'année 2019. Malgré cela, nous sommes retombés dans nos travers avec une conquête défaillante à l'extérieur et hors sujet pendant 30 minutes. Et pourtant à 15 min du terme on était dans les clous de la victoire.

Brive a remporté son second match à l'extérieur à Soyaux Angoulême avec une prestation défensive de haute volée et surtout une très belle conquête. Les réactions d'après match étaient sereines et pleines de volonté mais interdiction de céder à l'euphorie. La semaine est courte avant ce second déplacement à Béziers et Jeremy Davidson ainsi que son staff savent ce qui les attendent en terre héraultaise.

C'est tout le contraire qui va se passer. Les bitterois rentrent sur le terrain avec les crocs et cartonnent des brivistes tétanisés par le froid ou par ce bruyant stade de la méditerranée. Au bout de 6 minutes, le CABCL n'a toujours pas eu le moindre ballon a exploité. Didier Casadeï, non loin du micro d'Eurosport 2 donne de la voix.

Béziers pratique un jeu basé sur le combat et ça paie. Porical toujours aussi précis plante déjà 9 points. On revient dans la partie sur un essai casquette de Thomas Acquier avant que Béziers marque 2 essais par Wilkins et Douglas. A la mi temps l'addition est salée pour une des meilleures défenses du championnat 23-10

La seconde période sera bien meilleure. On revient à 23-20 avant que Porical plante 6 nouveaux points synonyme d'un match à 0 point. Une très mauvaise opération qui nous met à 8 longueurs de Nevers. La bonne affaire pour nous est la victoire de Provence à Mont de Marsan mais Béziers revient fort et n'est plus qu'à 3 points de nous. Forcément, il y a de la déception et de l'agacement notamment chez le capitaine Saïd Hirèche conscient d'être passé complètement à côté devant.

Said Hirèche

C'est un match raté de toute l'équipe, il n'y a rien d'autre à dire à part fermer nos bouches (au micro de Benjamin Pommier)

Brive a raté son match devant mais finalement, l'équipe échoue de peu. Le staff en est conscient et Jérémy Davidson ne s'affole pas quand on lui demande son analyse du match. Pour lui, c'est un ensemble de petites erreurs et une conquête défaillante qui ont permis à Béziers de l'emporter ce soir.

Jeremy Davidson

On n'a pas été assez précis en conquête et en défense contrairement à la semaine dernière. On n'a pas mis en difficulté la mêlée bitteroise, c'est elle qui nous a fait mal. On a perdu quelques ballons précieux en touche. On a subi un petit peu et ils ont su marquer quand ils ont été dans notre camp.

Côté bitterois, on parle d'une première mi temps référence mais surtout d'un exploit d'avoir tapé un ancien pensionnaire de top 14 qui la semaine précédente avait fait forte impression à Angoulême.

Jérôme Porical

Benjamin Desroche

On a fait une très bonne première mi temps, que ce soit offensivement et défensivement. La charnière a très bien su gérer le jeu dans l'axe et le jeu au large. On a un peu réciter notre rugby avec une bonne aggressivité et une bonne conquête. La seconde mi temps a été beaucoup plus dur mais on a démontré de belles ressources et c'est positif pour la suite.

David Aucagne

On a un super groupe qui est prêt à partir à la guerre ensemble. On le ressent sur ce genre de match. Même en affrontant des grosses équipes comme Brive, ils arrivent à relever le défi. Malgré des faits de jeu (perte de 2 joueurs importants), ils sont restés humbles et solidaires pour continuer à travailler, avancer et combattre ensemble. Je les félicite tous.

Samuel Katz

On a fait une bonne préparation. En première mi temps, on a vraiment mis en place le jeu que l'on voulait faire. Brive, c'est un gros paquet d'avant donc il fallait les faire naviguer d'un côté comme de l'autre du terrain pour les fatiguer.

Karl Wilkins

En première mi temps, on s'est régalé dans le jeu. En seconde mi temps, je ne pense pas que ce soit le carton jaune qui nous plombe mais les blessures à répétition. Avant le match, nous avions beaucoup de blessés. Perdre 2 joueurs de la troisième ligne coup sur coup, nous a compliqué la tâche. C'est la victoire de la solidarité d'un groupe. C'est encore mieux que de mettre 40 points à une équipe.

Il ne fallait pas céder à l'euphorie après Soyaux mais il ne faut pas pour autant basculer dans une vague de défaitisme. Sur ces 2 derniers matchs, certains joueurs ont marqué des points d'autres non. On commence à arriver dans le "money time" de la saison. Un écart est creusé entre les 3 premiers et le second wagon (Brive, Mont de Marsan, Béziers) avec 4 points d'écart. Brive (4ème) est déjà à 8 longueurs de Nevers tandis que Biarritz (7ème) pointe à 6 points de Béziers.

La fin de saison va être haletante. Ce bloc a livré certaines vérités. Le prochain nous dira si on joue le top 2 ou le top 6 (ou pire mais on ne veut pas y penser) avec la réception de Massy et Vannes et les déplacements à Montauban et Bourg en Bresse.

Allez Brive !!

Propos recueillis par Midi Libre Sport, CABCL, La Montagne

Mickaël Delteil, Fondateur du site
A lire aussi sur allezbriverugby
Jeremy DAVIDSON
Deuxième ligne
Saïd HIRÈCHE
Troisième ligne
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14