Brive balayé à Edimbourg (66-3), le résumé du match
Publié le samedi 22 janvier 2022 à 06:00

On dit que les voyages forment la jeunesse. On ne sait pas vraiment s'ils la forment mais si ces voyages sont mal préparés, vous allez avoir un sacré mal de tête. Brive revient de son voyage en Ecosse avec la soute bien garnie et une sensation de "déjà vu". Pas idéal à une semaine de la réception de Biarritz en Top 14.

Pour ce match, Edimbourg change son XV et intègre plusieurs de ses internationaux écossais. Brive continue son roulement mais doit le modifier en raison du virus.

 

Première période : Brive prend l'eau, acte I

Le match commence bien pour Brive qui bénéficie d'une mêlée après une attaque imprécise d'Edimbourg sur le coup d'envoi. Les avants font l'effort et obtiennent une pénalité. Thomas Laranjeira ouvre le score (0-3, 3'). Mais la réaction va être immédiate. Après une deuxième faute, Brive se fait surprendre par Edimbourg qui joue la pénalité à la main. Les avants chargent et l'action se déroule dans les 5 mètres. La 2e ligne se met en mouvement, d'abord le capitaine Grant Gilchrist suivi par Glen Young qui marque en force (7-3, 6'). Le CAB revient rapidement dans les 22 écossais. Cela avance bien et ça s'approche de la ligne mais sur le renversement, la transmission n'est pas bonne et l'équipe recule pour sortir des 22. Cependant, la défense est hors-jeu. Laranjeira se fait piéger par le vent (10'). Les avants font à nouveau l'effort en mêlée et obtiennent une nouvelle pénalité. Depuis les 40 mètres à gauche des poteaux, Laranjeira ne parvient pas à dompter le vent et connait un 2e échec (14'). Le CAB a laissé passer sa chance de recoller au score. Derrière, Edimbourg fait parler sa maitrise et il y a de la vitesse et de la puissance dans les attaques des bleus et oranges. Brive parvient à repousser les assauts mais jusqu'à quand ? Il faut finalement un coup du sort pour qu'Edimbourg face le break. Sur une touche au centre du terrain, le contre briviste vole la munition. Enzo Sanga veut jouer au pied mais se fait contrer par Young. Le 2e ligne récupère le ballon sur la ligne médiane et ... y va tout seul, sans être repris par un briviste (14-3, 27'). Incroyable.

Et cela s'enchaine très rapidement. L'attaque écossaise va être parfaite. Hamish Watson est lancé plein fer dans l'intervalle puis passe à Blair Kinghorn qui trouve à son intérieur Charlie Shiel. Le demi de mêlée est repris à quelques mètres de l'en-but. Ca sorte vite et Mesulame Kunavula passe les bras pour Jamie Ritchie qui marque déjà le 3e essai (21-3, 29'). Les vagues déferlent. Nouvelle attaque grand côté qui joue parfaitement le surnombre. Watson porte le ballon juste ce qu'il faut pour décaler Emiliano Boffelli qui passe sur le bas à Darcy Graham. L'ailier marque en coin l'essai du bonus offensif pour son équipe et la pause n'est pas encore passée (26-3, 34'). Brive tente de réagir avant la pause mais ne parvient pas à avoir une sortie propre derrière un maul. Le ballon est perdu et Edimbourg contre depuis ses 5 mètres. Le ballon arrive sur Cameron Hutchinson qui tape au pied. Freddie Owsley fait parler sa vitesse et va devancer tous les défenseurs brivistes pour terminer au milieu des poteaux après un peu de dribbling (33-3, 38'). La coupe est déjà pleine mais avant de revenir aux vestiaires, Brive tente de sauver l'honner. A 5 mètres de la ligne, So'otala Fa'aso'o joue à la main une pénalité mais le soutien se met à la faute. Première période cauchemardesque de Brive qui subit trop le jeu. Edimbourg déroule et se fait plaisir.

 

Deuxième période : Brive prend l'eau, acte II

Pas le temps de souffler que le festival reprend. Edimbourg n'est pas rassasié et le démontre. Kinghorn met de la vitesse dans le jeu écossais. L'ouvreur trouve Kunavula qui sert au contact Owsley. L'ailier fait parler à nouveau sa vitesse et s'en va aplatir en coin pour son doublé (40-3, 42'). Brive est à la peine et fait peine à voir. Désormais, on attend seulement une réaction d'orgueil. Le CAB obtient une pénaltouche sur les 22 écossais. Si le ballon est volé, il n'est pas contrôlé par la suite. Vano Karkadze le récupère et s'en va marquer son essai. Sauf qu'il échappe le ballon au contact du dernier défenseur à seulement quelques centimètres de la ligne (47').

L'alignement briviste est capable de voler des ballons mais malheureusement, il en perd aussi comme sur cette nouvelle possibilité dans les 22 mètres adverses. A force de manquer ses occasions, Brive va se faire punir. Nouvelle attaque au large et Owsley est de nouveau trouvé. L'ailier accélère et se joue de Thomas Acquier pour décaler Ben Muncaster. Le 3e ligne résiste à la charge d'Otar Giorgadze pour marquer son essai, lui qui vient tout juste d'entrer en jeu (47-3, 53'). Petit à petit, l'intensité de la rencontre est en train de baisser mais Brive n'en profite pas. Sur une nouvelle possibilité à 10 mètres de l'en-but et une charge de Tevita Ratuva, le soutien offensif est à la faute (58'). Le CAB veut sauver l'honneur mais la défense d'Edimbourg est vigilante à l'image de ce plaquage offensif de Watson sur Acquier. On va vite retrouver le meilleur joueur du tournoi des 6 Nations 2021. Après plusieurs temps de jeu dans l'axe et sur la ligne, le ballon est écarté vers Charlie Savala qui décale sur le pas son 3e ligne qui marque le 8e essai (52-3, 67'). La barre des 50 points est franchie mais il reste encore du temps. Après une nouvelle séquence sur la ligne, cette fois, c'est le centre Mark Bennett qui marque en force son essai (59-3, 73'). Les brivistes veulent malgré tout sauver l'honneur, en tout cas, ils essaient. Sauf que la défense est parfaitement en place et laisse les attaquants s'épuiser avant de récupérer le ballon sur un en-avant. Edimbourg termine ce feu d'artifice par un dixième et dernier essai. Henry Pyrgos joue rapidement une pénalité à 5 mètres pour lui-même et franchit la ligne (66-3, 82'). Edimbourg s'est baladé et Brive a vécu un cauchemar sans nom.

 

Fiche technique

 

Edimbourg : 10 essais de Young (6', 27'), Ritchie (29'), Graham (34'), Owsley (38', 42'), Muncaster (53'), Watson (67'), Bennett (73') et Pyrgos (82') ; 6 transformations (6', 27', 29', 38', 42', 53') de Boffelli, 2 transformations (73', 82') de Savala

1 Schoeman (49' Courtney) - 2 Cherry (42'-46' McInally) - 3 Williams (50' Nel) - 4 Young (42' Sykes) - 5 Gilchrist (Cap) - 6 Ritchie (50' Muncaster) - 7 Watson - 8 Kunavula - 9 Shiel (58' Pyrgos) - 10 Kinghorn (58' Savala) - 11 Owsley - 12 Hutchison - 13 Bennett - 14 Graham - 15 Boffelli (62' Immelman)

 

Brive : 1 pénalité (3') de Laranjeira

1 Thompson-Stringer (48' Thomas) - 2 Karkadze (48' Acquier) - 3 Ceccarelli (21'-32', 54' Bekoshvili) - 4 Lebas - 5 Zafra - 6 Cerqueira (56'-66' Ratuva) - 7 Giorgadze - 8 Fa'aso'o (51' E.Abadie) - 9 Sanga (56' P.Abadie) - 10 Abzhandadze - 11 Tournebize - 12 Galala (32' Lacoste) - 13 Galletier - 14 Muller - 15 Laranjeira (Cap)

 

Le résumé vidéo

 

 

En bref

Il y a perdre et perdre. Edimbourg est sur le papier une meilleure équipe que Brive. Au niveau des compositions d'équipes du soir, la meilleure équipe était largement celle d'Edimbourg. La confiance, les automatismes, le jeu : tout penchait du côté écossais. Mais comme à Biarritz ou à Lyon, Brive a lâché et a pris une leçon. S'il y avait la possibilité de marquer deux essais et deux sont largement évitables, le score aurait quand même été lourd. Il va falloir très vite se remettre d'aplomb et actionner les bonnes ficelles pour réagir contre Biarritz dans une semaine car là, il n'y aura pas de droit à l'erreur. Le joker a été grillé face à Bordeaux, il n'y en a pas d'autres. Que les discours virulents en interne servent à quelque chose. En Ecosse, les attitudes n'étaient pas bonnes et c'est franchement inquiétant.

 

Images : Bein Sports

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Castres 76
2 Montpellier 74
 
11 Stade Français Paris 50
12 Brive 46
13 Perpignan 43
14 Biarritz 24
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Castres 10 29 Montpellier
Résultats Top 14