Brive est balayé dans l'enfer du Connemara au Connacht (61-5), le résumé du match
Publié le dimanche 15 janvier 2023 à 06:00

Michel Sardou chantait le Connemara, une région du comté de Galway. Au Sportsground, la terre était brûlée pour les brivistes qui ont vécu l'enfer dans le vent irlandais. Emportés comme des fétus de paille, les joueurs du CAB un cinglant échec, le 2e plus gros de leur histoire dans la compétition.

Pour ce match, le Connacht fait sa rotation habituelle en ne proposant qu'un seul titulaire du match aller. A Brive, c'est la grande rotation avec bon nombre de joueurs issus du centre de formation du club.

 

Première période : le Connacht impose sa loi et son jeu

Brive va évoluer avec le vent dans le dos en première période mais c'est comme dans le saut à ski, le vent de face permet une plus grande portance. Le Connacht met la main sur le ballon et impose son rythme. Rapidement, les verts sont aux abords des 22 brivistes. La défense se met à la faute. Jack Carty va feinter tout le monde. Il décide de jouer au pied cette pénalité, sur l'aile de John Porch. L'ailier devance Kévin Fabien dans le duel aérien et inscrit le premier essai de la rencontre (7-0, 3').

 

Brive n'est pas entré dans la partie et subit les attaques irlandaises. Alex Wootton accélère et sert Mack Hansen qui s'amuse dans la défense briviste. A mesure que les plaquages manqués se succèdent, l'arrière avance. Il avance et passe à Finlay Bealham qui repousse Valentin Tirefort avant d'aller aplatir (14-0, 8'). Brive ne voit pas le jour et cela se rapproche de l'en-but encore une fois. Après une touche dans les 22 mètres du CAB, le maul du Connacht progresse bien et les avants enchainent ensuite les charges sur la ligne. Sur une dernière charge, Hayden Thompson-Stringer sauve son équipe de l'essai en arrachant le ballon (11'). Brive ne parvient pas à sortir de son camp et le Connacht possède de nombreux ballons offensifs à une excellente ligne d'attaque. Après les avants en force, on tente le jeu de mouvement et les intervalles sont trouvées. En bout de ligne, Cathal Forde marque son essai. Après appel à la vidéo (écran sur Sasha Gué), l'essai est validé (21-0, 17'). Les brivistes sont totalement dominés et ne parviennent pas à s'installer dans le camp adverse. En possession de la balle, c'est dans son propre camp et au final rendu au pied. Au contraire du Connacht qui récite sa partition offensive. A nouveau, les irlandais se créent une nouvelle occasion d'essai. Dave Heffernan et Mack Hansen sont proches de l'essai. C'est finalement Wootton qui marque en coin (26-0, 24'). Brive arrive enfin à s'approcher des 22 mètres irlandais. Si la touche est assurée, le ballon va être perdu au contact (26'). Encore une fois, le Connacht est tout proche de l'essai mais tombe sur ce coup là sur une défense de Brive concernée. Elle entraine d'abord le maul vers la touche puis elle défend bien sa ligne avec notamment un gros plaquage d'Abraham Papali'i et enfin provoque l'en-avant (30'). Mais cela ne va pas durer. Cian Prendergast déchire le rideau défensif et offre le doublé à Wootton (33-0, 33'). A quelques minutes de la pause, Brive va enfin sauver l'honneur. L'attaque part mal avec des attaquants qui subissent les plaquages défensifs. Sur le reculoir, Tom Raffy joue au pied dans le dos de la défense. Le rebond est favorable à Tom Danovaro qui décale Kévin Fabien. L'ailier s'en va inscrire l'essai de l'honneur, son 3e en 2 matchs face au Connacht (33-5, 36').

Juste avant de revenir aux vestiaires, Tietie Tuimauga doit céder sa place pour protocole commotion à Francisco Coria Marchetti (38'). Au bout de 40 minutes, l'addition est salée pour Brive face à une équipe du Connacht qui déroule et qui a déja validé le bonus offensif.  Kévin Fabien a sauvé l'honneur et à ce rythme, il va être recruté par une franchise irlandaise vu son rendement face au Connacht !

 

Deuxième période : plus brouillonne mais les essais s'enchainent

La seconde période part sur une bonne note avec une pénalité obtenue par le CAB. Raffy va en touche mais cette touche est en souffrance depuis le début du match du côté de Brive et cela va se confirmer avec un énième lancer perdu (43'). A défaut d'être énergique sur le terrain, Brive se rebelle en mêlée et s'échauffe avec son adversaire. Les jeunes brivistes (Karkadze, Coria-Marchetti et Rixen) ne baissent pas les yeux et sont au coeur du feu. Après quelques minutes d'attente, le Connacht reprend sa marche en avant. Sur un jeu au pied mal assuré de Léo Carbonneau, le Connacht relance et Alex Wootton inscrit un triplé (40-5, 51').

 

Brive souffre mais a quelques éclairs de génie en attaque. Coria-Marchetti transperce la défense et avance sur une trentaine de mètres. Il a le soutien de Carbonneau qui n'assure pas sa passe vers Maxence Biasotto (56'). La réponse est cinglante. Sur la touche, le Connacht avance vers l'axe avant de revenir petit côté. Le duo infernal Wootton - Hansen s'amuse de la défense et l'arrière passe à Conor Oliver pour déjà le 7e essai irlandais (47-5, 58'). Brive se procure un temps fort dans les 22 mètres irlandais. A la suite d'une touche, Karkadze charge, passe au sol dans les 5 mètres mais le soutien offensif se fait pénaliser. Quelques instans plus tard, nous revoilà proche de la ligne. A plusieurs reprises, on lance Coria Marchetti pour utiliser sa puissance mais la défense parvient à repousser la course du pilier argentin du CAB. Malheureusement, les passes ne sont pas assurées et cela se termine par un en-avant (65').

Est ce que dans les dernières minutes le Connacht va-t-il lever le pied ? Pas du tout ! Sur une nouvelle attaque, le ballon se déplace bien et Wootton s'offre une passe décisive sur l'essai de Conor Fitzgerald (54-5, 72'). Et pour finir, une action qui devrait faire bondir le staff tant l'implication en défense reflète le match. Derrière une mêlée, le Connacht part sur 8-9 classique petit côté. Kieran Marmion accélère et se transforme en Mikaela Shiffrin remportant un slalom avec une facilité déconcertante. Le demi de mêlée se joue des défenseurs brivistes avec trop de facilité pour inscrire le 9e essai du Connacht (61-5, 77'). Le cauchemar briviste dans le Connemara prend fin avec cette très lourde défaite. Le Connacht a fait le job en l'emportant avec le bonus et en s'assurant une belle différence de points qui pourrait compter au moment de définir les positions en 1/8e de finale de Challenge Cup.

 

Fiche technique

 

Connacht : 9 essais de Porch (3'), Bealham (8'), Forde (17'), Wootton (24', 33', 51'), Oliver (58'), Fitzgerald (72') et Marmion (77') ; 8 transformations (3', 8', 17', 33', 51', 58', 72', 77') de Carty

1 Dooley (52' Duggan) - 2 Heffernan (63' Tierney-Martin) - 3 Bealham (52' Aungier) - 4 Murphy - 5 N.Murray (60' Fifita) - 6 Prendergast - 7 Oliver - 8 Butler (60' Booth) - 9 Reilly (63' Marmion) - 10 Carty (Cap) - 11 Wootton - 12 Forde (59' Daly) - 13 Ralston - 14 Porch (59' Fitzgerald) - 15 Hansen

 

Brive : 1 essai de Fabien (36')

1 Thompson-Stringer (52' Fraissenon) - 2 Karkadze (59' Tronc) - 3 Tuimauga (38' Coria Marchetti) - 4 Zafra - 5 Rixen - 6 Voisin - 7 Gué - 8 Papali'i (54' Matalaweru) - 9 Lobzhanidze (46' Carbonneau) - 10 Raffy - 11 Tirefort (23' Danovaro) - 12 Lee (Cap) (46' Hervé) - 13 Douglas - 14 Fabien - 15 Biasotto (59' Bedou)

 

Le résumé vidéo

 

En bref

Personne n'était réellement motivé pour ce match et malheureusement, cela s'est vu. Brive a coulé en touche, a coulé en défense avec un nombre incalculable de plaquages manqués (51 !!!) et n'est pas invité à ce niveau là. Avec un tel score, difficile de trouver des satisfactions même s'il n'y a pas de grosses blessures à signaler (à surveiller le protocole commotion de Tuimauga et la sortie prématurée de Tirefort), que les jeunes ont pas mal joué et que certains d'entre eux se sont bien montrés à l'image de Kévin Fabien et Francisco Coria Marchetti notamment. Au Connacht, Brive encaisse sa 2e plus lourde défaite de son histoire en Challenge Cup, derrière la défaite à Edimbourg la saison dernière (66-3). Aussi bizarre que cela puisse paraitre, Brive peut encore se qualifier la semaine prochaine face à Cardiff ! La poule A est totalement scindée en deux.

 

Images : EPCR

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 49
2 Stade Français Paris 46
 
12 Pau 27
13 Brive 25
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Bordeaux 23 15 Bayonne
Pau 12 21 Lyon
Stade Français Paris 26 7 Castres
Clermont 31 20 Perpignan
Brive 26 17 Toulon
La Rochelle 30 7 Toulouse
Montpellier 17 12 Racing 92
Résultats Top 14