Brive assure l'essentiel face à Zebre (24-10), le résumé du match
Publié le samedi 14 décembre 2019 à 06:00

Une réaction était attendue de la part de Brive devant son public après la défaite en Italie. Si la qualification n'est plus à l'ordre du jour, il faut jouer cette phase retour de la meilleure façon possible. Et cela commence par une victoire face à Zebre.

Pour ce match, le CAB fait tourner tout en se projetant vers Bayonne en relançant quelques titulaires habituels. Zebre change presque tout en prévision du match contre Trévise en Pro 14.

 

Première période : Brive prend les devants

Brive attaque bien la rencontre en s'installant dans le camp de Zebre mais la défense parvient à garder le CAB dans la zone des 40 mètres. Tandis que la pluie sera l'accompagnatrice de cette rencontre, les deux équipes veulent jouer et jouent juste en ce tout début de match. Après une chandelle de Tedo Abzhandadze, Seva Galala est trop pressé et plaque le joueur italien en l'air. Carton logique pour le briviste (6'). Peu présent dans le camp briviste depuis le début de rencontre, Zebre se montre dangereux durant cette supériorité numérique. Les temps de jeu se multiplient dans les 22 brivistes, la défense résiste comme elle peut mais se met à la faute. Michelangelo Biondelli ouvre le score (0-3, 11'). Le CAB ne tarde pas à réagir. Sur une attaque dans le camp italien, Thomas Acquier se fait plaquer haut. Pour son geste, Jimmy Tuivaiti écope d'un carton jaune. Pendant quelques minutes, les deux équipes vont jouer à 14. Abzhandadze ne tremble pas et égalise (3-3, 14'). Zebre attaque mais commet un en-avant. Derrière, le pack briviste fait l'effort et obtient une pénalité qui devient une pénaltouche dans les 22 adverses. Les avants se structurent et avancent. Vasil Lobzhanidze voit un trou et s'échappe pour le 1er essai de la rencontre (10-3, 17').

Et un essai pour Lobzhanidze, un !

 

Malgré cet essai, Brive ne parvient pas à prendre une domination sur la rencontre et Zebre en profite pour se montrer dangereux. Le CAB peine à stopper les mauls italiens et dans le jeu d'avants, Zebre avance régulièrement. Après une pénaltouche à 5 mètres, Brive met les barbelés dans ses 5 mètres pour ne pas encaisser d'essai. Et il y parvient en provoquant l'en-avant adverse. Et on se donne de l'air derrière une mêlée dominatrice en cette première période. Mais si cette domination semble briviste, cela ne se confirme pas tout à fait dans les faits. Le pack briviste fait reculer son adversaire mais l'arbitre redonne la mêlée à refaire. Et comme souvent, derrière, vous vous faites pénaliser ! On s'échauffe derrière, on sent de la frustration côté briviste (33'). Le jeu est assez haché en cette fin de période mais Zebre a une bonne munition avant la pause. Le ballon est bien capté et le maul s'enclenche. Sauf qu'il y a un écran du côté des italiens. Derrière un jeu au pied, le duo Scholes - Galala met la pression sur l'arrière-garde transalpine mais le soutien se met à la faute. C'est donc la fin de cette période qui voit Brive mener sur le score de 10 à 3. Gros combat dans les zones d'affrontements. Pour des envolées, on reviendra plus tard.

 

Deuxième période : il manque le bonus

Brive ne perd pas de temps pour enfoncer le clou. Rory Scholes récupère un ballon d'attaque au milieu de terrain, fait un peu de travers pour trouver une solution. Il la trouve avec un trou dans la défense au large de Zebre. L'arrière s'infiltre puis sert à hauteur Seva Galala qui offre le doublé à Vasil Lobzhanidze. Le géorgien se fait plaisir avec un plongeon digne de l'hémisphère sud ! (17-3, 44').

Et de deux pour Vasil Lobzhanidze !

 

Les changements se multiplient chez les deux équipes mais le rythme retombe. Zebre tente de bien de recoller au score mais tombe sur une défense briviste appliquée et qui parvient à récupérer plusieurs munitions. Derrière une touche, Brive écarte rapidement le ballon vers les extérieurs. En bout de ligne, Scholes subit un double plaquage et reste au sol. L'arbitre signale un plaquage haut mais c'est surtout le genou gauche qui fait souffrir le joueur briviste. Brive pousse pour faire craquer la défense italienne et ainsi marquer un 3e essai mais Zebre résiste et parvient à repousser les 3/4 du CAB en touche. Pendant ce temps là, Rory Scholes a essayé de rester sur le terrain mais la douleur est trop forte, il est remplacé par Maxence Darthou (56'). De nouveau dans les 22 italiens, Brive perd le ballon dans le regroupement et le contre de Zebre est lancé. Heureusement pour le CAB, le rebond lui est favorable en allant en touche. Petit coup de chaud sur ce ballon perdu par Brive (59'). Malgré tout, tandis que le match est largement à sa portée, le CAB ne parvient pas à passer à la vitesse supérieure pour définitivement faire craquer l'équipe de Zebre qui lance plusieurs offensives mais sans trouver la faille dans la défense briviste. Le temps s'écoule et les chances d'un bonus offensif se réduisent. Zebre tombe sur Nico Lee qui parvient à gratter le ballon et obtenir une pénalité. Brive revient dans les 22 italiens et les avants vont multiplier les temps de jeu. La ligne se rapproche et Thomas Acquier part petit côté pour aplatir. Si dans un premier temps, il semblait que le talonneur avait commis un en-avant au moment d'aplatir, l'essai est malgré tout accordé (un peu à la surprise générale !). Il reste moins de 10 minutes à jouer et il ne manque qu'un essai pour le bonus, c'est jouable (24-3, 72'). C'est jouable mais ça se complique. Lee écope d'un carton jaune pour un en-avant volontaire (75'). Profitant de cette supériorité numérique, Zebre marque un essai, par l'intermédiaire de Tommaso Boni après une pénalite vite jouée (24-10, 77'). Dans les dernières secondes, Brive lance une dernière offensive, la ballon remonte rapidement le terrain, il ne reste plus que quelques mètres mais un dernier en-avant vient cloturer la rencontre. Brive s'impose mais laisse échapper le bonus offensif. Le CAB a assuré l'essentiel lors de cette 4e journée de Challenge Cup.

 

Fiche technique

 

Brive : 3 essais de Lobzhanidze (17', 44') et d'Acquier (72') ; 3 transformations et 1 pénalité (14') d'Abzhandadze ; 2 cartons jaunes pour Galala (6') et Lee (75')

1 Thomas (53' Tapueluelu) - 2 Acquier (13'-24', 53'-67' Da Ros) - 3 Japaridze (31'-71' Doge) - 4 Lebas - 5 Lees (MT Marais) - 6 Kamikamica - 7 Voisin - 8 Fa'aso'o (57' Giorgadze) - 9 Lobzhanidze (59' Blanc) - 10 Abzhandadze - 11 Galala (49' Olding) - 12 Dunbar - 13 Lee - 14 Jurand - 15 Scholes (57' Darthou)

 

Zebre : 1 essai de Boni (77') ; 1 transformation de Violi et 1 pénalité (11') de Biondelli ; 1 carton jaune pour Tuivaiti (14')

1 Lovotti (51' Rimpelli) - 2 Manfredi (51' Bigi) - 3 Bello (51' Tarus) - 4 Kearney (26' Biagi) - 5 Ortis - 6 Mbandà (74' Masselli) - 7 Meyer - 8 Tuivaiti - 9 Renton (51' Violi) - 10 Biondelli - 11 Padovani - 12 Boni (Cap) - 13 Elliott - 14 Bruno (74' Walker) - 15 Laloifi (51' Balekana)

 

En bref

Si le match n'a pas atteint des sommets techniques et de jeu, Brive a, malgré tout, assuré l'essentiel avec une victoire propre. Brive a su se montrer efficace en attaque, porté par sa charnière géorgienne Vasil Lobzhanidze (2 essais) et Tedo Abzhandadze (9 points au pied à 100%). Il fallait se rassurer après la défaite de la semaine dernière. Si tout n'a pas été parfait, Brive revient à l'équilibre dans cette Challenge Cup (2 victoires - 2 défaites). Malgré tout, entre le bonus manqué en fin de match et les blessures de plusieurs joueurs (Da Ros, Scholes), la soirée était comme le temps : grise et pluvieuse.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Zebre dans l'album photos 

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Stade Français Paris 53
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 36
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 22
Lyon 41 30 Clermont Ferrand
Stade Français Paris 46 32 Pau
Toulouse 34 16 Racing 92
Bayonne 23 26 Castres
Toulon 34 17 Agen
Brive La Rochelle
Bordeaux Montpellier
Résultats Top 14