Brive termine de la meilleure des façons (33-29), le résumé du match
Publié le dimanche 19 janvier 2020 à 06:00

Sans la pression du résultat, il fallait se lâcher et se faire plaisir. Brive et le Stade Français ont disputé un match ouvert avec du spectacle et des essais. Tout le monde repart avec des points mais c'est le CAB qui en a le plus !

Pour ce match, le CAB peut compter sur le retour de plusieurs joueurs absents depuis quelques semaines voire plusieus mois. Le Stade Français fait confiance à l'équipe qui a joué contre Zebre la semaine précédente.

 

Première période : Brive court après le score

Sans pression, le Stade Français lâche les chevaux rapidement et se retrouve dans le camp briviste. La première attaque dangereuse ne donne rien mais l'arbitre signale un plaquage haut d'un défenseur briviste. Joris Segonds ouvre le score (0-3, 6'). Paris tente tout et la réussite est là. Adrien Lapegue se joue de Setareki Bituniyata le long de la ligne de touche, en flirtant avec elle, et sert Clément Daguin qui n'a plus qu'à conclure en solitaire pour le premier essai de la rencontre (0-10, 8'). Pris à froid, Brive se doit de réagir. Après être à deux doigts de se faire surprendre par un rebond capricieux, le CAB avance dans le camp parisien en profitant de l'indiscipline parisienne. Les avants prennent les choses en main en assurant les touches et en développant de bons mauls derrière. Le pack s'écroule dans l'en-but mais l'essai n'est pas accordé. Bras cassé sur la mêlée, Otar Giorgadze joue vite et marque en force au pied des poteaux (7-10, 15'). Le Stade Français repart à l'attaque. Derrière une mêlée, les 3/4 mettent l'équipe dans l'avancée et dérangent la défense briviste. Elle résiste mais se fait surprendre sur les extérieurs en laissant un trop gros espace. Segonds saute directement vers Ruan Combrinck qui conclut en coin (7-15, 22'). Sur le renvoi, la séquence n'est pas bonne pour les parisiens avec un en-avant et une faute en mêlée. Après la pénaltouche, Brive fait du simple, efficace, puissant : prise de balle, maul et essai. C'est Victor Lebas qui est à la conclusion de ce mouvement (14-15, 27').

En force, les avants remettent Brive dans le bon sens

 

Quand Brive utilise ses avants, Paris est efficace avec ses 3/4. La défense du CAB se met à la faute mais Segonds manque sa tentative (31'). Brive a l'occasion de mettre la pression sur le Stade Français en cette fin de période mais manque de précision, à l'image de cette pénaltouche non trouvée par Enzo Hervé ou des en-avants en phase offensive. A la sirène, les parisiens se mettent à la faute légèrement dans le camp briviste. Brive tente de se rapprocher mais le ballon est perdu en conquête. Le Stade Français tape en touche et mène à la pause. Les deux équipes jouent relâchées mais cela manque de précision malgré 4 essais déjà inscrits par les 2 clubs.

 

Deuxième période : Brive frappe en dernier

Si Paris se montre dangereux dès les premiers instants avec une très belle touche trouvée par Segonds, c'est bien Brive qui frappe en premier. Vasil Lobzhanidze joue rapidement une pénalité dans son camp. Derrière, ça s'enchaine bien avec des soutiens rapides et efficaces. Brive progresse très rapidement. La ligne se rapproche et dans cette situation, on appelle Giorgadze pour finir le boulot. Le géorgien s'offre un doublé et permet au CAB de mener pour la première fois du match (19-15, 44'). L'avantage sera de courte durée. Les avants parisiens tentent d'y aller en force après une touche à 5 mètres. Quand ça ne passe pas devant, on tente alors derrière. Le décalage est trouvé au large et Lapegue s'offre également son essai (19-22, 48'). On se répond coup pour coup. Brive trouve des espaces avec ses 3/4. Setareki Bituniyata transperce la défense mais garde le ballon au sol à l'entrée des 22 mètres parisiens. Tout le monde râle côté briviste, public et surtout les joueurs qui sont sanctionnés de 20 mètres de pénalité. Avant la touche, le capitaine Mitch Lees est rappelé à l'ordre par Christophe Ridley. La touche n'est pas droite mais Brive perd la mêlée sur sa propre introduction. Mal placé en défense, Brive se fait surprendre par Daguin qui s'échappe petit côté. On ne reverra plus le demi de mêlée parisien (19-29, 53'). Paris a fait un petit break et on attend la réaction briviste. Elle va arriver très rapidement. Profitant d'une faute parisienne, les brivistes optent pour la pénaltouche. Sauf que cette fois, les avants n'iront pas au bout. Malgré tout, ils avancent et c'est Lobzhanidze qui marque, à la manière d'un demi de mêlée, en trouvant un petit espace dans la défense (26-29, 57'). Le CAB veut continuer sur sa lancée mais sur une relance, il se fait pénaliser. Segonds connait son 2e échec sur pénalité de l'après-midi (60'). Une belle opportunité manquée par Paris pour faire un petit écart et cette opportunité va être saisie par Brive. Le Stade Français est tout proche de l'essai mais on commet un en-avant au contact. Le CAB lance le contre en occupant au pied. A la lutte, Bituniyata obtient une pénalité sur un ballon gardé au sol. Après avoir gâché une première occasion, Brive déclenche un maul sur une nouvelle pénaltouche. Le maul avance et petit côté, Peniami Narisia s'échappe et s'en va plonger dans l'en-but (33-29, 67').

Narisia marque le 9e et dernier essai de cette rencontre

 

La fin de match approche et les deux équipes tentent tout pour faire la différence. Il y a du déchet entre indiscipline et fautes de main. Le Stade Français se montre de nouveau menaçant, à quelques mètres de la ligne, mais commet un en-avant plus que fâcheux alors que l'essai semblait tout proche. A quelques secondes de la fin, Brive conserve le ballon, jusqu'à la sirène qui libère les brivistes, victorieux de cette rencontre riche en essais et rebondissements.

 

Fiche technique

 

Brive : 5 essais de Giorgadze (15', 44'), Lebas (27'), Lobzhanidze (57') et Narisia (67') ; 2 transformations (15', 27') d'Hervé, 2 transformations (57', 67') d'Abzhandadze

1 Thomas (52' Tapueluelu) - 2 Karkadze (52' Narisia) - 3 Doge (52' Johnston) - 4 Lebas (56' Malafosse) - 5 Lees (Cap) - 6 Cerqueira - 7 Kamikamica - 8 Giorgadze (52' R.Marais) - 9 Lobzhanidze (62' Delarue) - 10 Hervé (50' Abzhandadze) - 11 Namy - 12 Dunbar (57' Darthou) - 13 Buliruarua - 14 Bituniyata (9'-18' Darthou) - 15 Jurand (71' Hervé)

 

Stade Français : 4 essais de Daguin (8', 53'), Combrinck (22') et Lapegue (48') ; 3 transformations (8', 48', 53') et 1 pénalité (6') de Segonds

1 Clément (18' Futeu) - 2 Panis (Cap) (47' Anga'aelangi) - 3 Melikidze (50' Tagi) - 4 Pyle (62' Joussain) - 5 Azagoh - 6 Chapuis - 7 Koroi - 8 Francoz (53' Godener) - 9 Daguin (68' Percillier) - 10 Segonds - 11 Lapegue - 12 Arrate (50' Tuqovu) - 13 Mapoe - 14 Combrinck (68' Desplan) - 15 Tui

 

En bref

Match sans enjeu alors autant se faire plaisir ! Brive et le Stade Français se sont répondus coup pour coup durant toute la partie. Si Paris a bien commencé la rencontre, le CAB a été mieux à cheval sur la mi-temps. Bousculés par des visiteurs sans complexes, les brivistes s'en sont globalement remis à la puissance de ses avants qui ont dominé la conquête et notamment les mauls. Au bout du compte, c'est Brive qui a le dernier mot et s'offre une dernière victoire, bonifiée qui plus est, pour équilibrer son bilan en Challenge Cup, avec 3 victoires et 3 défaites.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et le Stade Français dans l'album photos 

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Bordeaux 61
2 Lyon 53
 
9 Castres 33
10 Brive 33
11 Bayonne 33
 
13 Agen 26
14 Stade Français Paris 25
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 17
Racing 92 49 0 La Rochelle
Bayonne 20 10 Toulouse
Pau 19 15 Montpellier
Agen 15 32 Clermont Ferrand
Brive 30 16 Lyon
Bordeaux 26 24 Castres
Toulon 19 18 Stade Français Paris
Résultats Top 14