Top 14 Racing - Brive : le CAB aux portes d'un gros coup à Colombes (17-14)
Publié le dimanche 1 novembre 2015 à 13:24

Le bon début de saison de Brive a changé l'intérêt de ce déplacement qui est devenu une affiche du haut du tableau. Le Racing cherche à confirmer sa 3e place tandis que Brive se déplace sans pression mais sans ambitions. Le scénario du match va offrir deux actes bien différents avec une dose de suspense pour habiller le tout.



img-accroche-resume-match-top14-racing-brive

Pour ce duel de haut de tableau, les deux équipes ne galvaudent pas la rencontre. Le Racing renforce son équipe avec le retour de plusieurs mondialistes. Le CAB effectue quelques rotations par rapport à l'équipe victorieuse dans le Béarn.

Première période : domination totale du CAB

Sous un beau soleil, le Racing semble avoir des fourmis dans les jambes en ce début de rencontre. Mais il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Brive profite des quelques approximations adverses pour tester sa mêlée face à un nouvel adversaire. Les premières tournent à l'avantage des corréziens. Cela permet à Germain d'investir le camp du Racing. Brive en profite pour lancer une première attaque qui est stoppée irrégulièrement sous les poteaux. Face à son ancien club, le buteur briviste ne tremble pas et ouvre le score (0-3, 5'). Le Racing veut jouer et multiplie les temps de jeu mais la défense briviste reste bien en place. Machenaud pense trouver une brèche à la sortie d'une mêlée mais un en-avant vient stopper cette belle initiative au moment de la passe avec Rokocoko sur les 22 brivistes. Après un début de match compliqué, la mêlée du Racing reprend le dessus et récupère une pénalité. Malheureusement, Machenaud trouve le poteau (13'). Le Racing a la possession mais ne parvient pas à enchainer les temps de jeu à cause de multiples fautes de main. Brive en profite donc pour revenir dans le camp parisien grâce au long jeu au pied de Germain. Finalement, le CAB décide à son tour de se dégourdir les jambes. Iribaren envoie plusieurs puissantes charges (notamment Galala et Koyamaibole), les brivistes avancent et ne sont plus qu'à quelques mètres de l'en-but. Iribaren décide de partir sur le petit côté et sert Galala qui marque en coin. Vidéo demandée par Mr Minery, le pied du centre briviste semble toucher la ligne de touche mais finalement l'essai est validé pour le CAB qui ne sera pas transformé (0-8, 25'). Le CAB domine ce début de rencontre et va assoir cette domination encore un peu plus. La mêlée briviste est redoutable et pousse à plusieurs reprises son homologue à la faute. Une nouvelle pénalité de Germain permet à Brive de concrétiser cette maitrise (0-11, 28'). Le Racing veut réagir mais se heurte à une défense briviste très bien en place et percutante dans les phases de rucks. Le puissant pilier racingman, Tameifuna, a du mal face à Lucas Pointud et écope d'un carton jaune après une faute en mêlée. Germain réussit une nouvelle pénalité (0-14, 38'). Brive est parfait dans cette première période, le Racing est sans solution mais parvient enfin à s'inscrire au tableau d'affichage avec une pénalité de Machenaud à la sirène (3-14, 40').

 

Deuxième période : le réveil du Racing

Chahuté en première période, le Racing doit réagir dès l'entame et le staff parisien ne perd pas de temps et fait rentrer ses internationaux Ben Arous, Szarsewski et Masoe. Les Racingmen continuent à développer leur jeu offensif comme au début de rencontre mais cela ne parvient toujours pas à déboussoler une défense briviste bien en place, en confiance et qui voit se rapprocher l'exploit. Brive se retrouve dans les 22 adverses et tente de porter l'estocade à son adversaire. Malheureusement, le Racing se rebelle et contre le CAB aussi bien en défense qu'en mêlée. Les brivistes repartent bredouilles de ce temps fort. Ils ne le savent pas encore mais c'est le tournant du match. Car dès lors, le Racing rentre désormais dans sa rencontre et le sang neuf apporté par les remplaçants va être décisif. De retour du Mondial, Brice Dulin déchire le rideau défensif briviste et ramène le jeu sur les 22 adverses. Le jeu se poursuit et se rapproche dangereusement de la ligne d'en-but corrézienne. Les charges se multiplient et la défense finit par craquer. Le surnombre est exploité au large et Dimitri Szarsewski sert Eddy Ben Arous pour le premier essai du Racing (10-14, 63'). Le Racing est enfin dans la partie. Au moment où Brive perd de sa superbe, le Racing trouve un second souffle. Les brivistes subissent les assauts bleus et blancs et se mettent à la faute. Beaucoup trop à la faute. A peine rentré en jeu, Thomas Acquier écope d'un carton jaune (71'). Derrière, la pénaltouche est choisie et le maul se forme. Les 3/4 viennent prêter main forte à leurs avants et c'est Marc Andreu qui inscrit le 2e essai de son équipe (17-14, 73'). En 10 minutes, Brive vient de perdre le contrôle de la rencontre et rien ne semble pouvoir arrêter le Racing désormais. Déjà à 14, le CAB va devoir terminer à 13 suite au carton jaune (pour plaquage haut) de Poutasi Luafutu (74'). Les brivistes sont tout près de perdre le bonus défensif mais parviennent, dans un sursaut d'orgueil, à le sécuriser. Une dernière mêlée au centre du terrain aurait pu offrir une dernière possibilité à Gaëtan Germain d'arracher le nul à Colombes mais en double infériorité numérique, difficile de renverser un pack transfiguré avec l'apport de ses remplaçants. Le Racing s'est réveillé à l'heure de jeu tandis que Brive s'est retrouvé en panne d'essence et de solutions au même moment.

 

Fiche technique

 

Racing : 2 essais de Ben Arous (63') et Andreu (73'), 2 transformations et 1 pénalité (40') Machenaud ; 1 carton jaune : Tameifuna (37')

1 Brugnaut (40' Ben Arous) - 2 Chat (40' Szarzewski) - 3 Gomes Sa (22' Tameifuna) - 4 Charteris - 5 Van der Merwe (64' Filipo) - 6 Nyanga - 7 Dubarry - 8 Claassen (47' Masoe) - 9 Machenaud (Cap) (70' Phillips) - 10 Talès (70' Dambielle) - 11 Andreu - 12 Chavancy - 13 Laulala (40' Dussartre) - 14 Rokocoko - 15 Dulin

 

CA Brive : 1 essai Galala (24') ; 3 pénalités Germain (5', 28', 38') ; 2 cartons jaunes : Acquier (71') et Luafutu (74')

1 Pointud (68' Shvelidze) - 2 Da Ros (60' Acquier) - 3 Buys (52' Jgenti) - 4 Steenkamp (64' Waqaniburotu) - 5 Méla (Cap) - 6 Hauman (58' Luafutu) - 7 Sanconnie - 8 Koyamaibole - 9 Iribaren (66' Péjoine) - 10 Laranjeira - 11 Namy - 12 Galala (64' Ugalde) - 13 Mignardi - 14 Masilevu (71' Mafi) - 15 Germain

 

En bref

Il aura manqué une quinzaine de minutes. A ce laps de temps près, Brive réalisait un gros exploit dans ce Top 14 en l'emportant sur le terrain du Racing. Auteur d'un très gros match jusque là, le CAB mène la partie sans que personne ne trouve à redire. Mais petit à petit, le banc parisien a fait la différence en seconde période et sonne le réveil du Racing en mode sieste pendant une bonne partie de la rencontre. Deux essais en supériorité numérique offrent la victoire aux parisiens. Une victoire qui échappe aux brivistes qui repartent avec un bonus défensif. Avant la rencontre, cela aurait été un bon résultat. Après, les sentiments sont mitigés. Brive doit se souvenir de cette fin de match pour éviter de revivre ça dans le futur.

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Racing 92 35
 
13 Perpignan 18
14 Brive 13
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Clermont 19 14 Montpellier
Bordeaux 33 13 Brive
Toulouse 34 13 Perpignan
Bayonne 19 7 Lyon
Stade Français Paris 27 14 La Rochelle
Castres 26 22 Pau
Toulon 14 31 Racing 92
Résultats Top 14