L'addition est lourde pour Brive à Paris (51-21), le résumé du match
Publié le lundi 4 janvier 2021 à 06:00

La période des fêtes se termine mais le rugby enchaine, encore et toujours. En confiance, Brive peut espérer quelque chose dans la capitale. Mais les espoirs se heurtent durement à la réalité. Le Stade Français reste très solide à domicile et inflige un revers assez lourd aux brivistes.

Pour ce match, Paris aligne une partie de ses internationaux. Brive remanie son équipe de départ par rapport au succès face à Lyon la semaine dernière.

 

Première période : Brive est trop généreux

Rapidement, le Stade Français s'installe dans le camp briviste. A la première mêlée, Brive est pénalisé. Joris Segonds ouvre le score (3-0, 5'). Le CAB a du mal en ce début de match avec plusieurs pénalités et surtout une difficulté à gagner les duels. Tout cela profite au Stade Français qui se montre dangereux dans les 22 brivistes. Derrière sa mêlée, James Hall tente de partir petit côté mais Matthieu Voisin est là et obtient une pénalité. Brive a repoussé cette occasion d'essai. Brive prend sa revanche en mêlée et obtient une pénalité sur la ligne médiane. Enzo Hervé manque cette première tentative (13'). Dans son camp, Otar Giorgadze charge mais perd le ballon au contact. Paris joue rapidement au large, Kylan Hamdaoui déchire le rideau défensif avant d'offrir sur un plateau le premier essai à Telusa Veainu (10-0, 14'). Le Stade Français se fait pénaliser dans le jeu au sol. Mais malheureusement, Hervé connait son 2e échec de la soirée (18'). Attention à ne pas faire trop de cadeaux. Les parisiens sont à l'attaque mais le ballon est perdu. Setariki Tuicuvu lance le contre et tape un long jeu au pied qui flirte avec la ligne de touche. A la lutte avec Segonds, il semble avoir la position préférentielle mais il est bousculé à l'épaule par l'ouvreur parisien. Grosse colère du banc briviste qui réclame la vidéo mais les arbitres ne disent rien. Au vu des ralentis, le CAB peut s'estimer lésé (22'). Alors que Brive pouvait revenir dans le match, c'est le contraire qui va se passer. Nouvelle possession parisienne dans les 22 brivistes mais la défense est bien en place. Le ballon passe entre les mains de tout le monde dans un moment un peu flou. Finalement, Pablo Matera remet son équipe dans le sens de la marche. Veainu s'enfonce dans la défense et sert Hamdaoui qui marque le 2e essai de son équipe (17-0, 27'). Alors qu'une pénalité devait être contre Brive, elle est finalement retournée pour une action de Marcos Kremer après le coup de sifflet de l'arbitre. A la suite de la pénaltouche, les avants brivistes tentent d'y aller en force mais ils sont repoussés. Julien Blanc joue rapidement petit côté et Joris Jurand marque l'essai (17-7, 31').

Joris Jurand relance son équipe avec cet essai

 

Mais Brive donne beaucoup trop pour espérer quelque chose. Le renvoi n'est pas capté, Giorgadze part derrière sa mêlée mais le ballon est cafouillé au sol. Antoine Burban récupère le cadeau et sert Hall qui sprinte le long de la ligne de touche pour son essai (24-7, 34'). Ces dix dernières minutes vont être complètement folles. Brive est à l'attaque et Valentin Tirefort subit un plaquage haut de Veainu. Pénaltouche à 5 mètres et la tactique classique : prise de balle, maul et essai ! Essai pour Pietro Ceccarelli (24-14, 37').

Premier essai avec le CAB pour Pietro Ceccarelli

 

Brive décide d'enflammer cette fin de période. Derrière une touche rapidement jouée, la contre attaque est lancée plein axe et le ballon arrive rapidement dans le camp parisien. Veainu se met volontairement à la faute, carton jaune pour l'ailier parisien (39'). A la sirène, Brive va en touche et va tenter de recoller en force. Malheureusement, un en-avant vient stopper ce temps fort, on s'est un peu trop précipité sur ce coup là. Après avoir subi en début de rencontre, Brive a bien réagi dans les dernières minutes pour ne tourner qu'avec 10 points de retard. Par contre, il va falloir stopper la distribution de cadeaux, Paris n'en demande pas tant.

 

Deuxième période : Brive craque

La période commence difficilement pour le CAB avec (encore) un renvoi non capté et une faute au sol pour un déblayage sur le côté. Segonds ne se fait pas prier et convertit une nouvelle pénalité (27-14, 44'). Mais l'ouvreur parisien commet aussi des erreurs comme ce ballon perdu sous une chandelle briviste. Derrière, Jurand rentre dans les 22 et Brive se rapproche de la ligne. Victor Lebas avance, Blanc sert Seva Galala qui transmet à Kitione Kamikamica qui efface deux parisiens avant de marquer le 3e essai briviste (27-21, 46').

Brive est de retour dans le match avec l'essai de Kitione Kamikamica

 

Brive ne lâche pas l'affaire mais donne aussi le baton pour se faire battre. Renvoi cafouillé et pénalité pour un en-avant repris devant. Segonds redonne un peu plus de marge à Paris (30-21, 49'). Et on arrive au tournant du match en plusieurs actes. Brive obtient une pénalité au centre du terrain et va chercher la pénaltouche vers les 22 parisiens. Mais la vidéo est demandée. La pénalité est retournée pour un plaquage sans ballon de Galala sur Nayacalevu, plutôt sévère. Segonds manque la pénalité (52'). Paris lance une grosse attaque dans les 40 brivistes, la balle circule bien et l'espace est trouvé sur l'aile où Gerbrandt Grobler marque en coin (37-21, 56'). Mais nouvel appel à la vidéo qui ne concerne pas la validité de l'essai. Reconnu coupable d'un plaquage dangereux sur Segonds, So'otala Fa'aso'o est expulsé (56'). C'est très dur pour Brive qui en quelques minutes est passé d'une pénaltouche à jouer sur les 22 parisiens avec 9 points de retard à devoir évoluer à 14 avec 16 points de retard. Beaucoup de changements arrivent à l'heure de jeu mais on sent bien que Brive semble lâcher. Les attaques ne sont plus du tout tranchantes et elles sont sans fil conducteur. Paris en profite pour apporter le coup de grâce. Les parisiens profitent de la moindre erreur briviste. Nayacalevu s'infiltre entre Galala et Tirefort pour marquer son essai, le 5e du Stade (44-21, 64'). La défense de Brive est totalement aux abois et c'est Mathieu de Giovanni qui profite des largesses du CAB pour inscrire l'essai du bonus offensif (51-21, 67'). Brive a laissé le match lui échapper, désormais, il va tenter de rendre l'addition un peu moins salée. Paris enchaine les fautes et Brive les pénaltouches. On tente de reproduire le schéma qui a marché en première période. La défense repousse bien les avants. On fait appel à Jurand qui arrive à plein vitesse mais il est stoppé sur la ligne. On revient finalement à une faute parisienne. On change de côté pour la pénaltouche ... encore faut-il la trouver ! Julien Blanc manque son coup de pied et le ballon file en ballon mort (76'). A la sirène, Brive tente un dernier assaut. Cette fois, Jurand trouve la touche, proche des 22 parisiens. Après la touche, on utilise la puissance de Galala mais il est attendu par la défense qui obtient la dernière pénalité de la rencontre pour sceller cette victoire bonifiée. Brive a explosé au niveau de l'heure de jeu et a manqué ce point de bascule qui aurait pu tout faire changer dans cette rencontre au scénario un peu fou.

 

Fiche technique

 

Stade Français : 6 essais de Veainu (14'), Hamdaoui (27'), Hall (34'), Grobler (56'), Nayacalevu (64') et De Giovanni (67') ; 4 transformations (14', 27', 27', 56') et 3 pénalités (5', 44', 49') de Segonds, 2 transformations (63', 67') de Sanchez ; 1 carton jaune pour Veainu (39')

1 Kakovin (55' Bethune) - 2 Da Silva (57' Panis) - 3 Alo-Emile (Cap) (67' Melikidze) - 4 De Giovanni - 5 Gabrillagues (67' Matera) - 6 Matera (55' Gray) - 7 Kremer - 8 Burban (48' Grobler) - 9 Hall (67' Coville) - 10 Segonds (56' Sanchez) - 11 Etien - 12 Delbouis (60' Danty) - 13 Nayacalevu - 14 Veainu - 15 Hamdaoui

 

Brive : 3 essais de Jurand (31'), Ceccarelli (37') et Kamikamica (46') ; 3 transformations de Hervé ; 1 carton rouge pour Fa'aso'o (56')

1 Tapueluelu (51' Thompson-Stringer) - 2 Narisia (51' Acquier) - 3 Ceccarelli (51' Doge) - 4 Lebas (68' Narisia) - 5 Paulos - 6 Kamikamica (59' Malafosse) - 7 Voisin (Cap) - 8 Giorgadze (35' Fa'aso'o) - 9 Blanc - 10 Hervé (61' Lobzhanidze) - 11 Tirefort - 12 Galala - 13 Buliruarua (58' Galletier) - 14 Jurand - 15 Tuicuvu (56' Abadie)

 

En bref

Il y a eu plusieurs matchs dans un seul. Le Stade Français commence très fort, menant 17-0, profitant de plusieurs imprécisions brivistes. Et puis Brive commence à réagir revenant au score, 10 points de retard à la pause et plus que 6 à la 50e minute après un 3e essai. Mais Paris termine très fort et un cinglant 24-0. Pour ne rien arranger, Brive ramène quelques blessés et surtout un carton rouge, pour So'otala Fa'aso'o. Malgré tout, tout n'est pas à jeter et surtout pas la belle série de décembre. Désormais, il faudra réagir dans une semaine face à Montpellier, un match contre un concurrent direct qui vient de réorganiser son staff et qui va jouer un match en retard mercredi.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 66
2 La Rochelle 63
 
9 Stade Français Paris 45
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 32
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 20
Stade Français Paris 27 34 Clermont Ferrand
Bayonne 23 13 Racing 92
Bordeaux 11 26 La Rochelle
Brive 57 3 Agen
Castres 38 33 Pau
Toulouse 16 29 Montpellier
Lyon 54 16 Toulon
Résultats Top 14