Brive coule dans le port de La Rochelle (41-15), le résumé du match
Publié le dimanche 6 mars 2022 à 06:00

Déplacement compliqué de Brive à La Rochelle qui voulait confirmer ses récents résultats à domicile. Malheureusement, c'est un retour en arrière brutal pour les brivistes qui voient leurs espérances s'envoler dès le premier acte. La lutte pour la 13e place sera intense jusqu'à la fin de la saison.

Pour ce match, La Rochelle envoie tous ses cadres disponibles pour cette rencontre. Brive fait tourner et relance certains joueurs qui n'ont plus joué depuis plusieurs semaines.

 

Première période : Brive dépassé

Si la première faute est briviste, la première attaque sera briviste également. Brive arrive rapidement sur les 22 rochelais et la défense se met à la faute. Tedo Abzhandadze, face aux perches, ouvre le score (0-3, 3'). La Rochelle parvient à mettre la main sur le ballon et se montre rapidement dangereux mais il faut une bonne défense pour stopper tout ça. L'attaque revient rapidement et on fait jouer l'alternance jusqu'à trouver la faille. Sur un renversement de jeu, le surnombre est trouvé au large et Levani Botia marque en coin (5-3, 8'). S'il y a un round d'observation avec pas mal de jeu au pied, à ce petit jeu, c'est La Rochelle qui en sort vainqueur et qui s'installe dans le camp briviste. Brive a du mal à tenir la balle et se retrouve bien trop souvent dans son camp. Alors que les rochelais sont à 5 mètres de la ligne, le jeu est arrêté pour un appel à la vidéo pour un plaquage haut de Setariki Tuicuvu. Si Mr Praderie juge la position légale et que les joueurs sont baissés, Mr Gauzins pense que ça vaut carton jaune en plus de la pénalité. Tuicuvu écope donc d'un carton jaune (16'). Ihaia West ajoute 3 points de plus (8-3, 17'). Durant cette infériorité numérique, Brive résiste bien mais la pression s'accentue. Brive est indiscipliné et à chaque timide incursion dans le camp adverse, cela se termine par une pénalité. Une pénalité qui se transforme en pénaltouche dans les 22 brivistes. La prise de balle est assurée, le maul démarre et si les avants ne trouvent pas la faille, cela se fera sur les extérieurs. West alerte Dillyn Leyds par une transversale. L'ailier crochète 3 défenseurs brivistes pour marquer son essai (13-3, 26'). La Rochelle fait le break et déploie son jeu offensif. La défense du CAB ne peut suivre cet enchainement entre puissance et vitesse, entre avants et 3/4. La ligne se rapprochent pour les avants rochelais qui vont trouver la faille grâce à une charge de Dany Priso (20-3, 31'). Ca va beaucoup trop vite pour les brivistes trop indisciplinés et qui ne parviennent plus à sortir de leur camp. A force d'accumuler les fautes, l'arbitre change de sanction : carton jaune pour Dylan Lam (35').

Sanction immédiate : pénaltouche, prise de balle, maul et essai. Priso s'offre un doublé (27-3, 36'). Avant même la mi-temps, le match semble déjà joué après cette première période cauchemardesque de la part du CAB mais ce n'est pas encore fini malheureusement. Brive est sanctionné en mêlée et La Rochelle joue la pénaltouche. Ca tape fort sur la ligne mais ça résiste bien. Tawera Kerr-Barlow joue alors petit côté sur Botia qui casse le plaquage de Vasil Lobzhanidze pour s'offrir à son tour un doublé (34-3, 40+3'). C'est la pause et Brive remontre un visage devenu habituel à l'extérieur. A moins d'un changement total de physionomie après la pause, le CAB est parti pour encaisser à nouveau 40 points à l'extérieur.

 

Deuxième période : du mieux mais insuffisant

Depuis un bon moment, Brive n'était pas revenu dans le camp rochelais et c'est le cas dès ces premières minutes de la seconde période. C'est l'occasion de relever la tête et de sauver l'honneur. Les brivistes veulent y aller avec les avants, la ligne se rapproche et les rochelais sont à la faute. Nouvelle pénaltouche à 5 mètres mais si le maul se structure, il y a Will Skelton qui s'infiltre au milieu et qui stoppe l'avancée briviste en empêchant la sortie de la balle (44'). Mais Brive ne lâche pas l'affaire. Sur un ballon perdu, Brive joue le contre et accélère. Les 3/4 joue au large et Tedo Abzhandadze dépose un jeu au pied dans le dos de la défense que Valentin Tirefort transforme en essai (34-8, 47'). Essai symbolique pour l'ancien rochelais.

La réaction est immédiate côté rochelais avec une accélération de la ligne d'attaque du Stade. Botia joue parfaitement le surnombre, un 3 contre 1 qui se termine avec un doublé de Leyds en bout de ligne (41-8, 49'). Brive tient plus le ballon dans cette seconde période et le fait dans le camp rochelais. Les entrées font du bien au CAB notamment devant en obtenant des pénalités sur mêlée. Mais alors que Brive obtient une pénalité à 5 mètres de la ligne, on opte pour la mêlée au lieu de la touche par exemple. Et La Rochelle gagne la pénalité sur cette mêlée à 5 mètres (57'). Cela va mieux pour Brive mais qui n'arrive pas à concrétiser ses temps forts malgré la baisse de régime côté rochelais. Les attaques manquent cependant de réactivité dans le jeu au sol où chaque défense prend le dessus et obtient des pénalités. La Rochelle est tout près d'un nouvel essai mais Matthieu Voisin vole un ballon important à 5 mètres de sa ligne. Voisin, à nouveau, est encore chahuté en touche mais cette fois à cause d'une faute rochelaise. Brive a une bonne occasion d'essai mais le lancer n'est pas assuré. Dans ce dernier quart d'heure, le CAB a les occasions pour marquer plusieurs essais mais entre en-avants et touches perdues, cette domination n'est pas concrétisée. La Rochelle l'a fait en première période, Brive ne le fait pas en seconde période. La différence est là dans cette rencontre. Sur une chandelle, Brive récupère le ballon et Esteban Abadie trouve un espace. Le 3e ligne est repris dans les 22 mètres mais parvient à donner à Florian Dufour qui termine sous les poteaux (41-15, 79'). Là encore un essai symbolique pour le talonneur qui connaissait son premier match cette saison après une longue absence pour blessure.

A la sirène, Brive veut encore marquer un nouvel essai et réduire l'écart au score. Abzhandadze voit un intervalle et remonte le ballon dans le camp rochelais. Les passes s'enchainent jusqu'à trouver un décalage sur l'aile mais la dernière passe n'est pas assurée et termine en touche. Un peu à l'image de cette rencontre, Brive a trop manqué de précision pour concrétiser ses temps forts et s'incline à nouveau lourdement à l'extérieur.

 

Fiche technique

 

La Rochelle : 6 essais de Botia (8', 40+3'), Leyds (26', 49') et Priso (31', 36') ; 4 transformations (31', 36', 40+3', 49') et 1 pénalité (17') de West

1 Priso (54' Aouf) - 2 Bourgarit (Cap) (MT Lagrange) - 3 Sclavi (57' Papidze) - 4 Lavault (16'-35' Sazy) - 5 Skelton (67' Sazy) - 6 P.Boudehent (54' Haddad) - 7 Bourdeau - 8 Vito (72' P.Boudehent) - 9 Kerr-Barlow (MT Berjon) - 10 West - 11 Leyds - 12 Botia (52' Lafon) - 13 Sinzelle - 14 Favre - 15 Dulin (58' Popelin)

 

Brive : 2 essais de Tirefort (47') et Dufour (79') ; 1 transformation (79') et 1 pénalité (3') d'Abzhandadze ; 2 cartons jaunes pour Tuicuvu (16') et Lam (35')

1 Thompson-Stringer (52' Brennan) - 2 Karkadze (52' Dufour) - 3 Ceccarelli (52' Bekoshvili) - 4 Ratuva (54' Zafra) - 5 Lebas - 6 Marais (54' E.Abadie) - 7 Voisin (Cap) (78' Marais) - 8 Lam (63' Fa'aso'o) - 9 Lobzhanidze (60' Sanga) - 10 Abzhandadze - 11 Douglas - 12 Galletier (67' Bituniyata) - 13 Tuicuvu - 14 Tirefort - 15 Muller

 

En bref

Brive savait que ça allait être compliqué du côté de La Rochelle mais voulait au moins être dans la lignée de ses derniers matchs à domicile au niveau de l'engagement et de l'état d'esprit. Finalement, on a vu le Brive de l'extérieur, totalement dépassé par les évènements qui encaisse plus de 40 points pour un 4e match de rang à l'extérieur en Top 14 (5 si on ajoute la Challenge Cup). La première période est un cauchemar : 34 points encaissés, 5 essais encaissés, 2 cartons jaunes reçus. Alors oui, il y a la réaction en 2e période mais il a manqué également cette précision en conquête et dans les transmissions. Une journée noire avec des résultats défavorables. Le maintien est très loin d'être acquis et Brive est plus que jamais en course pour cette place de barragiste.

 

Images : Rugby+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 49
2 Stade Français Paris 46
 
12 Pau 27
13 Brive 25
14 Perpignan 22
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 16
Lyon 34 14 Clermont
Toulon 27 16 Pau
Perpignan 31 24 Stade Français Paris
Castres 23 18 Bordeaux
Bayonne 37 9 Brive
Racing 92 39 36 La Rochelle
Toulouse Montpellier
Résultats Top 14