Said Hirèche «c'est une belle occasion ratée mais ce n'est pas terminé»
Publié le lundi 17 avril 2017 à 06:00

Tout le monde s'est mis à rêver mais le retour de la réalité a été brutal. Bordeaux a joué un très vilain tour à Brive qui regrette sa première période manquée. Un retard à l'allumage finalement fatal qui compromet l'accession aux phases finales.

Le capitaine du CA Brive Said Hirèche répond aux questions de Rugby+ à la mi-temps du match contre l'Union Bordeaux Bègles

 

Julien Ledevedec

Comment peut-on expliquer notamment notre non-match en première mi-temps... La lumière (la presse) peut être une des explications, mais il n'y a certainement pas que ça. Mais ça peut jouer un peu. On n'aime pas trop être dans la lumière. On aime bien que les gens nous prennent de haut et là, ce n'est pas ce qu'il s'est passé. Les grandes équipes savent réagir quand ça se passe comme ça et peut-être que pour nous, il reste un petit palier à franchir

 

Said Hirèche

C'est beaucoup de frustration parce qu'on n'a pas fait une première mi-temps qui nous ressemblait. On a joué avec la peur de mal faire. On s'est mis la pression pour rien parce que ce qui nous arrive c'est que du bonus. On a fait une seconde mi-temps de meilleure qualité, avec une meilleure organisation offensive et défensive. Ca nous a permis de revenir au score mais pas assez pour passer devant. Ca fait chier. C'est une belle occasion de ratée. Ce n'est pas terminé. Il reste 2 matchs. Ce Top 14 est tellement fou que l'on ne sait pas ce qu'il peut se passer de week-end en week-end.

 

Nicolas Godignon

Il est évident qu'on n'est pas sorti des vestiaires. On était peut-être trop crispé, c'est dommage. Bordeaux avait fait tout ce qu'il fallait pour avoir un peu d'avance, faire en sorte que le match lui appartienne et on les a laissés s'installer, c'est notre première mi-temps qui nous coûte cher. A la mi-temps ? On dit qu'il fallait se mettre un peu plus en colère après nous parce qu'il n'y avait pas d'intensité dans tout ce qu'on faisait

 

Le résumé de la rencontre

 

Union Bordeaux-Bègles

 

Clément Maynadier (talonneur de Bordeaux)

On est très content de la victoire. On était venu ici pour gagner. On s'était dit qu'à la fin de ces 80 minutes on pouvait mourir, que la saison pouvait être finie. Il reste un petit espoir pour aller chercher une 7e place peut-être une sixième. C'est jamais facile de venir en Corrèze, de s'y imposer. Moi, c'est la première fois que je m'impose à Brive, personnellement c'est une grosse satisfaction. Après c'est la victoire d'un groupe entier, qui bosse depuis des semaines, qui est solidaire et qui relève la tête après les mois difficiles. C'est une récompense, ça fait plaisir à tout le monde

 

Marco Tauleigne (3e ligne de Bordeaux)

 

Loann Goujon (3e ligne de Bordeaux)

Avant le match on ne disait rien parce qu'on avait peur de rentrer sur ce terrain, on avait vraiment l'envie de faire une grosse entame, on savait vraiment à quoi s'attendre. A la mi-temps j'ai dit aux mecs de ne pas s'éparpiller, de ne pas parler à droite à gauche. On s'est peut-être vus un peu trop beaux. Brive est revenu sur le terrain avec énormément d'envie, l'envie de ne rien lâcher et de revenir au score, ce qu'ils ont fait d'ailleurs. Mais on a su être pragmatique quand on a eu le ballon et garder cette avance jusqu'à la fin sans faire de fautes.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 La Rochelle 85
2 Clermont Ferrand 78
 
7 Stade Français Paris 59
8 Brive 58
9 Pau 57
 
13 Grenoble 38
14 Bayonne 30
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 26
Brive 33 27 Castres
Montpellier 27 26 Stade Français Paris
Racing 92 22 20 Bordeaux
Grenoble 53 21 Lyon
Toulon 32 12 Pau
Toulouse 40 12 Bayonne
Clermont Ferrand 30 26 La Rochelle
Résultats Top 14