Brive renoue avec la victoire face au Racing 92 (12-10), le résumé du match
Publié le dimanche 7 novembre 2021 à 06:00

Brive est le rendez vous littéraire du week-end. Les amateurs de littérature ont plutôt choisi la Foire du livre que la rencontre entre Brive et le Racing 92. Sur ce terrain là, on a plus évoqué l'engagement, la solidarité, le don de soi qu'autre chose. Le coeur et la volonté brivistes ont fait la différence.

Pour ce match, Brive doit faire avec la moitié de son effectif absente. Le Racing 92 a des absents mais a des arguments aussi.

 

Première période : Brive attaque fort

Le Racing 92 est tout de suite sous pression avec un dégagement contré qui finit heureusement en ballon mort. Mais Brive s'installe dans le camp adverse et récupère déjà une pénalité. Enzo Hervé ouvre la marque (3-0, 3'). Brive est bien décidé à réussir son entame de match. Joris Jurand relance et les ailiers apportent leur contribution, Setareki Bituniyata amène toute l'équipe dans son sillage. Le CAB pénètre dans les 22 adverses et provoque le hors-jeu défensif. Hervé enchaine (6-0, 7'). Brive est très présent dans ce début de match et prend à la gorge l'équipe du Racing qui ne parvient pas à sortir de son camp. Une équipe du Racing qui perd ses nerfs à l'image de Luke Jones, auteur d'un déblayage dangereux, qui écope d'un carton jaune. Enzo Hervé poursuit son travail (9-0, 13'). Malgré tout, le Racing 92 reste dangereux et va se nourrir de la moindre perte de balle briviste. Les visiteurs tentent d'imposer le jeu mais la défense quadrille parfaitement et repousse cette première tentative. Après un début fou-fou, le match se calme un peu en passant par une phase de jeu au pied d'occupation. A la suite d'un jeu au pied de Hervé qui termine dans l'en-but, le jeu redémarre par un renvoi sur la ligne d'en-but. Jurand fait parler sa puissance et sa vitesse et Brive est de retour dans les 22. Les temps de jeu se multiplient et le CAB s'approche de la terre promise. Malheureusement, la terre se refuse alors qu'il restait rien à faire.

Mr Marchat revient à une faute et Hervé concrétise ce temps fort (12-0, 27'). Après avoir été bougé jusqu'à présent, le Racing 92 commence à entrer dans le match et à prendre le ballon. Brive est sanctionné en mêlée et voilà les visiteurs en bonne position dans les 22. La puissance des avants racingmen. Yoann Tanga est tout proche et Bernard Le Roux pense briser la glace mais c'était sans compter sur Joris Jurand qui sauve la patrie en empêchant le 2e ligne international d'aplatir (35'). La première période se termine difficilement pour le CAB avec un plaquage à l'épaule de Mitch Lees, sanctionné d'un carton jaune (36'). Le Racing ne profite pas de cette supériorité numérique en laissant Brive lui mettre de la pression. Jurand joue au pied dans le dos de la défense et Max Spring se met à la faute au sol. Les brivistes cherchent à y aller en force mais la défense récupère une pénalité, toujours dans ce jeu au sol, alors que la sirène a retenti. Malheureusement, sur cette action, Nolan Le Garrec s'en va le bras en écharpe. Ce n'est pas des images qu'on aime voir. Brive est à la faute mais est remarquable en défense, envoyant Kévin Le Guen en touche. C'est la pause et Brive mène 12-0 face au Racing 92, qui l'eût cru ? Le CAB a été entreprenant tout de suite et se voit récompensé (même s'il manque un essai). Attention toutefois à la réaction du Racing.

 

Deuxième période : Brive ne lâche rien

La période commence comme la première période s'est terminée. Le Racing a le ballon et s'offre une pénalité pour une faute au sol des brivistes. Dorian Laborde s'essaie mais ça passe à côté (43'). Les deux équipes sont de nouveau à XV sans qu'aucune ne profite réellement des supériorités numériques. Brive n'arrive pas à éloigner définitivement le Racing 92 qui inverse la pression sur le CAB. Jurand joue avec le feu dans ses 22 mètres mais l'équipe s'en sort. La défense briviste est parfaitement en place et obtient une pénalité dans le jeu au sol. La défense du Racing est pas mal du tout également et fait parler sa puissance dans le jeu au sol face à des brivistes en déficit de puissance et qui commencent à baisser de pied physiquement. Le Racing tente le jeu au pied mais Paul Abadie est en couverture. Le demi de mêlée joue sur sa malice et obtient même une pénalité et 10 mètres de plus. Petit à petit, l'intensité offensive baisse car celle défensive est toujours là. Pour apporter du sang neuf, on fait appel au banc. Tom Danovaro connait son premier match avec le CAB tandis qu'Andrés Zafra, qui connaissait sa première titularisation, a offert un volume défensif de haut niveau.

L'indiscipline revient hanter les esprits brivistes. Antoine Gibert passe enfin les premièrs points de son équipe (12-3, 62'). Le Racing a la balle et lance une attaque sur la ligne médiane. La défense ne lâche rien et va remporter cette bataille. Depuis la ligne médiane, Hervé est trop court sur sa tentative (65'). La conquête briviste est en train de craquer au plus mauvais moment dans cette rencontre. Les lancers ne sont pas assurés et la mêlée est pénalisée. Le Racing n'en demandait pas tant et il veut y croire jusqu'au bout. Face à la multiplication des attaques, il faut une défense de fer. Parfois, les brivistes se font transpercer mais en quelques temps de jeu, le Racing recule en attaque. Brive montre énormément de coeur dans ce match et surtout dans cette seconde période. Gibert fait passer un frisson dans le stade entier en s'engouffrant dans une brèche. Le jeu rebondit sur l'aile et Guillaume Galletier se montre performant dans le jeu au sol pour obtenir une pénalité. Brive revient par la même occasion dans les 22 adverses. Désireux de redonner un peu de marge à son équipe, Hervé ne tergiverse pas et tente le drop mais ça passe à droite (76'). Le Racing revient jouer dans le camp briviste tandis que les joueurs se mettent à glisser de partout à l'image de Danovaro qui manque son dégagement. Il revient dans les bras de Matthieu Voisin qui est hors-jeu mais qui reçoit un plaquage à l'épaule de Victor Morreaux. Mr Marchat, après vidéo, donne un carton jaune au 2e ligne du Racing (77'). Brive se donne de l'air mais il ne reste plus grand chose sous le capot et c'est une nouvelle pénalité contre le CAB. Le temps tourne en sa faveur. Le Racing tente d'aller chercher un essai pour ramener le bonus car pour la victoire, cela semble impossible de marquer 2 fois en moins de deux minutes. Le Racing enchaine sur la ligne briviste et à force d'essayer, Anthime Hemery se déploie et aplatit le seul essai du match (12-10, 80+1'). Brive décroche une victoire qui va faire du bien au moral. Le Racing s'est fait bouger et pas sûr que le bonus soit satisfaisant en fin de compte.

 

Fiche technique

 

Brive : 4 pénalités (3', 7', 13', 27') de Hervé ; 1 carton jaune pour Lees (36')

1 Chauvac (51'-76' Brennan) - 2 Acquier (79' Jouannet) - 3 Bekoshvili (51'-76' Tapueluelu) - 4 Zafra (53' Lebas) - 5 Lees - 6 E.Abadie (51' Voisin) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Marais (62' E.Abadie) - 9 P.Abadie (70' Sanga) - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Galala (62' Danovaro) - 13 Galletier - 14 Bituniyata - 15 Jurand (76' Tournebize)

 

Racing 92 : 1 essai de Hemery (80+1') ; 1 transformation de Machenaud, 1 pénalité (62') de Gibert ; 2 cartons jaunes pour Jones (12') et Moreaux (77')

1 Kolingar (56' Ben Arous) - 2 Le Guen (18'-30' Maiau) - 3 Oz (58' Gomes Sa) - 4 Le Roux (50' Hemery) - 5 Moreaux - 6 Diallo - 7 Jones (29' Baudonne) - 8 Tanga - 9 Le Garrec (40+1' Machenaud) - 10 Gibert (78' Chezeau) - 11 Imhoff (65' Taofifenua) - 12 Chavancy (Cap) - 13 Laborde - 14 Thomas - 15 Spring

 

En bref

Peu importe le scénario et le contenu, Brive se devait de remporter ce match. Et c'est fait avec beaucoup de solidarité et d'envie. Encore une fois, le CAB attaque fort la rencontre, domine cette équipe du Racing 92, un peu perdue sur le terrain. Hervé s'occupe du tableau de score même s'il manque un essai pour concrétiser ce temps fort. A l'approche de la pause, le Racing commence à sortir de sa "sieste" et fait parler sa puissance. A partir de ce moment là, la défense se met en place et ne laisse rien passer, concédant très peu d'occasions d'essai. Les brivistes cèdent finalement après la sirène mais cet essai ne rapporte qu'un point au Racing. Le CAB empoche les 4 points de la victoire et peuvent partir en vacances l'esprit soulagé après avoir mis fin à cette série de 4 défaites.

 

 

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Racing 92 dans l'album photos

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Bordeaux 33
 
9 Pau 22
10 Brive 21
11 Toulon 20
 
13 Biarritz 18
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Perpignan 26 24 Clermont Ferrand
Montpellier 25 24 Castres
La Rochelle 36 8 Pau
Biarritz 17 14 Stade Français Paris
Toulon 19 13 Lyon
Toulouse 18 11 Brive
Racing 92 Bordeaux
Résultats Top 14