Top 14 : Avant match CA Brive - Racing 92
Publié le samedi 6 novembre 2021 à 06:00

Partir en vacances l'esprit libéré est toujours un plus dans ce championnat. Alors que la pause arrive, une dernière journée reste à disputer et elle promet être un sacré défi pour Brive avec la réception du Racing 92. Le CAB a besoin de la victoire pour sa saison, qui plus est face à une de ses bêtes noires.

Canal+ a nommé ce week-end "le week-end de défis". Brive doit en relever un de costaud à domicile face au Racing 92 qui ne vient pas en touriste pour assister à la Foire du Livre.

 

Bilan de la saison

Brive : 10e avec 17 points (3 victoire, 0 nul, 6 défaites)

Racing 92 : 3e avec 24 points (6 victoires, 0 nul, 3 défaites)

 

Depuis deux saisons, les saisons se suivent et se ressemblent pour le CA Brive. Par contre, à la différence de la saison dernière, aucun club n'est largué au classement alors qu'on approche de la fin de la phase aller. Après un départ canon, Brive connait à nouveau un creux durant le mois d'octobre qui pourrait bien se propager à novembre. Avant la remontada du mois de décembre ? On verra bien mais il est vrai qu'il y a quelques similitudes troublantes. Les brivistes débutent très bien leur saison avec trois succès de rang à domicile dont les deux premiers sont assortis d'un bonus offensif. La place de leader revient même à Brive au soir de la première journée. Le CAB connait, cependant, des difficultés à l'extérieur avec des défaites importantes à Montpellier et Bordeaux. En confiance, Brive décide de tenter sa chance du côté de Toulon. Dans un match assez pauvre techniquement, les brivistes ramènent un bonus défensif un peu amer car il y avait la place de faire mieux. Surtout, Brive est en panne offensivement et la suite va le confirmer. A l'usure, La Rochelle repart avec la victoire de Brive avant que Biarritz ne fasse exploser le CAB à Aguiléra après l'heure de jeu. Les défaites s'enchainent, l'infirmerie se remplit à vitesse grand V et le doute s'installe. A Castres, il y a eu du mieux, surtout par rapport à la prestation à Biarritz. Brive réagit en seconde période et échoue à un petit point. Une 4e défaite de suite au compteur mais un bonus obtenu. Maigre consolation alors que le CAB glisse vers le bas du classement avec des concurrents directs qui se rapprochent rapidement. Il y a un an, la série avait duré 6 matchs. Les brivistes ont l'occasion de la stopper avant cette saison. De quoi attaquer la trêve avec de la joie en attendant le retour rapide de nombreux absents (blessure + sélection).

Quoi de mieux pour lancer une saison qu'un derby ? Le Racing 92 se déplace à Jean-Bouin et frappe d'entrée un grand coup en dominant cette partie tout du long. Les racingmen enchainent à domicile face au vice champion en titre, La Rochelle. Ce match est la revanche de la dernière demi-finale. Cette fois, la victoire tombe dans l'escarcelle du Racing, un Racing qui fait preuve de caractère pour s'imposer face aux rochelais. Du caractère à l'indiscipline. Biarritz profite pleinement de l'indiscipline et de l'imprécision des racingmen pour s'imposer à Aguiléra et s'offrir un nouveau scalp (après celui de Bordeaux). L'indiscipline sera également au rendez-vous face à Lyon. Le Racing 92 débute le match en boulet de canon avec 3 essais dans le premier quart d'heure. Mais petit à petit, le LOU appuie devant et en mêlée pour faire son retard et l'ultime action se passe sur la ligne d'en-but du Racing qui défend pour conserver son avance. La victoire a été obtenue de haute lutte par le Racing. C'est toujours la même histoire pour le Racing 92 avec ce problème d'indiscipline qui va plomber le match du côté de Clermont. Face à Perpignan, c'est plus l'inefficacité qui va plomber le match avec un étrange 0-0 à la pause malgré une grosse domination du Racing à l'Arena. Les locaux ne se sont jamais mis à l'abri et ont tremblé jusqu'à la fin. Après des dernières performances bien mitigées, le Racing se rassure à Mayol en s'imposant en force face au RCT. Sur ce match, Le Garrec inscrit la moitié des points de l'équipe (14/27). Mais avec cette équipe, la rechute n'est jamais loin et Montpellier est la première équipe cette saison à être victorieux à l'Arena. Le Racing 92 a besoin d'une réaction rapide et ça tombe bien, le calendrier offre une seconde réception de suite, face à Toulouse. Et la réaction est là avec ce succès de prestige. Tout n'est pas parfait dans le jeu mais la place sur le podium est là. En attendant une meilleure production sur la durée.

 

Les hommes forts

Le choix de l'équipe de départ a vite été fait pour le staff compte tenu du nombre incroyable d'absents : 19. En difficulté à Castres et en deça de son niveau depuis le début de saison, Simon-Pierre Chauvac doit arriver à faire oublier Hayden Thompson-Stringer. Andrés Zafra va connaitre sa première titularisation avec le CAB et doit apporter sa science de la touche. Un nouveau numéro 8 est aligné avec Retief Marais. Une 3e ligne légère qui devra compenser ce manque de puissance. Enzo Hervé doit retrouver sa fougue de début de saison. Intéressant à Castres, Sevanaïa Galala doit enchainer. Axel Muller et Setareki Bituniyata vont avoir de sacrés adversaires en face et vont chercher à retrouver la flamme de la saison dernière. A noter les premières en Top 14 d'Enzo Jouannet et Tom Danovaro, deux Espoirs du club.

Là aussi, il manque de nombreux joueurs mais l'effectif est plus fourni du côté du Racing 92. Non retenu avec l'équipe de France, Bernard Le Roux sera à surveiller dans le combat au sol. Ibrahim Diallo et Yoan Tanga sont inamovibles de cette 3e ligne et ils amènent toute leur fougue et leur puissance en attaque (3 essais pour Diallo, 1 pour Tanga). Nolan Le Garrec est en train d'exploser cette saison et il n'a que 19 ans. L'avenir est pour lui. Tout comme à son compère de la charnière Antoine Gibert (23 ans), très bon animateur et très bon buteur. Henry Chavancy est le gardien du temple, le fidèle soldat du Racing. Aux ailes, paire internationale avec Juan Imhoff (57 essais en Top 14) et Teddy Thomas (40 essais en Top 14), Thomas qui est revenu de blessure face à Toulouse. La jeunesse à l'arrière aussi avec Max Spring. Sur le banc, première feuille pour l'ouvreur Jean Chezeau.

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VVVD

Perpignan (36-15), Pau (30-13), Stade Français (19-12), La Rochelle (6-8)

 

Racing 92 (à l'extérieur) : VDDV

Stade Français (21-36), Biarritz (28-19), Clermont (26-17), Toulon (20-27)

 

Brive veut redresser la tête à domicile après sa défaite mais le Racing 92 aimerait bien enchainer à l'extérieur pour poursuivre sa quête des premières places au classement.

Le CAB avait parfaitement commencé sa saison à domicile avec 3 victoires dont deux bonifiées. Tout partait bien jusqu'à ce match face à La Rochelle et cette défaite. Une défaite qui a grillé le joker du CAB. Le Racing 92 avait frappé fort avec la victoire dans le derby avant deux défaites de 9 points. Mais belle réaction du côté de Toulon.

Il y a beaucoup de lien entre Brive et le Racing 92, notamment au niveau des deux équipes. Le Racing 92 se sent aussi particulièrement à son aise au Stadium en y remportant les 3 dernières rencontres. La dernière fut très douloureuse avec cet essai de Fabien Sanconnie à la sirène. Brive espère retrouver la dynamique 2013-2016 (3 victoires, 1 nul).

 

Voici la composition des deux équipes pour le match CA Brive - Racing 92 (coup d'envoi à 17h, arbitre : Mr Cédric Marchat)

 

Pour Brive : 1 Chauvac - 2 Acquier - 3 Bekoshvili - 4 Zafra - 5 Lees - 6 E.Abadie - 7 Hirèche (Cap) - 8 Marais - 9 P.Abadie - 10 Hervé - 11 Muller - 12 Galala - 13 Galletier - 14 Bituniyata - 15 Jurand

Remplaçants : 16 Jouannet - 17 Brennan - 18 Lebas - 19 Voisin - 20 Sanga - 21 Danovaro - 22 Tournebize - 23 Tapueluelu

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour le Racing 92 : 1 Kolingar - 2 Le Guen - 3 Oz - 4 Le Roux - 5 Moreaux - 6 Jones - 7 Diallo - 8 Tanga - 9 Le Garrec - 10 Gibert - 11 Imhoff - 12 Chavancy (Cap) - 13 Laborde - 14 Thomas - 15 Spring

Remplaçants : 16 Maiau - 17 Ben Arous - 18 Hemery - 19 Baudonne - 20 Machenaud - 21 Chezeau - 22 Taofifenua - 23 Gomes Sa

Absents : Baubigny (cheville), Chat, Colombe, Pesenti (épaule), Palu, Sanconnie (genou), Chouzenoux, Lauret (genou), Iribaren (genou), Vakatawa (côtes), Dupichot, Klemenczak, Fickou (France), Volavola (Fidji), Gogichashvili (Géorgie), Russell (Ecosse), Beale (Australie)

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 40
2 Bordeaux 33
 
9 Pau 22
10 Brive 21
11 Toulon 20
 
13 Biarritz 18
14 Perpignan 18
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 11
Perpignan 26 24 Clermont Ferrand
Montpellier 25 24 Castres
La Rochelle 36 8 Pau
Biarritz 17 14 Stade Français Paris
Toulon 19 13 Lyon
Toulouse 18 11 Brive
Racing 92 Bordeaux
Résultats Top 14